Tous chez le psy

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
PaterFamilias
Régulier
Messages : 59
Enregistré le : dimanche 21 octobre 2018 à 6:23
Localisation : Toulouse

Tous chez le psy

#1 Message par PaterFamilias » lundi 5 novembre 2018 à 15:01

Voilà, on va tous aller chez le psy.
Tous, c'est à dire mes deux enfants et moi.
Mon cadet (12 ans) parce qu'il a eu la bonne idée de se scarifier les mains et les avant-bras (et aussi parce que je pense qu'il est peut être Asperger léger), mon aîné (16 ans) parce qu'il pense (et moi aussi) qu'il est Asperger, et que c'est un bon moyen de démarrer (vu l'incompétence auto-proclamée du CMP dont je dépends), et moi pour également démarrer les démarches.
On va tous les trois en avoir d'autant plus besoin que je vais demander leur garde exclusive (ils sont en garde alternée pour l'instant).
Plus de nouvelles d'ici une dizaine de jours...
Premières démarches en cours
HPI d'après ma psy, père de deux HPI (un en cours de diag Aspie)

Avatar du membre
PaterFamilias
Régulier
Messages : 59
Enregistré le : dimanche 21 octobre 2018 à 6:23
Localisation : Toulouse

Re: Tous chez le psy

#2 Message par PaterFamilias » vendredi 16 novembre 2018 à 10:33

Une petite mise à jour après cette semaine éprouvante, où mes deux enfants sont allés avec moi chez la psy.
Pour mon aîné : la psy dit qu'il ne va pas bien, et qu'il y a des choses à travailler avant de faire un diagnostic. Mon aîné (16 ans) s'est senti piégé parce qu'il venait plus pour entamer une démarche de diagnostic, mais il a accepté une seconde séance.
Pour mon cadet (12 ans) : la psy pense qu'il est juste HPI, et que certaines particularité comportementales sont dues à son 'ennui' (ses traces sur les bras ne sont pas des scarifications, c'est à dire qu'il ne s'est pas fait ça pour se faire mal, mais pour jouer) ; il est partant pour un diagnostic, donc on va prendre rendez-vous.
Premières démarches en cours
HPI d'après ma psy, père de deux HPI (un en cours de diag Aspie)

mikkel
Forcené
Messages : 580
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Tous chez le psy

#3 Message par mikkel » vendredi 16 novembre 2018 à 11:44

Bonjour,

Tu oublies de dire ce qu'elle a dit à ton sujet, c'est volontaire ?

"ses traces sur les bras ne sont pas des scarifications, c'est à dire qu'il ne s'est pas fait ça pour se faire mal, mais pour jouer"

- Qu'a dit ton fils à ce sujet à toi ou à sa maman ? C'est une supposition : il aura peut-être minimisé devant la psy histoire de passer très vite à autre chose... c'est pas le genre de chose dont on aime discuter ou expliquer. Ou bien, c'est la psy qui minimise car elle ne veut pas t'inquiéter ou mettre de l'huile sur le feu. De toute façon c'est fait, c'est fait. Est ce qu'il met des crèmes cicatrisantes, un gel ou une lotion hydratante pour soigner ses plaies ?

Bon courage pour la suite
Papa d'un garçon autiste

Avatar du membre
PaterFamilias
Régulier
Messages : 59
Enregistré le : dimanche 21 octobre 2018 à 6:23
Localisation : Toulouse

Re: Tous chez le psy

#4 Message par PaterFamilias » vendredi 16 novembre 2018 à 12:02

mikkel a écrit :
vendredi 16 novembre 2018 à 11:44
Tu oublies de dire ce qu'elle a dit à ton sujet, c'est volontaire ?
Je ne l'ai pas encore vue en tête à tête. C'est prévu pour la semaine prochaine (j'ai donné la priorité aux enfants).
mikkel a écrit :
vendredi 16 novembre 2018 à 11:44
Qu'a dit ton fils à ce sujet à toi ou à sa maman ? C'est une supposition : il aura peut-être minimisé...
A moi, il a dit que c'était pour se faire des dessins ; à sa mère, je ne sais pas, mais elle n'a pas pris ça au sérieux. C'est vrai que les traces n'étaient pas profondes, puisqu'en une semaine, c'était parti. J'ai confiance en cette psy pour établir la diagnostic: elle a su creuser pour mon aîné, et trouver son mal-être. Ca ne m'empêche pas, bien sur, de rester vigilant.
mikkel a écrit :
vendredi 16 novembre 2018 à 11:44
Bon courage pour la suite
Merci !
Premières démarches en cours
HPI d'après ma psy, père de deux HPI (un en cours de diag Aspie)

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 1413
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Tous chez le psy

#5 Message par lulamae » vendredi 16 novembre 2018 à 12:35

Les scarifications ne sont pas nécessairement pour se faire mal, souvent pour mettre à jour une souffrance interne, l'externaliser en se blessant, l'objectiver en quelque sorte. Il m'est arrivé de le faire lorsque j'étais lycéenne, et je l'ai compris à distance de cette manière.

Un article du journal Le Monde, avec interview du dr Xavier Pommereau :
https://www.lemonde.fr/vous/article/201 ... _3238.html

Le HPI n'exclut pas un TSA, cela peut être conjoint. Le diagnostic HPI permettra déjà d'avancer, mais il ne devrait pas faire renoncer à rechercher une piste pour un diagnostic asperger.
J'ai rencontré ce premier diagnostic il y a deux ans pour mes filles d'abord puis moi, avant de comprendre que cela ne suffisait pas à tout expliquer - je suis près de finaliser le diagnostic d'autisme, et nous verrons ensuite si cela concerne nos filles.
Dans tous les cas, il est possible qu'une hyper sensibilité en soit la résultante pour tes fils, et que cela accentue un mal-être lié à l'adolescence.
Bon courage pour ces démarches.
Diagnostic TSA en cours à l'hôpital Sainte-Anne depuis juillet 2018 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel syndrome Ehlers-Danlos ?).

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

LoutreDesIles
Habitué
Messages : 82
Enregistré le : mercredi 4 avril 2018 à 10:40

Re: Tous chez le psy

#6 Message par LoutreDesIles » vendredi 16 novembre 2018 à 14:03

+1 pour la coexistence HPI et TSA : nous avons perdu des années à cause de l'arbre HPI qui cachait la forêt Asperger...
Maman d'une fille de 14 ans EIP + TOP + Asperger. Enfin un diagnostic en octobre 2018, après 10 ans d'errance.

Avatar du membre
PaterFamilias
Régulier
Messages : 59
Enregistré le : dimanche 21 octobre 2018 à 6:23
Localisation : Toulouse

Re: Tous chez le psy

#7 Message par PaterFamilias » vendredi 16 novembre 2018 à 14:03

lulamae a écrit :
vendredi 16 novembre 2018 à 12:35
Les scarifications ne sont pas nécessairement pour se faire mal, souvent pour mettre à jour une souffrance interne, l'externaliser en se blessant,
Oui, la psy disait qu'une scarification, c'est se faire plus mal physiquement que l'on a mal psychiquement, pour oublier que l'on a mal psychiquement.
Les 'dessins' de mon cadet sur son bras (à la pointe de compas, tout de même) n'ont pas dû lui faire très mal.
lulamae a écrit :
vendredi 16 novembre 2018 à 12:35
Le HPI n'exclut pas un TSA, cela peut être conjoint. Le diagnostic HPI permettra déjà d'avancer, mais il ne devrait pas faire renoncer à rechercher une piste pour un diagnostic asperger.
Oui, je suis d'accord, mais autant pour mon aîné, je le vois bien HPI et TSA, autant je vois mon cadet HPI seulement (!) (et moi vraisemblablement les deux...)
Merci pour les infos.
Premières démarches en cours
HPI d'après ma psy, père de deux HPI (un en cours de diag Aspie)

Avatar du membre
PaterFamilias
Régulier
Messages : 59
Enregistré le : dimanche 21 octobre 2018 à 6:23
Localisation : Toulouse

Re: Tous chez le psy

#8 Message par PaterFamilias » mardi 20 novembre 2018 à 15:21

Voilà, une petite heure passée chez la psy dont la conclusion est : "je ne pense pas que vous soyez Asperger. En revanche, je pense que vous êtes un gros HPI bien homogène, avec un rapport aux autres bien dégradé avec votre enfance " (mes parents vivaient très repliés sur eux-mêmes, sans voir grand monde, sans partir en vacances, sans aller à des spectacles, avec un restau rituel par an).
Je vais donc continuer les démarches, en allant passer un test psychométrique, mais je ne sais pas encore quand ...
Premières démarches en cours
HPI d'après ma psy, père de deux HPI (un en cours de diag Aspie)

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 2112
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Tous chez le psy

#9 Message par hazufel » mardi 20 novembre 2018 à 16:25

Attention de ne pas "prendre pour argent comptant" la catégorisation HPI pour vos enfants (et pour vous). Tant qu'ils n'ont pas passé de bilans psychométriques, ça ne peut être pris en compte.
Spoiler : 
Un de mes fils a été qualifié HPI par la psy qui le suivait en maternelle. Pendant presque 2 ans. Il a passé le wisc à 7 ans. Il n'est pas HPI... même s'il a des pics de compétence et un comportement qui peut y ressembler. Quand on connait bien l'autisme, on remarque tout de suite chez lui, qu'il est bel et bien autiste cependant.
Pour rappel, les difficultés d'interaction, de communication / intérêts restreints et stéréotypies (y sont inclues les particularités sensorielles) doivent être présents depuis la petite enfance, pour que l'autisme puisse être diagnostiqué.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

bidouille
Forcené
Messages : 3035
Enregistré le : lundi 16 janvier 2012 à 7:15
Localisation : region parisienne
Contact :

Re: Tous chez le psy

#10 Message par bidouille » mardi 20 novembre 2018 à 16:59

bonjour

Je voulais juste faire un temoignage que j'ai fait des jeux comme me coudre la main avec du fil et une aiguille, ou essaye de me faire des tatouages avec un cuter pour m'amuser etant ado. Ne ressantant pas trop la douleur je me faisait de veritable lacerations (j'en garde des cicatrice aujourd'hui) uniquement pour m'amuser.
Je ne dit pas que c'est cela pour votre fils mais voila pour dire que c'est possible qu'un gosse se fasse mal sans qu'il y'ai necessairement autre chose qu'un jeu.

Sinon je rejoinds les remarques des autres concernant le SA qui peux etre present avec un HPI. On peux aussi etre HPI et mal a l'aise socialement...
l'essentiel etant d'etre accompagnée par quelqun qui est très pointu sur le SA car le voir chez une personne HPI n'est pas evident.
Maman bizarroïde d'un grand boud de 11 ans (EIP TDA) et d'un ptit bouyou de 9 ans Asperger TDAH.
En cours de diagnostic pour une myasthenie grave
Tous différents , tous humains!

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 1413
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Tous chez le psy

#11 Message par lulamae » mardi 20 novembre 2018 à 17:14

bidouille a écrit :
mardi 20 novembre 2018 à 16:59
Sinon je rejoinds les remarques des autres concernant le SA qui peux etre present avec un HPI. On peux aussi etre HPI et mal a l'aise socialement...
l'essentiel etant d'etre accompagnée par quelqun qui est très pointu sur le SA car le voir chez une personne HPI n'est pas evident.
+ 1 : le médecin qui fait le diagnostic à Paris m'a confirmé que le HPI "complique" le diagnostic.
Diagnostic TSA en cours à l'hôpital Sainte-Anne depuis juillet 2018 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel syndrome Ehlers-Danlos ?).

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
PaterFamilias
Régulier
Messages : 59
Enregistré le : dimanche 21 octobre 2018 à 6:23
Localisation : Toulouse

Re: Tous chez le psy

#12 Message par PaterFamilias » jeudi 13 décembre 2018 à 9:58

Hier, nouvelle séance chez la psy pour mon aîné.
A l'issue de la séance, la psy décide de donner sa caution pour le dossier pour une évaluation diagnostique et fonctionnelle au CRA.
"Votre fils est probablement un Asperger masqué par un HPI dysharmonique".
On va pouvoir commencer la paperasse !
Premières démarches en cours
HPI d'après ma psy, père de deux HPI (un en cours de diag Aspie)

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 2112
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Tous chez le psy

#13 Message par hazufel » jeudi 13 décembre 2018 à 18:41

Qu’est-ce qu’il a comme conclusions de son wisc ? Dans les sous catégories qu’est-ce qui est relevé ?
L’observation durant la passation du wisc pour les enfants ou le wais pour les adultes aide aussi beaucoup à l’analyse.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
PaterFamilias
Régulier
Messages : 59
Enregistré le : dimanche 21 octobre 2018 à 6:23
Localisation : Toulouse

Re: Tous chez le psy

#14 Message par PaterFamilias » lundi 17 décembre 2018 à 8:59

C'était pas le WISC, mais le WPPSI III.
Efficience intellectuelle globale à 139 (hors-norme).
Ecart de 15 points entre le verbal et le performant à prédominance logique & mathématique auquel il faut être attentif.
Indice de compréhension verbale à 127 (dans la normalité)
Indice de performance à 142 (hors-norme)

Les commentaires montrent un manque de persévérance : il sait bien observer mais dès que ça devient difficile il vaut passer à autre chose. Mais encadré, il va au bout de ses possibilités. En restitution graphique : il s'applique mais une lenteur d'exécution apparaît en comparaison avec sa vivacité d'esprit , ce qui peut induire une dynamique de restitution frustrante et explique pourquoi lorsque cela devient difficile, il relâche son attention et veut passer à autre chose. Il a besoin d'un temps d'adaptation pour répondre à la demande de l'autre.

Tout ça date quand d'une dizaine d'années (il était encore à la maternelle, il est maintenant en terminale, avec un an d'avance)
Premières démarches en cours
HPI d'après ma psy, père de deux HPI (un en cours de diag Aspie)

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 2112
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Tous chez le psy

#15 Message par hazufel » lundi 17 décembre 2018 à 12:58

Il serait intéressant qu'il puisse passer le WISC avant 17 ans ou le WAIS, après, dans le cadre d'un bilan diagnostique d'autisme, car les observations et l'analyse des écarts sont très importants dans la mise en corrélation des difficultés de fonctions exécutives notamment (les matrices aident à appréhender le niveau de flexibilité mentale par exemple, comme la façon de passer d'un test à l'autre, ou de réagir aux questions différentes. L'attention est observée dans le cadre de la passation, ainsi que l'impulsivité et la mémoire de travail.) ainsi que celles propres à l'adaptation aux situations sociales (dans une des parties de l'ICV).
Cette analyse aide beaucoup le neuropsychologue ou le psychologue spécialisé a étayé son prédiagnostic, et ensuite au psychiatre à poser / infirmer le diagnostic final ou différentiel.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Répondre