Asperger / Aspergirl - Différences ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
patic
Adepte
Messages : 213
Enregistré le : mardi 14 mars 2017 à 15:01

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#31 Message par patic » mardi 26 décembre 2017 à 17:42

_deleted_
Modifié en dernier par patic le vendredi 26 janvier 2018 à 19:06, modifié 1 fois.
________________

Avatar du membre
Onchao
Fidèle
Messages : 122
Enregistré le : mercredi 25 octobre 2017 à 14:33
Localisation : chez mon chat

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#32 Message par Onchao » mardi 26 décembre 2017 à 20:17

Je n'ai pas lu l'article en entier, mais je suis déjà conscient de ces cas exceptionnelles, c'est pour cela que j'avais écrit "en mettant de côté les cas à part de personnes qui sont des deux sexes en même temps"
L'intersexuation n'est pas "exceptionnelle", elle représente un minimum de 1% de la population, ça fait à la louche 700 000 personnes en France minimum, plus que de personnes rousses. Et au risque de me répéter, les personnes intersexe n'ont PAS "les deux sexes en même temps", elles sont intersexes, PAS HERMAPHRODITE, ce ne sont pas des escargots !

Je me rappelle d'un article parlant d'une personne qui avaient un utérus et en même temps un pénis, si je ne dis pas de bêtise. J'ai traduit cela en disant que c'était les deux sexes en même temps, mais tu peux appeler cela comme tu veux.
C'est pas "comme je veux" c'est comme c'est respectueux pour ces personnes. Ces personnes sont intersexe. De plus, "un utérus et un pénis" n'est qu'un cas parmi bien d'autres d'intersexuation. Beaucoup de cas d'intersexuation sont invisibles à la naissance !

Bêtement peut être, j'ai tendance, par logique, à différencier une femme et un homme par rapport à leur organe sexuel et appareil reproductif. Je passe sur les autres différences physiologiques, je n'ai pas étudié le sujet.

Ce n'est pas une question d'appareil reproductif mais de genre. Une femme est une femme, quels que soient ses organes. Un homme est un homme quels que soient ses organes. Une personne non-binaire est non-binaire quels que soient ses organes.

Je ne comprends pas ce que tu dis par : "Il n'y a pas "des sexes opposés" chez les humains car les sexes ne sont pas "opposés"."
Je veux dire par là que :
- il n'y a pas que 2 sexes chez les humains
- il n'y a pas que 2 genres chez les humains
- certaines espèces se reproduisent alors qu'elles n'ont qu'un sexe
- certaines espèces ont plus que deux sexes ayant des fonctions reproductrices
- certaines espèces ont même un sexe (au moins) avec des fonctions non-reproductrice

Quelle différence dans le sens global entre "imposer" et "assigner" ?
On assigne le genre, on impose le comportement social associé. C'est ainsi que ça se formule. :)

Tu penses donc que l'enfant connaît son sexe dès la naissance ? Quand je dis qu'il découvre son sexe physique, effectivement je dis cela de la même façon qu'il découvre le reste de son corps, si ce n'est qu'il va probablement moins porter d'attention à ses pieds qu'à son sexe.
Au risque de te choquer, les enfants se tripotent les parties plus que le reste, uniquement parce que c'est une zone érogène, pas pour "découvrir si c'est une vulve ou un pénis ou autre chose".

je ne peux savoir comment cela se passe pour une personne "transgenre". Je ne suis pas sûr de la définition, est ce une personne qui se sent du sexe opposé au sien physique ?
Non. Déjà parce qu'une personne transgenre est d'un GENRE qui n'est pas celui d'assignation, et aussi parce qu'on peut être transgenre sans être 100% fille ou 100% garçon. Spoiler alerte : il existe un nombre très grand (virtuellement infini) de genres. Ce n'est pas parce que la culture locale a décidé de réduire leur nombre à 2 que les autres genres n'existent pas.

Quelles sont pour toi les raisons qui expliquent ce mal-être si cela n'est pas d'ordre culturel et social ?
Il n'est pas QUE d'ordre culturel et social. Une partie de la dysphorie est causée par une différence entre la "carte du corps" dans le cerveau et ce que le corps physique est. Jusqu'à présent la seule manière d'apaiser la souffrance causée par cette différence, c'est de modifier le corps. http://www.juliaserano.com/terminology.html

Je pense que cela peut être de deux approches distinctes : celles mesquines, plein de méchanceté, et celle où on ne sait pas comment se comporter avec toi (car la société veut qu'on soit différent avec une femme ou un homme).
Ta deuxième explication ne tient pas la route pour moi : les personnes transgenre qui sont 100% fille ou 100% garçon subissent la même chose, ainsi que les personnes intersexe. C'est ce que dans notre jargon on appelle de l'embyphobie (contre les personnes non-binaires), de la transphobie (contre les personnes transgenre en général) ou de l'intersexephobie (contre les personnes intersexe).

Je pense que le problème que tu as avec mes propos, c'est que tu tiens absolument à cette notion de "genre", alors que pour moi c'est ridicule et que toute personne doit avoir la possibilité de faire ce qu'elle veut, sans devoir être rangé dans une case "genre". Je n'ai pas besoin de m'identifier à un groupe, à un genre, ou quoi que ce soit, je suis juste moi, et chacun est différent.
Ce n'est pas parce que tu vis le genre d'une certaine manière que d'autres ne le vivent pas différemment. à ce sujet les vidéos suivantes : https://www.youtube.com/watch?v=Wph0Dfc ... Qm9x_2TI_v (c'est une playlist, tu clique sur le lien et tu laisses les vidéos s'enchaîner)

Si j'ai bien lu le début de ta source un transgenre est
Une personne transgenre on dit. Transgenre est un adjectif pas un nom.

quelqu'un qui fait partie d'aucun genre admis par la société
Non, c'est juste une personne dont le genre n'est pas le même que celui assigné à la naissance. Toutes les personnes trans ne sont pas nécessairement non-binaires, et certaines sociétés reconnaissent l'existence des genres non-binaires.

pour moi il ne doit y avoir que des transgenres, chacun doit être libre et pouvoir adopter les comportements qui lui semblent bons et en cohérence avec lui même.
Le genre n'a rien à voir avec le comportement. On peut être une fille et faire la guerre. On peut être un garçon et faire la cuisine.

En gros, je suis contre cette notion de genre, je m'arrête uniquement aux différences physiologiques par rapport à l'appareil reproductif.
Donc tu réduis les personnes à leurs organes génitaux au lieu de les considérer comme des personnes. C'est très très très méprisant et irrespectueux.

La notion de "masculinité toxique" n'a rien à voir avec le sexe, tu trouveras des femmes tout aussi bêtes et méchantes que les hommes sans problème.
La "masculinité toxique" n'est pas une question d'être "bête et méchant" c'est un phénomène de société. Quelques explications nécessaires complémentaires donc :
Définition concise : http://lesanimales.com/lexique/masculinite-toxique/
http://www.madmoizelle.com/masculinite-feminisme-803101
http://www.journaldemontreal.com/2014/0 ... te-toxique
http://hypathie.blogspot.fr/2016/07/mas ... ommes.html
https://www.sain-et-naturel.com/garcons ... rcons.html
https://cafaitgenre.org/2015/02/23/masc ... gemonique/
Le livre Young Masculinities: Understanding Boys in Contemporary Society (2001) de Stephen Frosh, Ann Phoenix et Rob Pattman
Pronom : iel ; accords : féminins ou inclusifs.

Diagnostiquée autisme Asperger et THQI

renakant
Nouveau
Messages : 3
Enregistré le : jeudi 28 décembre 2017 à 3:58

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#33 Message par renakant » jeudi 28 décembre 2017 à 4:40

Voici une petite conférence qui cite des études récentes concernant les spécificités du syndrome d'asperger chez les femmes (qui en fait pour la plupart ne sont pas liées à une réelle différence qualitative ou quantitative de fonctionnement mais très liées à l'éducation genrée qui poussent les femmes a davantage intérioriser leurs difficultés et à se tourner vers des intérêts spécifiques plus socialement acceptables, bref je ne vais pas résumer la conf, ce n'est pas le but haha mais c'est pour expliquer de quoi il en retourne et c'est très intéressant)

voici le lien : https://www.youtube.com/watch?v=jf2b1yNGA-I

Avatar du membre
Meddio
Passionné
Messages : 418
Enregistré le : jeudi 29 mars 2018 à 7:16
Localisation : PACA

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#34 Message par Meddio » mercredi 11 avril 2018 à 12:28

Tony Attwood évoque en plusieurs endroits certaines différences entre homme et femme dans son Le Syndrome d'Asperger Guide complet (exemple p. 44 "6. Le diagnostic des filles")

Mais il l'évoque aussi de façon plus allusive en précisant que telle ou telle pratique peut plutôt concerner les filles (ex : l'observation d'un groupe avant de l'intégrer, ou l'intérêt pour lire de la fiction, ou encore le manque d'intérêt pour les autres filles, le fait de ne pas comprendre un intérêt de séduction après l'adolescence, dans sa partie relative à "La compréhension sociale et l'amitié")
Diagnostiqué SA et HPI

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4114
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#35 Message par lulamae » mercredi 11 avril 2018 à 13:32

Tugdual a écrit :
LOUNA a écrit :J'ai lu récemment que le SA touchait plus d'hommes blancs. Information à vérifier. Une forme de racisme ?
De mémoire, une simple question d'accès au diagnostic ...
Désolée de faire ce retour en arrière, mais cette suggestion m'intéresse particulièrement : ce serait à creuser selon moi (racisme/sexisme pré-diagnostic). J'ai le sentiment que les médecins (généralistes/certains psychiatres) sont plus mordants envers une femme, surtout d'un âge avancé, qui se pose la question, comme s'ils la prenaient pour une "ménagère de moins de 50 ans qui s'invente des maladies pour s'occuper".
Merci @Tugdual. :)
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Fift
Forcené
Messages : 703
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 14:23

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#36 Message par Fift » jeudi 12 avril 2018 à 11:57

Effectivement, homme blanc moi même, j'ai été confronté à ce regard ("arrête de penser que tu as quelque chose, ça ira tout de suite mieux"). J'imagine sans problème que ce stéréotype puisse être plus courant envers des personnes que la vision stéréotypée associe plus facilement à des simulateurs / hypocondriaques (femmes, personnes "de couleur", etc)
Pre-diag infirme le TSA : symptômes actuels de type autistiques confirmés, sauf intérêts restreints => Troubles de la Communication Sociale ? A confirmer.

"All these words I don't just say, and nothing else matters"

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4114
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#37 Message par lulamae » jeudi 12 avril 2018 à 12:24

Fift a écrit :Effectivement, homme blanc moi même, j'ai été confronté à ce regard ("arrête de penser que tu as quelque chose, ça ira tout de suite mieux"). J'imagine sans problème que ce stéréotype puisse être plus courant envers des personnes que la vision stéréotypée associe plus facilement à des simulateurs / hypocondriaques (femmes, personnes "de couleur", etc)
Je suis facilement naïve, mais j'espère que les personnes "de couleur" ne sont pas associées à des simulateurs... Ca me ferait froid dans le dos (pas toi, mais les gens à qui tu aurais entendu dire ça).
Je pensais à un manque de connaissance du système médical, et bien sûr, dans le cas de "double peine sociale", à la pauvreté qui ne permette pas un accès aux soins facile.
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#38 Message par Benoit » jeudi 12 avril 2018 à 12:27

Il y a des études (= par des psys s'intéressant à des communautés) aux USA et dans d'autres pays qui ont démontré que la prévalence était la même à partir du moment où on s'intéressait à la question.

Il y a également des efforts fait localement (en France) sur les enfants issus de milieux défavorisés pour faciliter leur accès au diag.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Fift
Forcené
Messages : 703
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 14:23

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#39 Message par Fift » jeudi 12 avril 2018 à 14:30

lulamae a écrit :
Je suis facilement naïve, mais j'espère que les personnes "de couleur" ne sont pas associées à des simulateurs... Ca me ferait froid dans le dos (pas toi, mais les gens à qui tu aurais entendu dire ça).
Je suis peut-être pessimiste, mais le lien personne de couleur -> origine sociale modeste -> suspicion de complaisance me paraît facilement ancrable dans les stéréotypes.
Pre-diag infirme le TSA : symptômes actuels de type autistiques confirmés, sauf intérêts restreints => Troubles de la Communication Sociale ? A confirmer.

"All these words I don't just say, and nothing else matters"

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4114
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#40 Message par lulamae » jeudi 12 avril 2018 à 15:32

Fift a écrit :
lulamae a écrit :
Je suis facilement naïve, mais j'espère que les personnes "de couleur" ne sont pas associées à des simulateurs... Ca me ferait froid dans le dos (pas toi, mais les gens à qui tu aurais entendu dire ça).
Je suis peut-être pessimiste, mais le lien personne de couleur -> origine sociale modeste -> suspicion de complaisance me paraît facilement ancrable dans les stéréotypes.
J'ai pris le soin d'écrire "dans le cas de double peine sociale", je précise. Justement, je pensais que ça concernait plus les personnes de milieux défavorisées que de couleur, et peut-être plus de préjugés dans le cas de personnes de couleur de milieux défavorisés.
Mais je ne dis plus rien. :crazy: Je viens pour me changer les idées, pas pour me prendre la tête. :?
Modifié en dernier par lulamae le jeudi 12 avril 2018 à 16:22, modifié 1 fois.
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4114
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#41 Message par lulamae » jeudi 12 avril 2018 à 15:33

Edité : erreur de manipulation => message dupliqué.
Modifié en dernier par lulamae le jeudi 12 avril 2018 à 16:21, modifié 1 fois.
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Fift
Forcené
Messages : 703
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 14:23

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#42 Message par Fift » jeudi 12 avril 2018 à 15:49

Oui, oui, on est d'accord sur le fond Lulu. Mais une origine sociale se voit moins sur la figure (quoiqu'on pourrait aussi disserter là-dessus) qu'une couleur de peau :wink: .

Hop, t'as raison, faut te changer les idées : jette un oeil sur le Génie des Alpages, c'est de saison :wink: .
Pre-diag infirme le TSA : symptômes actuels de type autistiques confirmés, sauf intérêts restreints => Troubles de la Communication Sociale ? A confirmer.

"All these words I don't just say, and nothing else matters"

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4114
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#43 Message par lulamae » jeudi 12 avril 2018 à 16:24

Oui, j'aimais beaucoup, en plus ! :)
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#44 Message par Benoit » jeudi 12 avril 2018 à 16:29

Fift a écrit : Hop, t'as raison, faut te changer les idées : jette un oeil sur le Génie des Alpages, c'est de saison :wink: .
La saison de la chasse aux touristes ouvre quand dans les montagnes ? :mrgreen:
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Fift
Forcené
Messages : 703
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 14:23

Re: Asperger / Aspergirl - Différences ?

#45 Message par Fift » jeudi 12 avril 2018 à 16:30

Elle est ouverte, mais il y a pénurie : on a pendu seulement deux touristes cette année.
Pre-diag infirme le TSA : symptômes actuels de type autistiques confirmés, sauf intérêts restreints => Troubles de la Communication Sociale ? A confirmer.

"All these words I don't just say, and nothing else matters"

Répondre