Aspergers travaillant dans l'enseignement

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
mrl
Passionné
Messages : 371
Enregistré le : mardi 2 avril 2019 à 16:41
Localisation : Lyon

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#76 Message par mrl » dimanche 16 février 2020 à 10:42

Bonjour à toi,
Je suis diagnostiquée depuis peu, et j'ai donc eu un peu les mêmes questions que toi.

Tout d'abord, sache que tu peux demander des aménagements d'emploi du temps grâce à la RQTH, sans que tu aies besoin d'expliquer pourquoi tu as cette RQTH.
Comme tu le supposes, il faudra attendre la rentrée prochaine (d'autant que l'obtention de la RQTH demande du temps).
Personnellement, j'ai prévenu le proviseur et l'adjoint que je montais un dossier et ils ont pris en compte mes demandes (pas de journées trop longues et mercredi de pause), sachant que c'est une RQTH pour autre chose que le TSA.
J'ai parlé de mon TSA à mon proviseur, parce qu'il est vraiment très humain. Celle d'avant, quand elle recevait un prof dans son bureau, elle en profitait pour persifler sur un autre, donc j'aurais préféré me couper la main que lui dire... Personnellement, je suis très méfiante. La grande nouveauté qu'est pour nous la rupture conventionnelle de contrat ne m'aide pas. J'ai déjà un peu vu que la hiérarchie (en l'occurrence une IPR) essayait de faire flancher un collègue. Il est vraiment réglo mais ne sait pas se taire. Résultat, il a un blâme parce qu'il a contrarié l'IPR... Pour vivre heureux, vivons caché...
Ceci dit, j'ai prévenu deux ou trois collègues (en suivant en cela le conseil du psy) et j'en suis satisfaite. Je peux m'ouvrir à eux quand je ne sais pas comment prendre quelque chose ou comment gérer un conflit avec un collègue.

J'ajoute : sur mon pronote, il y a un trombinoscope des collègues. Peut-être est-ce aussi le cas sur le tien ?
TSA (diag en novembre 2019)

PrTournesol
Régulier
Messages : 30
Enregistré le : samedi 2 février 2019 à 14:02

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#77 Message par PrTournesol » dimanche 16 février 2020 à 11:14

Merci mrl pour ton avis.

J'ai un proviseur humain aussi (ce n'est pas toujours le cas...), c'est pour cela que je pense que je ne crains rien à lui expliquer la situation et qu'il respectera mon souhait de garder cela confidentiel, même envers ses adjoints.
Je retiens l'idée de simplement informer mon adjoint que je suis en train de monter un dossier. Si je peux éviter de lui dire pourquoi, je ne m'en priverai pas. Si je dis à l'adjoint que je monte un dossier et que le proviseur est au courant, peut-être que cela suffira à ce qu'il prenne en compte ma demande.

Pas de trombinoscope des personnels chez nous malheureusement. En plus on est 220 profs (350 personnels en tout), ce qui n'aide pas...
TSA diagnostiqué en centre expert Asperger en février 2020. QI hétérogène.
Début des démarches auprès de la MDPH très bientôt.

Arcane
Fidèle
Messages : 189
Enregistré le : jeudi 13 juin 2019 à 19:33

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#78 Message par Arcane » dimanche 16 février 2020 à 11:18

PrTournesol a écrit :
dimanche 16 février 2020 à 9:34
Bonjour Arcane,

Merci pour ta réponse.

J'en ai parlé à deux collègues, qui sont aussi des amies. Je ne leur ai pas encore parlé de mes interrogations concernant la direction mais je vais le faire.
Concernant l'adjoint qui s'occupe des EdT, je ne me vois pas lui faire ma demande avec un simple "raisons personnelles". Pour deux raisons : (1) tout d'abord, les gens s'arrachent les "bons" emplois du temps et en conséquence ma demande pourrait sembler purement égoïste, (2) ensuite, cet adjoint n'est pas une personne particulièrement avenante (en résumé : c'est un sadique qui aime le pouvoir), si je ne lui mets pas mon compte rendu diagnostique sous les yeux quand je l'aurai à défaut d'une RQTH (ce qui va prendre trop de temps pour la rentée 2020, comme évoque), il va m'envoyer balader.

Bon courage à toi. Changer chaque année, quel cauchemar... J'espère que tes démarches te permettront d'améliorer rapidement ta situation.
Ah oui... Pas simple avec cet adjoint effectivement...
Peut-être effectivement voir avec tes amies/collègues ce qu'elles en pensent d'en parler à ton proviseur dans un premier temps ?

(la situation devrait se régulariser pour moi en septembre 2021 lorsque j'aurai la RQTH...)
TSA
HPI

Antigone
Adepte
Messages : 210
Enregistré le : samedi 26 octobre 2019 à 10:04

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#79 Message par Antigone » dimanche 16 février 2020 à 11:20

PrTournesol a écrit :Cependant, les démarches vont encore être longues, et les emplois du temps se font en juin/juillet. Donc si j'attends les papiers, c'est mort pour l'année prochaine.
Je pense en parler à mon proviseur, car je suis parfois maladroite dans les interactions sociales (et pourtant je fais terriblement attention avec la hiérarchie) et je pense qu'il faut qu'il le sache. Pensez-vous que c'est un e bonne idée ?
Euh.... non. Non, personnellement je n'entrerai pas dans le détail car le TSA est très mal connu et tu risques de prendre des commentaires désagréables. Par contre, moi je suis allée à la MDPH le jour où j'ai eu le dossier complété (1 semaine après le diagnostic) et le délai n'a pas été si long. EN un mois j'avais ma notification. mais de toutes façons le médecin du travail avait dit que le fait que le dossier soit en cours pourrait suffire.
C'est le médecin du travail ton interlocuteur privilégié : à lui il faut tout dire. Ensuite, il ira vers le proviseur en lui expliquant tes besoins. Mais sans donner de détails médicaux.
pensez-vous qu'il faille en parler à l'IPR ? Je dois être inspectée cette année (s'ils ne m'ont pas oubliée).
Non plus, pour les mêmes raisons.
Arcane a écrit :es seuls aménagements que je vais demander, seront le 80% et aussi des points pour avoir une école fixe, et j'espère pouvoir aller en maternelle........
Donc encore une fois, je n'ai pas la problématique de l'emploi du temps comme toi.
Je ne demande pas le 80 % mais je demande aussi une école fixe en maternelle... cette période est terrible en ce moment. Ne pas savoir à quelle sauce je vais être mangée...Bon courage !
Je veux savoir comment je m'y prendrais, moi aussi, pour être heureuse. Vous dites que cest si beau, la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre." Anhouil

TSA depuis octobre 2019 - QI hétérogène

PrTournesol
Régulier
Messages : 30
Enregistré le : samedi 2 février 2019 à 14:02

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#80 Message par PrTournesol » dimanche 16 février 2020 à 11:24

Le médecin du travail ? Quel médecin du travail ? On a une médecine du travail à l'EN ? (ton ironique)
Plus sérieusement... Comment je fais ça ? Où est-ce que je trouve un médecin du travail ?

EDIT : Et il faudrait que ce médecin du travail soit un psychiatre... C'est possible ça ? Je n'ai aucune confiance dans les généralistes, justement parce qu'ils ne connaissent rien aux TSA pour la plupart. J'aime bien ma généraliste, mais lorsque j'ai commencé les démarches avec elles, son seul commentaire fut : "peut-être que vous êtes simplement comme ça ?" Elle va avoir une surprise quand elle va être destinataire d'une copie du compte rendu.

EDIT 2 (oui, j'ai l'esprit d'escalier) : Les délais vont forcément être longs pour moi. Déjà peut-être deux mois pour avoir le compte rendu écrit du diagnostic. Ensuite je dois prendre rdv avec un autre psychiatre et je ne sais pas quels vont être les délais, un mois ? deux mois ? Ensuite compléter et envoyer le dossier. Et recevoir une notification... Il sera largement trop tard pour l'avoir avant fin juin.
TSA diagnostiqué en centre expert Asperger en février 2020. QI hétérogène.
Début des démarches auprès de la MDPH très bientôt.

Arcane
Fidèle
Messages : 189
Enregistré le : jeudi 13 juin 2019 à 19:33

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#81 Message par Arcane » dimanche 16 février 2020 à 11:47

Antigone a écrit :
dimanche 16 février 2020 à 11:20

Arcane a écrit :es seuls aménagements que je vais demander, seront le 80% et aussi des points pour avoir une école fixe, et j'espère pouvoir aller en maternelle........
Donc encore une fois, je n'ai pas la problématique de l'emploi du temps comme toi.
Je ne demande pas le 80 % mais je demande aussi une école fixe en maternelle... cette période est terrible en ce moment. Ne pas savoir à quelle sauce je vais être mangée...Bon courage !
Merci !
J'appréhende la rentrée 2020 car je n'aurais pas encore la RQTH, que mon fils à naître, ne comptera peut-être même pas pour le mouvement...
Donc je prie pour obtenir une maternelle aussi et que mes petits points suffisent cette année pour obtenir un poste fixe en maternelle dans les quartiers difficiles...
Ce qui me sauvera personnellement sera le 80% que j'aurai de droit grâce à la naissance.
C'est déjà ça...

Bon courage à toi également tiens nous au courant
TSA
HPI

fayette
Occasionnel
Messages : 22
Enregistré le : mercredi 31 mai 2017 à 21:34

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#82 Message par fayette » dimanche 16 février 2020 à 13:36

Bonjour à tous
J'ai posté ici le 6 septembre, j'étais en forme !
Voici un semestre de passé et je suis épuisée ! Et un peu plus morose !
J'ai 40 ans de carrière, j'ai une gs depuis 20 ans
J'ai décidé de ne pas prendre ma retraite cette année et d'attendre le 6ème échelon de la hors classe. Étant célibataire, je veux une retraite décente et je ne peux que compter que sur moi même. La retraite approche mais la ligne d'arrivée me semble encore loin et les derniers mètres à parcourir sont les plus difficiles
Je suis née en 1960 dans un milieu pauvre, c'était marche ou crève alors j ai franchi les obstacles à coup d'anti depresseurs, et puis de toute façon les tsa n'étaient pas connus et surtout pas chez les filles.
J'ai été diagnostiquée il y a 7 mois, enfin j'avais une explication à mes difficultés mais triste car à part à moi personnellement, le diagnolmotic ne me sert à rien, je ne peux en parler à mes collègues surtout pas à l'IEN qui me rirait au nez.
Cette année j'ai un enfant un cas très lourd sans Avs qui fait de grosses crises de colère tous les jours je n'en peux plus et j'ai bien eu du mal à obtenir 3 jours d'arrêt par ma généraliste jeune et qui n'y connaît rien en autisme.
Nier ce que je suis m'apparaît d'une grande violence, une violence supplémentaire alors que je pensais enfin je vais obtenir un peu de bienveillance. Je n'ai pas abusé des arrêts maladie dans ma vie j'ai travaillé à plein temps toute ma carrière et j'ai eu 2 enfants.
Je ne supporte plus l'éducation nationale, pour moi c'est une machine à broyer les enfants et les enseignants, et les petits chefs qui se gaussent de leur petit pouvoir ! Ça me donne envie de vomir !
J'espère pour vous et les enfants atypiques que tous trouveront leur place dans la société et que celle ci sera bienveillante et reconnaissante
Je précise que je n'ai pas demandé de rqth, ma carrière est faite.
L'année prochaine j'aurai encore une classe très difficile, j'ai hâte d'être à la retraite être enfin moi !
Bon courage à tous !
TSA diagnostiquée en juillet 2019 dans un CRA

Avatar du membre
mrl
Passionné
Messages : 371
Enregistré le : mardi 2 avril 2019 à 16:41
Localisation : Lyon

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#83 Message par mrl » dimanche 16 février 2020 à 14:21

PrTournesol a écrit :
dimanche 16 février 2020 à 11:24
Le médecin du travail ? Quel médecin du travail ? On a une médecine du travail à l'EN ? (ton ironique)
Tiens, tu me fais penser que je dois le relancer pour faire "valider" ma RQTH. Ce ne sera que le troisième mail...

Ça me semble délicat de dire à l'adjoint que le proviseur sait. Son narcissisme souffrira de ne pas être au courant, lui. Il essaiera de savoir. Même si tu parles de ton TSA au proviseur, à mon humble avis ne dis rien à l'adjoint.
Sinon, j'ai oublié tout à l'heure : j'ai parlé de la demande de RQTH à mon IPR, comme ça je n'avais pas besoin de parler d'évolution de carrière...

@Fayette : Change de médecin si tu le peux. Si tu ne peux pas le faire, tu n'as pas un psychiatre qui pourrait lui faire un courrier ?
C'est ce qu'a fait le mien quand je lui ai demandé comment je pouvais faire pour mieux communiquer avec mon généraliste qui ne comprenait pas quand j'exprimais mon épuisement.
Je rejoins ton avis sur le système qui essaie de nous broyer sans bienveillance aucune.Je suis assez sensible à la désespérance que j'entends en salle des professeurs. Même en collège zep violence je n'avais pas senti un tel désarroi.
On a même un chef qui s'est mis en arrêt maladie après que le rectorat lui ait demandé de porter plainte contre les professeurs qui manifesteraient contre les épreuves des E3C.
Modifié en dernier par mrl le dimanche 16 février 2020 à 17:20, modifié 1 fois.
TSA (diag en novembre 2019)

fayette
Occasionnel
Messages : 22
Enregistré le : mercredi 31 mai 2017 à 21:34

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#84 Message par fayette » dimanche 16 février 2020 à 14:35

Merci mrl du conseil je vais faire ça
TSA diagnostiquée en juillet 2019 dans un CRA

Antigone
Adepte
Messages : 210
Enregistré le : samedi 26 octobre 2019 à 10:04

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#85 Message par Antigone » dimanche 16 février 2020 à 18:03

PrTournesol a écrit :Le médecin du travail ? Quel médecin du travail ? On a une médecine du travail à l'EN ? (ton ironique)
Plus sérieusement... Comment je fais ça ? Où est-ce que je trouve un médecin du travail ?
Peut-être qu'il ne s'appelle pas le médecin du travail, sur les papiers et sur le site.. Regarde à prévention, médecine de prévention.
Et il faudrait que ce médecin du travail soit un psychiatre... C'est possible ça ? Je n'ai aucune confiance dans les généralistes, justement parce qu'ils ne connaissent rien aux TSA pour la plupart. J'aime bien ma généraliste, mais lorsque j'ai commencé les démarches avec elles, son seul commentaire fut : "peut-être que vous êtes simplement comme ça ?" Elle va avoir une surprise quand elle va être destinataire d'une copie du compte rendu.
Pourquoi il faudrait que le médecin soit un psychiatre ? :innocent: Ce ne sera pas le cas, ce sera juste un médecin généraliste. Mais ça n'a pas d'importance. Tu as été diagnostiqué, tu as les papiers pour prouver ton "état" et la demande de RQTH est en cours. Ca lui suffit pour faire un dossier pour toi et appuyer ta demande (si tu lui demande d'intervenir, et uniquement si) auprès de ton proviseur. Moi je suis dans le premier degré et j'ai trouvé rempli un premier formulaire "RQRTH" tu explique pourquoi (en mettant uniquement ce que tu souhaite, pas besoin d'étaler ton diagnosticà) tu as une demande spécifique et je devais cocher si la RQTH était obtenue ou en cours. En parrallèle, on m'a demandé de remplir une enveloppe scellée avec tous les justifs médicaux qui ne seront vus que par le médecin du travail. j'ai préféré les lui donner en mains propres mais tu peux les envoyer. Je lui ai expliqué mes demandes d'aménagements (liées à mon affectation l'an prochain), elle a regardé les papiers, a vu que c'était en ordre et justifié (puisque le TSA est un handicap peu importe les avis de médecins) et elle a fait un courrier à la hiérarchie pour leur dire qu'elle avait lu les courriers de médecins, appuyait mes demandes et ce toujours sans dire quel type de handicap j'avais. Je suppose que ça peut être un peu différent dans le second degré mais la médecine de prévention a l'habitude, ils t'expliqueront
(oui, j'ai l'esprit d'escalier) : Les délais vont forcément être longs pour moi. Déjà peut-être deux mois pour avoir le compte rendu écrit du diagnostic. Ensuite je dois prendre rdv avec un autre psychiatre et je ne sais pas quels vont être les délais, un mois ? deux mois ? Ensuite compléter et envoyer le dossier. Et recevoir une notification... Il sera largement trop tard pour l'avoir avant fin juin.
D'après ta signature, je pensais que tu étais diagnostiqué. Je ne suis pas sûre de comprendre, du coup. Quel compte-rendu attend-tu si ce n'est pas celui du psychiatre ? Et pourquoi aller voir un autre psychiatre ?

Enfin, tu peux toujours aller voir la médecine préventive pour leur donner tout ce que tu as comme info. Ensuite, si tu as des diagnostics de psychiatres, ça ne devrait pas poser de problème. sans cela ce sera à leur bon vouloir mais honnêtement je pense qu'il vaut mieux que tu passes par eux pour tes demandes d'aménagements... les petits "arrangements" internes sont trop risqués et je pense que ça pourrait se retourner contre toi. Avec l'appui d'un médecin, tu seras couvert
Je veux savoir comment je m'y prendrais, moi aussi, pour être heureuse. Vous dites que cest si beau, la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre." Anhouil

TSA depuis octobre 2019 - QI hétérogène

Antigone
Adepte
Messages : 210
Enregistré le : samedi 26 octobre 2019 à 10:04

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#86 Message par Antigone » dimanche 16 février 2020 à 18:11

fayette a écrit :'ai été diagnostiquée il y a 7 mois, enfin j'avais une explication à mes difficultés mais triste car à part à moi personnellement, le diagnolmotic ne me sert à rien, je ne peux en parler à mes collègues surtout pas à l'IEN qui me rirait au nez.
Comme pour le PrTournesol, il vaut mieux passer par les voies "administratives" à savoir la médecine du travail et les assistantes sociales pour les aides éventuelles. Tu dis que le diagnostic ne te sert à rien mais je n'en serai pas si sûre... D'abord la RQTH ne sert pas uniquement dans un contexte professionnel, elle peut te permettre d'obtenir des meilleurs remboursements de soin( avec ma mutuelle j'ai le droit à une petite allocation en plus). Elle peut t'aider sur un plan administratif, si ça se trouve il peut y avoir une modification de ton calcul de retraite.. C'est très facile à demander, et ça ne coûte rien. Tu devrais le faire...

Et tu devrais aller voir le médecin du travail afin qu'elle monte ton dossier. C'est certain ça ne révolutionnera pas ta vie professionnelle, mais ça pourrait peut-être te donner le droit à un meilleur emploi du temps, une salle pour toi (je sais que c'est possible dans le second degré, de demander à avoir SA salle de classe au lieu de bouger tout le temps), ou certaines classes etc. Tu pourrais demander à avoir des classes "plus faciles". Je pense que ça vaut le coup d'essayer, d'une part parce qu'une année scolaire c'est long et puis parce que tu as tenu bon jusqu'ici, ce serait bien de quitter le navire avec un souvenir pas trop mauvais ? Et ça pourrait aider de futurs collègues... plus nous sommes nombreux à montrer que le système ne fonctionne pas, plus nous pouvons espérer qu'il change qui sait ?
Je veux savoir comment je m'y prendrais, moi aussi, pour être heureuse. Vous dites que cest si beau, la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre." Anhouil

TSA depuis octobre 2019 - QI hétérogène

Antigone
Adepte
Messages : 210
Enregistré le : samedi 26 octobre 2019 à 10:04

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#87 Message par Antigone » dimanche 16 février 2020 à 18:15

Arcane a écrit :Donc je prie pour obtenir une maternelle aussi et que mes petits points suffisent cette année pour obtenir un poste fixe en maternelle dans les quartiers difficiles...
Ce qui me sauvera personnellement sera le 80% que j'aurai de droit grâce à la naissance.
Le 80 % est de droit pour les personnes en RQTH, de toutes façons donc ça ne devrait pas poser de problème... on me l'a proposée plutôt que de me permettre de me rapprocher géographiquement de mon lieu de soin, on me dit prenez un 80 % vous aurez du temps pour faire les aller-retours. Bah voyons. Je leur ai expliqué que ça n'allait pas améliorer mon état de fatigue 400 km par semaine, et que de toutes façons je n'aurai pas les moyens (surtout si je dois payer les frais de déplacements).
En plus je suis PES alors je vais ramasser les miettes de tout le monde niveau poste...
Je veux savoir comment je m'y prendrais, moi aussi, pour être heureuse. Vous dites que cest si beau, la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre." Anhouil

TSA depuis octobre 2019 - QI hétérogène

Arcane
Fidèle
Messages : 189
Enregistré le : jeudi 13 juin 2019 à 19:33

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#88 Message par Arcane » dimanche 16 février 2020 à 18:45

Ils sont marrants...
Ca m'énerve.... Mais ça m'éneeeeeerve.......


Oui tu risques de ramasser les miettes malheureusement.. Moi je serai T4 à la rentrée (et ce n'est pas glorieux...)...
Tu es dans quel département déjà ?
TSA
HPI

Dehlynah
Passionné
Messages : 415
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#89 Message par Dehlynah » dimanche 16 février 2020 à 18:52

Oui "médecin de prévention" ="médecin du travail", il doit y en avoir dans chaque Dsden, il travaillent avec les AS.
Pour un aménagement ou un allègement, il me semble qu'on est obligé de passer par eux.
J'ai peut- être de la chance (mais qui ne tente rien n'a rien, on ne sait jamais...), mais la mienne connait les TSA - je lui ai remis ma demande de Rqth remplie par le psychiatre qui m'a diagnostiquée ainsi que son compte rendu.
Bon courage
Ps un collègue m'avait conseillé de parler de mon diagnostic à l'IPR, ce qui lui permettrait de comprendre mieux mon cas, un peu spécial, une RH de l'EN aussi me l'a conseillé, je vais peut-être finir par le faire vu que je considère que je n'ai pas granf chose à perdre, chaque cas est différent...
TSA (prédiagnostic : printemps 2018 - confirmation par psychiatre spécialisé : été 2019) - troubles anxio-dépressifs

Antigone
Adepte
Messages : 210
Enregistré le : samedi 26 octobre 2019 à 10:04

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#90 Message par Antigone » dimanche 16 février 2020 à 20:53

J'ai peut- être de la chance (mais qui ne tente rien n'a rien, on ne sait jamais...), mais la mienne connait les TSA - je lui ai remis ma demande de Rqth remplie par le psychiatre qui m'a diagnostiquée ainsi que son compte rendu.
Le médecin du travail ici, n'y connaît rien mais elle a la sagesse de le reconnaître et de s'en remettre aux "experts". de toutes façons elle n'a pas à discuter les diagnostics des autres médecins...
Arcane a écrit :Oui tu risques de ramasser les miettes malheureusement.. Moi je serai T4 à la rentrée (et ce n'est pas glorieux...)...
Tu es dans quel département déjà ?
En ce moment je suis dans la Sarthe, 72, car mal classée au concours. Mais lorsque j'ai fait une dépression et que j'ai commencé la démarche diagnostic je suis rentrée dans le 44. D'abord parce que la Sarthe est un désert médical (impossible de voir un généraliste alors que j'étais au bord du suicide) et ensuite parce que je ne connais personne en Sarthe et j'avais besoin d'un énorme soutien, je suis donc repartie chez mes parents. Aujourd'hui mes médecins sont en loire atlantique, ma dépression n'est pas terminée (et j'angoisse à l'idée que l'an prochain me fasse replonger) donc il faudrait que je me rapproche... mais va faire entendre ça à l'éducation nationale.
Je veux savoir comment je m'y prendrais, moi aussi, pour être heureuse. Vous dites que cest si beau, la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre." Anhouil

TSA depuis octobre 2019 - QI hétérogène

Répondre