EMDR traitement traumatisme et TSA

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Fluxus
Forcené
Messages : 1663
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

EMDR traitement traumatisme et TSA

#1 Message par Fluxus » vendredi 3 décembre 2021 à 20:00

Hello, alors sujet un peu délicat parce que j'ai toujours peur d'écrire des choses maladroites lorsqu'il s'agit d'associer des thérapies autres que les TCC avec les TSA.
Spoiler : 
D'ailleurs, personnellement parlant, je suis pour que chaque personne puisse choisir le type de thérapie qui lui convient, TSA ou pas TSA, à condition que le professionnel s'y connaisse correctement sur le sujet et se tienne régulièrement à jour, s'il reçoit une personne TSA.
Comme l'idée m'a été suggérée récemment sur le forum et comme j'y songe déjà depuis quelques temps, je pense potentiellement tenter la thérapie EMDR pour traiter un traumatisme bien hardcore présent depuis... 2 ans dans 2 semaines exactement...

Et qui me pourrit bien la vie et le quotidien depuis 2 ans
Spoiler : 
c*vid, pas c*vid, on aura jamais le mot de la fin, ce que je sais, c'est que j'ai failli y passer et enchaîné plus d'un an de séquelles physiques... Ne parlons même pas des séquelles psychiques 2 ans après. Hypothèse covid long reste maintenue pourtant. Quand on y croit et on le prend au sérieux.
Spoiler : 
D'autant plus qu'il reste indirectement lié à des phobies ou des peurs que j'ai toujours eues, plus lointaines et qui à priori, n'ont pas de réels fondements mais sont là depuis toujours et empêchent de vivre... Indirectement car dans les mêmes thématiques mais là, en terme de faits, plus violent et brutal, qui reste aussi traumatisant j'ai jamais vu.
J'ai vaguement cherché des infos sur le forum pour voir si des gens avaient déjà tenté l'expérience pour des problématiques qui leur sont propres mais je me pose des questions quant à la pratique de cette thérapie en étant TSA :

-Dans la pratique de l'EMDR, est-on obligé de se baser sur le dialogue et le verbal en même temps que la phase de "traitement" du souvenir ou peut-on passer par d'autres formes d'expression ?

-Qu'en est-il pour une personne TSA qui souffre beaucoup trop du traumatisme qui est sans cesse ravivé par divers événements du quotidien et a déjà tenté beaucoup de choses (dont les traitements médicamenteux et les méthodes plus naturelles et soft et les techniques de TCC), qui n'ont pas abouties et a des difficultés avec l'expression orale ?

-Y a-t-il des contre-indications à cette pratique par rapport au TSA ?

-Peut-on traiter plusieurs traumatismes similaires en ne voulant en traiter qu'un seul ou doit-on traiter chaque trauma séparément et en détails ?

-Est-ce que ça nécessite de créer un contexte qui nous fait revivre le trauma sur le moment présent ? Parce que dans mon cas, c'est très puissant mais particulièrement quand je suis exposée à une situation similaire et je ne pense pas que je saurai reproduire un état similaire autrement. (Enfin en y réfléchissant, ce serait même maso lol).

Y a-t-il des personnes dans ce cas, des témoignages ou des expériences ?
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. (2021)

Dyspraxique : Trouble développemental de la coordination + trouble neurovisuel (2020)

HPI (2018)

~ Les contemplations de Fluxus ~

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 4526
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: EMDR traitement traumatisme et TSA

#2 Message par Lilas » vendredi 3 décembre 2021 à 23:15

Bon alors j'ai essayé l'EMDR il y a plusieurs années et avait été bluffée du résultat immédiat, même si ça n'avait pas tenu sur la durée (mais c'était pour essayer de soigner ma phobie du téléphone, pas pour surmonter un traumatisme).

Je vais essayer de répondre à tes questions mais ce n'est plus très frais dans ma mémoire.
Fluxus a écrit :
vendredi 3 décembre 2021 à 20:00
-Dans la pratique de l'EMDR, est-on obligé de se baser sur le dialogue et le verbal en même temps que la phase de "traitement" du souvenir ou peut-on passer par d'autres formes d'expression ?
Il faut être capable au départ d'expliquer au psychologue quel est l'objet qui génère tes émotions négatives pour t'aider ensuite à t'y replonger, mais il n'y a pas à verbaliser plus que ça. Au contraire, c'est une thérapie qui se passe bien de mots.
Fluxus a écrit :
vendredi 3 décembre 2021 à 20:00
-Qu'en est-il pour une personne TSA qui souffre beaucoup trop du traumatisme qui est sans cesse ravivé par divers événements du quotidien et a déjà tenté beaucoup de choses (dont les traitements médicamenteux et les méthodes plus naturelles et soft et les techniques de TCC), qui n'ont pas abouties et a des difficultés avec l'expression orale ?
Ça a marché avec moi et je pense que ta problématique s'y prête bien, mais je ne peux pas te promettre que ça va fonctionner. Selon moi, pas de problème avec l'expression orale ou le TSA, d'autant plus si c'est la psy du CRA qui le pratique.
Fluxus a écrit :
vendredi 3 décembre 2021 à 20:00
-Peut-on traiter plusieurs traumatismes similaires en ne voulant en traiter qu'un seul ou doit-on traiter chaque trauma séparément et en détails ?
Il ne s' agit pas tant de détails que de ressenti émotionnel. Ce n'est pas tant sur le trauma initial que tu vas travailler mais sur ce que tu ressens quand il est ravivé. Je ne pense donc pas qu'il soit nécessaire de traiter chaque trauma s' ils se cumulent en un même ressenti aujourd'hui.
Après, je suis loin d'être une spécialiste, je dis peut-être des bêtises.
Fluxus a écrit :
vendredi 3 décembre 2021 à 20:00
-Est-ce que ça nécessite de créer un contexte qui nous fait revivre le trauma sur le moment présent ?
Oui, l'idée est bien celle-là, te replonger dans les ressentis du trauma grâce aux suggestions du praticien, jusqu'à te dessensibiliser de celui-ci. Après, cela reste juste un travail de visualisation, il ne va pas te mettre en danger pour cela.
Lilas - TSA (AHN)

Mon roman : Ma dame aux oiseaux

Avatar du membre
Fluxus
Forcené
Messages : 1663
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: EMDR traitement traumatisme et TSA

#3 Message par Fluxus » vendredi 3 décembre 2021 à 23:48

Merci pour ton témoignage ! J'avais peur de trouver personne qui avait déjà tenté. :mryellow:
Lilas a écrit :
vendredi 3 décembre 2021 à 23:15
Bon alors j'ai essayé l'EMDR il y a plusieurs années et avait été bluffée du résultat immédiat, même si ça n'avait pas tenu sur la durée (mais c'était pour essayer de soigner ma phobie du téléphone, pas pour surmonter un traumatisme).
Tu avais du faire combien de séances pour commencer en voir des effets bénéfiques ?

Je n'arrive pas trop à cerner si c'est quelque chose qui doit s'achever jusqu'au bout ou si on en conserve les effets sur long terme justement : Par exemple, si on dit qu'en théorie, il faudrait 3 séances (je dis ça arbitrairement, je connais pas le nombre de séances en moyenne pour traiter un trauma) et qu'on en fait qu'une ou deux mais qu'il y a déjà des effets bénéfiques, est-ce qu'on conserve ces effets ou est-ce qu'il faut arriver au bout du nombre de séances prévues ?

Après j'imagine que ça dépend de l'intensité de chaque situation pour définir un nombre de séances précis.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. (2021)

Dyspraxique : Trouble développemental de la coordination + trouble neurovisuel (2020)

HPI (2018)

~ Les contemplations de Fluxus ~

Ivanovna
Fidèle
Messages : 139
Enregistré le : vendredi 16 février 2018 à 12:48

Re: EMDR traitement traumatisme et TSA

#4 Message par Ivanovna » samedi 4 décembre 2021 à 8:41

Je suis encore en cours de traitement de mon énooooorme anxiété grâce à l'EMDR.

C'est avec une psychologue dont la prise en charge des TSA n'est pas le cœur de métier mais celà ne pose pas de problème.

Les séances sont très espacées ; nous avons beaucoup parlé jusqu'à présent pour remonter le fil du traumatisme (je suis lente à exhumer mes problèmes de dessous les tapis au fond des placards).
J'ai 44 ans et les traumatismes initiaux remontent à mes 8 ans, ravivés par les attentats de 2015. Je me traîne une "fatigue chronique" depuis début 2016 et des burn-out à la queue leu leu depuis 2017.

C'est seulement à notre dernière séance en octobre que nous avons pratiqué un exercice. J'étais encore toute bloquée donc on n'a pas insisté. Je pense voir mis 2 semaines à reprendre contact avec mes sensations corporelles dont je n'avais presque plus de nouvelles depuis 2016. Et du coup ça m'a permis aussi une petite prise de recul sur mes traumatismes.
Je pourrais y retourner plus sereinement maintenant mais je lambine, c'est une habitude.

Je craignais de revivre le traumatisme mais en fait la psy sait gérer si tu es débordée par tes émotions, tu es là pour ça finalement. C'est ce qui m'est arrivé. L'émotion revient fort mais tu es en sécurité en même temps (pardon mais je suis limitée par ma fluence verbale...).
Et avec le peu qu'on a fait, j'ai vu une différence dans les semaines après la séance, et dans des domaines inattendus.

J'ai encore un peu de travail mais je suis très contente des progrès réalisés.
:bravo:

J'espère avoir répondu à quelques unes de tes interrogations à ce sujet.
Diagnostiquée TSA sur le tard
RQTH

Une statistique sans son intervalle de confiance, c'est une insulte.

Longue vie et prospérité !

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 4526
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: EMDR traitement traumatisme et TSA

#5 Message par Lilas » samedi 4 décembre 2021 à 8:46

Je crois que j'avais du faire 3 séances et un truc s'était débloqué d'un coup au cours de la dernière. Par contre l'effet n'a pas été permanent et au bout de quelques mois j'ai refait des blocages par rapport au téléphone.
Maintenant que j'ai un diagnostic de TSA, j'ai trouvé une méthode bien plus efficace : je demande à mon gentil colloc de téléphoner à ma place quand je n'y arrive pas.
Lilas - TSA (AHN)

Mon roman : Ma dame aux oiseaux

Avatar du membre
Fluxus
Forcené
Messages : 1663
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: EMDR traitement traumatisme et TSA

#6 Message par Fluxus » samedi 4 décembre 2021 à 8:51

Lilas a écrit :
samedi 4 décembre 2021 à 8:46
Je crois que j'avais du faire 3 séances et un truc s'était débloqué d'un coup au cours de la dernière. Par contre l'effet n'a pas été permanent et au bout de quelques mois j'ai refait des blocages par rapport au téléphone.
Maintenant que j'ai un diagnostic de TSA, j'ai trouvé une méthode bien plus efficace : je demande à mon gentil colloc de téléphoner à ma place quand je n'y arrive pas.
Haha, ouii, passer le relais c'est bien aussi ! :mryellow:

En tout cas merci pour ces informations. Je réfléchis à si j'ai d'autres questions sur le sujet...

Bon, c'est pas garanti 100% que ça se fasse prochainement si je tente, je ne sais pas si ça se prépare, s'il y a un contexte à ça, je m'imagine pas demander ça à l'arrache en plein milieu d'une séance mais ça paraît tentant.

J'ai lu qu'on était pas obligé de passer par les mouvements oculaires mais que nimporte quelle stimulation bilatérale fonctionnait aussi (toucher, bruit).

Tu avais fait directement avec les mouvements oculaires ?

Je sais que j'ai tendance à décrocher du regard très facilement et du mal à regarder de manière générale et parfois, suivre juste du regard, ça me demande beaucoup d'efforts parce que c'est quelque chose que je ne suis pas habituée à faire et on va dire que tout ce qui reste visuel, c'est toujours assez hard pour moi.

Ivanovna a écrit :
samedi 4 décembre 2021 à 8:41
Je suis encore en cours de traitement de mon énooooorme anxiété grâce à l'EMDR.

C'est avec une psychologue dont la prise en charge des TSA n'est pas le cœur de métier mais celà ne pose pas de problème.

Les séances sont très espacées ; nous avons beaucoup parlé jusqu'à présent pour remonter le fil du traumatisme (je suis lente à exhumer mes problèmes de dessous les tapis au fond des placards).
J'ai 44 ans et les traumatismes initiaux remontent à mes 8 ans, ravivés par les attentats de 2015. Je me traîne une "fatigue chronique" depuis début 2016 et des burn-out à la queue leu leu depuis 2017.

C'est seulement à notre dernière séance en octobre que nous avons pratiqué un exercice. J'étais encore toute bloquée donc on n'a pas insisté. Je pense voir mis 2 semaines à reprendre contact avec mes sensations corporelles dont je n'avais presque plus de nouvelles depuis 2016. Et du coup ça m'a permis aussi une petite prise de recul sur mes traumatismes.
Je pourrais y retourner plus sereinement maintenant mais je lambine, c'est une habitude.

Je craignais de revivre le traumatisme mais en fait la psy sait gérer si tu es débordée par tes émotions, tu es là pour ça finalement. C'est ce qui m'est arrivé. L'émotion revient fort mais tu es en sécurité en même temps (pardon mais je suis limitée par ma fluence verbale...).
Et avec le peu qu'on a fait, j'ai vu une différence dans les semaines après la séance, et dans des domaines inattendus.

J'ai encore un peu de travail mais je suis très contente des progrès réalisés.
:bravo:

J'espère avoir répondu à quelques unes de tes interrogations à ce sujet.
Merci pour ta réponse !

Mais du coup, est-ce que c'est possible, qu'on arrive à revivre le traumatisme sans qu'il ne soit traumatisant sur le moment où on le visualise parce qu'il ne remonte que dans des contextes "inattendus" ou similaires en extérieur mais pas quand on se sent en sécurité ?

C'est à dire que si y a rien d'anxiogène autour de moi ou directement lié à mon trauma, je peux me sentir en sécurité et détendue et je vais pas revivre la chose de manière d'intense, tandis que dans un contexte où c'est tout l'inverse, ça va être que ça.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. (2021)

Dyspraxique : Trouble développemental de la coordination + trouble neurovisuel (2020)

HPI (2018)

~ Les contemplations de Fluxus ~

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 4526
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: EMDR traitement traumatisme et TSA

#7 Message par Lilas » samedi 4 décembre 2021 à 9:01

Fluxus a écrit :
samedi 4 décembre 2021 à 8:51
Tu avais fait directement avec les mouvements oculaires ?
Oui, avec les mouvements oculaires. J'avais un peu de mal au début. Je sais qu'on a essayé avec un objet et directement avec le doigt de la psy, mais je n'ais plus dans quel ordre.
Ma psy m'avait convaincue d'essayer mais j'étais très sceptique au début. Je pensais que c'était du charlatanisme. Mais j'ai revu mon opinion en constatant que ça fonctionnait.
Lilas - TSA (AHN)

Mon roman : Ma dame aux oiseaux

Ivanovna
Fidèle
Messages : 139
Enregistré le : vendredi 16 février 2018 à 12:48

Re: EMDR traitement traumatisme et TSA

#8 Message par Ivanovna » samedi 4 décembre 2021 à 10:10

Mais du coup, est-ce que c'est possible, qu'on arrive à revivre le traumatisme sans qu'il ne soit traumatisant sur le moment où on le visualise parce qu'il ne remonte que dans des contextes "inattendus" ou similaires en extérieur mais pas quand on se sent en sécurité ?
J'espère ne pas répondre trop à côté de la plaque...

Je n'avais même pas remarqué que j'avais un stress post-traumatique jusqu'à l'été dernier. Je suis affreusement lente.
Je ne revivais pas les scènes traumatisantes initiales, seulement certaines des dernières périodes de harcèlement au boulot. Là oui, j'étais toute coincée, et bloque encore sur certaines choses.

Après quelques séances à "faire connaissance" et constater les dégâts, on a commencé le travail.
La psy m'a demandé de me souvenir du dernier événement traumatisant et m'a demandé ce que j'avais à dire (de positif, d'encourageant) à moi toute coincée dans cette situation. Sur le coup, rien. Rien ne venait. Lobes frontaux déconnectés.
Et là on est passé aux exercices des respiration, puis de mobilité avec les mains, puis avec les pieds.

C'était il y a un mois, depuis je n'y suis pas retournée mais depuis j'ai trouvé des choses à me dire.
Et j'ai retrouvé une verticalité, je n'arrivais plus à m'étirer, étais toute avachie. Je redécouvre mes muscles, tendons. Pour ça que je prends mon temps, je trouve ça rigolo, je fais de la bio-mécanique, ça m'occupe. :lol:
J'ai aussi récupéré des ressources en attention, mémoire. Et là c'est pareil, je redécouvre des possibilités.
Diagnostiquée TSA sur le tard
RQTH

Une statistique sans son intervalle de confiance, c'est une insulte.

Longue vie et prospérité !

Avatar du membre
Fluxus
Forcené
Messages : 1663
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: EMDR traitement traumatisme et TSA

#9 Message par Fluxus » samedi 4 décembre 2021 à 10:24

Je sais qu'il y a des moments où j'ai réussi à mettre quelques éléments du traumatisme initial par écrit et j'arrive quasi complètement à en décrire les impacts à l'écrit aussi (comme ça m'arrive de le faire sur le forum).

Donc je me dis que s'il y a à travailler sur ça, j'aurais déjà réussi à le retranscrire quelque part.

J'ai essayé, une fois de le rédiger sur feuille, genre de manière très chronologique et très très très détaillée dans les ressentis, les événements, les dates, les douleurs, les émotions etc.

Et j'ai pas réussi. Genre ça me paraissait scénarisé, ça me paraissait jamais assez bien et je sentais que j'écrivais juste pour écrire mais pas pour moi et ça bloquait de fou. Genre y avait des formes. Et moi j'avais envie de pouvoir réussir à retranscrire quelque chose de très brut, de violent, qui prend aux tripes, pas un truc raconté avec des jolies formes, la concordance des temps et tout le reste...

Genre j'avais envie que la personne qui le lirait, peu importe qui c'est, elle en soit presque affectée physiquement.

Moi dans ma tête, c'était déjà clair, c'était très ordonné sur tous les plans mais le souci c'est que je pouvais pas m'en débarrasser, je pouvais pas le verbaliser et même l'écrit qui est le moyen que j'utilise le plus souvent pour m'exprimer parce que... Je crois que je suis pas faite pour parler, pour l'oral, je suis faite pour écrire visiblement... Même là, ça devenait compliqué.

Donc j'en sais trop rien quoi...

Puis avec du recul, je me rends compte aussi que le traumatisme en lui-même, y a pas que l'élément initial qui joue, y a aussi tout ce qui arrive derrière et les premiers évènements qui font remonter le traumatisme sont tellement les plus violents que ce sont peut-être aussi eux-mêmes des trucs traumatisants...

Idem, j'ai souvent tendance aussi à ressentir l'impact de quelque chose après coup.

Je sais pas si c'est quelque chose de spécifique aux TSA mais ça m'arrive souvent de prendre conscience de l'ampleur d'une chose bien après et pas sur le moment du tout.


Et idem, ce qui reste complexe aussi quand on sait qu'on est pas foutu pareil sur le plan émotionnel, c'est de réussir à retranscrire quelque chose avec une certaine intensité.

J'ai encore jamais réussi à faire en sorte que quelqu'un puisse s'imprégner de l'intensité avec laquelle je vis les choses... Même les mots ne sont pas assez puissants pour ça parce que... Quand on utilise des choses très exacerbées pour décrire un ressenti qui paraît ultra minime pour d'autres, directement, c'est... Presque absurde ?

Reste juste la description des sensations physiques, j'imagine...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. (2021)

Dyspraxique : Trouble développemental de la coordination + trouble neurovisuel (2020)

HPI (2018)

~ Les contemplations de Fluxus ~

Ivanovna
Fidèle
Messages : 139
Enregistré le : vendredi 16 février 2018 à 12:48

Re: EMDR traitement traumatisme et TSA

#10 Message par Ivanovna » samedi 4 décembre 2021 à 10:44

Idem, j'ai souvent tendance aussi à ressentir l'impact de quelque chose après coup.
Petit effet de sidération peut-être ?
J'y suis sujette. Le TSA ne doit pas aider mais le suivi psy est la pour aider à nous apprendre à gérer.


Il ne m'était plus possible de vivre comme ça et je n'étais pas en mesure de m'en sortir par les moyens jusqu'alors mis en place, je suis très contente de progrès déjà réalisés. Et puis ça arrive à un moment où j'ai des projets qui vont me demander des ressources notamment cognitives que je suis ravie de voir revenir.

J'espère que tu trouveras un psy de confiance et compétent qui pourra t'apporter une aide.
:kiss:
Diagnostiquée TSA sur le tard
RQTH

Une statistique sans son intervalle de confiance, c'est une insulte.

Longue vie et prospérité !

Avatar du membre
Fluxus
Forcené
Messages : 1663
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: EMDR traitement traumatisme et TSA

#11 Message par Fluxus » samedi 4 décembre 2021 à 10:48

Après pour le moment, je suis pas encore très très décidée à tenter mais c'est vrai que ça me tente de plus en plus.

Je ne dis pas que le reste des thérapies ne servent à rien, loin de là mais je pense juste que si j'avais d'autres choses en complément, ce serait pas de refus...

Et quand on pense traumatisme, on pense souvent EMDR... Enfin c'est mon cas depuis le temps que je connais le concept.

Après j'ai eu la chance que tout ce qui est médecines alternatives et autres choses du type, ça ait pu déjà répondre à de lourdes problématiques par le passé, même sur des problèmes de santé physiques très envahissants dont certains qu'on retrouve très très fréquemment chez les TSA.

Et bref, tout ça pour dire que j'ai la chance de ne pas avoir de réticence particulière sur ce genre de choses et d'y croire suffisamment quand je vois que beaucoup de gens restent méfiants.


Je crois que je commence à avoir un large panel de thérapies en tout genre à mon actif malgré mon âge. :lol:
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. (2021)

Dyspraxique : Trouble développemental de la coordination + trouble neurovisuel (2020)

HPI (2018)

~ Les contemplations de Fluxus ~

Ivanovna
Fidèle
Messages : 139
Enregistré le : vendredi 16 février 2018 à 12:48

Re: EMDR traitement traumatisme et TSA

#12 Message par Ivanovna » samedi 4 décembre 2021 à 11:23

Je crois que je commence à avoir un large panel de thérapies en tout genre à mon actif malgré mon âge. :lol:
"Ce n'est qu'un début, continuons le combat !"


L'EMDR est un complément au suivi qui peut être nécessaire à la prise en charge du TSA et ne saurait être suffisant. Il faut juste trouver un praticien de confiance, comme d'habitude, quoi.
Ma psy est toute jeune, très impliquée, je la soupçonne d'être au taquet scientifiquement. Et son cabinet est à 10 minutes à pied, pas eu besoin d'aller au centre de Lyon. Ça me va.
Diagnostiquée TSA sur le tard
RQTH

Une statistique sans son intervalle de confiance, c'est une insulte.

Longue vie et prospérité !

Avatar du membre
Fluxus
Forcené
Messages : 1663
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02

Re: EMDR traitement traumatisme et TSA

#13 Message par Fluxus » samedi 4 décembre 2021 à 18:43

C'est peut-être propre à chacun mais quand on parle de "tout qui se débloque d'un coup", c'est quel genre de sensation ?

En fait, actuellement, j'ai du mal à imaginer un autre état que celui dans lequel je vis au quotidien depuis quelques temps et qui n'est pas le meilleur...

J'aimerais bien pouvoir sentir des sensations plus agréables mais ça me fait peur aussi...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage avec trouble anxio-dépressif associé - C.R.A. (2021)

Dyspraxique : Trouble développemental de la coordination + trouble neurovisuel (2020)

HPI (2018)

~ Les contemplations de Fluxus ~

Ivanovna
Fidèle
Messages : 139
Enregistré le : vendredi 16 février 2018 à 12:48

Re: EMDR traitement traumatisme et TSA

#14 Message par Ivanovna » samedi 4 décembre 2021 à 19:05

En fait, actuellement, j'ai du mal à imaginer un autre état que celui dans lequel je vis au quotidien depuis quelques temps et qui n'est pas le meilleur...
Ben tu m'étonnes que tu aies du mal à te figurer d'être dans un autre état (non, en fait) !

Tes ressources cognitives ne sont plus accessibles pour te permettre de vivre convenablement. C'est comme si tu enfilais un scaphandre plombé au quotidien même rien que pour aller te chercher du pain, pour un jogging.

Je ne sais pas ce que dira Lilas. Pour ce qui me concerne, j'ai juste constaté que la vie était plus facile, sans avoir à forcer, j'ai une meilleure attention, qui tient plus longtemps, et ma mémoire revient. Ça ne me demande plus autant d'efforts qu'avant.
Ah ! et les crises d'anxiété, mauvais sommeil et tout, ben pour le moment c'est fini, et c'était la raison principale de consultation. Plus rien à voir. J'ai vraiment l'impression d'avoir posé un scaphandre plombé.

Il y a encore du travail mais je suis contente.

Si ça fait le même effet à d'autres personnes c'est super.
Diagnostiquée TSA sur le tard
RQTH

Une statistique sans son intervalle de confiance, c'est une insulte.

Longue vie et prospérité !

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 4526
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: EMDR traitement traumatisme et TSA

#15 Message par Lilas » samedi 4 décembre 2021 à 19:23

Fluxus a écrit :
samedi 4 décembre 2021 à 18:43
C'est peut-être propre à chacun mais quand on parle de "tout qui se débloque d'un coup", c'est quel genre de sensation ?
Je te réponds en MP.
Lilas - TSA (AHN)

Mon roman : Ma dame aux oiseaux

Répondre