Vous parlez trop?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
scorame
Forcené
Messages : 526
Enregistré le : lundi 16 janvier 2017 à 19:09

Re: Vous parlez trop?

#31 Message par scorame » mercredi 30 mai 2018 à 20:59

les aspis n'aiment pas parler de la pluie et du beau temps paraît :shock: , ok , moi je cause :innocent: ,et pas qu'un peut, mais je vie un décalage envers le registre séquentielle des gens,et le miens divergent ou en association d'idée 8) , lorsque je cause je déverse le tout la globalité et pas de manière fragmenté comme les autres, du coup ils ont le sentiment d'une monopolisation de la parole de ma part :innocent: , seulement moi j'ai le sentiment qu'ils font la queue pour placer leurs dire ils te coupent toute les 10 secondes :crazy: , du coup je suis plu moi je ne peut émettre l'idée général , retomber dans leurs registre m'ennuie énormément .......... décalage donc entre eux et moi ...... étant enfant je parler fort peut voir plu à l'école pourtant, ça a bien changé.

:roll:
jnnjn

biscotte
Fidèle
Messages : 180
Enregistré le : dimanche 4 mars 2018 à 9:50
Localisation : Bordeaux

Re: Vous parlez trop?

#32 Message par biscotte » jeudi 31 mai 2018 à 22:04

Petite aussi on me disait toujours que je parlais fort et trop tout le temps avec pleins de questions.
En fait moi j'adore analyser les gens et donc je pose que des questions bzfin de connaître leur mode de fonctionnement (que je ne comprends pas bien sûr)
Psychologue =TSA
Psychiatre Pré-diagnostiquée= TSA
En attente de diagnostic TSA au CRA de Bordeaux :innocent:

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2372
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Vous parlez trop?

#33 Message par olivierfh » vendredi 1 juin 2018 à 6:45

À quoi me fait penser ce sujet...
Spoiler : Eddy Mitchell 1961 : 
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
Cjay
Fidèle
Messages : 105
Enregistré le : lundi 26 février 2018 à 20:46

Re: Vous parlez trop?

#34 Message par Cjay » vendredi 1 juin 2018 à 7:25

olivierfh a écrit :À quoi me fait penser ce sujet...
Spoiler : Eddy Mitchell 1961 : 
Ah les Chaussettes Noires...
Eddy Mitchell, un survivant, souhaitons lui une longue vie !
En Psychologie spécialisée TSA: ADI-R passé, et diagnostic TSA posé selon DSM + comorbidités.
Il me reste à confirmer ce diagnostic auprès d'un psychiatre (CRA? Libéral, à voir)...

Avatar du membre
Meddio
Passionné
Messages : 418
Enregistré le : jeudi 29 mars 2018 à 7:16
Localisation : PACA

Re: Vous parlez trop?

#35 Message par Meddio » samedi 2 juin 2018 à 10:46

Je ne parle pas "trop" dans la vie physique mais à l'écrit, je suis très prolixe !

Bien sûr, pour la vie physique, tout dépend des sujets.
Diagnostiqué SA et HPI

Avatar du membre
Grisha
Adepte
Messages : 289
Enregistré le : lundi 13 août 2018 à 19:10
Localisation : Lyon

Re: Vous parlez trop?

#36 Message par Grisha » dimanche 2 septembre 2018 à 15:52

Je parle beaucoup quand le sujet m’intéresse, et avec grand plaisir. On me fait souvent des remarques au sujet de ma parole rapide et étourdissante et de mon langage littéraire, ce qui ne me déplaît pas ! :lol: Ce qui est bien, à la fac de philo, c’est qu’on parle quasiment toujours de quelque chose qui m’intéresse. :D
Pas de diagnostic.
25/03 : entretien d’anamnèse.
10/05 : évaluation de l’efficience intellectuelle.
27/05 : restitution du bilan psy → H. P. I. et « ensemble d’éléments indiquant la présence associée d’un possible T. S. A. ».

pimpoline
Forcené
Messages : 502
Enregistré le : lundi 1 mai 2017 à 20:51

Re: Vous parlez trop?

#37 Message par pimpoline » dimanche 2 septembre 2018 à 16:36

Je parle soit trop soit pas assez. En général pas assez voire pas du tout.

Mais j'ai un gros problème quand je pars sur un sujet qui m'intéresse, ou pire que je dois parler de moi... comme je ne sais pas être synthétique, je pars dans des explications, je détaille, je développe. Et du coup je me retrouve à parler de moi très longtemps, du moins dans la perception que j'en ai une fois que j'ai fini. A chaque fois je me dis que j'ai raconté ma vie, que j'ai dû ennuyer mon interlocuteur, que ça n'est pas poli.
Un simple "comment ça va" ou bien "alors comment ça se passe avec tes projets?" et je suis capable de rester longtemps à parler. Parce que je ne sais pas quoi dire alors j'enrobe. Parce que j'ai parfois peur de dire la vérité qui me fait honte, qui n'est pas glorieuse, alors je noie le poisson. Alors que l'autre voudrait 2-3 phrases histoire de faire le tour, sans plus.

Je ne sais vraiment pas comment faire. J'ai pensé me préparer des fiches pour noter de façon concise :mrgreen: ce que je peux dire sur tel ou tel sujet de ma vie personnelle ou professionnelle.

J'ai beaucoup de mal à cadrer ma parole donc.
En attente du RDV au CRA pour fin 2019...

2N3055
Forcené
Messages : 677
Enregistré le : jeudi 3 août 2017 à 7:10

Re: Vous parlez trop?

#38 Message par 2N3055 » dimanche 2 septembre 2018 à 16:47

C'est exactement ce qui vient de m'arriver encore une fois pas plus tard que ce matin.

Et quand je m'en suis rendu compte (bien trop tard), je suis rentré chez moi en râlant contre moi-même.

Impossible de doser, comme si le fait de me retenir, de ne pas sortir et de ne surtout rien dire par peur d'en dire trop
faisait qu'à la première occasion, je déverse tout à la fois.

Grrrr!
Diagnostiqué Asperger par Psychiatre Libéral en Juin 2019

pimpoline
Forcené
Messages : 502
Enregistré le : lundi 1 mai 2017 à 20:51

Re: Vous parlez trop?

#39 Message par pimpoline » dimanche 2 septembre 2018 à 17:41

2N3055 a écrit :
dimanche 2 septembre 2018 à 16:47
Impossible de doser, comme si le fait de me retenir, de ne pas sortir et de ne surtout rien dire par peur d'en dire trop
faisait qu'à la première occasion, je déverse tout à la fois.
Je ne l'aurais pas mieux formulé, c'est exactement ça.
En attente du RDV au CRA pour fin 2019...

Avatar du membre
PetitNuage
Passionné
Messages : 442
Enregistré le : samedi 28 avril 2018 à 16:37

Re: Vous parlez trop?

#40 Message par PetitNuage » dimanche 2 septembre 2018 à 22:30

Parfois je suis mutique
(quand les sujets de conversation ne m'intéressent pas
ou que je me sens sur une longueur d'onde tellement différente que je n'ai pas envie de m'énerver
à défendre mon point de vue qui ne sera de toutes façons pas entendu.)

Parfois je suis très très bavarde ...

Ma psy pense, depuis qu'elle a découvert le syndrome d'Asperger, que je pourrais être Aspie.
Dossier envoyé au CRA. Délai d'attente annoncé 2 ans :roll: .

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26741
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Vous parlez trop?

#41 Message par freeshost » dimanche 2 septembre 2018 à 23:36

Peu importe la quantité de parlure, vive le fond.

D'ailleurs, certaines personnes atteignent le fond... bonne nouvelle, non ? :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Georges-André
Passionné
Messages : 460
Enregistré le : samedi 8 août 2015 à 3:17

Re: Vous parlez trop?

#42 Message par Georges-André » lundi 3 septembre 2018 à 0:46

Moi je parle clairement pas assez. En gros, je ne parle que de mon intérêt restreint (un sujet dont tout le monde se fout à part mes amis, et que personne ne connaît, donc si j'en parle, personne ne comprend), et même là, mes amis trouvent que je parle pas beaucoup, alors que pourtant, c'est à eux que je parle le plus. Les autres personnes, je sais pas du tout quoi leur dire.
Ca ne pose pas de problème quand je suis avec ma femme, mes parents ou mes amis proches, car avec eux, le silence n'est pas gênant. Mais avec tout le reste de l'humanité, c'est compliqué, car ne pas parler est considéré presque comme impoli, ou du moins, c'est très gênant, et les gens ont tendance à te fuir si tu n'es pas bavard. Du coup, je ne fréquente pratiquement qu'une poignée d'amis qui partagent mon intérêt restreint, et j'évite d'avoir à me retrouver en compagnie d'autres personnes, pour ne pas les mettre mal à l'aise avec mon silence... :oops:

Je sais pas du tout comment font les gens pour parler sans cesse, éviter les silences, avoir toujours qch à dire... J'en suis totalement incapable.
diag SA avril 2013

Répondre