Voulez-vous des enfants ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Dumbo
Fidèle
Messages : 124
Enregistré le : dimanche 5 mai 2019 à 21:01

Re: Voulez-vous des enfants ?

#91 Message par Dumbo » vendredi 17 mai 2019 à 13:32

Pour ma part, c'est hors de question d'avoir des enfants !!!!!! Je trouve cela assez "écœurant" et, surtout, contraignant. Je ne supporte pas les enfants ; pleurs, caprices, quand ils sont malades, etc.
A la limite, un chien ok, pas de chats. Mais un enfant... Non, merci :naugty:
En plus, je trouve que le suivi de grossesse est très gênant ; pour ma part, cela me rendrait très mal à l'aise et je ne supporterai pas non plus l'idée d'avoir un autre être humain dans mon ventre :shock:
Suspicion d'autisme vers 3 ans sans démarches entreprises.
Suspicion de TSA-Asperger depuis le mois de janvier 2019.
Psychiatre : phobie sociale probable.
--> En cours de recherche de professionnel pour diagnostic

Line1990
Régulier
Messages : 35
Enregistré le : samedi 11 mai 2019 à 16:34

Re: Voulez-vous des enfants ?

#92 Message par Line1990 » samedi 18 mai 2019 à 9:53

:cry:
Dumbo a écrit :
vendredi 17 mai 2019 à 13:32
Pour ma part, c'est hors de question d'avoir des enfants !!!!!!
Dumbo a écrit :
vendredi 17 mai 2019 à 13:32
Je ne supporte pas les enfants ; pleurs, caprices, quand ils sont malades, etc.
Dumbo a écrit :
vendredi 17 mai 2019 à 13:32
je ne supporterai pas non plus l'idée d'avoir un autre être humain dans mon ventre
Tout pareil, mais je t'admire de dire les choses telles que tu l'es ressens/pense.
Je trouve que c'est bien de savoir ce que l'on veut, se l'avouer et l'exprimer.

Moi je crois que j'ai longtemps porté un masque par manque de compréhension/d'acceptation, je me suis adaptée aux autres et je me retrouve avec l'impression de porter un masque et ne plus savoir véritablement ce que je veux.
Suspicion de T.S.A

Mfifi
Fidèle
Messages : 146
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2018 à 22:21

Re: Voulez-vous des enfants ?

#93 Message par Mfifi » samedi 18 mai 2019 à 11:40

J'ai toujours dit que je serai célibataire sans enfants et que je voyagerai dans le monde en tant que maître en conférences 😁 et puis à 22 ans j'étais plus ou moins avec un gars depuis trois mois, je venais d'arrêter mes études, j'étais caissière et je suis tombée enceinte. Grosse déprime qui a durée 9 mois. Les premiers mois je me suis demandé si je n allais pas avorter, mais à force de peser le pour du contre, j ai pas réussi à prendre de décision, et puis le gars qui avait 20ans était super heureux. Mon N1 est né et franchement, soyons cliché, toutes mes peurs angoisses, douleurs, tout ça s'est envolé et ce n'est pas une blague, ils ont sorti mon N1 de la salle et mon mari (oui on s'était marié entre temps) dans les 10s de la naissance car j'ai fait une hémorragie et mon seul souci était mon enfant. 14mois après la naissance de N1 j'ai vraiment voulu un 2eme, mon mari aussi et 15j ap j'étais enceinte de jumeaux, j'en ai perdu un dans les 3 premiers mois mais je n ai ps étais traumatisée. Grossesse horrible, beaucoup de complications, on m'a conseillé de ne plus avoir d'enfant, j'avais 25ans. Et puis j'avais d'autres challenge. Je me suis épuisée, j ai repris mes études à distance, j ai bossé 40h/semaine, et je gérais mes 2. Mais j'avais un équilibre. Vers 28 ans j ai eu envie d'adopter un 3eme, mais mon mari n'était ps chaud et ne voulais pas de nouvelle grossesse pour moi. À 30ans j'ai eu une pneumonie, les médicaments ont tout chamboulé et 15j après j'étais encore enceinte. Mon mari était finalement content, moi pas top car j ai perdu mon job, grossesse catastrophique, et le jour de la naissance j'ai fait une énorme hémorragie et j'ai failli y passer. J'ai demandé une ligature qui a été refusée, trop jeune. J'ai retravaillé quand n3 a eu 18mois, j ai adoré mon job mais n3 a clairement détruit mon équilibre, j ai presque fait un burn out, trop de surcharge au boulot plus gosses, j ai démissionné 6 mois ap. 1semaine après je suis retombée enceinte (je ne suis pas idiote, juste que je n'ai pas le droit à l'hormonal, ni au stérilet donc juste capote et dans notre vie on a foiré 4fois la capote, 3fois je suis tombée enceinte) mon mari voulait que j avorte, j y suis pas arrivée et c est pas une histoire de religion c'est juste que je n'arrive pas à savoir l'impacte d'un avortement sur m santé mentale et pendant 3mois le matin je voulais avorter et le soir je ne voulais pas. Il m a fallu 17ans pour passer le cap d'un tatoueur à poser le pour et le contre presque quotidiennement alors pour un avortement trois mois c est ps assez. J'aime mes enfants et je les trouve adorables, mais j ai peur vraiment pour eux, ils présentent tous les 3 (4 arrivé dans 4mois) des caractéristiques très marquées de tsa selon mon médecin du centre de diagnostique. Je sais clairement que je ne vais pas retravailler et j ai peur d être une mauvaise maman. Je ne les regrette pas, mais je ne sais pas si je leur ai rendu service. Pour Info c'est le dernier, mon mari va se faire vasectomiser 😁
Diagnostiquée HQI en 2005 et Asperger le 28.05.2019

Avatar du membre
Matou
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : mardi 11 septembre 2018 à 11:37

Re: Voulez-vous des enfants ?

#94 Message par Matou » vendredi 4 octobre 2019 à 16:52

Je ne souhaite pas d'enfant et me considère donc Childfree.

Je ne souhaite pas d'enfants tout d'abord parce que j'en souhaite pas aha, je veux dire je n'ai pas l'envie, ou ce besoin viscérale qu'on certaine femme d'avoir un enfant.
Je n'ai pas d'attrait particulier pour les bébés, au contraire je supporte difficilement leur pleurs, je ne les trouve pas intéressant, pas forcement beaux.
J'ai du mal avec les enfants qui parlent en continue, moi il me faut du calme.
Les ados vu comme j'étais euh non ça va merci.

Même si j'avais un jour l'envie d'un enfant, je n'en mettrais pas au monde pour des raisons éthiques, notamment sur le plan environnementale.
On nous parle quand même de 2050 pour des gros problèmes liés au réchauffement climatique.
De plus avec tous les pesticides, etc je ne serais pas satisfaite de la façon dont je nourris notamment mon enfant, je me sentirais coupable de ne pouvoir le protéger des risques de maladies comme le cancer.

Et je ne me sens pas en phase avec la société, et je trouve cela très dure à vivre quand on ne rentre pas dans le moule.
(bah tiens encore une fois je ne rentre par dans la norme en en voulant pas d'enfant).
J'ai d'énormes problèmes d'angoisses, et de dépressions et ce depuis l'adolescence et je ne veux ni risquer de les transmettre à mon enfant, ni lui infliger d'avoir une mère incapable de sortir de son lit.
2017 début d'un suivi psy pour syndrome anxio-depressif qui court depuis l'adolescence
2019 et un Syndrome cliniquement isolé pour la route (neuro)
objectif 2020 lettre du psy pour rdv en centre de diag TSA + rdv en libéral

mikkel
Forcené
Messages : 978
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Voulez-vous des enfants ?

#95 Message par mikkel » vendredi 4 octobre 2019 à 17:39

Non je n'en veux plus
Spoiler : 
et j'ai fait une vasectomie de toute façon
Après c'est pénible car j'ai des tantes qui me tannent pour une petite fille... et bien sûr, quand j'y pense bah... :D :love: Mais non...
Papa d'un pré-ado autiste

lucius
Fidèle
Messages : 156
Enregistré le : lundi 27 mars 2017 à 17:14

Re: Voulez-vous des enfants ?

#96 Message par lucius » vendredi 4 octobre 2019 à 18:58

Bonjour,

j'aurai bien aimé avoir des enfants mais cela fait bien longtemps que je me suis fait à l'idée que je n'en aurai jamais (avec regrets) à cause de mon célibat, de ma maladie sans compter mon TSA... Par contre, pas question que je me prenne un animal de compagnie. Je n'ai pas envie de finir comme ces pathétiques personnes obsédées par leur chien qui les traitent comme un enfant.
Ayant une maladie et des soucis en plus, on m'a pré-diagnostiqué Asperger et j'ai eu une confirmation assez incertaine depuis. Résultat, je continue de douter.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22840
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Voulez-vous des enfants ?

#97 Message par Tugdual » vendredi 4 octobre 2019 à 19:49

lucius a écrit :
vendredi 4 octobre 2019 à 18:58
Par contre, pas question que je me prenne un animal de compagnie. Je n'ai pas envie de finir comme ces pathétiques personnes obsédées par leur chien qui les traitent comme un enfant.
Il n'y a heureusement pas de fatalité à traiter des animaux de compagnie comme des enfants...
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

lucius
Fidèle
Messages : 156
Enregistré le : lundi 27 mars 2017 à 17:14

Re: Voulez-vous des enfants ?

#98 Message par lucius » vendredi 4 octobre 2019 à 20:10

Tugdual a écrit :
vendredi 4 octobre 2019 à 19:49
Il n'y a heureusement pas de fatalité à traiter des animaux de compagnie comme des enfants...
Heureusement aussi mais toutes les personnes que je connaisse qui ont un chien me disent que c'est leur "bébé" ou leur enfant numéro X.
Ayant une maladie et des soucis en plus, on m'a pré-diagnostiqué Asperger et j'ai eu une confirmation assez incertaine depuis. Résultat, je continue de douter.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3079
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Voulez-vous des enfants ?

#99 Message par lulamae » vendredi 4 octobre 2019 à 20:22

lucius a écrit :
vendredi 4 octobre 2019 à 20:10
Tugdual a écrit :
vendredi 4 octobre 2019 à 19:49
Il n'y a heureusement pas de fatalité à traiter des animaux de compagnie comme des enfants...
Heureusement aussi mais toutes les personnes que je connaisse qui ont un chien me disent que c'est leur "bébé" ou leur enfant numéro X.
Spoiler : 
Ca m'arrive de le dire de ma chienne, mais c'est plutôt pour me moquer de moi-même, ou pour embêter mes filles - je dis au chien "ta grande soeur" - mais sinon, je la traite bel et bien en chien, et je respecte ses besoins de chien. Le penser vraiment je trouve ça drôle aussi.
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Dehlynah
Fidèle
Messages : 149
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Voulez-vous des enfants ?

#100 Message par Dehlynah » vendredi 4 octobre 2019 à 23:53

Je me permets de témoigner au passé, puis au présent.
Je ne voulais pas (vraiment) d'enfant - je n'en exprimais pas le désir en tout cas, alors qu'autour de moi c'était affirmé clairement "' je veux des enfants, une famille " -je n'y pensais pas - je ne me projetais pas du tout avec un - des enfants - mon mari lui en voulait - j'ai pensé avorter - et puis décision trop dure et compliquée à prendre, j'ai laissé "couler" - comme beaucoup de choses dans ma vie - c'est dur mais je ne regrette pas - on est dans une société où on "programme" les enfants, une sage- femme m'a dit, "ce n'est pas parce qu'on ne prévoit pas d'avoir un enfant, qu'on ne le désire pas" -ça m'a déculpabilisée car au fond le désir d'enfant peut être ambigu, je n'étais ni dans le non radical ni dans le oui total, dans une zone un peu grise de désir flou.
Après le premier, je n'en voulais pas de deuxième, au vu de la fatigue et du stress. Et puis au bout de quelques années, il s'est passé quelque chose, pour le deuxième ça a été un désir viscéral. Par contre beaucoup de chance, grossesses et accouchements faciles- je faisais beaucoup de yoga à l'époque, ça a aidé je pense,dans la réconciliation avec mon corps aussi (quelques années auparavant rien que le fait d'être enceinte et d'accoucher me paraissait rebutant et impossible - c'est mon parcours, je conçois que le non-désir d'enfant puisse être présent sans qu'on ait besoin de se réconcilier avec son corps).
Au fond, la rencontre avec mes enfants m'a mené à la communication non violente et à plein de belles choses très créatives.
On a de beaux moments comme des moments très difficiles, c'est dur à gérer ces montagnes émotionnelles incessantes, je me reconnais beaucoup dans mon plus grand, son sens de l'injustice, ses hyper sensorialités, ses manies, son besoin de calme, de solitude, c'est assez troublant et très fort, ça clashe mais on se comprend.
J'en ai parlé avec mon psychiatre TSA de ce tournant dans ma vie, cette fatigue abyssale que je vis depuis que j'ai un - des enfants - d'après lui c'est le cas de beaucoup de personnes avec TSA, cette rupture - après avec l'âge, l'autonomie (je pense justement parfois aux parents dont les enfants sont handicapés, l'énergie que ça doit demander) ça va mieux...Petits, ce sont des sur sollicitations, sur stimulations (les cris stridents)- c'est aussi ambigu du coup - la présence de mes enfants peut autant me faire tenir, me remplir, que me faire basculer, m'épuiser.
Entre temps, j'ai enfin osé demander de l'aide - le parcours diagnostique m'a fait comprendre pas mal de choses, sur moi, sur eux- j'ai mis beaucoup de choses en place, ça prend forme, c'est moins chaotique, je reprends espoir donc.
TSA ( prédiagnostic - printemps 2018, confirmation par psychiatre spécialisé - été 2019) - troubles anxio-dépressifs

Mlle-Qui
Fidèle
Messages : 165
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: Voulez-vous des enfants ?

#101 Message par Mlle-Qui » samedi 5 octobre 2019 à 8:11

Dehlynah a écrit :
vendredi 4 octobre 2019 à 23:53
Je me permets de témoigner au passé, puis au présent.
Je ne voulais pas (vraiment) d'enfant - je n'en exprimais pas le désir en tout cas, alors qu'autour de moi c'était affirmé clairement "' je veux des enfants, une famille " -je n'y pensais pas - je ne me projetais pas du tout avec un - des enfants - mon mari lui en voulait - j'ai pensé avorter - et puis décision trop dure et compliquée à prendre, j'ai laissé "couler" - comme beaucoup de choses dans ma vie - c'est dur mais je ne regrette pas - on est dans une société où on "programme" les enfants, une sage- femme m'a dit, "ce n'est pas parce qu'on ne prévoit pas d'avoir un enfant, qu'on ne le désire pas" -ça m'a déculpabilisée car au fond le désir d'enfant peut être ambigu, je n'étais ni dans le non radical ni dans le oui total, dans une zone un peu grise de désir flou.
Après le premier, je n'en voulais pas de deuxième, au vu de la fatigue et du stress. Et puis au bout de quelques années, il s'est passé quelque chose, pour le deuxième ça a été un désir viscéral. Par contre beaucoup de chance, grossesses et accouchements faciles- je faisais beaucoup de yoga à l'époque, ça a aidé je pense,dans la réconciliation avec mon corps aussi (quelques années auparavant rien que le fait d'être enceinte et d'accoucher me paraissait rebutant et impossible - c'est mon parcours, je conçois que le non-désir d'enfant puisse être présent sans qu'on ait besoin de se réconcilier avec son corps).
Au fond, la rencontre avec mes enfants m'a mené à la communication non violente et à plein de belles choses très créatives.
On a de beaux moments comme des moments très difficiles, c'est dur à gérer ces montagnes émotionnelles incessantes, je me reconnais beaucoup dans mon plus grand, son sens de l'injustice, ses hyper sensorialités, ses manies, son besoin de calme, de solitude, c'est assez troublant et très fort, ça clashe mais on se comprend.
J'en ai parlé avec mon psychiatre TSA de ce tournant dans ma vie, cette fatigue abyssale que je vis depuis que j'ai un - des enfants - d'après lui c'est le cas de beaucoup de personnes avec TSA, cette rupture - après avec l'âge, l'autonomie (je pense justement parfois aux parents dont les enfants sont handicapés, l'énergie que ça doit demander) ça va mieux...Petits, ce sont des sur sollicitations, sur stimulations (les cris stridents)- c'est aussi ambigu du coup - la présence de mes enfants peut autant me faire tenir, me remplir, que me faire basculer, m'épuiser.
Entre temps, j'ai enfin osé demander de l'aide - le parcours diagnostique m'a fait comprendre pas mal de choses, sur moi, sur eux- j'ai mis beaucoup de choses en place, ça prend forme, c'est moins chaotique, je reprends espoir donc.
Ce que tu dis me touche parce que je me retrouve un peu dedans.
Etant jeune je me posais même pas la question à savoir si je voulais des enfants ou pas ! Puis quand j'ai rencontré mon mari (à 18 ans) l'idée à fait son chemin petit à petit, puis l'envie est devenue viscérale. Le 1er s'est fait désirer !! Il s'est installé au bout de 2 ans. Grossesse complètement stressée, angoissée... césarienne en urgences pour souffrance foetale, bref à sa naissance je n'en voulais pas d'autre. Puis notre couple à eu des soucis, nous nous sommes séparés pendant 1 an. Et quand on s'est remis ensemble, l'envie du 2ème est très vite arrivée et 6 mois après bébé s'installait.
Aujourd'hui, comme le disait Mfifi il y a quelques mois, j'ai trouvé un équilibre avec mes 2 enfants, un 3ème chamboulerait tout et 2 s'est déjà bien assez de boulot comme ça !
Auprès d'eux je peux passer par des émotions à la limite de la béatitude comme par des émotions négatives dûes au stresse, la fatigue, le besoin de solitude... Et ce yoyo est dur à vivre, c'est épuisant !
Mais je ne regretterai jamais d'avoir eu mes enfants :love:
Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

Artautiste
Régulier
Messages : 30
Enregistré le : vendredi 27 septembre 2019 à 19:28

Re: Voulez-vous des enfants ?

#102 Message par Artautiste » samedi 5 octobre 2019 à 9:26

Je vois qu'il y a beaucoup de mamans ici, et très peu de papas... Je pense que c'est dû au fait que les hommes autistes ont plus de mal à trouver l'âme sœur et ça me déprime. Ça me donne même une forme de jalousie, je suis jaloux de ceux qui arrivent à être en couple, je me dis "comment ils font ?"
Donc avoir un enfant, je n'y pense même pas. Mais si je me projette, je pense que j'aurais du mal à supporter les cris, étant hypersensible, j'ai aussi besoin de calme. Ce qui ne veut pas dire que je ne m'en occuperais pas, c'est juste que ça m'épuiserait assez vite je pense.
TSA (syndrome d'Asperger), diagnostiqué depuis 2012

2N3055
Forcené
Messages : 673
Enregistré le : jeudi 3 août 2017 à 7:10

Re: Voulez-vous des enfants ?

#103 Message par 2N3055 » samedi 5 octobre 2019 à 9:53

Je suis le plus heureux des papas avec ces deux pestes qui ont maintenant 30 et 33 ans,
et je souhaite à tous les papas d'avoir des relations aussi chouettes que celles que j'ai avec mes deux bonhommes.
Modifié en dernier par 2N3055 le samedi 5 octobre 2019 à 13:00, modifié 1 fois.
Diagnostiqué Asperger par Psychiatre Libéral en Juin 2019

Dehlynah
Fidèle
Messages : 149
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Voulez-vous des enfants ?

#104 Message par Dehlynah » samedi 5 octobre 2019 à 12:26

Artautiste a écrit :
samedi 5 octobre 2019 à 9:26
Je vois qu'il y a beaucoup de mamans ici, et très peu de papas... Je pense que c'est dû au fait que les hommes autistes ont plus de mal à trouver l'âme sœur et ça me déprime. Ça me donne même une forme de jalousie, je suis jaloux de ceux qui arrivent à être en couple, je me dis "comment ils font ?"
Donc avoir un enfant, je n'y pense même pas. Mais si je me projette, je pense que j'aurais du mal à supporter les cris, étant hypersensible, j'ai aussi besoin de calme. Ce qui ne veut pas dire que je ne m'en occuperais pas, c'est juste que ça m'épuiserait assez vite je pense.
euh je suis maman mais je ne suis plus en couple, et n'ai pas trouvé l'âme soeur (je n'y crois pas tellement d'ailleurs et n'y ai jamais cru) -mon ex en tout cas est atypique, tout aussi invivable que moi au quotidien certainement...On a pas réussi à trouver un équilibre, seule pour moi c'est dur et d'un autre côté plus facile. Je lui ai envoyé le guide de survie des personnes avec TSA en couple -
Je pense qu'à deux, en connaissant les particularités de l'autre on peut s'épauler, mon ex (très actif) faisait pas mal de trucs le week end avec les enfants " pour que je me repose" (ou simplement parce que j'étais malade et que je ne tenais pas son rythme, toutes les fois où je me suis forcée et où je suis restée dans la bagnole - au bout d'un moment j'ai arrêté...)- mais comme je le voyais quasiment pas en semaine, j'étais épuisée le vendredi soir, quand j'ai retravaillé, ça a été ingérable...Je suis sûre qu'avec de l'écoute, de la communication, peut -être aussi une famille, des parents proches et aidants, on peut s'en sortir - un jeune couple plein de problématiques, assez isolé, ça fait beaucoup de choses à gérer en effet, c'est vite l'explosion à tous les niveaux...
Là je leur dis à mes enfants, je leur apprends à respecter mes moments de calme, de solitude - je leur explique que c'est important pour que je sois en forme et que je m'occupe d'eux ensuite, ils me laissent dormir le matin, le grand aide sa petite soeur à préparer son petit déj (et encore elle s'est débrouillée toute seule ce matin).
C'est une parentalité différente de la norme - comme il y a des parents non-voyants, sourds - muets, ou d'autres handicaps visibles, la famille s'adapte ( d'où l'importance de la connaissance - reconnaissance de ses handicaps, de ses problématiques quand on a des TSA - très dur quand on ne sait pas - mes hyper sensorialités étaient perçues comme "exagérées" par mon ex mari, mais comme elles l'étaient par mes parents qui me trouvaient insupportable de ne "rien" supporter)

Melle Qui - oui voilà avec mes enfants, ce sont des passages du Paradis - béatitude, à l'Enfer - cauchemar...Bon, on traverse des tempêtes aussi et ils sont assez particuliers - d'après ce qu'on me dit (ce sont mes enfants, je ne m'en rends pas compte, sauf la deuz qui a une énergie qui dépasse la norme, c'est évident).
TSA ( prédiagnostic - printemps 2018, confirmation par psychiatre spécialisé - été 2019) - troubles anxio-dépressifs

Miiny
Occasionnel
Messages : 11
Enregistré le : dimanche 6 octobre 2019 à 23:25

Re: Voulez-vous des enfants ?

#105 Message par Miiny » lundi 7 octobre 2019 à 21:11

J'ai toujours était passionné par la grossesse et les changements que cela crée dans le corps de la femme.
Alors j'ai toujours voulue être enceinte, j'aime les bébés et les enfants jusqu'à un certain âge car c'est plus facile pour moi de communiquer avec eux.

Ensuite pour des raisons familial, à 12 ans je me suis retrouvée à jouer le rôle d'une mère, ma soeur avait même pas 3 mois quand ma mère à du aller travaillée de 7h à 19h/20h du lundi au samedi, j'ai découvert les complications d'un enfant, cela à durer 12 ans. Déposer à la nounous, aller au collège, récupérer chez la nounou, faire cuire le repas, lui donner le repas, lui faire prendre son bain, essayer de l'occuper à partir de ses 6 mois, faire mes devoirs quand ma mère était rentré puis dormir pour recommencer le lendemain. Ma soeur à était diagnostiquée TDAH avec Hyperactivité +++ selon ses médecins à 6 ans, alors après ça je ne voulais plus avoir d'enfants trop de contrainte.

Je suis tomber enceinte 2 fois, et j'ai fait de 2 fausses couches. La première fois, j'étais sous médicament très fort, j'étais droguée avec ma médication et bon je ne sais pas trop comment je suis arrivée chez mon voisin mais j'y était, une semaine de retard, un test positif, une fausse couche une semaine après. La seconde fois, le préservatif à craqué, mais comme j'étais sous pilule j'ai juste paniqué niveau maladie car on se connaissait à peine, finalement niveau maladie je n'ai rien eu mais j'étais enceinte, c'était une période où j'étais en dépression et un peu suicidaire alors je faisait n'importe quoi, alcool drogue, médicament contre indiqué pour la grossesse, mutilation, etc... à presque 1 mois et demi j'ai fais une fausse couche et elle a était un électrochoc, j'ai eu la chance de pas avoir eu le droit à un curetage.

Actuellement je souhaite toujours être enceinte, je veux savoir ce que ça fait de façon scientifique, émotionnelle et physique, mais les contrainte d'un enfant à partir de l'âge de 6 ans est compliqué pour moi.. alors j'ai le pour et le contre, je pense que si j'en ai je serais ravie et si j'en ai pas et bien tant pis.

Puis pour en avoir faudrait déjà que je puisse avoir une relation suivie de couple. Techniquement j'ai était en couple une fois pendant 1 mois et encore pendant 2 semaines j'étais à l'autre bout du pays. Actuellement je suis dans un début de relation mais j'habite Toulouse et lui proche de Paris, alors pour le moment ça va... peut-être que si géographiquement parlant nous étions plus proche ça n'irais pas...
Pré-Diag Psychologue 05-2019 :crazy:
Dossier envoyé au CRA .
Je patiente :arrow:

Répondre