Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
axurit66
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : mardi 17 février 2015 à 0:47

Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#1 Message par axurit66 » jeudi 8 juin 2017 à 10:44

Bonjour

Je viens encore de me taper la honte pendant une réunion professionnelle.

Depuis tout petit, quand il y a du monde, c'est à dire plus de 3 ou 4 personnes dans le groupe, je ne peux pas m'empêcher de faire l'idiot. Je ne me prends jamais au sérieux, j'essaye de faire rire, mais ça ne marche pas car le contexte ne s'y prête pas du tout (réunion professionnelle par exemple) ; ou que la blague ne va faire rire que moi... Un peu comme un enfant qui voudrait faire son intéressant devant des adultes.

Le mauvais côté, c'est que je suis cadre d'une entreprise, mais plus personne ne me prend au sérieux. Je suis le clown, le mariole, celui qui ne sert à rien. Au fil des ans la boite grandit, et je me sens de plus en plus délaissé, je m'éloigne du groupe... comme la sonde Voyager qui s'éloigne de plus en plus du système solaire (les planètes étant les autres salariés, moi, la sonde...) :(
Le second mauvais côté, c'est que dès qu'il y a moins de 3 personnes dans le groupe, je deviens l'exact opposé. Trop sérieux, qui ne rigole jamais, plus aucune blague, je prends de haut. Je déstabilise l'interlocuteur.

Les bons côtés ? Je les cherche encore. Ah si, ça me fait rire, et le rire est bon pour la santé parait-il :lol:


Sur ce forum, y-a-t-il des membres qui présenteraient ce trait de caractère ? Avez-vous trouvé des moyens pour en limiter l'impact ? bien que ça ne doit pas être si simple !
Freehost, membre invétéré de ce forum, je pense ne pas me tromper si je dis que tu présentes des traits similaires ? :mrgreen:

Avatar du membre
philigram
Forcené
Messages : 1863
Enregistré le : mercredi 14 septembre 2016 à 9:14
Localisation : Gironde

Re: Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#2 Message par philigram » jeudi 8 juin 2017 à 13:40

C'est tout moi ! Depuis l'école primaire. En fait c'est pour masquer mon incapacité à débattre !
Diagnostiqué asperger avec anxiété sociale marquée par le CRA.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 24870
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#3 Message par freeshost » jeudi 8 juin 2017 à 13:50

Il est vrai que ce n'est pas facile d'entretenir une image de personne sérieuse. Ça doit s'entretenir. C'est de la communication, surtout non verbale. À ce propos, je suis de plus en plus intéressé à acheter les ouvrages de John Langshaw Austin et John Searle sur les actes de langage. [Et d'autres personnes ; bon, il paraît que Jacques Derrida a un avis différent à ce sujet.]

C'est aussi se donner un rôle qu'on doit garder, entretenir.

Entre chums (Asperger), on aime bien rigoler, faire des grimaces (comme sonny et Lia). :mrgreen: :lol:

Avec mes élèves et leurs parents, je suis plutôt amical mais sérieux. Je ne fais pas le mariole. Bien sûr, si une personne blague, je vais rire.

Ça dépend du contexte donc, et des personnes avec qui je suis (on peut voir l'ensemble des interlocuteurs comme un paramètre du contexte).

Lors d'assemblées générales (de club d'échecs), je suis sérieux. Après, quand vient l'heure de l'apéro et des jeux libres, nous sommes ambiance bon enfant.

Sur le forum, il m'arrive régulièrement d'avoir des messages sérieux sur le fond mais (censés être) drôles sur la forme, la manière. [J'essaie à coup de :mrgreen: , de :lol: et de :P .]

Je n'ai aucun poste à responsabilité. Je n'ai donc pas à gérer un rôle, une réputation, un charisme. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
lepton
Forcené
Messages : 1802
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 20:19

Re: Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#4 Message par lepton » jeudi 8 juin 2017 à 20:32

Bon, là je sors d'une période un peu délicate. Mais lorsque je suis dans mon état normal, je fais souvent le pitre!
Et souvent au pire moment... :D
Ma femme a parfois honte de moi lorsqu'on sort, mais au moins je la fait rire.
Mon problème, c'est qu'avec mes cheveux gris, mes lunettes et mon air coincé, tout le monde pense que je suis hyper sérieux. Donc, ce doit être déstabilisant pour mes interlocuteurs.
Je fais l'imbécile lorsque je me sens bien, ou au contraire dans les situations stressantes.
J'ai aussi l'habitude des blagues ou des jeux de mots qui ne font rire que moi. Comme dit la sagesse populaire, le ridicule ne tue pas...
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
philigram
Forcené
Messages : 1863
Enregistré le : mercredi 14 septembre 2016 à 9:14
Localisation : Gironde

Re: Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#5 Message par philigram » vendredi 9 juin 2017 à 8:46

Lepton : c'est ça aussi pour moi. J'ai l'air ours. Si je suis en stresse ou avec des inconnus je me ferme.
J'ai passé un casting pour un jeu télé. Lors de mon passage le casteur me regarde et me demande "c'est quand que vous avez ri pour la derrière fois ? ... Ya longtemps ... ".
J'étais en stresse avant et ensuite au fond du trou.
Mais quand ça va, je blague, je taquinne, parfois c'est graveleux ou je joue avec les mots. Je fais le bouffon ou celui qui met de la distance dans les débats et plus il y a de la tension dans le groupe plus je vais faire le pitre.
A l'école je n'hésitais pas. J'étais en terrain connu, je m'ennuyais et je n'avais pas de problèmes pour suivre le cours. Mais mes parents étaient surpris de lire les commentaires sur les bulletins. Ou que j'ai des punitions car à la maison j'étais fermé et taiseux.
Par contre si on est à deux, en face à face, je prends mon air sérieux, bourru, voir dépressif.
J'ai besoin d'un public !
Diagnostiqué asperger avec anxiété sociale marquée par le CRA.

Miranda
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : vendredi 2 juin 2017 à 15:54
Localisation : Bruxelles

Re: Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#6 Message par Miranda » vendredi 9 juin 2017 à 14:28

Alors moi je n'ai fait que des tests sur le net qui vont dans la direction d'un SA donc à prendre entre guillemets...

Je fais ça aussi et j'ai l'étiquette de la "fofolle" de service, je fais volontairement la blonde (en plus je suis blonde).
A côté de ça j'ai une grande expertise dans mon domaine, je travaille vite, je ne panique jamais par rapport aux exigences pro, ça ne m'atteint pas... je peux arrêter de manger 3 jours car ma valise a été perdue à l'aéroport (jusqu'à la retrouver en fait) et stresser comme une dingue de devoir passer en voiture dans une rue que je juge trop étroite mais ce qui est professionnel c'est non, je ne ressens rien.
En questionnement concernant ma fille de 7 ans et moi-même

bluebird
Régulier
Messages : 56
Enregistré le : lundi 19 juin 2017 à 19:03

Re: Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#7 Message par bluebird » vendredi 23 juin 2017 à 16:22

Pareil pour moi mais de manière différente. C'est pas vraiment un rôle de clown mais plus un rôle de petite chose mignonne, qui dis des trucs mignons un peu enfantins, qui se comporte un peu bizarrement mais qu'on aime bien. Du coup les gens sont bienveillants et m'aiment bien mais je passe pour une petite chose fragile. En même temps c'est un peu de ma faute x)
Prédiagnostic positif (+ verifier HPI et TDAH)
Sur liste d'attente du CRA

arius
Passionné
Messages : 360
Enregistré le : jeudi 29 juin 2017 à 13:32
Localisation : Alsace

Re: Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#8 Message par arius » vendredi 30 juin 2017 à 10:17

C'est un peu la même pour moi. Je suis agent de maitrise, je ne gère qu'une personne. Mais rien que le dernier exemple, je suis venu avec un nerf aujourd'hui au travail...

Je trouvais ça drôle...
CRA 02/10/2017 -> pas Asperger

06/06/2018 -> TDAH


Hqi

StuPanda
Habitué
Messages : 61
Enregistré le : mardi 16 mai 2017 à 15:36

Re: Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#9 Message par StuPanda » vendredi 30 juin 2017 à 12:48

Je fais la même, je blague beaucoup (j'ai des fois l’impression d'aller trop loin), c'est un peu comme se cacher derrière l'humour, et je peux être très sérieux et surtout renfermé sur moi même (ça dépend de ma fatigue surtout). Il n'y a que dans le cas ou le sujet m’intéresse que là je peux être très sérieux sans trop l'être (j'arrive à trouver l'équilibre). Du coup, au travail ça va vu que j'aime vraiment ce que je fais, mais j'ai pas vraiment de statut à avoir.
Enfin j'ai souvent ce statut de mariole ou à contrario du mec qui parle pas et qui inquiète un peu :mryellow:
HPI dysharmonique confirmé.
Probable Syndrome d'Asperger en cours de pré-diagnostic.
Sur liste d'attente au CEAA (RDV probable fin 2017).
"All work and no play makes Jack a dull boy"

Avatar du membre
axurit66
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : mardi 17 février 2015 à 0:47

Re: Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#10 Message par axurit66 » vendredi 30 juin 2017 à 12:58

Il y a un peu cette personnalité de façade vous ne trouvez pas ?
Les deux facettes :
Celui qui est très sérieux et ne rit jamais.
Celui qui fait l'idiot et qui n'arrive jamais à se prendre au sérieux.

C'est pas ce que l'on retrouve, assez souvent finalement chez les haut potentiel ?

Comme tu le dis si bien, StuPanda, se cacher derrière l'humour. C'est exactement ça.
J'irai même plus loin : Cacher des souffrances derrière un humour à l'excès. Dans certaines circonstances, ça peut aider à "oublier" la souffrance. Dans d'autres, au contraire, ça nous isole encore plus dans notre souffrance, parce que personne ne s'en rend compte pour le coup !

Pour ma part, je suis dans le deuxième cas :cry:

il n'y a qu'en écrivant (des courriers ou des mails) que j'arrive à exprimer une souffrance. Pas possible autrement.

StuPanda
Habitué
Messages : 61
Enregistré le : mardi 16 mai 2017 à 15:36

Re: Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#11 Message par StuPanda » vendredi 30 juin 2017 à 13:19

Oui c'est complétement une façade (pour moi), bien qu'elle dépende de mon humeur. Je ne me force plus à faire rire si je n'en ai pas envie (du coup je me renferme).
Après, "cette façade" me suis depuis tellement longtemps que je ne sais même plus ce qui en fait partie ou pas.
Il y a aussi que l'humour permet de faire passer beaucoup de message.
HPI dysharmonique confirmé.
Probable Syndrome d'Asperger en cours de pré-diagnostic.
Sur liste d'attente au CEAA (RDV probable fin 2017).
"All work and no play makes Jack a dull boy"

Avatar du membre
philigram
Forcené
Messages : 1863
Enregistré le : mercredi 14 septembre 2016 à 9:14
Localisation : Gironde

Re: Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#12 Message par philigram » vendredi 30 juin 2017 à 14:08

Faire l'idiot permet de combler les vides aussi.
Diagnostiqué asperger avec anxiété sociale marquée par le CRA.

Avatar du membre
axurit66
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : mardi 17 février 2015 à 0:47

Re: Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#13 Message par axurit66 » vendredi 30 juin 2017 à 14:36

philigram a écrit :Faire l'idiot permet de combler les vides aussi.
Tu veux dire, les vides dans une conversation ? Le "ne pas savoir que dire à l'autre, donc je fait l'idiot, au moins ça comble le vide".

Si c'est le cas, tu as 1000 fois raison :bravo:

Avatar du membre
philigram
Forcené
Messages : 1863
Enregistré le : mercredi 14 septembre 2016 à 9:14
Localisation : Gironde

Re: Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#14 Message par philigram » vendredi 30 juin 2017 à 14:47

axurit66 a écrit :
philigram a écrit :Faire l'idiot permet de combler les vides aussi.
Tu veux dire, les vides dans une conversation ? Le "ne pas savoir que dire à l'autre, donc je fait l'idiot, au moins ça comble le vide".

Si c'est le cas, tu as 1000 fois raison :bravo:
Oui.
Parfois aussi quand le sujet n'intéresse pas, ou quand je m'ennuie ou quand ça part dans le conflit.
Mais souvent parce que je n'ai rien à dire, pas d'avis bien tranché, pas de conviction. J'observe, je cherche l'ouverture pour placer un jeu de mot, taquiner ...
Diagnostiqué asperger avec anxiété sociale marquée par le CRA.

Avatar du membre
axurit66
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : mardi 17 février 2015 à 0:47

Re: Faire l'intéressant, faire l'idiot, l'imbécile

#15 Message par axurit66 » vendredi 30 juin 2017 à 15:19

oui c'est exactement ça.

D'ailleurs, as-tu remarqué aussi :
Lorsque nous expliquons quelque chose de très sérieux à un interlocuteur. Si celui-ci tente de placer une blague ou un jeu de mot sur ce que l'on dit, il y a comme un gyrophare qui s'allume dans notre tête (Attention ! Surtout garde ton calme, cette personne ne te veux aucun mal, elle est ton ami, il ne faut pas lui en vouloir si ce que tu dis ne l'intéresse pas..) :lol:

C'est un peu la situation inverse qu'il se produit !

Répondre