Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Verrouillé
Message
Auteur
Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10391
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#121 Message par Lilette » mardi 18 septembre 2018 à 16:17

Spoiler : Benoît : 
Si jamais c'est pour moi Benoît, je t'assure que ça dépasse la simple passion hein, je ne pense qu'à ça et ne peut parler que de ça, je n'ai aucune discussion hormis les chiens & les chevaux.
J'en sais rien hein, je précise juste au cas où ;)
TSA.

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#122 Message par Benoit » mardi 18 septembre 2018 à 16:20

Spoiler : 
Lilette a écrit :
mardi 18 septembre 2018 à 16:17
Spoiler : Benoît : 
Si jamais c'est pour moi Benoît, je t'assure que ça dépasse la simple passion hein, je ne pense qu'à ça et ne peut parler que de ça, je n'ai aucune discussion hormis les chiens & les chevaux.
J'en sais rien hein, je précise juste au cas où ;)
Je m'en doute, je relevais parce que je n'avais pas vu la phrase "je m'en sors très bien avec mes intérêts spéciaux sans aide" la première fois, et que ça m'a choqué en la voyant quand tu l'a citée.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

nouvo
Forcené
Messages : 1316
Enregistré le : dimanche 19 avril 2015 à 19:17

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#123 Message par nouvo » mardi 18 septembre 2018 à 16:24

Benoit a écrit :
mardi 18 septembre 2018 à 16:16
Il faut que je vérifie un truc.
Pléthore
Surabondance de quelque chose.
Je n'ai pas l'impression qu'une personne isolée (coutumière du fait également) qui ne se donne pas la peine de rechercher à comprendre une formulation pour "sauter à la gorge" de son interlocuteur en situation de quiproquo fasse pléthore.

Le quiproquo et l'incompréhension ont d'ailleurs été facilement désamorcés dans les messages suivants, enfin si tu les avais lus tu le saurais... Mais pour ça il faudrait suivre le contenu de la discussion.

L'autisme et les TCS contribuent aux incompréhensions, c'est tout à fait normal qu'il en survienne ici. Ce qui l'est moins c'est que des autistes l'ignorent au bout de nombreuses années de fréquentation. A moins qu'ils ne fassent simplement semblant de l'ignorer, mais pourquoi donc?

D'autres exemples peut être ?
pour le coup je t'invite à relire de tes archives (et d'essayer de t'en rendre compte)

à quelque époque, cela eut lieu
et a toujours lieu
(et a eu lieu aussi quand parfois je passais lire d'ici de là ce forum ces derniers temps étendus).

Et si j'écris "pléthore" en ce qui me concerne

ce n'est pas du même ordre de tes emplois divers, récents, comme ce "systématisme" et un peu tout ce qui fonde ta rhétorique

mais c'est pléthore
et pour le coup, je mets ce smiley
:innocent:

Allez, XXX te l'eut déjà formulé
pour du très sûr et des personnes connues, et sans que je prenne trop de risque avec ceux que je connais peu le pseudo;
mais c'est une récurrence notable,
les archives existent..


Modération (Tugdual) : Anonymisation.
diagnostiqué asperger en 2015, à 38 ans

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10391
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#124 Message par Lilette » mardi 18 septembre 2018 à 16:42

Benoit a écrit :
mardi 18 septembre 2018 à 16:20
Spoiler : 
Lilette a écrit :
mardi 18 septembre 2018 à 16:17
Spoiler : Benoît : 
Si jamais c'est pour moi Benoît, je t'assure que ça dépasse la simple passion hein, je ne pense qu'à ça et ne peut parler que de ça, je n'ai aucune discussion hormis les chiens & les chevaux.
J'en sais rien hein, je précise juste au cas où ;)
Je m'en doute, je relevais parce que je n'avais pas vu la phrase "je m'en sors très bien avec mes intérêts spéciaux sans aide" la première fois, et que ça m'a choqué en la voyant quand tu l'a citée.
Ok ;)
TSA.

nouvo
Forcené
Messages : 1316
Enregistré le : dimanche 19 avril 2015 à 19:17

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#125 Message par nouvo » mardi 18 septembre 2018 à 17:13

Benoit a écrit :
mardi 18 septembre 2018 à 16:09
Vu que ce thread est censé être un fil informatif, pour rappel, un "intérêt spécifique", ça n'est pas une passion dont la nature peut convenir à quelqu'un.

C'est surtout une propension (mécaniquement et systématiquement) envahissante et incontrollable à faire des trucs associés, au point de ne pas s'occuper de choses bien plus essentiel (entretien, prendre soin de soi, travailler, honorer des rendez-vous, etc...). En tout cas pas quelque chose de gérable "soi même" tout seul.
http://comprendrelautisme.com/le-foncti ... ecifiques/

C'est pas pour rien que c'est un critère de diagnostic, les simples "passions" les psys s'en moquent.
en "guignolerie", de monsieur je parle d'autisme parce que je diffuse des documents - et que "moi" je sais ce que c'est (sauf que c'est toujours d'autres ou de généralités dont il est question et dont on parle)

--

Donc tu entends et diffuses dans ton contenu
que tout ce que peut faire en tant que "intérêt restreint" une personne autiste, et l'entretenir, pendant des années à décennies, va relever de qqchose qui ne convient pas à la personne ?? et que c'est incontrôlable - et que donc la personne autiste pendant des années à décennies fera un peu pour elle "n'importe quoi"

Bah ça, il en fallut du temps pour que soit donné à lire une telle chose.

Sinon, quand même de ton article
(et qui n'ira en rien répondre avec l'objet du topic, mais bon, tu en as le sentiment, alors ^)
Les fonctions des intérêts spécifiques

Les intérêts spécifiques remplissent plusieurs fonctions pour la personne autiste :

surmonter l’anxiété : un moyen de réduire l’anxiété est de comprendre parfaitement le fonctionnement de ce qui est effrayant. Les personnes autistes peuvent développer des intérêts spécifiques dans des domaines qui les effrayent au début (cf l’exemple des femmes qui développent des habiletés sociales afin de pouvoir composer avec le monde qui les entoure). Les personnes typiques peuvent surmonter leurs peurs grâce à l’affection d’un proche ou au fait d’être rassuré par celui-ci, cela ne fonctionne pas tout à fait de la même manière pour les personnes autistes qui ont besoin d’une compréhension logique pour être rassurée.
UNE SOURCE DE PLAISIR : la naissance d’un intérêt spécifique chez une personne autiste peut être lié à un souvenir heureux et chaque fois que la personne s’adonne à son intérêt elle retrouve cette joie.
une source de relaxation : certaines études ont apporté une corrélation entre le degré de stress et le temps accordé à l’intérêt spécifique. Le degré de prédictibilité lorsque la personne profite de son intérêt spécifique est élevé et apporte un sentiment de sécurité.
une tentative d’atteindre une forme de cohérence : Uta Frith a développé l’hypothèse selon laquelle les personnes autistes ont des difficultés à percevoir les choses avec une vue d’ensemble, cela est dû à un fonctionnement alternatif de la cohérence centrale. Le fait de connaitre un sujet dans son ensemble ou d’avoir des routines pré-établies seraient une compensation de ce fonctionnement alternatif.
un sens de l’identité : les personnes autistes qui développent des compétences pointues dans un domaine peuvent essayer de se servir de cette expertise afin d’être admirée ou valorisée pour ces compétences. Les personnes autistes, surtout celles qui n’ont pas de déficience intellectuelle remarquent bien lorsqu’elles sont mal acceptées. A l’école par exemple, un enfant Asperger saura très bien qu’il est mis de côté et que tout le monde le trouve bizarre.

Allez, ci-après un peu de pragmatisme, de réel, de concret et d'autisme

(et qui fera aussi un moment peut-être profitable à l'initiateur du topic, de constater que d'autres, dans leur intérêt restreint, en font travail, et entreprennent de leur passion - et que de ça, la communication et le plaisir de communiquer / échanger / partager grandi )

petite vidéo de Alan Ripaud, autiste, entrepreneur dans la production/vente horticole : https://www.youtube.com/watch?v=mrOyaoK9jYo
(et membre du forum, au moins inscrit car je ne l'eus lu ! )
diagnostiqué asperger en 2015, à 38 ans

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#126 Message par Benoit » mardi 18 septembre 2018 à 17:28

J'aurais bien cité le DSM et le terme "pervasive" mais c'est en anglais... Je suppose que ses rédacteurs sont des clowns eux aussi.
C'est vachement injuste pour toi, mais j'ai autre chose à faire que d'aller rapporter toutes les sources de l'etat de l'art parce que tu décides que ton désaccord à la même valeur que cette somme de connaissances.
Il y a un fil sur les intérets specifiques ici, je n'y lis rien d'autre que ce même consensus.

C'est marrant, ça ne m'étonne pas de te lire contester le fait que les intérêts spécifiques font partie des handicaps de l'autisme. Tu as la moindre connaissance sur l'autisme ou pas du tout ?

A un moment, je ne vais pas citer toutes les sources disponibles sur internet qui font consensus sur le sujet.

Enfin, vu ton quote, je suppose que garder toutes les phrases positives et enlever le reste n'est pas un problème pour ton argumentation. C'est sûr que comme ça c'est facile de se faire une opinion différente.

Hans Asperger l'avait écrit dès la première description, les "capacités" des enfants autistes sont le côté face de la pièce. Les difficultés qui vont avec sont le côté pile.

Explique nous donc comment on coupe une pièce pour ne garder que le côté face et ses avantages ?

Ou alors je suppose qu'Asperger n'y connaissait rien à l'autisme lui non plus.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Khalmos
Régulier
Messages : 39
Enregistré le : lundi 26 février 2018 à 14:51
Localisation : Nantes (44)

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#127 Message par Khalmos » mardi 18 septembre 2018 à 18:11

freeshost a écrit :
mardi 18 septembre 2018 à 15:58
Plieur Fou a écrit :quelles seraient les autres possibilités proches du SA aspie qui pourraient amener à être dans l'erreur ?
- ledit haut potentiel,
- le trouble de déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité,
- diverses autres comorbidités,
- etc.

Une des difficultés est que, par définition de la comorbidité, le tout n'est pas incompatible.
Belle tentative de recentrage Freeshost ^^
Cela apporte une réponse à la question du topic. Il y en a peut-être eu avant, mais je me suis perdu dans les méandres des quiproquos, incompréhensions et duels de définitions.
La question est intéressante, pour moi en tout cas : comme je me sens plus "TSA adapté" qu'"autiste franc", dans l'hypothèse où je suis sur le spectre autistique...en attendant de voir un psychiatre la question se pose : et si ce n'était pas ça ?
Il y a cependant trop de bugs, de décalage avec les autres, une socialisation difficile malgré des efforts et du travail, et j'en passe...
Si ce n'est pas un TSA, il y a forcément anguille sous caillou. Mais quoi ?

Donc merci Freeshost pour cette réponse, ça donne un peu de lecture. Je verrais si j'arrive à déterrer les autres réponses pertinentes dans ce champ de bataille.
[Avril 2018] Diagnostic HPI hétérogène
[Avril 2019] Diagnostic TSA. Autiste de haut niveau assimilé à un asperger point de vue adaptation.

nouvo
Forcené
Messages : 1316
Enregistré le : dimanche 19 avril 2015 à 19:17

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#128 Message par nouvo » mardi 18 septembre 2018 à 18:52

A Khalmos:
le document central fut transmis par Aeryn en page 3
après, plusieurs autres pistes éventuelles furent rajoutées
(et aussi un manuel de 588 pages par moi, mais qui reprend, et en s'appuyant en outre sur la pagination, pas trop mal des éléments et avec des propos sur l'autisme et diag différentiel et contenus avec qq développements et explications)

--
Benoit a écrit :
mardi 18 septembre 2018 à 17:28
C'est marrant, ça ne m'étonne pas de te lire contester le fait que les intérêts spécifiques font partie des handicaps de l'autisme. Tu as la moindre connaissance sur l'autisme ou pas du tout ?
Alors, qu'a-t-on dans cette néo-création Benoitesque

(néo-création qui consiste à sortir / extrapoler des choses de toute pièce sans aucun lien avec qq fait)
c'est ici complètement affabulatoire car jamais je n'ai contesté je ne sais quoi je ne sais où.

Benoit, tu vires au grotesque
je doute être le seul à m'en rendre compte
toi qui entends me semble-t-il tenir ici qq posture valable, et plus largement porter un rôle vis à vis de l'autisme - ne vas pas trop loin dans ton ridicule - le retour pourrait être difficile à douloureux.

Sinon, outre ton énième fake ou approximation

et si l'on veut parler d'autisme (et pas que ce que tu transmets vis à vis d'autres ou des généralités)
j'entrevois très aisément la mise en place de schémas peu "intéressants" et " peu productifs / profitables " pour une personnes autiste.

Seulement, contrairement à ce que tu transcris et fis part (et qui n'a que peu à voir avec le doc effectif si tu l'avais lu et compris - aussi ai-je mentionné si ce n'est ton aberration mais au moins incohérence)
je pense qu'il sera plus l'ordre de ce qui se nomme " routines " / plutôt que intérêt restreint.

Cela au moins et dans un 1er temps sur temps non trop prolongé.
Mais in fine, l'intérêt restreint, et s'il s'établit et s'est établit pour la personne en question (autiste) reviendra à lui apporter plaisir et satisfaction. (cf ce que tu as transmis mais transcrit l'inverse - ou du gloubiboulga)

Si tu as l'ambition d'avoir davantage de connaissances du sujet, aussi pourrais-tu (peut-être ?) te pencher sur ce point.


Même si comme depuis le début tu pollues et trolles ce topic en n'apportant rien et toujours rien sur l'objet des confusions possibles entre TSA et autre chose..
diagnostiqué asperger en 2015, à 38 ans

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#129 Message par Benoit » mardi 18 septembre 2018 à 19:05

Quand tu auras fini de tourner en rond dans ta rhétorique fake news, tu pourras peut être lire les documents que tu postes et candidater auprès des instances pour leur faire part de ta connaissance encyclopédique.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

nouvo
Forcené
Messages : 1316
Enregistré le : dimanche 19 avril 2015 à 19:17

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#130 Message par nouvo » mardi 18 septembre 2018 à 19:24

Benoit a écrit :
mardi 18 septembre 2018 à 19:05
[...]et candidater auprès des instances pour leur faire part de ta connaissance encyclopédique.
je n'ai pas l'égo assez dimensionné pour cela - toi, tu l'as, même si ce que tu dis et comprends sur l'autisme , /.;;;;;;;;;;/ bah

sans doute vaut-il mieux des gens qui respirent que des gens qui aspirent
diagnostiqué asperger en 2015, à 38 ans

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#131 Message par Benoit » mardi 18 septembre 2018 à 19:32

Non, il vaut mieux des gens qui fassent la garde sur un site de référence francophone pour éviter que les quidam qui y arrivent tombent sur des conneries grosses comme les gens qui les écrivent.

Faudra vraiment qu'un jour la modération se pose la question des limites sur le n'importe quoi qu'on peut lire ici sous réserve que le minimum de forme soit présent.

Bientôt comme le coca, le syndrome d'Asperger Zero sans trouble de la communication, sans intérêts envahissants et sans comorbidités. Achetez en, mangez en.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

nouvo
Forcené
Messages : 1316
Enregistré le : dimanche 19 avril 2015 à 19:17

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#132 Message par nouvo » mardi 18 septembre 2018 à 19:51

Benoit a écrit :
mardi 18 septembre 2018 à 19:32
Non, il vaut mieux des gens qui fassent la garde sur un site de référence francophone pour éviter que les quidam qui y arrivent tombent sur des conneries grosses comme les gens qui les écrivent.
Faudra vraiment qu'un jour la modération se pose la question des limites sur le n'importe quoi qu'on peut lire ici sous réserve que le minimum de forme soit présent.
le problème est ce que tu en écris..
(l'autre problème serait que tu t'en rendes compte, mais cela ne vise que toi, et donc n'influence pas par ailleurs).

Mais dois-tu pour autant être banni ?

Je ne le pense pas
même si tes interventions sont depuis de très longues années (cf archives) bien souvent incomprises sur le fond comme sur la forme par de nombreux autistes,
chacun peut s'exprimer, même toi
(n'en déplaisent aux autistes, dont je fais partie, qui ont du mal à te lire souvent et à comprendre le sens et l'organisation de tes formulations).

et quant au fond, bah, faut lire ce que tu offres

(ici, ce fut niet vis à vis du topic,
du bon trollage quoi, j'oserai dire "classique" sur le net et autres réseaux sociaux - mais bon, ici, ça peut un peu faire "tâche" vis à vis de la "référence francophone" notamment)
diagnostiqué asperger en 2015, à 38 ans

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 21995
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Si c'est pas TSA, c'est quoi alors ?

#133 Message par Tugdual » mardi 18 septembre 2018 à 20:05

Modération (Tugdual) : Verrouillage du sujet le temps que chacun se calme.
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Verrouillé