Fils en détresse

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Luna29
Occasionnel
Messages : 12
Enregistré le : vendredi 25 août 2017 à 19:08
Localisation : brest

Fils en détresse

#1 Message par Luna29 » mardi 30 janvier 2018 à 10:28

Bonjour a tous,

Je sais plus quoi faire pour aider au mieux mon fils , il est en ce moment suivi a l'hôpital de jour pour adulte a Bohars, pas vraiment adapté pour lui malheureusement, il tient pas l'atelier cuisine pourtant il était emballé, mais plein de petite chosses fait qu'il n'y va plus
1er point: le transport, il prends le bus il en a 2 a prendre et souvent il a 20min d'attente entre le 2 et il met 1h a arrivé sur l'hôpital ( pour lui trop contraignant) sachant qu'en voiture on met 15min, il a eut l'ambulancier mais il y'a eut un soucis avec qui stressé énormément mon fils du coup il en veut plus..... j'ai essayée de proposée plusieurs solution, en l'accompagnant moi même enfin en bus aussi car je conduis pas mais pour lui ça sert a rien
Ont en arrive au 2ème point:
A l'hôpital normalement il voit la neuropsychologue en arrivant,mais il tourne en rond, cogite beaucoup dans sa tête, l'intéraction avec les autres patients est très compliqué aussi , vue qu'il fait un atelier cuisine ça change de personnes et lui a du mal a s'adapter , il me reparle du SESSAD AUTISME ou il avait la cuisine mais juste avec son infirmière référente et c'était l'apm plus facile pour lui car Monsieur n'est pas du matin, alors quand il faut se lever tôt prendre un bus avec de l'attente aussi ça devient problématique pour lui
Il n'est pas non plus a l'aise avec les infirmières car certaines ont eut un langage qui passait pas avec benjamin même la psy de service l'a traité de gros bébé devant tout le monde, il c'est senti humilié et je comprends, surtout qu'il était en détresse émotionnel a ce moment là , après y'en a qui sont bien et son infirmière référente et top mais pas souvent là
Il cherche sa place dans la société et pour lui l'hôpital n'est pas pour lui, je le conçoit mai helas, il n'y a rien d'autre pour l'instant
Je vois la psy du service le 1er mars pour faire le point, j'appréhende un peu......
Je serais présente au café rencontre ce samedi 3 février, je pense qu'il est grand temps que je rencontre de personne qui pourraient comprendre ce que peu vivre mon fils, il sera présent aussi :) j'espère que ça l'aidera aussi
Merci a vous de m'avoir lu
Bonne journée a tous
Maman d'un jeune adulte de 18ans TED :D

Girl
Régulier
Messages : 46
Enregistré le : jeudi 28 juin 2018 à 19:06

Re: Fils en détresse

#2 Message par Girl » vendredi 29 juin 2018 à 15:23

bonjour étrange, cela m'arrive de traiter des gens de bébés (enfin, gamins, immatures) mais jamais je n'ai parlé comme cela d'autistes...
de plus, votre fils a 18 ans, je connais des gens non autistes mais malades psychiques de plus de 40,50 ou 60 ans qui ont 3 ans d'âge mental (et méchants, radins, menteurs et manipulateurs en plus), il faudrait que ces infirmières fassent la part des choses !...
non diagnostiquée, traits autistiques

Répondre