Quel est l'intéret, qu'attendez-vous, du diagnostic ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
elpanacho
Occasionnel
Messages : 20
Enregistré le : mardi 5 mars 2019 à 13:09

Re: Quel est l'intéret, qu'attendez-vous, du diagnostic ?

#91 Message par elpanacho » vendredi 15 mars 2019 à 10:27

J'ai suivi ces échanges avec grand intérêt

Je pense que tous les avis ont leur place ici, que ce soit le questionnement de @RisingPhoenix, ou les réactions de @Lilette et de lulamae (et des autres intervenants bien sur)

La découverte du syndrome d'asperger a presque été salutaire pour moi, avant même le moindre rendez-vous, avant même mon pré-diagnostique.
Cela a permis d'apaiser des de tensions dans mon couple, de mieux nous comprendre avec ma femme, de m'apaiser dans ma vie professionnelle, de faire le point sur pas mal de chose juste en partant du postulat "si je suis asperger, qu’est ce que cela explique sur mon parcours?".

En arrivant sur ce forum, je me rend compte que je suis plutôt "chanceux" (Je fait partie probablement partie des 20% mentionné dans cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=BixGbzx ... u.be&t=419)

Durant mon enfance et mon adolescence, lorsque j'osais parler de mon questionnement sur mes difficultés, la réponse était toujours : "mais non tu n'as pas de problème...tu t'en sort pas si mal...il y a des gens qui sont bien plus malheureux que toi...tel communauté, tel groupe social a tellement plus besoin d'aide que toi...etc"

J'ai rencontrer des personnes particulièrement bienveillantes à mon égard, qui ne m'ont pas trop fait sentir ma différence, qui ne m'ont pas trop tenue rigueur de mes écart de conduite, ce qui à pus alléger un peu l'effort sociale et le questionnement constant que j'ai peu avoir par période (j'ai aussi été confronté à un sacré paquet de connards mais ça ce n'est pas une spécificité des neuro-atypique :D )

Et encore aujourd’hui, je suis statistiquement dans les ménages qui sont économiquement "les mieux loti", et nombreux sont ceux qui pourrait me dire que je n'ai pas a me plaindre.

Je n'ai pas "besoin" de RQTH, je n'ai pas "besoin" de validation médical, car regarder ma vie par le prisme de la neuro-atypie ma déjà aider a bien balayer devant ma porte.

Cette relative "chance", doit elle faire que je ne poursuive pas mes démarche afin de laissé la place à des gens qui en ont plus besoin?

Parce que j'ai l'habitude depuis plus de 30 ans d'encaisser l’anxiété, de paraître invisible, de ne pas "faire autiste", parce que mon niveau de compétence "constamment marcher sur des œufs socialement" est assez élevé dois-je-continuer à prendre sur moi?

Sans parler de recherche "identitaire", je suis arrivé sur ce forum avec dans l'idée de trouver des gens "qui me ressemble" et "qui me comprennent", et je me sens un peu honteux de voir comme quelques choses de "positif" la découverte de mes potentiels TSA, en découvrant ici a quel point cela peut être handicapant pour certaines personnes.

De mon point de vue le questionnement "identitaire" sur les TSA n'est pas forcement hérétique.
C'est mon parcours personnel qui me fais voir les choses sous cette angle, mais je vois la société française comme une multitude de communauté, dont le seul but est de tiré la couverture a eux (nous on a plus souffert, nous on a fait plus d'effort, nous on est exploité, nous on a le droit, nous on a plus besoin que vous, etc....). ce qui me gonfle au plus haut point, mais ce sont malheureusement les règles du jeux (avec un match up assez dégueulasse :wink: ),

Une "communauté neuro-atypique" permettrait-elle d’accroître les ressources allouées au dépistage et à l'aide des gens ayant des TSA lourd? (par des actions politico-socialo-lobbyiste qui me posent quelques problèmes étiques et moraux , mais ça c'est une autre histoire)

Toutes les questions posées ici sont ouvertes, je ne voudrais pas que cela soit interprété comme un jugement de valeur ou une prise de position.

Merci a vous tous de me faire me questionner et de me faire avancer dans le bon sens (enfin j’espère :) )
Modifié en dernier par elpanacho le vendredi 15 mars 2019 à 10:39, modifié 1 fois.
ElPanacho Pre-diagnostique SA-HPI (janvier 2019)
En attente de RDV Psychiatre
Accessoirement dysorthographique et légèrement dyslexique

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8517
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Quel est l'intéret, qu'attendez-vous, du diagnostic ?

#92 Message par Benoit » vendredi 15 mars 2019 à 10:36

A mon avis, la société française a beaucoup de maux, mais les gens qui se regroupent et se définissent par un concept vague (genre la "communauté autistique"), ça vient de tout à fait ailleurs au delà de l'Atlantique.
Je suis très circonspect sur cette dérive, ça revient à faire des dessiner des cercles entre "notre groupe" et "les autres" alors que, dans l'autisme comme ailleurs, une personne ne saurait se définir par un seul de ses aspects, y compris l'autisme, et qu'on peut évidemment être autiste et avoir plus d'affinités avec des personnes non autistes partageant ses centres d'intérêts qu'avec "les autistes".
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Clovis
Passionné
Messages : 311
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36

Re: Quel est l'intéret, qu'attendez-vous, du diagnostic ?

#93 Message par Clovis » vendredi 15 mars 2019 à 11:05

Je me faisais la réflexion ce matin qu'en tant qu'adulte non diagnostiqué dans l'enfance je me sentais un peu comme quelqu'un qui aurait passé sa vie harcelé par une meute de loup mais qui n'aurait jamais réussi à crier assez fort pour qu'on l'entende. Le jour où, enfin, il réussit à crier on veut bien entendre, à la rigueur, qu'il y ait des loups... Mais beaucoup moins qu'ils aient toujours été là.

Et pour le pourquoi du besoin de diagnostic... Même si ma vie s'est sensiblement améliorée au fil du temps - au moins vue de l'extérieur - j'ai toujours extrêmement peur que le poids que je porte secrètement finisse par briser mon couple, me faire totalement perdre pieds.
Premier rendez-vous en libéral à venir (mars 2019) avec un professionnel intervenant auprès du CRA de ma région

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8517
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Quel est l'intéret, qu'attendez-vous, du diagnostic ?

#94 Message par Benoit » vendredi 15 mars 2019 à 11:18

Et en quoi penses tu que le diagnostic d'aidera si tu perdais pied ?

Il ne faut pas croire, il n'y a pas de bouée de sauvetage, il n'y a pas de dispositif d'urgence, et plus généralement il n'y a pas d'aides pour les adultes autistes.
Certains en vivent même un rude contrecoup quand ils se rendent compte de cela après.

Les instances continuent de promouvoir "le diagnotic des adultes" tout en ne proposant rien à ces mêmes adultes.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Clovis
Passionné
Messages : 311
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36

Re: Quel est l'intéret, qu'attendez-vous, du diagnostic ?

#95 Message par Clovis » vendredi 15 mars 2019 à 11:53

Et en quoi penses tu que le diagnostic t'aidera si tu perdais pied ?
Ce que je voulais dire c'est que le diagnostic pourrait justement m'aider à ne pas arriver jusqu'au point de perdre tout à fait pied.

Je n'attends pas d'aides particulières, absolument pas - j'ai toujours tenu à régler seul ce qui me regarde - mais une meilleure connaissance de moi même... Fonctionnements et dysfonctionnements.
Premier rendez-vous en libéral à venir (mars 2019) avec un professionnel intervenant auprès du CRA de ma région

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8517
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Quel est l'intéret, qu'attendez-vous, du diagnostic ?

#96 Message par Benoit » vendredi 15 mars 2019 à 12:01

Ca j'avoue que c'est quelque chose que je ne comprendrais jamais, le fait d'avoir besoin de cette connaissance.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Clovis
Passionné
Messages : 311
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36

Re: Quel est l'intéret, qu'attendez-vous, du diagnostic ?

#97 Message par Clovis » vendredi 15 mars 2019 à 12:30

Tu n'as donc jamais ressenti le besoin de trouver le pourquoi de tes difficultés ? Tu n'as jamais pensé que si tu connaissais leur origine tu pourrais mieux les apprivoiser / régler ? Tu as donc été diagnostiqué enfant, sans avoir à faire la démarche ?

Je ne sais pas si nous nous comprenons bien, en fait, mais peut-être que mes propos sont ambigus ce qui ne serait pas étonnant.
Premier rendez-vous en libéral à venir (mars 2019) avec un professionnel intervenant auprès du CRA de ma région

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8517
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Quel est l'intéret, qu'attendez-vous, du diagnostic ?

#98 Message par Benoit » vendredi 15 mars 2019 à 12:37

Je dirais plutôt que le fait d'être possiblement unique en mon genre ( :mrgreen: ) ne m'a jamais empêché de sortir les griffes pour me défendre.
Enfin, c'est pas un fait conscient, cet état de fait (être unique ou non) n'a jamais entré dans mon raisonnement pour ces choses là, j'ai été élevé (par des autistes) dans un esprit probablement individualiste (au sens de "se prendre en main", ce qui n'empêche pas d'aider les autres) et je n'ai pas l'impression que l'existence de millions de personne "qui sont pareilles" me donne plus de force, de moyen ou quoi que ce soit (je ne crois pas vraiment au genkidama en vrai).
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Mars07
Régulier
Messages : 30
Enregistré le : jeudi 23 novembre 2017 à 21:31

Re: Quel est l'intéret, qu'attendez-vous, du diagnostic ?

#99 Message par Mars07 » mardi 19 mars 2019 à 11:24

A mon sens, les avantages sont :
- Mettre quelque chose derrière notre différence/nos particularités,
- d'assumer les difficultés qu'on avait accepté,
- avoir une aide efficace en cas de besoin, qui nous correspond.

Mais cela nous met aussi face à des difficultés qu'on pensait pouvoir surmonter et il faut alors accepter qu'elles feront toujours partie de nous...
Pas diagnostiqué

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8517
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Quel est l'intéret, qu'attendez-vous, du diagnostic ?

#100 Message par Benoit » mardi 19 mars 2019 à 12:08

Le dernier point faut pas rêver, ni trop compter dessus.

Bien sûr, savoir qu'ils pourraient mettre en place une aide efficace (et ne le font pas) peut aider à se mettre dans le bon état d'esprit.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Evie
Occasionnel
Messages : 15
Enregistré le : dimanche 17 mars 2019 à 12:54
Localisation : Aveyron

Re: Quel est l'intéret, qu'attendez-vous, du diagnostic ?

#101 Message par Evie » mardi 19 mars 2019 à 12:31

Je ne vois que deux intérêts principaux, personnellement.

- D'une, c'est probablement un élément plus solide à présenter aux yeux des autres que nos propres raisons et justifications (qui sont très souvent niées), un papier médical fait figure d'argument d'autorité et de validation (après, je ne sais pas si ça permet vraiment d'avoir la paix et/ou d'être aidé.e ou si les personnes diagnostiquées sont encore plus stigmatisées qu'en arguant simplement 'je suis en décalage par rapport aux autres'). En résumé, il y a une différence entre 'j'ai un fonctionnement différent ce serait bien de respecter ça' et 'j'ai un fonctionnement différent, c'est prouvé par des tests et des médecins spécialistes etc, ce serait bien de respecter ça' (je schématise grossièrement). En fait ça servirait à se défendre et améliorer les conditions de vie tout comme à obtenir du soutient, ce qui m'amène au point suivant.
- De deux, ça peut jouer sur les statistiques et donc faire évoluer les consciences en faveur de meilleures prises en charge/accompagnements/démarches, etc ... Je ne dis pas que de gros chiffres attirent davantage l'attention sur le sort des personnes différentes et que le monde serait plus compréhensif mais les chiffres reflèteraient peut-être un tout petit peu mieux la réalité que plein de personnes différentes et potentiellement neuroatypiques dont on ignore l'existence, le nombre, les caractéristiques, etc ...

Peut-être aussi la curiosité de savoir ce que l'on est, je peux comprendre mais personnellement je m'en moque un peu car je me définis autrement, si j'étais un jour diagnostiquée autiste ça ne changerait pas grand chose, sauf pour les autres peut-être (toujours les autres, encore).
Non diagnostiquée.
En questionnement, suspicions.

Répondre