Asperger / Aspergirl - Différences ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10939
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#16 Message par Lilette » mardi 12 décembre 2017 à 22:19

olivierfh a écrit :Pas besoin de se poser tant de questions pour des résultats statistiques qui ne sont pas précis à 1% près, normalement les études sur l'autisme mettent simplement les trans homme-vers-femme avec les hommes et pareil avec les femmes.
:shock: :|
TSA.

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#17 Message par Onchao » mercredi 13 décembre 2017 à 12:45

Non seulement c'est super transphobe, mais en plus ça invisibilise les personnes non-binaires et les intersexes...
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#18 Message par Benoit » mercredi 13 décembre 2017 à 13:06

Les mathématiques et les statistiques ne font pas de discrimination.

On ne peut pas faire de statistique représentatives sur des échantillons de moins de quelques centaines de personnes, un profil individuel n'a aucune signification dans ce type d'études, et ça n'est pas non plus discriminatoire de le dire.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2899
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#19 Message par olivierfh » mercredi 13 décembre 2017 à 13:11

On dévie du sujet mais dans les articles scientifiques sur la différence entre autisme fille et garçon il peut y avoir 2 cas:
- soit le plus souvent ils portent sur des facteurs dus à la situation génétique depuis la conception (exemple: microglies plus actives avant la naissance chez les garçons), et alors ce qui compte c'est uniquement la génétique;
- soit sur des facteurs autres (exemple: comportements moins voyants ou moins perturbateurs chez les filles), et alors l'auto-identification au cours de la vie l'identification à un type masculin ou féminin peut avoir un rôle.

Édité: barré et rectifié car ce n'était pas clair
Modifié en dernier par olivierfh le dimanche 17 décembre 2017 à 12:02, modifié 1 fois.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#20 Message par Onchao » mercredi 13 décembre 2017 à 15:21

Ce qui compte alors ce n'est pas la génétique, mais le niveau d'hormones durant la grossesse, et donc le phénotype sexuel à la naissance. On peut être XX et naître avec un pénis et des testicules. On peut être XY et naître avec une vulve et des ovaires. Et plein d'autres combinaisons possibles.

Ce n'est pas l'identification à un genre qui compte alors, mais l'ASSIGNATION à un genre. C'est pas l'enfant qui choisit à la naissance d'avoir un F ou un M ou autre sur ses papiers...
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

Avatar du membre
Lixing
Occasionnel
Messages : 13
Enregistré le : jeudi 21 décembre 2017 à 3:37

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#21 Message par Lixing » jeudi 21 décembre 2017 à 21:32

Sujet délicat que cette histoire de SA au féminin/masculin. Sur quoi se base t-on au juste ? Il y aurait supposément des différences dans la manifestation du syndrome d'Asperger selon que l'on soit un homme ou une femme (notez la binarité du truc...). Mais qu'est-ce qu'être un homme ? Une femme ? Faut-il prendre en compte le sexe ? Le genre ? Les deux ? Et quid d'être cis ou trans ? Et toutes les autres possibilités ? Et les différences, sont-elles innées ou acquises ? Probablement les deux mais à quel degré ? Et si ce degré change en fonction de l'époque, de l'environnement, de la personne concernée on fait comment ? Il est déjà périlleux (est-ce seulement pertinent ?) de s'interroger sur les différences fille/garçon chez le.a tout.e venant.e pourquoi cela serait-il différent chez les aspies ?
Ce qu'il y a de drôle (non du coup) c'est que mon sujet d'étude actuel c'est justement les différences entre les aspies hommes et femmes et plus particulièrement ce qu'il en est du profil féminin. Pas du tout piégeux comme thème. :mrgreen: D'autant plus que je suis la première à considérer qu'il n'y a pas de profil type masculin ni de profil type féminin mais des profils "mixtes" du coup.

D'ailleurs il est important de remettre certaines choses à leur place. Par exemple je trouve réducteur de dire "j'ai été diagnostiqué tardivement parce que je suis une femme" il faudrait plutôt dire "j'ai été diagnostique tardivement parce que personne n'avait la possibilité (capacité ?) de détecter chez moi des spécificités pouvant évoquer un syndrome d'Asperger."
Ca sera probablement plus proche de la réalité.
Beurrevolant c'est quand même moins poétique que Butterfly

Diagnostiqué aspie depuis le 11/09/2017

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#22 Message par Benoit » jeudi 21 décembre 2017 à 22:09

Sur la question du sous diag feminin a une epoque, la raison en serait plutot qu'il y a concommitance entre la représentation qu'on se fait d'une pre ado dans certaines cultures (anglo-saxonne ou occidentale) et certaines attitudes autistiques independamment du genre.

L'autisme est de toute façon indisociable des biais culturels, sociaux, ou de genre. On ne peut pas vraiment sortir des codes s'il n'y a pas de codes.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#23 Message par Onchao » vendredi 22 décembre 2017 à 12:26

Donc en fait les spécificités des "aspergirls" c'est que la société est biaisée en ce qui concerne le fait de repérer l'autisme chez une personne assignée fille à la naissance. Biaisée dans le sens que l'autisme va être plus souvent considéré comme une explication au comportement quand la personne est assignée garçon, et que les symptômes vont être attribués à d'autres choses si la personne est assignée fille.
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

patic
Adepte
Messages : 213
Enregistré le : mardi 14 mars 2017 à 15:01

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#24 Message par patic » samedi 23 décembre 2017 à 1:21

_deleted_
Modifié en dernier par patic le vendredi 26 janvier 2018 à 19:05, modifié 1 fois.
________________

Avatar du membre
Lixing
Occasionnel
Messages : 13
Enregistré le : jeudi 21 décembre 2017 à 3:37

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#25 Message par Lixing » samedi 23 décembre 2017 à 2:13

Quand un enfant est de sexe féminin ça passera mieux s'il s'avère incapable de taper convenablement dans un ballon. Si c'est un enfant de sexe masculin c'est pas sûr du tout que ça passe aussi bien... Idem, un enfant de sexe féminin plutôt introverti en société ça passe mieux qu'un enfant de sexe masculin dans la même situation. Donc, à ce niveau là certaines caractéristiques aspies peuvent passer plus inaperçu chez le premier que chez le second. Mais tout est à relativiser. D'un point de vue culturel assurément mais aussi au regard du milieu familial, du contexte en fonction de l'âge de l'enfant etc...
Beurrevolant c'est quand même moins poétique que Butterfly

Diagnostiqué aspie depuis le 11/09/2017

patic
Adepte
Messages : 213
Enregistré le : mardi 14 mars 2017 à 15:01

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#26 Message par patic » samedi 23 décembre 2017 à 13:03

_deleted_
Modifié en dernier par patic le vendredi 26 janvier 2018 à 19:05, modifié 1 fois.
________________

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10939
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#27 Message par Lilette » samedi 23 décembre 2017 à 18:56

Il va se demander s'il n'est pas du sexe opposé finalement.
Et alors, c'est mal ?
TSA.

patic
Adepte
Messages : 213
Enregistré le : mardi 14 mars 2017 à 15:01

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#28 Message par patic » samedi 23 décembre 2017 à 20:09

_deleted_
Modifié en dernier par patic le vendredi 26 janvier 2018 à 19:05, modifié 1 fois.
________________

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#29 Message par Onchao » mardi 26 décembre 2017 à 13:31

Petit intermède informatif.

Il n'y a pas que 2 sexes chez les humains et les humains ne peuvent pas avoir "les deux sexes en même temps" car les humains ne sont pas des escargots. http://sexes.blogs.liberation.fr/2013/0 ... e-mais-48/

Il n'y a pas "des sexes opposés" chez les humains car les sexes ne sont pas "opposés".

Socialement on n'impose pas un sexe aux enfants, on leur assigne un genre social à la naissance. Parler de "il faut découvrir son sexe physique" n'a pas plus de sens que de dire "il faut découvrir ses pieds physiques". Toute personne transgenre (et j'en suis un parfait exemple) n'a que trop conscience de l'aspect de ses organes physiques, et cela peut engendrer beaucoup de dysphorie (malaise par rapport à son corps physique) causée soit par le corps en lui-même, soit par ce que la société impose à l'individu à cause d'un organe (génital en occurrence) de ce corps. Quand je croise quelqu'un qui me demande "mais en vrai t'es une fille ou un garçon ?" et que je me rends compte que la personne ne me demande pas mon genre, mais bien un descriptif complet et détaillé de mes organes génitaux, ce ne sont pas mes organes qui me mettent mal à l'aise, mais le fait qu'on me juge uniquement à l'aune de mes organes, et aussi, qu'on veuille s’immiscer dans mon pantalon alors que zut j'ai rien demandé moi, je veux juste qu'on me respecte telle que je suis !

Ensuite, dire que les personnes trans "ne sont pas dans le bon corps" c'est dire aux personnes trans que leur corps est mauvais et ça aussi, ça participe au mal-être et à la dysphorie ainsi qu'aux effets conséquents comme la dépression et les tentatives de suicide.

Je vais même rajouter un truc que patic n'a pas l'air de comprendre : la société peut assigner n'importe quel genre à un enfant, cela ne va pas changer le genre de cet enfant. Encore une fois toutes les personnes transgenre en sont la preuve : la société a tenté de leur imposer un genre, assigné à la naissance, et ça n'a pas marché du tout. Le genre d'une personne n'a rien à voir avec ce qu'on lui assigne à la naissance. Parfois ça colle (personne cisgenre) mais pour une part non négligeable de la population, ça ne colle pas (personne transgenre). Et ce qui entraîne le malaise c'est cette différence entre le genre de la personne et la manière dont la société essaye de la faire rentrer dans une case. MAIS, ce n'est pas en disant à un garçon "ne danse pas" qu'il va devenir une fille trans ! Dire à un garçon "ne danse pas" cela engendre ce qu'on appelle la masculinité toxique. http://www.slate.fr/story/121197/masculinite-toxique

Ressource complémentaire (bonne lecture ! ) : http://uniqueensongenre.eklablog.fr/
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

Avatar du membre
LOUNA
Fidèle
Messages : 138
Enregistré le : vendredi 19 juin 2015 à 18:19
Localisation : Océan indien

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#30 Message par LOUNA » mardi 26 décembre 2017 à 17:18

Je me demande s'il n'existe pas un phénomène parallèle à cela (personnes transgenres, personnes cisgenres), qui résiderait dans le fait que beaucoup d'individus se reconnaissent dans leur genre attribué uniquement parce qu'on leur a donné certaines caractéristiques et qu'ils suivent le mode d'emploi, sans se poser plus de questions. Par exemple j'ai remarqué que certaines femmes en rajoutent beaucoup sur la "féminité". Elles trouvent beau quelque chose parce que c'est associé au féminin, ou rejettent un attribut considéré comme masculin. Mais si on leur avait dit l'inverse, par exemple s'il était supposé que les cheveux longs soient une caractéristique masculine, elles auraient toutes les cheveux courts, elles trouveraient ça beau et féminin.

Parmi les personnes cisgenres, il y aurait donc des personnes plutôt normo-genres. Des gens qui ne se connaissent peut-être pas vraiment, sont juste ce qu'on leur dit d'être, portent ce qu'on leur dit, pratiquent les activités qu'on leur dit. Et en plus ils adorent ça.
TSA. Diagnostic réalisé par l'UMMA de Marseille en juin 2017

Répondre