Expériences de fratries (relations difficiles... ou pas)

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Morgane26
Régulier
Messages : 56
Enregistré le : vendredi 24 avril 2020 à 11:28
Localisation : Nouvelle aquitaine

Re: Relations dans la fratrie

#46 Message par Morgane26 » lundi 3 août 2020 à 14:14

Bonjour à tous,
Au niveau des relations avec mon frère et soeur de 14 ans jumeaux, c'est très très très compliqué et dur à vivre.
En effet, mon frère est fan voir addict aux jeux vidéos sur ps4 et dès que je commence une conversation avec ma mère il se met à dire "humm... ca recommence. elle saoule celle là l'handicapé toujours elle...". Il est tout le temps en train de me critiquer malgré qu'il soit très intelligent(18 de moyenne, 19 en chimie).

Ma soeur, c'est aussi compliqué! Ex: hier, je vais aider mon cousin propriétaire d'un centre équestre dans ses papiers administratifs puis sa copine m'invite à boire l'apéritif avec eux. Je me sens un peu offusquée mais bon, c'est ma famille donc je vois pas en quoi ça causera souci et accepte l'invitation.

Je rentre à la maison. Là, ce midi, ma soeur m'a dit "ma copine m'a raconté que tu t'es encore incrustée et tu as raconté ta life, tu saoules et tu ne sers à rien. Un parasite". Franchement, en quoi cela la regarde t-il? J'ai été invité et alors?! Elle m'énerve à me surveiller dès que je sors me promener voir la famille car elle est cavalière de haut niveau et elle m'a dit "ouai! tu es un parasite! oui c'est ça. Moi je lui ai rétorqué "mais en quoi cela te concerne? j'ai été invité. Je n'allais pas décliner l'invitation car je les vois pas souvent. Tu es énervante à écouter les ragots des uns et des autres car ce n'est pas parce que tu es ma soeur que tu me connais par coeur" Elle me dit "mais si je te connais! tu es comme ça, tu sers à rien".

J'ai l'impression d'être vraiment discréminée par rapport à ma différence et être inutile dans la famille à causer des problèmes partout. si je n'étais pas là, ca serait comment? J'ai aussi une étrange impression d'invisibilité et que je me dois de passer inapperçu pour ne pas "géner". Cette situation m'exaspère et c'est un dialogue de sourd auquel je fais face. Je ne sais plus comment je dois me situer sachant que ma mère se positionne du côté de ma soeur en disant que je n'ai pas à accepter l'invitation quand il y a des gens. J'étais pas censée savoir qu'il y aurait d'autres personnes. :naugty: :evil: :evil:
Qu'en pensez vous? avez vous déjà vécu cette situation similaire? si oui, comment puis je améliorer cela? Je déprime d'être ce que je suis au point de ne plus vouloir faire partie de la famille, de vouloir partir à mon appartement et vivre sans eux plus jamais. :hotcry:
Diagnostiquée Autiste Asperger- en Juillet 2019 + HPI, par le CRA de Limoges.
Epileptique
Dyspraxique(trouble développemental coordination)
Poursuite d'études: IFAS(institut de formation d'aide soignant)

apache
Habitué
Messages : 92
Enregistré le : jeudi 30 novembre 2017 à 15:12

Re: Relations dans la fratrie

#47 Message par apache » vendredi 7 août 2020 à 21:36

Morgane26 a écrit :
lundi 3 août 2020 à 14:14

Je ne sais plus comment je dois me situer sachant que ma mère se positionne du côté de ma soeur en disant que je n'ai pas à accepter l'invitation quand il y a des gens.
Je trouve l'attitude de ton frère et ta soeur vraiment irrespectueuse (pour rester polie), mais vu leur âge, je ne pense pas qu'ils soient à blâmer. Le problème vient peut-être plutôt de ta mère, qui semble cautionner leur comportement envers toi... Et ça franchement, c'est inacceptable.
TSA de type syndrome Asperger

EnHans
Forcené
Messages : 1904
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Relations dans la fratrie

#48 Message par EnHans » samedi 8 août 2020 à 6:49

+1 C'est pas à toi de gérer ça mais à tes parents. Ils parlent avec ton frère et ta soeur entre 4 yeux et exigent (pas moins vu qu'ils te rabaissent) qu'ils soient aimables avec toi. Personne n'est parfait, eux non plus... Est ce qu'ils aimeraient que tu les mettes face à leurs propres défauts, difficultés ? Non... En plus, c'est vachement relatif, ce n'est pas parce qu'on croit que quelqu'un fait une connerie que ça en est une...

Et si tes parents ne comprennent pas, tu mets les voiles, basta... C'est sûr que ta vie sera moins confortable mais là, ils sont en train de miner ta confiance en toi...
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2912
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Relations dans la fratrie

#49 Message par olivierfh » samedi 8 août 2020 à 9:27

Morgane26 a écrit :
lundi 3 août 2020 à 14:14
tu as raconté ta life, tu saoules et tu ne sers à rien. Un parasite".
Mais à quoi ont servi les autres invités pour ne pas être des parasites? À rien de plus, au contraire parler de ce qui te passionne apporte bien plus que les échanges insipides sur la pluie et le beau temps ou les ragots.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Avatar du membre
Morgane26
Régulier
Messages : 56
Enregistré le : vendredi 24 avril 2020 à 11:28
Localisation : Nouvelle aquitaine

Re: Relations dans la fratrie

#50 Message par Morgane26 » samedi 8 août 2020 à 20:57

Bonsoir à tous,
Je vous remercie de vos conseils qui vont m'être fort utiles pour la suite notamment à la rentrée en septembre.
Effectivement, cela est très compliqué avec mon frère et ma soeur et je pense de plus en plus à en parler avec ma mère au cours d'un repas seule avec elle car cela me bouffe la vie et j'en ai marre d'être qualifiée de telle.
Je suis un être humain, dotée de sentiments, de qualités et de défauts bien que parfois, j'ai honte de faire partie de cette race qui m'a pourtant mise au monde tellement celui ci est dotée d'une part d'ombre et d'individualisme qui croit en cette société.
Je vais tenter de me détacher de ma famille un peu, le temps que ça se calme bien que cela va être très difficile car j'ai de plus en plus de difficultés à supporter la solitude dans mon appartement quand j'y suis.
Concernant mon attitude en groupe, il m'arrive souvent de parler de "Moi même et les problèmes de la vie que j'analyse sans arrêt" qui est caractéristique de mes problématiques liées à mon SA. C'est en partie à cause de ça que j'ai des difficultés à paraitre "ordinaire", tendance à me dévoiler trop rapidement et ainsi les autres profitent de ma naiveté et de ma gentillesse si je puis dire. J'ai peu d'amis et aucun petit ami, seul 2 meilleurs amis(dont un est comme moi asperger) et 3 bons copains.
Diagnostiquée Autiste Asperger- en Juillet 2019 + HPI, par le CRA de Limoges.
Epileptique
Dyspraxique(trouble développemental coordination)
Poursuite d'études: IFAS(institut de formation d'aide soignant)

Avatar du membre
Alpha
Passionné
Messages : 323
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: Relations dans la fratrie

#51 Message par Alpha » mercredi 9 septembre 2020 à 20:57

Je ne prends connaissance de cette conversation que maintenant.
Morgane26, j'espère que ta situation s'est un peu arrangée depuis ton dernier message. Je suis atterrée du comportement de tes frères et sœurs. C'est ignoble de se comporter de la sorte. Penses à te protéger.
Diag TSA

Répondre