Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hyposensibilité?)?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Nel Blu
Habitué
Messages : 63
Enregistré le : mardi 25 novembre 2014 à 0:35

Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hyposensibilité?)?

#1 Message par Nel Blu » mercredi 4 juillet 2018 à 2:41

salut le forum


J'expérimente deux traits cognitifs ou réactions liées à mon fonctionnement qui me sont une entraves au quotidien.
Je suis diagnostiqué TSA, et aimerais savoir si cela peut-être lié(et donc éventuellement partagés par d'autres personnes autistes), ou pas du tout, et ayant trait à d'autres de mes caractéristiques.

1- relative insensibilité lors de situations réelles.Je ne ressens leur impact en général qu'après coup, ou voire une semaine de décalage, parfois très intensément toutefois.Jusque là, ça me semble , je crois, assez lié à l'autisme(?).
C'est toujours ainsi, sauf envers des gens de ma famille(éventuellement).

Si je devais imager, mon intériorité, mes ressentis, mon imagination, etc je n'y ai accès que chez moi, dans la solitude.
Dans le "réel"(monde extérieur), je deviens comme extérieur à moi aussi.Tout n'est que corps qui me semblent vides, bruits et mots sans signification.Les présences des autres, un truc totalement alien auquel je me fais jamais : soit ça me met en stress presque primal, soit ben je les perçois que comme des enveloppes physiques.
Je n'arrive jamais à developper de liens, à me sentir connecté à quoi ou qui que ce soit sur le moment.(après coup, oui, je passe meme parfois par des états très intenses, en tous cas il y a toujours décalage, arythmie).
Mes seules relations sociales un tant soit peu poussées ont toujours débuté par internet, ou l'amorce était écrite et sur base d'introspection, sinon tout me parait hermétique et hors d'acces dans le réel.Meme d'ailleurs si je vois un psy, par ex ca ne m'apporte strictement rien , sur un plan psychologique: ce que je lui exprime est à retard de ce que je vis, ça me soulage plus de parler seul, je lui réitère des problématiques toutefois pour qu'il m'expose des solutions concrètes en regard de son 'expértise'(et c'est une autre question, c'était pour donner un exemple, normalement les gens se sentent aussi 'soulagés' en voyant un psy, non ?)

Je me demande si ça ne pourrait être lié à un dysrégulation sensorielle, donc lié à l'autisme ?j'ai l'impression que face à trop de stimulations, mon cerveau ne sait plus bien fonctionner ou connecter entre ses diverses fonctions, ou se ferme en mode 'saturation'.
J'ai noté surtout que parfois j'avais une non conscience totale des affects, qui pourtant étaient très intenses, ce que je réalise seulement à postériori, par mesure de mon état physiologique.Qu'en gros je peux ressentir sans en avoir conscience/ ou l'intégrer sur le moment.C'est totalement incontrolé.
Cela parle t-il à certaines personnes, et si oui, y ont elles trouvé des solutions ?C'est pénible, car on se connait super mal sur tout un pan de son fonctionnement aussi en étant comme ça, ou il y a des choses que je sais, je les intègre des années apres ...pas génial pour faire les choix les plus avisés.Et socialiser est une de ces corvées de la sorte, au delà des codes...




2-J'expérimente lors des rares relations sociales que je parviens à avoir, des moments de coupure d'affect, de tout souhait de relation, régulièrement.. il suffit juste pour ça que la personne m'envahisse un peu trop.
Soit en étant trop demandeuse, rien que par ses manifestations de volonté de relation avec moi, soit par ses mécanismes sociaux , de communications(plus ou moins normaux).Alors c'est automatique, je passe sans le vouloir en mode off et deviens inapte à communiquer comme à faire perdurer tout ' lien'.C'est là encore incontrolé.


3-D'ailleurs même lorsque ce n'arrive pas de la sorte, vient un moment ou mon cerveau semble incapable de maintenir un lien sur la durée : j'ai besoin de me recentrer sur moi, un quotidien d'ermite, l'autre n'existe plus pour moi, ni aucun lien, ni moi en tant qu'être de 'relation'.
Vous imaginez qu'il n'est guère aisé de maintenir un semblant de vie sociale de la sorte ^^', et personne ne me semble pret à supporter ça aha.
Est ce que c'est une réaction que certains d'entre vous ont déjà vécu ?Pensez vous qu'il soit question d'habitudes et d'entrainement ?

( je suis une personne très solitaire, je dirai meme que la solitude m'est mon élément naturel.Malgré tout je commence à me sentir limité de mon fonctionnement, je perçois bien que je n'ai pas ou plus le choix lors de ces moments.Je ne veux non plus finir totalement isolé, car je n'en aurais pas le choix)
Modifié en dernier par Nel Blu le dimanche 8 juillet 2018 à 20:56, modifié 2 fois.
Diag TSA 2015

Avatar du membre
pédeuceu
Adepte
Messages : 222
Enregistré le : lundi 28 août 2017 à 10:22
Localisation : Pyrénées-Atlantiques

Re: Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hypersensibilit

#2 Message par pédeuceu » mercredi 4 juillet 2018 à 7:07

Bonjour

Je me retrouve parfaitement dans ce que tu écris mais je ne suis pas diagnostiquée donc je ne peux dire si c'est lié à un SA ou pas.

Je crois que le fait d'essayer de déchiffrer les émotions, les intentions de l'autre enlève une grande partie de la capacité à communiquer et à rebondir sur le moment. Tout est intellectualisé. La spontanéité part aux oubliettes. Je ne pense pas que cela soit lié à une hypersensibilité ou une hyposensibilité, juste à une incapacité technique relationnelle.
Pré-diagnostique confirmant le SA

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 19284
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 1:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hypersensibilit

#3 Message par Tugdual » mercredi 4 juillet 2018 à 10:46

@Nel Blu :

Peux-tu mettre à jour ta signature (dans ton profil) avec ton
statut quant au diagnostic (voir notre charte, chapitre 1.2) ?
Spoiler :  : 
Pour modifier la signature :
  • Cliquer sur "Panneau de l'utilisateur" (en haut à droite) ;
  • Cliquer sur "Profil" (à gauche) ;
  • Cliquer sur "Modifier la signature" (à gauche) ;
  • Mettre à jour le texte, puis cliquer sur "Envoyer" (en bas).
D'avance merci ...
Bilan le 24/09/2014 : non-Aspie, juste trouble de la communication sociale ...

Avatar du membre
Nel Blu
Habitué
Messages : 63
Enregistré le : mardi 25 novembre 2014 à 0:35

Re: Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hypersensibilit

#4 Message par Nel Blu » mercredi 4 juillet 2018 à 13:05

pédeuceu a écrit :Bonjour

Je me retrouve parfaitement dans ce que tu écris mais je ne suis pas diagnostiquée donc je ne peux dire si c'est lié à un SA ou pas.

Je crois que le fait d'essayer de déchiffrer les émotions, les intentions de l'autre enlève une grande partie de la capacité à communiquer et à rebondir sur le moment. Tout est intellectualisé. La spontanéité part aux oubliettes. Je ne pense pas que cela soit lié à une hypersensibilité ou une hyposensibilité, juste à une incapacité technique relationnelle.
Tu as des techniques pour atténuer ceci chez toi ?Je prends tout à ce stade aha..
Si c'est bien lié à une incapacité technique relationnelle(surtout pour le 2 ème point cité), tel que je le pense parfois de sorte fataliste, ça ne laisse bcp d'options..
(en effet j'estime aussi que le décodage et l'adaptation deviennent une performance laissant peu de place à la "spontaneité".Mais même quand je m'adapte peu, ça ne change pas tant le 1 er aspect cité, bien que je ne vive pas d'épuisement, ce qui est le but alors)
(c'est fait tugdual!)
Diag TSA 2015

Avatar du membre
pédeuceu
Adepte
Messages : 222
Enregistré le : lundi 28 août 2017 à 10:22
Localisation : Pyrénées-Atlantiques

Re: Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hyposensibilité

#5 Message par pédeuceu » mercredi 4 juillet 2018 à 17:08

Re

Je ne suis pas la mieux placée pour te répondre vu que j'ai découvert ce syndrome, il y a moins d'un an. Tu es diagnostiqué autiste donc tu dois savoir mieux que moi les difficultés que cela engendre et les remédiations possibles (peut-être grâce aux aides que tu reçois).
Je peux juste te dire que je n'ai pas la solution en tant que personne se posant plein de questions. Je ne sais même pas s'il y a une solution. Pour l'instant, je fuis toutes les situations où le relationnel prime, je les abrége avec toutes sortes de ruses bien réfléchies, je les subis.
Je crois qu'il y a plein d'intervenants plus légitimes qui pourront te répondre sur ce site.
Et puis cela m'intéressera de les lire. :D
Pré-diagnostique confirmant le SA

Avatar du membre
Nel Blu
Habitué
Messages : 63
Enregistré le : mardi 25 novembre 2014 à 0:35

Re: Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hyposensibilité

#6 Message par Nel Blu » mercredi 4 juillet 2018 à 21:10

Je n'ai pas de suivi actuellement, et lors de mon diag et lorsque je voyais des psy, je n'avais pas conscience de ce que je décris ci dessus pour leur poser la question(ne sachant si ce serait lié, je n'ai pas eu l'impression que c'était forcément un vécu récurrent chez les Aspergers).
Ensuite , les aides et suivis.. j'ai l'impression qu'on a plus vite fait de s'aider soi meme ou avec des gens concernés/ ou développer des ressources dont a besoin, plutot qu'à attendre auprès de spécialistes.( je veux pas etre trop négatif, mais là encore j 'ai du mal à trouver un suivi adapté et la plupart des recommandations de mon bilans sont dures appliquer...).du coup j'accorde attention aussi à différents points de vue.
Diag TSA 2015

Kininaru
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : samedi 30 juin 2018 à 20:31

Re: Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hyposensibilité

#7 Message par Kininaru » jeudi 5 juillet 2018 à 13:55

[...]   
Modifié en dernier par Kininaru le vendredi 13 juillet 2018 à 2:20, modifié 2 fois.
(En attente de diagnostic. Orienté vers CRA).

Avatar du membre
Cjay
Habitué
Messages : 93
Enregistré le : lundi 26 février 2018 à 21:46

Re: Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hyposensibilité

#8 Message par Cjay » jeudi 5 juillet 2018 à 14:14

Avant de me savoir autiste j'ai passé beaucoup de temps entouré, surtout à l'adolescence et jeune adulte. Je pensais que faire le pitre m'aiderait alors j'ai toujours joué à ce jeu pour ne pas qu'on me pose de question. Jusqu'au jour où jai ghosté tout le monde et au gardé deux amis avec lesquels je partage mes intérêts. Aujourd'hui, employé à plein temps, il me paraît essentiel d'avoir un cercle très limité de personnes qui gravitent autour de moi pour limiter le stress et les angoisses liés au besoin irrépressible de chercher à avoir le contrôle qui m'échappe lors de relations de groupes.
En Psychologie spécialisée TSA: ADI-R passé, et diagnostic TSA posé selon DSM + comorbidités.
Il me reste à confirmer ce diagnostic auprès d'un psychiatre (CRA? Libéral, à voir)...

Eoko
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : mardi 3 juillet 2018 à 9:23

Re: Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hyposensibilité

#9 Message par Eoko » jeudi 5 juillet 2018 à 22:16

ou "de se voir de l'extérieur, au-dessus de l'épaule, voire plus haut encore" (sans forcément qu'il soit question de dépersonnalisation).
C'est dingue mais c'est exactement ça ! parfois quand je suis en groupe (soit parce que je suis fatigué et que j'arrive plus à gérer, soit parce que l'échange est trop long et que "je me déconnecte", soit parce que j'arrive vraiment à rien dire du tout et donc je me renferme) je me vois comme si j'étais toujours présent physiquement dans l'action mais que mon esprit était sorti et observait la scène au dessus de ma tête comme un spectateur regarde une pièce de théatre. Je suis présent, j'écoute et j'observe mais je ne participe pas, ou je ne peux pas participer pour X raison. Je suis juste là. Comme un enfant observe les adultes discutés sans comprendre de quoi ils parlent.

Souvent dans cette état, je n'arrive plus vraiment à suivre ce que les gens disent et parfois j'ai l'impression qu'ils parlent une autre langue. Et il n'y a rien à faire. Le seul truc qui me permet de sortir de cet état c'est de partir et d'être de nouveau seul, au calme pendant un temps plus ou moin long ou je serais déconnecté comme si j'étais dans une bulle, dans un autre monde. Une sorte de léthargie. Et que tout ce qui venait de l'extérieur glissait sur cette bulle sans pouvoir m'atteindre. Je ressens aussi le besoin de me reposer quand ça arrive.

En général, à ce moment là, je passe en mode auto pilotage.

Peut-être une surchage émotionnelle ou une trop grande fatigue sociale ? et le cerveau se couperait comme un disjoncteur afin de protéger le circuit.
Non diagnostiqué, à la recherche d'informations. Phobie sociale émit par un psy il y a quelques années.

Avatar du membre
Nel Blu
Habitué
Messages : 63
Enregistré le : mardi 25 novembre 2014 à 0:35

Re: Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hyposensibilité

#10 Message par Nel Blu » vendredi 6 juillet 2018 à 0:10

Kininaru, je pense à tous ces traits également, sans distinguer ce qui relève de quoi ou comment . Il me semblait incongru de cumuler schizoidie et autisme (je m'étais auparavant penché sur la schizophrènie, puis cela a été exclu, ce qui ne m'inquiétait pas tant, creepy comme j'étais, en amour de cette notion x) ).Je vais plus me renseigner dessus, (déjà ce que j'ai observé c'est qu'il y a pour part des schizoides qui s'identifient d'hypersensibles, y relient ce mécanisme de distanciation, et d'autres qui semblent se foutre d'un peu tout et expérimenter un gout morne et fade de l'existence en tous temps ) .
(Mon but n'est pas de collectionner des label, mais il y a des points commun de 1, et j'estime pouvoir en apprendre. Ce que j'aimerais arriver déterminer, c'est si c'est modulable, si on peut volontairement doser/choisir/controler cet état )


Plus plat, immédiat, des définitions que je pourrais m'approprier aussi.Je décris aussi que tout devient sourd , aveugle, muet, tout n'est que matérialité assourdissante..tant j'ai cette impression que les sens connectent à plus rien..l'image du robot, je l'utilise souvent, par contre 'se voir au dessus de l'épaule' même si je comprends l'image pour signifier ce détachement à son avatar scènique? je vivrais presque l'inverse, tel un écrasement d'intériorité ou nulle vision ne subsiste plus( je me visualise même plus en ce que je pourrais etre perçu et jugé, du coup, si ca te correspond aussi eoko sur ce point, par ex ça donne à questionner l'idée de phobie sociale qu'on m'avait moi aussi soumis y a des annés: comment peut on est etre anxieux du jugement de l'autre, ce qui est assez central dans la phobie sociale, si on ne se le représente meme plus/ ni soi?)..


Je visionnerai le film.




Cjay Clairement ce que je ferai, si j'avais/ai un quelque environnement, mais j'ai bien fait le vide aha.Du coup, je me mets souvent en posture ou je dois tout reprendre à zéro, après avoir fui tous "liens" (ça risque d'être de droles de situations avec les annés si ça continue comme ça aha ).


Merci pour vos retours, ça m'aide.

----


[A priori, je ne me trouve pas hypersensible( je trouve parfois mes réactions inquiétantes, paroxystiques, ayant peu visage humain, mais c'est un autre question x)), mais ayant plus jeune evolué dans un milieu avec des principes d'éducation à la "dure" c'est possible/probable? que je m'e sois plus ou moins coupé de toute sensibilité tout court.La surdouance à priori a été écarté(j'ai été incapable de passer les tests en fait, dont de faire une addition toute basique, n'ayant juste plus l'habitude des maths, j'avais pas prévu le coup j'étais pas sorti depuis un un lonnnnng moment, j'aurais eu besoin de faire les 100 pas, répéter à voix hautes les consignes, prendre des positions chelous, de m'asseoir par terre, de prendre les feuilles et les tordre voire les manger; or je devais etre un peu convenable et ca prenait bcp de mes ressources), on m'a rendu un test quasi vide et en plus on ma envoyé la restitution de quelq'un d'autres la 1ere fois ahaha. ]
Diag TSA 2015

Kininaru
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : samedi 30 juin 2018 à 20:31

Re: Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hyposensibilité

#11 Message par Kininaru » vendredi 6 juillet 2018 à 2:38

[...]   
Modifié en dernier par Kininaru le vendredi 13 juillet 2018 à 2:21, modifié 2 fois.
(En attente de diagnostic. Orienté vers CRA).

Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 165
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hyposensibilité

#12 Message par Mélimélo5 » vendredi 6 juillet 2018 à 10:55

Je me reconnais entièrement aussi dans ta description.

Dans une relation, je parts toujours très enthousiaste de connaître la personne, d'en apprendre sur elle, de partager et d'échanger sur plein de sujet, pour quelques temps plus tard (des semaines ou des mois après) sentir que la relation s'épuise, je n'y trouve plus mon compte, j'ai besoin de faire le tri dans ma vie et d'être seule. Peut être simplement que la personne ou l'amitié ne correspondait pas à ce que je cherchais, je coupe court.

J'ai tout de même des amis que j'ai su garder avec le temps, que j'apprécie toujours de voir, bien que l'on ne se voit pas souvent, ces personnes comptent pour moi d'ailleurs. Je le sens en phase et compris avec elles.

Et à côté de ça, il y a des personnes que je rencontre, en sachant dès le départ que ce ne sera que des amités (ou des relations amoureuses) passagères.

Plus jeune j'ai eu des amies avec lesquelles j'étais très fusionnelle, peut être trop même, aujourd'hui je ne fais plus autant confiance aux gens et je suis sélective, c'est la vie , plus on vieillit, plus on devient sélectif en amitié.
Et quelque part ses "ruptures" d'anciennes amitiés m'ont blessées et marquées, je deviens plus méfiante. J'ai des amies que je vais voir une ou deux fois pas an seulement, mais on est toujours amies, je n'ai juste pas le besoin de les voir régulièrement.

J'ai aussi des moments de solitude où j'apprécie être seule avec moi même, de vivre ma vie tranquillement, je fais plein de choses chez moi, lecture, recherche sur le net, j'ai besoin de toujours apprendre, de me documenter, etc..

Je pense comme toi avoir aussi peur que les personnes m'envahissent ou prenne trop de place da ma vie, que je perde le contrôle de mon organisation, parce que gérer le travail, la vie quotidienne et les sorties, avec un trouble Asperger, c'est tout un planning à gérer minutieusement pour ne pas perdre pied. On a besoin de repère, de routine et de stabilité, de savoir que les relations avec les autres seront durables ou non, de prévoir.

Et je pense aussi que la manière de vivre socialement dépend des particularités et les fond ressortir différemment chez chaque personne Asperger. (je n'ai pas de diagnostique, juste une forte suspicion). :mrgreen:
Pas de diagnostic mais beaucoup d'éléments me font penser à un trouble Aspi, j'attends d'en savoir plus avant d'entamer une démarche.

Avatar du membre
Nel Blu
Habitué
Messages : 63
Enregistré le : mardi 25 novembre 2014 à 0:35

Re: Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hyposensibilité

#13 Message par Nel Blu » dimanche 8 juillet 2018 à 20:50

Kininaru a écrit : La schizoïdie C'est une construction particulière de la personnalité. De base on peut être autiste, et avoir construit notre personnalité de manière schizoïde. Quand tu dis que la solitude te semble naturelle, c'est pour moi le principal signe, si c'est vraiment un ressenti profond

Certains traits liés à la sociabilité se superposant, je n'aurais juste pas pensé un tel cumul comme possible(ou plutot j voyais pas ce qu'apporterait le concept de schizoidie se rajoutant au tsa en lecture des difficultés sociales..)..
Oh que oui pour la solitude.Tel que je le vis, je peux pleinement Etre, que seul.Les autres, c'est tjrs limitants x) dans la solitude il n'y a pas la notion de temps qui passe, il y a son imaginaire, on est comme au delà de tout, je m'y sens tellement libre..Mais cela a des conséquences, et aussi moins on voit le monde, moins on a envie de la voir que ce soit secondaire ou non d'origine..
Il y a déjà eu des sujets sur ce thème sur ce forum j'aai vu :
viewtopic.php?f=6&t=9040
viewtopic.php?f=6&t=8370


dont une question de somero qui m'interroge aussi : Est-ce que l'on peut cumuler les deux? Je ne sais pas. Les personnalité pathologiques sont des constructions pathologiques d'un développement neurotypique, donc est-ce que ça s'applique aux personnes avec TSA?
Je ne pense pas qu'on cumule les deux, mais qu'il y a un chevauchement entre les traits de personnalité schizoïde et les traits autistiques.

(je rajoute , les trbs de personnalité, étant déformation cognitif/emotif/ de certains traits, il me semble qu'avec pour base l'autisme, je verrais mal certains trbs se développer à partir de traits aux antipodes.)

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25911091
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5936690/
"70% of individuals with ASD have concurrent and impairing medical, developmental or psychiatric conditions (like anxiety disorders, mood disorders and personality disorders) "

j'imaginais pas qu'ily avait autant de problèms psy, de santé(dont de troubles de personnalité) parmis ls gens autistes..
Kininaru a écrit :Mais dans le même temps, on voit bien dans les discussions entre schizoïdes (aux rares endroits où ils se retrouvent), que beaucoup montrent une grande sensibilité, quand ils critiquent la société actuelle, et parlent de comment ils aimeraient vivre. Y'a un détachement assez facile, mais ça part d'un problème qui affecte profondément. Le détachement est une réaction.
Les descriptifs étant flous, ce qui amène à la formation de cette personnalité varie et ainsi que la fonction que ça a selon les personnes et parcours, je suppose.J'ai lu des gens parler d'hypersensibilité(rare en effet,), certains peuvent l'être tout en se préservant et la niant, j'ai lu aussi pas mal de parcours douloureux , ou de mauvaises communication familiale des émotions( point ou je me retrouve totalement d'ailleurs), sorte de transmissions acquise, ou c'est la seule manière de gérer les émotions et sensibilité qui est apprise par le milieu proche ..











Kininaru a écrit :Histoire de faire dériver encore un peu plus le topic, t'as déjà fait un test de personnalité MBTI?
Un peu plus basique (et 'controversé'), y'a aussi l'ennéagramme des personnalités. Je suis 4w5,



Yep, régulièrement je fais un petit test de MBTI , car je n'ai jms le même résultat , toutes les déclinaisons possible (dans cet ordre de récurrence : intp/INFJ/INTJ/INFP) à partir de IN qui seul reste fixe dans le temps.
Dur l'autoévaluation, souvent je trouve les questions imprécises/( Je ne capte rien à cette question =>Vous pensez que les opinions de tous doivent être respectées, indépendamment du fait qu’elles soient justifiées ou non par des faits...Ben euh j vais pas manquer de "respect" à qlqun pour une opinion, après si elle se tient pas, elle se démonte/re ce'st tout, mais ce n'est pas un manque de respect ?Ca se 'respecte ' comment une opinion ? ) ou bien se référant à des situations trop peu vécues (entreprise).
Les questions organisation/flexibilités me pose tjrs un bug, que tout soit planifié en tout m'est souvent nécessaire, toutefois, comme tout ce qui m'implique décisivement, j'aimerais toujours pouvoir le repousser et garder des options possibles..
Garder son calme en situation de stress , il n'est pas rare que les choses qui stressent les gens me laissent de marbre, mais si quelque chose , bien sur un détail dérisoire pour autrui, m'affecte(en tous cas considéré d'unanimité comme non stressant) plus du tout; quel référentiel pour juger de ça?Là tiens j'ai eu infp presque xequo à 2 % de intp ,(' ceci ferait bcp rire certaines personnes m'ayant cotoyé :D Leur disposition les poussant à aimer les gens et à éviter le conflit, les INFP constituent souvent une compagnie tout à fait plaisante pour autrui. " ) , c'est celui que j'obtiens le moins d'hab.
Là le type 5W6.Mais jai déjà obtenu ton type.
Modifié en dernier par Nel Blu le lundi 23 juillet 2018 à 21:51, modifié 3 fois.
Diag TSA 2015

Avatar du membre
Nel Blu
Habitué
Messages : 63
Enregistré le : mardi 25 novembre 2014 à 0:35

Re: Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hyposensibilité

#14 Message par Nel Blu » dimanche 8 juillet 2018 à 21:15

[bon du coup, peu de réponses d'autistes diplomés, validés, certifiés.Je peux pas vous le reprocher c'est bien relou comme sujet]
Modifié en dernier par Nel Blu le lundi 23 juillet 2018 à 21:53, modifié 1 fois.
Diag TSA 2015

Kininaru
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : samedi 30 juin 2018 à 20:31

Re: Réactions liées à l'autisme(sensorialité/hyposensibilité

#15 Message par Kininaru » dimanche 8 juillet 2018 à 23:19

[...]   
Modifié en dernier par Kininaru le vendredi 13 juillet 2018 à 2:22, modifié 2 fois.
(En attente de diagnostic. Orienté vers CRA).

Répondre