TSA et Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Fluxus
Intarissable
Messages : 6263
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2021 à 14:02
Localisation : Planète Shadok

Re: TSA et Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)

#256 Message par Fluxus » samedi 18 juin 2022 à 13:31

J'ai pu reprendre 500g en 2 jours.

J'étais à 42,2Kg y a quelques minutes.

J'ai recommencé à manger à table, je mange plus calorique mais sans pour autant manger plus mal (si ce n'est que je me suis tapée quasi tout le fondant au chocolat de mon anniv à moi seule parce que c'est trop bon) et je refais des repas complets. :mryellow:

En fait, arrêter de manger debout en marchant, ça a réglé une grosse partie du problème.
TSA sans déficience intellectuelle et sans altération du langage + trouble anxiodépressif associé - CRA régional (2021)

Ce n'est qu'en essayant continuellement que l'on finit par réussir.
Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. ~ Les Shadoks

Line1990
Habitué
Messages : 90
Enregistré le : samedi 11 mai 2019 à 16:34

Re: TSA et Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)

#257 Message par Line1990 » lundi 23 janvier 2023 à 23:28

Bonjour,

Je suis végétarienne et j'aime toujours manger la même chose.

L'hiver une soupe et des tartines de terrines végétales.

L'été une salade avec des tartines de terrines végétales.

J'aime pas trop changer mon dîner.
TSA type Asperger
Diagnostiquée au CRA de Tours

Avatar du membre
Alpha
Passionné
Messages : 407
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: TSA et Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)

#258 Message par Alpha » mardi 24 janvier 2023 à 7:34

Line1990 a écrit : lundi 23 janvier 2023 à 23:28 Bonjour,

Je suis végétarienne et j'aime toujours manger la même chose.

L'hiver une soupe et des tartines de terrines végétales.

L'été une salade avec des tartines de terrines végétales.

J'aime pas trop changer mon dîner.
Ce sont plutôt des rigidités du à l’autisme et non pas des TCA au sens DSM V.
Diag TSA

EnHans
Prolifique
Messages : 3706
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: TSA et Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)

#259 Message par EnHans » jeudi 30 mars 2023 à 22:51

Est ce qu'un/une anorexique, en rémission (+ dépense calorique en nette baisse), a déjà entamé un régime où étant donné le "plaisir" ressenti, ça serait trop dangereux ? Et les 5 kgs qu'on aurait besoin de perdre deviennent des dizaines et ingérable ?
Un enfant diag en 2012

Avatar du membre
MlleHulotte
Prolifique
Messages : 860
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 16:30

Re: TSA et Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)

#260 Message par MlleHulotte » jeudi 30 mars 2023 à 23:53

EnHans a écrit : jeudi 30 mars 2023 à 22:51 Est ce qu'un/une anorexique, en rémission (+ dépense calorique en nette baisse), a déjà entamé un régime où étant donné le "plaisir" ressenti, ça serait trop dangereux ? Et les 5 kgs qu'on aurait besoin de perdre deviennent des dizaines et ingérable ?
Bonsoir EnHans,
Je ne saurais parler d'une façon générale. Peut-être cela peut être possible pour certaines personnes qui sont devenues assez solides.
Me concernant, ce ne serait pas possible, les comportements et les pensées anorexiques ne sont jamais loin. Les rémissions restent fragiles.
(Je suis d'ailleurs actuellement en grosse rechute :hotcry: ).
diagnostiquée autiste - TDAH - fibromyalgie - dyspraxie - TCA - etc.

Ambre
Familier
Messages : 133
Enregistré le : jeudi 9 janvier 2020 à 19:30

Re: TSA et Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)

#261 Message par Ambre » samedi 1 avril 2023 à 12:49

Pour moi j'ai commencé l'anorexie à 14 ans, anorexie sévère quelques mois, hôpital. Sortie de l'hôpital, j'ai recommencé l'anorexie et rapidement j'ai basculé dans la boulimie. Ensuite j'ai réussi à stabiliser pendant 2 ans car je faisais des cours à distance, donc moins de pression/angoisse. Puis j'ai replongé à 18 ans (anorexie-boulimie), j'ai fait des crises horribles, quelquefois 5 ou 6 dans la journée :crazy:
Pendant tout ce temps, j'ai essayé en vain de m'en sortir. Puis vers 24 ans j'ai enfin réussi.
Je croyais être guérie à jamais, mais en fait je me suis aperçue peu après que c'était juste "en sommeil". Toutefois, jusqu'à ce jour (30 ans), je n'ai plus rechuté. De temps en temps ça remonte à la surface et me demande une petite lutte, mais plus le temps s'éloigne de la dernière crise, moins la lutte est difficile. Je maîtrise, ce n'est plus une souffrance mais je ne crie pas victoire.
Courage à ceux qui souffrent de ce trouble.
TSA + trouble anxieux.

Avatar du membre
lulamae
Prolifique
Messages : 4914
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: TSA et Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)

#262 Message par lulamae » samedi 1 avril 2023 à 15:06

@EnHans, je ne savais pas quoi en penser, sinon que la situation de faire un régime me paraissait dangereuse, alors j'ai posé la question à ma fille Alice, qui a été anorexique entre 13 et 16 ans environ.

Elle m'a dit que faire n'importe quel régime est une rechute, et qu'on ne doit même pas penser à surveiller son alimentation. Selon elle, il faut en arriver à manger sans se poser de question (elle ne dit pas qu'elle y arrive tout le temps du reste).

Pour moi, il y a peut-être un rapport entre le mode "tout ou rien", car ayant pris pas mal de poids et mangeant souvent avec l'intention de me consoler, je me suis prise à fantasmer sur le fait de ne plus rien manger, ou encore de ne manger que d'une manière fixe et répétitive, pour que cela crée une habitude et me retire l'envie de manger. Je sais que je ne le ferai pas, mais c'était tentant de penser ainsi...

Le problème de ne pas manger étant qu'on devient littéralement obsédé.e par la nourriture, et qu'on doit lutter en permanence pour tenir bon.

Cela peut aussi être lié avec une approche suicidaire ou dépressive, car il m'arrive aussi à certains moments de me dire que cela serait un moyen de me mettre en danger vital, mais plus "à petit feu" (et moins responsabilisante) qu'en me suicidant. Bref, je suis désolée, ce n'est pas très gai, mais je ne passe pas à l'acte, j'y pense juste à certains moments quand je n'aime pas la réalité de ce que je vis.
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Idjene
Passionné
Messages : 407
Enregistré le : jeudi 2 février 2023 à 15:29

Re: TSA et Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)

#263 Message par Idjene » samedi 1 avril 2023 à 22:27

EnHans a écrit : jeudi 30 mars 2023 à 22:51 Est ce qu'un/une anorexique, en rémission (+ dépense calorique en nette baisse), a déjà entamé un régime où étant donné le "plaisir" ressenti, ça serait trop dangereux ? Et les 5 kgs qu'on aurait besoin de perdre deviennent des dizaines et ingérable ?
😕 je pense que même pour une personne n'ayant pas eu de troubles alimentaires pré-existants, c'est un signe important à ne surtout pas négliger.

À moins qu'elle n'ait pas réellement parlé de régime/qu'il ne s'agisse pas de restriction
(Perte d'appétit..)
En cours de diagnostic TSA
Diagnostiquée TDAH (et autres diagnostics quant à eux improbables..)

EnHans
Prolifique
Messages : 3706
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: TSA et Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)

#264 Message par EnHans » vendredi 19 mai 2023 à 22:30

La question me concernait... j'attendais juste de stabiliser mon poids pour répondre...
A partir du moment où je me suis posé la question, ça s'est enclenché, 1 blocage puis 2 puis 3... et ensuite, le plaisir s'est installé. Malheureusement, chez moi, ça l'est... je pourrais même qualifier ça de jouissif. :crazy: Se sentir grignoter de l'intérieur, comme des légers picotements. Puis une sensation de ralenti aussi. Certains parlent de l'image de soi... etc pas pour moi, j'en ai vraiment rien à foutre...
Puis j'ai vite perdu car j'ai un besoin quotidien de 3100-3200 calories par jour avec des pics à +4000.
J'ai eu peur à un moment car je m'étais fixé la date de mercredi (date initiale du diag) pour reprendre une alimentation consistante. Et avec le report du diag à fin Juin, ça aurait pu continuer. En me forçant évidemment, j'ai réussi à ne plus perdre mais je n'ai plus de réserve pour gérer un imprévu.
Néanmoins, je ne suis pas effondré comme j'ai pu l'être, peut être que le forum m'a aidé à gérer un peu mieux l'attente du diag... donc au passage merci... (bizarre car ça m'a fait très mal pendant plusieurs années de lire ce forum).
Un enfant diag en 2012

Avatar du membre
ikh
Habitué
Messages : 91
Enregistré le : mardi 25 avril 2023 à 17:24
Contact :

Re: TSA et Troubles du Comportement Alimentaire (TCA)

#265 Message par ikh » lundi 22 mai 2023 à 11:08

Pour ma part, autour de l'âge de 6 ans, j'ai commencé à refuser de goûter de nouveaux aliments, tout en rejetant certains de ceux que je mangeais déjà. Avant mes 10 ans, j'étais restreint à pâtes, patates, œufs et quenelles. À la restitution post diagnostic au CRA, on m'a fait remarquer la cohérence de couleur (peu ou prou jaune). On m'a également rapporté le cas d'une petite fille qui voulait que ses aliments soient bleus et de sa maman qui utilisait des colorants alimentaires ...
Vers 14 ans, il a fallu que je cuisine moi-même mes repas pour pouvoir les consommer (besoin de contrôle). Je passe sur ma phase une pincée de sel sur chaque cuillère avant enfournage buccal; j'ai fini par arrêté de chercher à me détruire. Vers 25 ans, une petite amie qui m'a incité à aller voir une nutritionniste. Après un long travail, des améliorations notoires. Réintroduction de laitages et viandes (priorité protéines). Fruits aussi, mais pas beaucoup légumes. Aujourd'hui mon alimentation reste encore routinière, cadrée, et je ne suis pas féru de restaurants.
Cogito, ergo seum.
TSA niveau 1 (ex-Asperger) dans contexte HPI (hétérogène) confirmé en CRA au 2019-11-05.

Répondre