Couple Aspies*2

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1258
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Couple Aspies*2

#61 Message par Siobhan » vendredi 11 mai 2018 à 12:53

Une remarque en rapport avec ma première histoire d'amour, qui s'est avec le recul très bien passée, avant que ça se termine :

Je dirais que si notre relation s'est aussi bien passé le temps qu'elle a duré, c'est surtout parce que ma copine de l'époque s'est autorisée à être souvent très cash avec moi, et du coup par imitation j'ai vu que je pouvais l'être et que ça marchait bien.

Cash notemment (et je pense que c'est très important) dans le domaine corporel. Et surtout poser des questions ainsi que formuler des demandes, plutôt que de faire des affirmation en attendant que l'autre réagisse comme-ci ou comme ça.

Bizarrement, (ou autistiquement, je ne suis pas sûr que mon cas soit généralisable, quoi qu'il puisse peut-être l'être un peu) ça ne me fait pas (trop) peur qu'une fille me demande "embrasse-moi", ou "prends-moi la main" (je parle d'une situation où le couple n'est pas encore formé), là où cela aurait tendance à me terroriser que cette même fille me dise qu'elle m'aime en esperant que je lui demande de l'embrasser ou de lui tenir la main.

Je pense que quelque part la tendresse physique accomplie m'a permis de "tricher" avec la violence des sentiments contradictoires que je ressentais avec ma copine d'alors.


Du coup je pense qu'un des problèmes récurrent avec deux autistes qui n'arrivent pas à se "mettre en couple", c'est peut-être aussi ce qui est contenu dans l'expression (que je trouve débile parce que sexiste au sens pur du terme, lié à un sexe) "Ce n'est pas poli de faire attendre une fille".
En gros je pense que deux autistes attirés physiquement l'un par l'autre se mettent facilement dans une situation (position ? :mrgreen: ) de "supplice de Tantale réciproque" lorsque aucun des deux n'arrive à faire le "premier pas physique".

La mauvaise foi assumée et claire ça peut être bien pour dédramatiser la situation je pense.
L'humour en fait. Genre : "Je sais qu'on sortira pas ensemble mais si tu veux on peut profiter qu'on soit là pour s'entraîner à embrasser pour être bon le jour où on trouvera la princesse ou le prince charmant tu ne pense pas ?".

Je répète, dédramatisant, mais clair. De l'implicite pas subtil du tout quoi, et drôle.


Désolé si ces conseils ont l'air d'une recette de cuisine, ou d'un guide stratégique.
Dur aussi à appliquer si la personne refuse de te revoir en rendez-vous.
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral

"Cría cuervos y te sacarán los ojos."
Élève des corbeaux, et ils t'arracheront les yeux.
Proverbe espagnol

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: Couple Aspies*2

#62 Message par Anahata » vendredi 11 mai 2018 à 15:58

Merci MudBloodKnowItAll
Je crois que j'ai raté le précédent à cause ça. Hyperangoissés on était. Quand je lui proposais de venir chez moi, il venait pas. Me disait ensuite qu'il avait eu envie de venir (mais n'était pas venu) on s'est raté. C'est fichu maintenant.
Mais merci oui dédramatiser c'est tellement vrai
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

scorame
Forcené
Messages : 526
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 19:09

FUCKOUI

#63 Message par scorame » jeudi 21 juin 2018 à 21:42

JNCNDJCJDC
Modifié en dernier par scorame le mercredi 27 juin 2018 à 18:36, modifié 1 fois.
jnnjn

Avatar du membre
Anahata
Forcené
Messages : 1386
Enregistré le : mercredi 26 juillet 2017 à 17:51

Re: Couple Aspies*2

#64 Message par Anahata » vendredi 22 juin 2018 à 12:01

Oui c'est pour cela que cane passe pas avec beaucoup d'aspies ou autres qui se permettent de donner des noms et d'analyser des comportements en permanence de l'autre, pire de trouver des motifs religieux d'agir ou non, voire des pathologies, sans se priver d'en partager leurs conclusions. En effet, ça peut demander un temps non maîtrisable pour que l'auteur de ces investigations sauvages et envahissantes s'en aperçoive.
Je crois qu'il y a une forme d'adaptation sociale qui vise à cette psychologisation (si ça existe) de l'autre. L'autre étant inconnu j'y vois une forme d'adaptation pour essayer d'en dompter le caractère stressant. Néanmoins, je pense qu'en bon aspie qu'on peut être, ce n'est clairement pas le type d'analyse dont on a besoin. Et qui plus est, pas besoin mais surtout portant vers le bas.
:arrow: Diagnostiquée sur le Spectre de l'Autisme :shock: :D :? :cry: :innocent: :wink: :geek: :arrow:

scorame
Forcené
Messages : 526
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 19:09

Re: Couple Aspies*2

#65 Message par scorame » vendredi 22 juin 2018 à 12:30

CCNJVNFVJFV
Modifié en dernier par scorame le mercredi 27 juin 2018 à 18:36, modifié 3 fois.
jnnjn

Raven
Régulier
Messages : 39
Enregistré le : dimanche 27 mai 2018 à 19:17

Re: Couple Aspies*2

#66 Message par Raven » vendredi 22 juin 2018 à 14:07

Universal.love a écrit : c'est surtout qu'il faut que l'une des deux personnes prenne les devant pour ne pas tomber dans l'amour secret,platonique.
Je suis une spécialiste en la matière, haha!
Sinon, juste pour vous dire que je suis ce topic. Je trouve que chacun a le droit à sa part d'amour et je ne vois pas pourquoi ça ne fonctionnerait pas même sans trop en avoir les codes.
Avec un fonctionnement différent je pense pour chaque couple, comme pour tout le monde. Je pense aussi que cela doit demander des compromis plus forts qu'en couple plus 'typique' on va dire.
Ceci dit, dans mon cas, je pourrais bien vivre à coté de la personne que j'aime comme à distance, si je la sais heureuse. Je ne dis pas que ce n'est pas dur dans ces conditions, je dis surtout que le sentiment amoureux est fort, et que par conséquent il permet de passer outre certaines choses que l'on aime moins.
Et donc permet d'accepter des particularités (on en accepte bien chez l'autre alors pourquoi pas dans la manière de fonctionner à deux? )
Inscrite pour des questionnements et un doute... :innocent:

Répondre