Aspergers travaillant dans l'enseignement

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Arcane
Adepte
Messages : 261
Enregistré le : jeudi 13 juin 2019 à 19:33

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#91 Message par Arcane » dimanche 16 février 2020 à 20:56

Je vois....
J'espère que ça ira pour toi...
TSA
HPI

PrTournesol
Régulier
Messages : 32
Enregistré le : samedi 2 février 2019 à 14:02

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#92 Message par PrTournesol » dimanche 16 février 2020 à 21:47

Antigone a écrit :
dimanche 16 février 2020 à 18:03
Pourquoi il faudrait que le médecin soit un psychiatre ? :innocent: Ce ne sera pas le cas, ce sera juste un médecin généraliste. Mais ça n'a pas d'importance. Tu as été diagnostiqué, tu as les papiers pour prouver ton "état" et la demande de RQTH est en cours. Ca lui suffit pour faire un dossier pour toi et appuyer ta demande (si tu lui demande d'intervenir, et uniquement si) auprès de ton proviseur. Moi je suis dans le premier degré et j'ai trouvé rempli un premier formulaire "RQRTH" tu explique pourquoi (en mettant uniquement ce que tu souhaite, pas besoin d'étaler ton diagnosticà) tu as une demande spécifique et je devais cocher si la RQTH était obtenue ou en cours. En parrallèle, on m'a demandé de remplir une enveloppe scellée avec tous les justifs médicaux qui ne seront vus que par le médecin du travail. j'ai préféré les lui donner en mains propres mais tu peux les envoyer. Je lui ai expliqué mes demandes d'aménagements (liées à mon affectation l'an prochain), elle a regardé les papiers, a vu que c'était en ordre et justifié (puisque le TSA est un handicap peu importe les avis de médecins) et elle a fait un courrier à la hiérarchie pour leur dire qu'elle avait lu les courriers de médecins, appuyait mes demandes et ce toujours sans dire quel type de handicap j'avais. Je suppose que ça peut être un peu différent dans le second degré mais la médecine de prévention a l'habitude, ils t'expliqueront

D'après ta signature, je pensais que tu étais diagnostiqué. Je ne suis pas sûre de comprendre, du coup. Quel compte-rendu attend-tu si ce n'est pas celui du psychiatre ? Et pourquoi aller voir un autre psychiatre ?
Oui, je suis bien diagnostiquée. Le psychiatre m'a reçue mercredi pendant trois quarts d'heure pour me faire déjà une restitution orale. C'est le compte rendu écrit de cette restitution (avec le diagnostic donc) qu'il va m'adresser sous deux mois.
Pour établir le diagnostic, je me suis rendue dans un centre expert Asperger. Le psychiatre que j'ai vu ne consulte pas en libéral et ne s'occupe pas du suivi de chaque patient qu'il reçoit (tu imagines le boulot ? alors qu'ils sont déjà complètement débordés ?). Il va déjà me recevoir une fois par an pendant 5 ans, c'est tout ce qu'il peut faire.

Donc je dois aller voir un autre psychiatre avec le compte rendu qu'il va m'adresser et commencer ainsi les démarches.

A présent, je n'y comprends plus rien... A quel moment suis-je censée aller voir la médecine du travail ? Comment est-ce que je les contacte ? Dois-je appeler le rectorat pour demander leur numéro ?
Bref, quelles sont les étapes ?
Je pensais :
1 - J'attends le compte rendu
2 - Je vais voir un psychiatre avec ce compte rendu pour faire les papiers pour la MDPH et demande de RQTH et les aménagements possibles
(2bis - Je vais voir la médecine du travail avec une copie de ces documents ?)
3 - J'attends six mois que la MDPH se bouge
A quel moment la médecine du travail intervient-elle ?

Merci pour votre aide à tous, il va sans dire que tout cela est nouveau pour moi...
TSA diagnostiqué en centre expert Asperger en février 2020. QI hétérogène.
Début des démarches auprès de la MDPH très bientôt.

Antigone
Adepte
Messages : 232
Enregistré le : samedi 26 octobre 2019 à 10:04

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#93 Message par Antigone » dimanche 16 février 2020 à 22:09

Ok je crois que c'est un peu plus clair pour moi. Donc, pour te répondre : commence par le médecin du travail. Tu devrais trouver ses coordonnées sur le site de ta DSDEN. Chez nous le chemin est celui-ci : Personnels - établissements » Ressources en faveur des personn » Médecine de prévention
Si tu ne trouve pas, tu peux en effet appeler l'inspecteur de circonscription ou le rectorat. Mais tu as peut-être des collègues qui sont au courant. Si ça se trouve c'est même affiché dans votre salle des profs...
Bref. Tu vas le/la voir et tu lui explique tout ce que tu as écrit (tu peux même tout mettre par écrit pour lui laisser une trace). Ensuite, ce sera à son bon vouloir. Sans les papiers diagnostics officiels, il.elle ne pourra pas "obliger" ton principal mais si il.elle est compréhensif, il.elle peut tout de même intervenir en ta faveur. Et ça peut aider. Tu lui demande tout ce qu'il faut fournir et à qui... parce que l'administration est championne de 'bah on a rien fait parce que vous aviez oublié de rajouter une astérisque à l'alinéa 56 sur le formulaire 2222' . Au moins avec le médecin tu es sûre d'avoir tout "bien fait". Je l'avais aussi fait pour me "couvrir". Parce que si jamais je devais craquer, ou autre, je pourrais dire que de mon côté j'avais tout fait pour que ça fonctionne mais que eux non. Alors qu'ils étaient au courant des difficultés. Ca m'a servi cette année pour manquer des cours à l'INSPE... je leur ai rappelé que si je devais m'absenter c'était parce qu'ils avaient refusé mon rapprochement de mes médecins. Donc forcément je n'avais plus le choix.

Ensuite, tu attends la restitution du diagnostic écrit mais dans le même temps, cherche un psychiatre pour la suite. Ca peut être long, et tu ne trouvera peut-être pas la bonne personne du premier coup. Tu n'as pas besoin de ton rapport écrit pour aller voir le psychiatre et plus tôt tu commence, mieux c'est.
Pour finir, la MDPH. Lorsque tu auras le compte-rendu écrit, tu devras faire remplir le formulaire par ton généraliste, ton psychiatre et leur envoyer. Et attendre.
Quand tu auras ta notification, transmet la immédiatement à la médecine du travail ET au rectorat. Ce sera pour l'an prochain, sûrement mais il faut faire le plus tôt possible.
Je veux savoir comment je m'y prendrais, moi aussi, pour être heureuse. Vous dites que cest si beau, la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre." Anhouil

TSA depuis octobre 2019 - QI hétérogène

PrTournesol
Régulier
Messages : 32
Enregistré le : samedi 2 février 2019 à 14:02

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#94 Message par PrTournesol » dimanche 16 février 2020 à 22:12

Merci ! Tout s'éclaire ! :)
TSA diagnostiqué en centre expert Asperger en février 2020. QI hétérogène.
Début des démarches auprès de la MDPH très bientôt.

fayette
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : mercredi 31 mai 2017 à 21:34

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#95 Message par fayette » lundi 17 février 2020 à 0:20

Merci Antigone pour tes conseils ! Effectivement j'aimerais partir avec le sourire avec plein de beaux souvenirs, avec la satisfaction d'avoir préparé tant et tant de mômes pour le cp (1000 environ, mes premiers élèves ont 47 ans !) et leur avoir transmis, j'espère, le goût du savoir.
TSA diagnostiquée en juillet 2019 dans un CRA

Dehlynah
Passionné
Messages : 461
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#96 Message par Dehlynah » lundi 17 février 2020 à 10:26

Je confirme, médecin du travail = médecin de prévention dans l'EN, pour ma part je suis passée d'abord par une AS de la Dsden, elles travaillent ensemble.
Pour les aménagements, allègements, il faut obligatoirement passer par le medecin de prev. Il me semble.
Je lui ai amené mon dossier de demande de RQTH remplie avec le psychiatre qui m'a diagnostiquée (et qu'elle connaît, ainsi que les TSA, donc c'est possible...Ma généraliste- jeune, une trentaine d'années, aucune arrogance comme certains plus âgés qui croient tout savoir- a accueilli sereinement ces infos, les a prises en compte) ainsi que son compte rendu.
Bon courage
TSA (prédiagnostic : printemps 2018 - confirmation par psychiatre spécialisé : été 2019) - troubles anxio-dépressifs

fayette
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : mercredi 31 mai 2017 à 21:34

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#97 Message par fayette » mercredi 19 février 2020 à 15:11

Moi la mienne elle a dit que j avais les caractéristiques mais que je ne ne pouvais pas être TSA car j'étais enseignante ! 😂😂
TSA diagnostiquée en juillet 2019 dans un CRA

PrTournesol
Régulier
Messages : 32
Enregistré le : samedi 2 février 2019 à 14:02

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#98 Message par PrTournesol » mercredi 19 février 2020 à 15:13

Ben oui. C'est bien connu : les autistes se tapent la tête contre les murs, ne regardent personne dans les yeux et ne communiquent pas voyons :crazy:
TSA diagnostiqué en centre expert Asperger en février 2020. QI hétérogène.
Début des démarches auprès de la MDPH très bientôt.

Arcane
Adepte
Messages : 261
Enregistré le : jeudi 13 juin 2019 à 19:33

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#99 Message par Arcane » mercredi 19 février 2020 à 15:15

fayette a écrit :
mercredi 19 février 2020 à 15:11
Moi la mienne elle a dit que j avais les caractéristiques mais que je ne ne pouvais pas être TSA car j'étais enseignante ! 😂😂
Ta médecin de l'EN ?

Tu lui as répondu quoi ?
Tu as pu obtenir tes aménagements quand-même ?

Ca m'énerve mais ça m'éneeeeeerve... Et ça me fait peur aussi...
TSA
HPI

fayette
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : mercredi 31 mai 2017 à 21:34

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#100 Message par fayette » mercredi 19 février 2020 à 15:38

Non ma généraliste.
TSA diagnostiquée en juillet 2019 dans un CRA

Antigone
Adepte
Messages : 232
Enregistré le : samedi 26 octobre 2019 à 10:04

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#101 Message par Antigone » mercredi 19 février 2020 à 15:41

Moi la mienne elle a dit que j avais les caractéristiques mais que je ne ne pouvais pas être TSA car j'étais enseignante !
La psychiatre spécialisée m'a expliqué que beaucoup de TSA s'orientent vers l'enseignement (enfin plus dans le secondaire généralement) car la relation élève-enseignant est perçue différemment de la relation collègues-collègues. Le TSA enseignant peut parler de son intérêt spécifique toute la journée et en discuter avec les autres...pas de réel échange, puisque les élèves sont là pour écouter et apprendre. Pas besoin de parler de soi ou de faire des civilités. Sur le papier l'enseignement c'est le poste idéal. le problème c'est que cet échange ne fonctionne ainsi que très rarement : il n'y a plus d'enseignement magistral et les relations avec les élèves sont de plus en plus complexes. Il faut être psy, assistante sociale, AVS, ATSEM. et ca pour des TSA déjà en surcharge avec le bruit, les conditions de travail instables (mutations etc) et le reste... c'est souvent synonyme de burn-out si il n'y a pas d'aides extérieures. C'est pour cela que je m'y retrouvais plus lorsque j'étais guide touristique : je passais des heures à la bibliothèque à apprendre des choses pour mes visites et ensuite je n'avais qu'à le "restituer". Et lorsqu'il y avait des échanges c'était uniquement autour de sujets que je maîtrisais.

Ensuite l(autre avantage pour les TSA dans l'enseignement, c'est la liberté pédagogique et la possibilité de s'organiser, de trouver son rythme sans être inclus dans une dynamique d'entreprise, ou devoir appliquer un modèle de travail qui ne me convient pas. Dommage, il y a de plus en plus de réunions (stériles) dans l'enseignement ... mais pouvoir être seul "maître à bord" dans sa classe, choisir ses soutils de travail et ne pas avoir à rendre de compte toutes les dix minutes c'est très satisfaisant pour moi.
Je veux savoir comment je m'y prendrais, moi aussi, pour être heureuse. Vous dites que cest si beau, la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre." Anhouil

TSA depuis octobre 2019 - QI hétérogène

PrTournesol
Régulier
Messages : 32
Enregistré le : samedi 2 février 2019 à 14:02

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#102 Message par PrTournesol » mercredi 19 février 2020 à 16:07

Excellent résumé de ce qui fait l'attrait (et les difficultés) de l'enseignement pour nous.
TSA diagnostiqué en centre expert Asperger en février 2020. QI hétérogène.
Début des démarches auprès de la MDPH très bientôt.

Arcane
Adepte
Messages : 261
Enregistré le : jeudi 13 juin 2019 à 19:33

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#103 Message par Arcane » mercredi 19 février 2020 à 16:26

fayette a écrit :
mercredi 19 février 2020 à 15:38
Non ma généraliste.
:crazy: :crazy: :crazy:

Antigone : tu as très bien résumé ce que j'aurais pu dire
TSA
HPI

fayette
Occasionnel
Messages : 27
Enregistré le : mercredi 31 mai 2017 à 21:34

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#104 Message par fayette » mercredi 19 février 2020 à 18:32

Antigone 👍
TSA diagnostiquée en juillet 2019 dans un CRA

Avatar du membre
PetitNuage
Forcené
Messages : 870
Enregistré le : samedi 28 avril 2018 à 16:37

Re: Aspergers travaillant dans l'enseignement

#105 Message par PetitNuage » mercredi 19 février 2020 à 22:17

Je me retrouve aussi dans ce que dit ta psychiatre spécialisée Antigone ! (mais je précise que je suis en attente de diagnostic)

J'ajouterais (en tant que personne atypique) qu'être en maternelle, permet d'être avec un public qui ne perçoit pas nos singularités.
Spoiler : 
Cela ne surprend pas les miens lorsque je saute sur mon reflex pour prendre la photo d'un rapace qui se pose sur un arbre de la cour.
Ils me signalent maintenant les oiseaux qu'eux repèrent ! :lol:
Et si je me souviens avoir été stressée lors de l'oral du concours, je pense que c'était moins difficile d'un entretien d'embauche dans une entreprise. :crazy:

Je ne pense pas que je supporterais de travailler dans une entreprise avec d'autres adultes dans la même pièce que moi toute la journée.
Spoiler : 
Le top c'est d'être dans une école de campagne dans un regroupement dispersé... sans collègue au quotidien, ce qui a été mon cas pendant des années ! Les gens me plaignaient d'être seule alors que j'étais bien plus heureuse que maintenant que j'ai des collègues dans une autre aile de l'école :(

Ma psy pense, depuis qu'elle a découvert le syndrome d'Asperger, que je pourrais être Aspie.
Dossier envoyé au CRA. Délai d'attente annoncé 2 ans :roll: .

Répondre