Intolérance ou hypersensibilité aux comportements des autres

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Lilette
Forcené
Messages : 10313
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Intolérance ou hypersensibilité aux comportements des au

#61 Message par Lilette » mardi 31 juillet 2018 à 22:04

Noah a écrit :Noooon arretez de vous engueuler je suis nouveau je veux que tout le monde soit cooooooooool

Enfin plus serieusement je pense qu'il y a juste un malentendu, peut etre des differences d'age ou de chemin de vie mais siouplééééé arretez de crieeeer

Allez hop un bizou et on s'en fout?


:love: :love: :love: :love: :love: :bravo: :love: :love: :love: :love:
Les messages infantilisants nont pas lieu d'être ici.
TSA.

Avatar du membre
Cjay
Fidèle
Messages : 103
Enregistré le : lundi 26 février 2018 à 20:46

Re: Intolérance ou hypersensibilité aux comportements des au

#62 Message par Cjay » mardi 31 juillet 2018 à 22:52

Bonjour à tous,

C'est vrai que les engueulades, c'est pas très agréable.
Si on y réfléchit, les derniers posts sont raccords avec le topic, non? Haha

Partons tous du principe que reproduire les jugements et insultes que bon nombre d'entre nous ici ont subi n'est pas la meilleure idée du monde bien que tellement tentante dans le cadre de montée d'anxiété et je sais de quoi je parle.

Pour alimenter le topic, j'ai du mal à supporter les modes vestimentaires et comportementales que les gens s'obligent à suivre. En vérité j'ai un sentiment très négatif entre la pitié et le dégoût en y pensant.
Mais, c'est surtout que je dois ne pas en comprendre l'intérêt (oui je passe souvent pour un plouc en société haha).
En Psychologie spécialisée TSA: ADI-R passé, et diagnostic TSA posé selon DSM + comorbidités.
Il me reste à confirmer ce diagnostic auprès d'un psychiatre (CRA? Libéral, à voir)...

Noah
Occasionnel
Messages : 19
Enregistré le : mercredi 2 mai 2018 à 10:57
Localisation : Paris

Re: Intolérance ou hypersensibilité aux comportements des au

#63 Message par Noah » mercredi 1 août 2018 à 0:12

Lilette a écrit :
Noah a écrit :Noooon arretez de vous engueuler je suis nouveau je veux que tout le monde soit cooooooooool

Enfin plus serieusement je pense qu'il y a juste un malentendu, peut etre des differences d'age ou de chemin de vie mais siouplééééé arretez de crieeeer

Allez hop un bizou et on s'en fout?


:love: :love: :love: :love: :love: :bravo: :love: :love: :love: :love:
Les messages infantilisants nont pas lieu d'être ici.

Merci moi aussi je suis super heureux #content de te parler :D
Des bisous
diag asperger & hqi

Raven
Régulier
Messages : 39
Enregistré le : dimanche 27 mai 2018 à 19:17

Re: Intolérance ou hypersensibilité aux comportements des au

#64 Message par Raven » mercredi 1 août 2018 à 8:56

Je suis d'accord pour les modes. Ce qui est un comble parce que j'aime bien accessoiriser tout ça tout ça.

Ce qui me plaît peu voire pas du tout chez les autres, si c'est bien la direction que prends le topic, c'est avant tout le manque de sincérité des uns envers les autres. L'année passée j'ai tente de me mêler incognito aux autres via un groupe de filles. Je ne sais pas si c'est le cas pour les autres femmes ici, mais je les trouve mesquines, mauvais et attachées à leur petit stéréotype de filles.
Est-ce le fait que je suis plus âgée qu'elles qui joue, je ne sais pas mais dans tous les cas je trouve qu'elles en font un foin pour pas grand chose et que tout est prétexte au gossip. En fait, même, je dirais que faire en sorte d'être comme elles pour essayer de passer inaperçu non seulement foire depuis quelques années, à chaque tentative, mais en plus est épuisant.

Sinon, je ne le montre pas toujours mais le lynchage me donne envie de vomir tout comme l'exclusion d'une personne. Souvent sur la base qu'elle est 'différente' , ce qui est encore plus risible. Je suis bercée de belles images, sans doute, et j'en demande trop mais pour moi une communauté liée par quelque chose quel qu'il soit devrait s'en trouver soudée autour de cette même chose et ne devrait pas chercher le conflit.

Un peu, à vrai dire, comme ici. On voulait échanger, pas la peine de se prendre le chou
Ne nous fâchons pas inutilement.
Inscrite pour des questionnements et un doute... :innocent:

Avatar du membre
Mélimélo5
Fidèle
Messages : 198
Enregistré le : vendredi 27 avril 2018 à 19:58

Re: Intolérance ou hypersensibilité aux comportements des au

#65 Message par Mélimélo5 » jeudi 2 août 2018 à 17:16

Raven a écrit :Je suis d'accord pour les modes. Ce qui est un comble parce que j'aime bien accessoiriser tout ça tout ça.

Ce qui me plaît peu voire pas du tout chez les autres, si c'est bien la direction que prends le topic, c'est avant tout le manque de sincérité des uns envers les autres. L'année passée j'ai tente de me mêler incognito aux autres via un groupe de filles. Je ne sais pas si c'est le cas pour les autres femmes ici, mais je les trouve mesquines, mauvais et attachées à leur petit stéréotype de filles.
Est-ce le fait que je suis plus âgée qu'elles qui joue, je ne sais pas mais dans tous les cas je trouve qu'elles en font un foin pour pas grand chose et que tout est prétexte au gossip. En fait, même, je dirais que faire en sorte d'être comme elles pour essayer de passer inaperçu non seulement foire depuis quelques années, à chaque tentative, mais en plus est épuisant.

Sinon, je ne le montre pas toujours mais le lynchage me donne envie de vomir tout comme l'exclusion d'une personne. Souvent sur la base qu'elle est 'différente' , ce qui est encore plus risible. Je suis bercée de belles images, sans doute, et j'en demande trop mais pour moi une communauté liée par quelque chose quel qu'il soit devrait s'en trouver soudée autour de cette même chose et ne devrait pas chercher le conflit.

Un peu, à vrai dire, comme ici. On voulait échanger, pas la peine de se prendre le chou
Ne nous fâchons pas inutilement.
Complètement d'accord, les femmes peuvent être très mesquines et sournoises. Des fois elle vont tellement loin dans leurs conneries que j'ai presque envie d'en rire.

Heureusement il existe encore des gens biens sur qui compter.
Je pense qu'il faut avoir un certain caractère et confiance en soi pour s'en sortir dans ces clans féminins.

La vie est trop courte pour se prendre la tête avec des gens qui n'en valent pas la peine.
Personnalité complexe sans savoir l'origine? Asperger ou personnalité indigo suspectés.

pédeuceu
Passionné
Messages : 306
Enregistré le : lundi 28 août 2017 à 10:22

Re: Intolérance ou hypersensibilité aux comportements des au

#66 Message par pédeuceu » vendredi 3 août 2018 à 13:57

grezaqsdfgthjkljhgfd
Modifié en dernier par pédeuceu le mercredi 31 octobre 2018 à 21:11, modifié 1 fois.

Lilette
Forcené
Messages : 10313
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Intolérance ou hypersensibilité aux comportements des au

#67 Message par Lilette » vendredi 3 août 2018 à 14:06

Je suis d'accord avec Pédeuceu pour le coup !
TSA.

Raven
Régulier
Messages : 39
Enregistré le : dimanche 27 mai 2018 à 19:17

Re: Intolérance ou hypersensibilité aux comportements des au

#68 Message par Raven » dimanche 5 août 2018 à 10:36

Je parle ici d'un groupe de personnes qui se côtoient mais passe leur temps à faire des ragots dès que machin ou truc n'est pas là. J'ai essayé de voir si après tout je ne pouvais pas faire 'comme elles' mais même si je pense avoir à peut près réussi à faire bonne figure je ne suis pas sûre d'avoir saisi le principe.
Mais ne vous en faites pas, je suis consciente que dans le fond, le soucis c'est moi. Je ne sais pas tout à fait me mêler à leurs histoires et leur manière de faire. Disons que ça me rappelle ma période collège et c'est loin derrière moi, mais pas sans conséquences et sans retentissement.
Elles sont sympathiques avec moi je ne dis pas le contraire. Parfois bien sûr elles se moquent, sans trop prendre de pincettes. Et certains de leurs mots sonnent faux, je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire, mais ça sonne forcé, comme si il n'y avait pas le sens qu'elles veulent donner au mot quand ils sortent de leurs bouches, ce je-ne-sais-quoi qui donne une impression 'fausse'.
Elles ne sont pas souvent méchantes mais je me doute que pour autant, elles font, au moins une ou deux, des remarques dès que j'ai le dos tourné comme elles le font quand l'une ou l'autre, je ne sais pas moi... va aux toilettes ou bien n'est simplement pas présente. Je suis généralement dans le groupe celle qui dit 'oh c'est pas gentil...' ou bien encore le fameux 'mais Truc à des qualités, tout le monde en a' ou un truc du genre quoi. Et c'est vrai, chacun a des défauts et des qualités, c'est fait.
Parfois je laisse couler parce que bon, on m'a reproché d'être l'avocat du diable, ou bien ça renchérie sur des défauts. Je ne dis pas que les gens n'en ont pas, mais pas la peine de se focaliser dessus et d'en rire ad vitam eternam.

Et après tout on peut se demander pourquoi je me suis mêlée à ce groupe? Parce que, c'est idiot hein, mais je cherche à me sociabiliser. Je cherche à ce qu'on ne me regarde pas en chien de faïence quand je l'ouvre, ou juste quand je me prélasse dans les couloirs. J'aimerais qu'on me regarde comme quelqu'un, en fait, et qu'on évite autant que possible de se payer ma poire dès que je l'ouvre un peu trop. Je me suis dit, c'est idiot, qu'en me mêlant aux autres ils n'en feraient plus toute une histoire, de mes deux-trois particularités. Que je passerais innaperçu et qu'on me foutrait la paix.
Mais autant que j'ai essayé, ben ça n'a jamais trop marché sur le long terme. Je dois mal m'y prendre parce que je ne suis pas à mon coup d'essai. Et ça fatigue. La même chose s'est fait ressentir pour mes rares amis, à qui je tiens profondément mais qui n'habitent pas dans le même coin de la France.

Je ne pense pas que tout le monde soit ainsi mais c'est une impression générale. Cette impression peut justement faire croire que je fais le raccourcis, pour autant je ne le ferais pas tant que je n'aurais pas côtoyé les individus en question.
Par contre je ne cacherais pas que j'ai une certaine angoisse d'entrer dans un groupe par peur d'y retrouver un pattern déjà vu maintes fois.
J'ai passé mon enfance à m'en prendre plein la tronche même quand j'avais une amie et je lui apportais malheureusement aussi des quolibets (alors que les pauvres étaient justes gentils avec moi en fait, ils méritaient pas qu'on se moque je ne vois pas ce qu'ils faisaient de mal), j'ai jamais été très intégrée et parfois, je me demande ce que ça fait de sentir une appartenance forte à un groupe d'amis. Quand j'ai des amis c'est de manière éparse le plus souvent, et les effets de groupe ça me fascine.
Il y a à la fois une cohésion et une individualité et je me demande de temps à autres comment on peut faire fonctionner les deux en même temps dans une cellule à plusieurs personnages.

Enfin, voilà.
Je ne dis pas que les groupes sont tous ainsi mais j'ai des appréhensions à entrer dans des groupes à cause de mon vécu personnel. Pour autant je voudrais me faire toute petite et qu'on arrête un peu de me regarder comme si j'avais une tâche de vin collée sur la figure, j'ai voulu et veux toujours un peu me fondre dans la masse. C'est vrai quoi, j'ai quoi sur la tête pour qu'on me regarde comme ça? ...J'ai rien fait de mal. Sérieusement.
Peut-être que c'est parce que des fois je fixe le vide, je sais pas.
Enfin, voilà, à mes yeux être dans un groupe ferait peut-être que ça se passerait mieux. J'essaie encore des fois pour voir mais vraiment je dois dégager un truc qui fiche le bourdon. J'sais pas.

Et je suis désolée si je m'exprime mal, je m'en excuse. Je me sais brouillonne.

EDIT : j'arrête pas d'éditer, désolée, mais juste pour le dire je comprends tout à fait ce que vous voulez dire par le manque d’affinité. Mais je ne trouve pas (je regarde sans doute très mal) quelqu'un qui pourrait être 'compatible' dans mon environnement. Avec ce que j'aime et ma manière de fonctionner.
Du coup je pense quand même que le soucis vient de moi et qu'il faut bien que je fasse un effort, un pas vers les autres. C'est usant, par contre.
Inscrite pour des questionnements et un doute... :innocent:

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2284
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Intolérance ou hypersensibilité aux comportements des au

#69 Message par olivierfh » lundi 6 août 2018 à 18:00

Raven a écrit :Est-ce le fait que je suis plus âgée qu'elles qui joue, [...]
Raven a écrit :Peut-être que c'est parce que des fois je fixe le vide, je sais pas.
(Tiens on m'a fait cette réflexion aussi.) Ou peut-être que c'est la façon de s'exprimer, et sur quels sujets.
Mais de toute façon effectivement c'est un mauvais choix un groupe où les gens passent leur temps à se moquer des autres, mieux vaut des gens assez ouverts aux personnalités différentes, reste à voir comment en trouver.
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

pédeuceu
Passionné
Messages : 306
Enregistré le : lundi 28 août 2017 à 10:22

Re: Intolérance ou hypersensibilité aux comportements des au

#70 Message par pédeuceu » mardi 7 août 2018 à 9:24

hgfdszqdfgthujikolpmlkjhgfd
Modifié en dernier par pédeuceu le mercredi 31 octobre 2018 à 21:10, modifié 1 fois.

Avatar du membre
KoaKao
Forcené
Messages : 2582
Enregistré le : jeudi 28 août 2014 à 22:53
Localisation : Bretagne
Contact :

Re: Intolérance ou hypersensibilité aux comportements des autres

#71 Message par KoaKao » mercredi 29 août 2018 à 3:07

Pour répondre au sujet:

J'ai extrèèèmement du mal avec pas mal de choses, beaucoup de comportement m'exaspère... Je ne vais pas beaucoup dans des groupes sociaux mais quand je vois ma famille ou des connaissances, il y a beaucoup de choses qu'ils disent qui m'énerve, des sujets de conversations, des expressions etc... Si les gens parle de chose qui me trigger, j'ai tendance à m'éloigner d'eux...

Un truc que j'ai beaucoup de mal c'est certaine formes d'humour... le sarcasme, le troll, certains meme d'internet... On me dit des choses méchante ou affligeante, je me vexe et après on mit "mais c'est de l'humouuuuuuur" ouais c'est ça déjà d'une c'est parce parce que ça te faire rire que ça va me faire rire ou que je vais bien le prendre et de deux dire que c'est de l'humour ne va rien arrangé...
L'année dernière j'était allé voir un pote et il avait amené un pote à lui (sans me prévenir, super déjà j'aime pas ce comportement) ensuite le gars arrêtais pas de faire de l'humour pourrit, du style on était dans un musée et il y avait une petite animation d'un récit que j'aime bien et lui il sort d'un personnage qui vend du shit... merci connard tu viens de me gacher ce récit... Bon par chance j'ai appris à me dire que ce ne sont que des bêtise et que c'est pas vrai en vrai, le récit est comme il à été écrit et ce que ce mec dit dessus n’influe en rien... Mais quand même je ne supporte pas qu'on vienne dire des bêtise pour "rire" comme ça. Ou bien je disais un peu n'importe quoi parce que j'allait bien et il me dit "ta fumé ou quoi" ... super mec tu viens de me détruire le moral en une milliseconde, maintenant je suis énervé, surtout que je ne fume pas et j'ai horreur des drogues...
Sinon je ne supporte pas les gens qui fume ou qui bois pour ce bourrer et surtout qui ne font que d'en parler.. genre en classe les mec faisait que de parler de leurs soiré alors que j'essayais d'écouter le prof...

Sinon même quand je vais en ville, je suis souvent énervé par les gens, ceux qui fume, qui m'aborde pour me demander des sous ou d'adéré à une assos... les jeunes avec leurs scooter etc...
Je veux dire même les gens parfois rien que physiquement m'énerve, certain avec le style vestimentaire ou leurs coupe pourrit moche...
loup autiste

Mr Blourk
Occasionnel
Messages : 15
Enregistré le : lundi 13 août 2018 à 10:45

Re: Intolérance ou hypersensibilité aux comportements des autres

#72 Message par Mr Blourk » lundi 3 septembre 2018 à 11:41

Ahlala! Supporter les autres, ça c'est une belle gageure. Déjà quand on est neurotypique c'est pas simple, mais quand on est Aspie c'est l'Enfer!

Comme tout le monde ici, y a des comportements que je ne supporte pas (et ils sont trop nombreux pour que je les liste!). Mais en même temps, quelque part, c'est pas une mauvaise chose de ne pas toujours accepter ce que fait l'autre. Râler, ou du moins ne jamais être content à 100%, c'est un moteur pour l'humanité.

Si on était toujours content, on ne remettrait jamais rien en question, on ne chercherait pas à améliorer son environnement, et on vivrait toujours dans des cavernes, à faire du feu avec des cailloux. De toutes façons, les gens ont tous des comportements différents, y en a obligatoirement qui se correspondent ou au contraire qui se rejettent, c'est comme ça.

En tant qu'Aspie, je crois que le problème pour nous c'est les émotions. En tout cas, c'est ce que m'a expliqué ma neuropsy et je lui donne raison : il n'y a pas que nos sens qui sont exacerbés, nos émotions le sont aussi, et il ne faut pas grand-chose pour nous faire réagir, avec des réactions elles aussi exagérées. Perso, j'ai dû arrêter de conduire. Les gens qui ne respectent pas le code de la route, ça me rend furieux, au point que j'étais prêt à tabasser le 1er glandu qui oubliait de mettre son clignotant. J'ai donc revendu ma voiture avant d'avoir des problèmes avec les usagers de la route, ou d'avoir un accident à force de râler plutôt que me concentrer sur la conduite.

Que faire? Ben pas grand chose. J'ai opté pour esquiver les situations à risques, mais la fuite n'est pas une solution. Savoir que mes réactions sont inadaptées parce que je suis trop émotif m'a un peu aidé, mais pas tant que ça. Y en a qui arrivent à se maîtriser avec le yoga ou des trucs du genre, mais c'est pas mon kif. L'hypnose, en revanche, m'a permis de ressentir moins intensément tout ce qui peut m'énerver. Cela dit, si vous avez des conseils, je suis preneur.

Merci d'avance!
Syndrome d'Asperger diagnostiqué à l'âge de 35 ans.

Répondre