Relation amicale à professionnelle et TSA.

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5241
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Relation amicale à professionnelle et TSA.

#1 Message par Fluxus » jeudi 1 septembre 2022 à 11:28

Salut, alors je savais pas trop où caser ce topic, donc je pose ça par là vu que ça concerne mon TSA.

J'aimerais savoir s'il y a des personnes qui ont été dans une situation similaire à la mienne et ce que vous en pensez.

J'ai un très bon "pote" que j'ai rencontré au lycée car nous étions dans la même classe en 1ère et Terminale, il y a plusieurs années de cela maintenant. Il se trouve que nous avons des projets professionnels assez similaires axés sur l'éducation spécialisée auprès des personnes en situation de handicaps et notamment au niveau des TND.

Il vient tout juste de m'apprendre lui-même, par le biais d'un message, qu'en remplacement de l'ancien éduc spé du SESSAD TSA qui s'occupait de ma prise en charge pendant que j'étais sur la liste d'attente du SAMSAH TSA, ce serait peut-être lui qui serait amené à venir me voir et s'occuper de mon dossier.

Je ne sais pas trop quoi en penser en terme de changement de relation. On s'est fréquenté tous les jours pendant 2 ans, on partageait beaucoup de choses d'ados, on avait le même cercle de camarades de classe et on avait même des délires assez particuliers entre nous tous, on était très solidaires, on a le même âge, on a des centres d'intérêts proches...

Mais surtout, il se trouve qu'il m'a connu dans les moments où parfois, je masquais beaucoup les difficultés liées au TSA et ça paraît assez compliqué de me dire que d'un coup, il aura accès à mon dossier en ce qui concerne mes handicaps et qu'on va potentiellement passer dans une relation aidant-aidé, qu'il aura davantage accès à des choses auxquelles il n'aura jamais eu accès sur moi...

Je ne me fais absolument aucun souci en ce qui concerne le professionnalisme et sa bienveillance mais je trouve quand même la situation assez... Atypique. On est dans l'atypisme de l'atypique là.


On va de toutes manières, recontacter l'association TSA qu'on connaît bien maintenant, qui gère les structures afin d'en discuter mais voilà....

J'aimerais savoir si d'autres personnes se sont déjà retrouvées dans ce type de situations. Si oui, est-ce que ça vous a gêné ? Si non, est-ce que cela vous gênerait ? Comment auriez-vous réagi ?
Modifié en dernier par Fluxus le jeudi 1 septembre 2022 à 12:15, modifié 1 fois.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Flower
Prolifique
Messages : 4976
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: Relation amicale à professionnelle et TSA.

#2 Message par Flower » jeudi 1 septembre 2022 à 12:06

A ta place et pour protéger votre relation amicale, j'informerai le Sessad que c'est un ami de lycée et que l'idée qu'il suive ton dossier te met mal à l'aise.
Un psy ne recevrait pas un ami en consultation non plus, c'est une question de déontologie.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5241
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: Relation amicale à professionnelle et TSA.

#3 Message par Fluxus » jeudi 1 septembre 2022 à 12:12

Flower a écrit :
jeudi 1 septembre 2022 à 12:06
A ta place et pour protéger votre relation amicale, j'informerai le Sessad que c'est un ami de lycée et que l'idée qu'il suive ton dossier te met mal à l'aise.
Un psy ne recevrait pas un ami en consultation non plus, c'est une question de déontologie.
Oui voilà. En soi, ce n'est pas ultra malaisant non plus mais d'un point de vue "professionnel" pour deux personnes qui se connaissent déjà, j'avoue que ça me fait un peu bizarre. Mais je m'y attendais un peu, lorsqu'on m'a annoncé le départ de l'éduc spé qui venait avant, j'ai visualisé le fait qu'il pouvait être remplacé par ce camarade.

Bon, après, rien n'est encore sûr et on peut toujours en discuter avec la structure mais voilà, à partir du moment où c'est dans le cadre professionnel, la relation est différente.

Des gens de mon âge qui ne s'y connaissent pas trop dans le domaine avec qui je discute régulièrement m'ont tous dit qu'eux, ils pensaient que ça pouvait être plutôt sympa car justement, on se connaissait déjà etc.

Personnellement, je le vois du point de vue "déontologique" justement. Après, ils font peut-être avec ce qu'ils ont dans la structure. S'ils sont en manque d'effectifs, ça peut se comprendre.

Puis il y a aussi le fait que les structures, que ce soit le SAMSAH ou le SESSAD, essaient de s'organiser au niveau de la proximité pour envoyer les professionnels dans certains secteurs et faire la prise en charge des gens qui sont dans le même secteur parce que c'est plus pratique au niveau des déplacements, tout ça...

EDIT : Ceci dit, j'espère que les places sur la liste d'attente du SAMSAH TSA vont commencer à se libérer et qu'on pourra avoir des choses plus concrètes...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5241
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: Relation amicale à professionnelle et TSA.

#4 Message par Fluxus » jeudi 1 septembre 2022 à 12:19

D'autant plus que lorsqu'on s'est rencontré il y a 7 ans de ça, je n'étais pas encore diagnostiquée. Sur aucun de mes TND.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Flower
Prolifique
Messages : 4976
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: Relation amicale à professionnelle et TSA.

#5 Message par Flower » jeudi 1 septembre 2022 à 15:06

J'imagine que la structure n'est pas forcément au courant non plus. Mais il n'y a rien de gênant à le signaler.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5241
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: Relation amicale à professionnelle et TSA.

#6 Message par Fluxus » mardi 20 septembre 2022 à 18:21

Flower a écrit :
jeudi 1 septembre 2022 à 15:06
J'imagine que la structure n'est pas forcément au courant non plus. Mais il n'y a rien de gênant à le signaler.
La structure a été assez rapidement au courant et c'est assez fréquent qu'il y ait des cas ou les éducateurs connaissent déjà les personnes dont ils vont s'occuper.

Au début, je trouvais ça presque amusant parce que rien n'était encore sûr, ça paraissait un peu loufoque, ça me faisait rire parce que c'était vraiment LE comble si ça arrivait et maintenant que c'est officiel, ça me défonce le moral rien que d'y penser...

Je ne sais pas trop quoi faire...
Modifié en dernier par Fluxus le mardi 20 septembre 2022 à 18:43, modifié 2 fois.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5241
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: Relation amicale à professionnelle et TSA.

#7 Message par Fluxus » mardi 20 septembre 2022 à 18:35

Bon...

Je suis "officiellement" à la charge charge de... Mon meilleur ami de lycée qui devient du coup.... Mon éducateur spécialisé TSA du SESSAD TSA dans le cadre de la liste d'attente pour le SAMSAH TSA.

Voilà, pendant 6 ans c'était mon ami, maintenant ça devient mon éduc.

J'avoue que ça me gêne, ça me dérange. Je sais pas trop quoi en penser mais l'association TSA a fait plusieurs réunions, ils en ont discuté, ça leur arrive régulièrement que des éduc' connaissent déjà personnellement les personnes prises en charge par l'association mais ça n'a jamais été problématique sur le plan professionnel et ça s'est toujours très bien passé. L'association a même un label Qualité Autisme France donc c'est du sérieux.

Maintenant, personnellement, ça me met assez mal à l'aise. Au début, ça me faisait rire et tout, ça m'amusait un peu mais maintenant que je réalise que les prochaines fois qu'on va se voir, ce sera pour parler de mon autisme alors que ça ne fait que 1 an et 3 mois que le diagnostic est posé, ça me gêne un peu et me laisse pas insensible, je l'avoue.

Pourtant je le connais bien, je sais qu'il est très attentionné et qu'il peut faire son boulot très sérieusement mais ça reste quand même une sorte de mise à nue où il m'a toujours vu en train de compenser ou masquer. Il m'a aussi déjà vue en train de galérer et de ne plus pouvoir compenser.

C'est vraiment comme un frère pour moi mais je ne sais pas, ça coince.

Je pense que y a aussi le fait que tout ce que j'ai développé à cause du coco, on a tellement rendu mes angoisses et mes peurs illégitimes face à ça, on m'a tellement jugée, on m'a tellement reproché d'en faire des tonnes (alors que y en a plus d'un qui se sont senti très cons avec le temps en découvrant mon quotidien sans filtre)... Que ça m'angoisse juste de devoir le recevoir chez moi.

On devra normalement se voir à une fréquence assez correcte, 1 fois toutes les 2 semaines.

En fait le truc, c'est qu'ils organisent ça par secteurs. Pour la même asso, il y a 2 pôles dans la région et ils attribuent un éducateur à un secteur spécifique.

Et au niveau de mon lieu et aux alentours, c'est mon secteur où bossera donc l'ami en question et où il prendra en charge d'autres personnes TSA dont d'autres étudiants vu que secteur identique à l'univ.

Apparemment il n y a pas d'autre possibilité d'après eux... Changer d'éducateur ça m'enchantait pas de fou déjà mais alors maintenant...

Ça fait remonter pas mal d'angoisses et ça me panique d'y penser.

Par rapport à ma situation personnelle, ça me dérange pas vraiment de parler de mes problèmes familiaux avec lui mais je trouverai ça malaisant de discuter sur mes crises par exemple alors qu'il n'a pas idée de comment je peux réagir en étant en crise et à quel point ça peut être "spectaculaire".

Le truc c'est que ça me donne même envie de lâcher littéralement tout le suivi lié à ça... Je me sens dépendante de choses qui ne me plaisent pas et j'ai l'impression de subir, qu'on va m'imposer des choses contre ma volonté et qu'en même temps, j'ai pas le choix et je suis obligée d'accepter, sinon je perds mes aides en fait...

Sauf que là je me sens vraiment très très très mal rien qu'à l'idée d'y penser et j'en ai marre.

Je ne me sens pas libre tout court en fait. Et j'ai de nouveau cette sensation et cette envie de disparaître et partir très très loin pour ne plus dépendre de choses que je ne veux pas et qu'on ne m'impose rien.

Je crois que c'est pour ça que je me sentais très mal la semaine dernière. C'était pas juste une question de rentrée et de nouvelle organisation, même si ça joue beaucoup. La rentrée est passée, on est en train de revoir l'organisation justement avec le pôle handicap de l'univ et l'asso TSA mais voilà...

Ça me fait du mal et c'est difficile à décrire.

Bref, je suis littéralement en train de me rendre malade rien que d'y penser en fait.

Entre ça et le fait que je me sente pas vraiment soutenue, le fait qu'on mette d'autres personnes au courant avant moi, le fait que j'ai l'impression qu'on m'impose quelque chose sans que je puisse décider d'accepter ou refuser et dans tous les cas, même si je voulais refuser, je pourrais pas parce que ça mettrait en péril toute la prise en charge...

Bref, je le ressens vraiment comme un truc très brutal et j'ai peur qu'on me force. Pendant un temps, je n'avais plus cette peur mais ça revient énormément ces derniers temps.

Genre le simple fait d'y penser, ça me noue la gorge et me donne envie de pleurer en fait.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5241
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: Relation amicale à professionnelle et TSA.

#8 Message par Fluxus » mardi 20 septembre 2022 à 20:14

Pour le moment, un truc qui peut me soulager, c'est d'envisager le cas où je ne reçois personne chez moi et où c'est moi qui me déplace...

Ça m'enlèverait déjà une pression.


Mais j'avoue que plus le temps passe, moins je vois d'utilité dans les suivis en structures parce que je me rends compte que la proportion problèmes psychiques / difficultés liées aux TSA + les deux mélangés, c'est compliqué à gérer.

Pour le moment, ce qui me bouffe toute mon énergie, c'est d'essayer de progresser au quotidien sur les problèmes qui font que je ne peux plus rien faire depuis ces 3 dernières années. Le TSA était déjà invivable avant mais avec les problèmes qui se sont greffés dessus, je n'ai plus vraiment de vision correcte sur ce qui est concrètement problématique dans les difficultés liées à mon autisme.

Du coup les difficultés liées au reste m'empêchent de progresser sur les difficultés liées aux TSA.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Flower
Prolifique
Messages : 4976
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: Relation amicale à professionnelle et TSA.

#9 Message par Flower » mercredi 21 septembre 2022 à 8:57

Si ça te met autant mal à l'aise, je pense que tu devrais l'écrire au responsable de la structure en demandant à être suivie par un autre éducateur. Quitte à ce qu'il soit normalement en charge d'un autre secteur. Parce que sinon ce suivi effectivement ne servira plus à rien. Et bon, il y a connaître et connaître - ce serait juste un ancien camarade de lycée, ce serait peut-être plus facile, mais là il s'agit d'un ami proche...
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5241
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: Relation amicale à professionnelle et TSA.

#10 Message par Fluxus » mercredi 21 septembre 2022 à 9:08

Flower a écrit :
mercredi 21 septembre 2022 à 8:57
Si ça te met autant mal à l'aise, je pense que tu devrais l'écrire au responsable de la structure en demandant à être suivie par un autre éducateur. Quitte à ce qu'il soit normalement en charge d'un autre secteur. Parce que sinon ce suivi effectivement ne servira plus à rien. Et bon, il y a connaître et connaître - ce serait juste un ancien camarade de lycée, ce serait peut-être plus facile, mais là il s'agit d'un ami proche...
Justement, pour la structure c'est assez fréquent qu'il y ait ce genre de situations et ils disent que ça ne pose jamais de soucis et que quand c'est dans le cadre d'un suivi, y a plus cette notion de "connaître ou pas connaître" la personne en face, l'éduc fait son boulot de manière neutre et professionnelle et c'est tout.

Mais c'est facile de dire ça quand c'est pas eux qui sont directement concernés... D'autant plus qu'on a pas les mêmes ressentis au niveau des "affects". Même si c'était peut-être pas ultra réciproque, ça ne change rien à la manière dont moi je le considère.

Même en voulant rester le plus neutre possible, c'est obligé qu'indirectement, il y ait des choses qui impactent quand on connait déjà la personne. Enfin c'est mon avis.


Après, je sais déjà que le fait de recevoir chez moi, c'est quelque chose qui m'angoisse plus que juste le simple fait que ce soit lui mon éduc.

Si ça avait été quelqu'un d'autre en éduc, j'aurais eu la même appréhension mais ça ne m'aurait pas dérangé d'insister ou d'imposer des choses par peur, là, le faire avec un ami, c'est différent... Je ne pourrais pas.

Quand je parle d'insister ou imposer des choses par peur, je parle bien-entendu de tout ce qui concerne les règles d'hygiène par rapport au coco et les gestes barrière...

Donc peut-être voir avec eux si c'est pas moi qui peux me déplacer jusqu'aux bureaux...

Je sais pas trop, de manière globale, c'est quelque chose de bizarre mais voilà...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5241
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: Relation amicale à professionnelle et TSA.

#11 Message par Fluxus » mercredi 21 septembre 2022 à 9:43

En fait, ce qui me pose souci aussi c'est que pour le moment, j'essaie de travailler en exposition progressive plus dans le sens où moi j'essaie de m'ouvrir à l'extérieur et je ne suis pas encore prête à travailler dans le sens où ce sont les gens qui viennent à moi. Pour moi, ça viendra plus tard avec les progrès mais pour le moment, je dois réapprendre à vivre tout court et c'est compliqué pour moi d'accepter quelqu'un qui vient dans mon quotidien (pour n'importe qui -peu importe qui vient chez moi- c'est déjà compliqué mais du coup dans ce cas particulier, encore plus), je préfère plus faire la démarche d'y aller moi-même parce que pour l'instant, c'est plus facile pour moi dans ce sens là.

Le reste viendra après...
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Dehlynah
Prolifique
Messages : 998
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Relation amicale à professionnelle et TSA.

#12 Message par Dehlynah » vendredi 30 septembre 2022 à 11:00

salut
très gênant, j'ai été dans une situation similaire, on a décidé que la personne ne me suivrait pas, ça m'a soulagée, c'était pas une amie, une connaissance, mais déjà c'était très gênant pour moi - écoute tes ressentis, si tu sens un malaise, demande un changement de prise en charge, ça me semble très logique et légitime.
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5241
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: Relation amicale à professionnelle et TSA.

#13 Message par Fluxus » vendredi 30 septembre 2022 à 13:51

Pour le moment, je n'ai pas encore vu mon "nouvel" éduc dans le cadre de mon TSA. On avait parlé d'organiser une rencontre mais il ne m'a pas relancé depuis, ceci dit, il reste quand même très attentif (sans non plus me fliquer toute la journée) à ce que je fais. Disons que je peux pas non plus le voir comme une intrusion dans ma vie privée sur ce plan là, puisque de base, nous sommes amis.

Après voilà, dans le cadre de la guidance, là, je sais pas encore comment ça va se passer... Quand je serai prête il faudra que je me lance. Pour le moment, j'ai besoin de laisser les choses se stabiliser un peu avec la rentrée et tout le reste...

(Eh oui, j'ai repris les cours que mi-Septembre et y a encore quelques points galères sur le plan administratif et ça a commencé fort avec des devoirs à rendre !)
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 5241
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: Relation amicale à professionnelle et TSA.

#14 Message par Fluxus » jeudi 6 octobre 2022 à 21:02

:arrow: Bon, alors premier essai cet aprem dans ce nouveau contexte, chez moi. Mine de rien, c'est pas si horrible et personnellement, ça m'a même fait plutôt du bien parce que ça m'a rappelé de très bons moments du passé, des périodes de ma vie où j'étais bien et ça me fait super plaisir de voir son investissement. :love:


Bonne surprise finalement.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Répondre