En parler à son directeur ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Fleurdeprintemps
Fidèle
Messages : 148
Enregistré le : vendredi 29 août 2014 à 9:49

En parler à son directeur ?

#1 Message par Fleurdeprintemps » mardi 12 février 2019 à 10:05

Bonjour,

J'ai reçu un document diagnostic de la psychiatre à remettre au médecin du travail. Mais je n'ose pas faire ce pas. Je dois peut-être d'abord digérer la validation du diagnostic.

Dans mon boulot, ils organisent depuis cette année une journée du personnel obligatoire. J'ai montré le programme à mon mari, et il ne comprend pas pourquoi je ne veux pas y aller car ça à l'air "super" : déjeuner collectif - partir dans un domaine - choisir 3 activités sportives ou + touristiques pour la journée - lunch ensemble ...

Pour moi, c'est au-dessus de mes forces. Si je n'y vais pas, je dois prendre 1 jour de congé et ça ne sera pas apprécié de ma hiérarchie. Je compte ensuite transformer ce jour de congé en jour maladie. Mais difficile de remettre un certificat médical + de 2 mois à l'avance (nous devons donner une réponse la semaine prochaine).

Se posent alors les choix suivants :
1) je vais d'abord expliquer au médecin du travail, avec mes documents de diagnostic SED + autisme que cette journée n'est pas faisable pour moi. Ce serait trop dur physiquement entre autre.
2) je fais l'option 1 et ensuite je vais trouver mon directeur (qui est quelqu'un de très humain et de très compréhensif)
3) j'explique seulement à mon directeur que cette journée du personnel est une très belle initiative, mais que actuellement j'ai beaucoup de problèmes de santé et que j'ai un mode de fonctionnement qui me rend difficile les journées en groupe. Que ça me génère beaucoup trop de fatigue. Que ça n'a rien à voir avec le fait que je ne veux pas passer du temps avec mes collègues. Seulement que c'est trop compliqué à gérer pour moi.

Qu'en pensez-vous ?
Diagnostiquée HPI en 2014
Diagnostiquée SED en 02/2018
Pré-diagnostic le 21/12 : TSA (asperger)
Diagnostic TSA (asperger) le °7/02/2019 par psychiatre

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 1417
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: En parler à son directeur ?

#2 Message par lulamae » mardi 12 février 2019 à 10:45

Tu es prof des écoles ? J'ai été prof en collège, le système est peut-être un peu différent.
Je te conseillerais l'option 1 ou 2, même si les médecins de l'EN ne sont pas des plus compréhensifs ou ouverts (enfin, ça dépend des académies).
L'option "prendre un jour maladie" serait faute de mieux, parce que tu auras un jour de carence et ne seras pas payée.
Je vais peut-être dire un truc bête, mais tu pourrais demander au médecin de l'EN s'il serait possible qu'il te mette en relation avec l'Inspecteur/trice académique, pour l'en informer. Il me semble que ce genre de journée relève de l'Inspection Académique au niveau organisation.
Et encore, je crois me rappeler que tu es en Belgique, et le système est sans doute encore différent du nôtre…
Diagnostic TSA en cours à l'hôpital Sainte-Anne depuis juillet 2018 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel syndrome Ehlers-Danlos ?).

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Fleurdeprintemps
Fidèle
Messages : 148
Enregistré le : vendredi 29 août 2014 à 9:49

Re: En parler à son directeur ?

#3 Message par Fleurdeprintemps » mardi 12 février 2019 à 10:49

lulamae a écrit :
mardi 12 février 2019 à 10:45
Tu es prof des écoles ? J'ai été prof en collège, le système est peut-être un peu différent.
Je te conseillerais l'option 1 ou 2, même si les médecins de l'EN ne sont pas des plus compréhensifs ou ouverts (enfin, ça dépend des académies).
L'option "prendre un jour maladie" serait faute de mieux, parce que tu auras un jour de carence et ne seras pas payée.
Je vais peut-être dire un truc bête, mais tu pourrais demander au médecin de l'EN s'il serait possible qu'il te mette en relation avec l'Inspecteur/trice académique, pour l'en informer. Il me semble que ce genre de journée relève de l'Inspection Académique au niveau organisation.
Et encore, je crois me rappeler que tu es en Belgique, et le système est sans doute encore différent du nôtre…
Non, je ne suis pas prof. Je travaille dans une grosse structure. Je fais du travail de bureau.
Mes jours de maladie sont payés.
Diagnostiquée HPI en 2014
Diagnostiquée SED en 02/2018
Pré-diagnostic le 21/12 : TSA (asperger)
Diagnostic TSA (asperger) le °7/02/2019 par psychiatre

Avatar du membre
hazufel
Forcené
Messages : 2116
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: En parler à son directeur ?

#4 Message par hazufel » mardi 12 février 2019 à 11:00

Fleur de printemps, je dirais que tu peux d'ores et déjà aller voir ton médecin du travail, pour lui transmettre tes deux diagnostics (SED et TSA), il doit les avoir dans ton dossier. Est-ce qu'en Belgique il existe l'équivalent des RQTH et est-ce que le médecin du travail peut demander des aménagements pour toi ?
Ensuite j’opterais pour la solution 3, tu peux indiquer que tu as eu différents bilans de "santé" qui indiquent une grande fatigabilité et que tu ne te sens pas prête à affronter une telle journée après toutes ces épreuves.
Mon médecin du travail m'a fortement déconseillée de parler d'autisme (qui est souvent connoté maladie psy dans un sens péjoratif) et de ne dire que les aménagements qu'il préconise. Je m'en suis tenue à ses conseils.
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2105
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: En parler à son directeur ?

#5 Message par olivierfh » mardi 12 février 2019 à 11:13

Oui il me semble qu'en parler au médecin du travail est la façon de faire les choses tel que c'est prévu/organisé par les règles/la législation (et en fait je ne vois pas en quoi les 3 options s'excluraient mutuellement).
Fleurdeprintemps a écrit :
mardi 12 février 2019 à 10:05
J'ai montré le programme à mon mari, et il ne comprend pas pourquoi je ne veux pas y aller car ça à l'air "super" : déjeuner collectif - partir dans un domaine - choisir 3 activités sportives ou + touristiques pour la journée - lunch ensemble ...
:lol: Il a encore des choses à apprendre sur le TSA et sur toi...
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 enfants avec légers traits Asperger, le cadet surtout, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
Flower
Forcené
Messages : 3991
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: En parler à son directeur ?

#6 Message par Flower » mardi 12 février 2019 à 15:13

Je trouve la proposition d'Hazufel plutôt bien. En complément, je pense qu'il vaudrait mieux mettre en avant les difficultés physiques que la participation à cette journée te poserait. C'est généralement plus facile à faire comprendre.
Détectée HQI à 7 ans, diagnostiquée aspie le 07/07/2015.

Avatar du membre
Fleurdeprintemps
Fidèle
Messages : 148
Enregistré le : vendredi 29 août 2014 à 9:49

Re: En parler à son directeur ?

#7 Message par Fleurdeprintemps » lundi 18 février 2019 à 16:31

Mon mari a encore beaucoup de chose à apprendre sur moi, et je ne suis pas encore prête à lui annoncer mon diagnostic.

Aujourd'hui, j'ai été voir le médecin du travail. Rien de bien spécial, à part me dire d'en parler à mon directeur qui est quelqu'un de très humain et de très compréhensif (ça je le savais déjà).

Ensuite, j'ai discuté avec mon directeur qui est réellement quelqu'un de très bien. Je lui ai même parlé de mon autisme et il a été très ouvert. Il reste à ma disposition pour le moindre problème. Il se fait qu'il est très ouvert sur cette question car il connaît lui-même personnellement plusieurs autistes (de divers profils) et du coup, il y est fort sensibilisé.

Comme je suis plus efficace le matin, mais nous n'avons pas d'horaire flexible, il m'a conseillé de retourner voir le médecin du travail, qu'elle fasse un papier m'autorisant à commencer plus tôt et à repartir plus tôt pour raisons médicales (pour commencer 2 jours par mois : tester la faisabilité et la réaction peut-être des autres collègues). Il m'a conseillé de discuter avec mon supérieur direct pour voir s'il ne serait vraiment pas faisable de faire de temps en temps du télé-travail... et il veillerait à ce que je ne reçoive pas tous les appels à la maison, mais que ça passe par le service et qu'on me transmette les infos (au cas ou le télé-travail est possible).

Il m'a affirmé qu'il veillerait personnellement à ce qu'on ne revienne plus sur le manque de contact envers mes collègues directs lors des évaluations. Pour la journée du personnel, il m'a dit que si je ne souhaitais pas prendre congé, ça ne lui posait aucun problème si je remets un certificat médical et pour les autres team-building : à voir comment je le sens, je viens ou je ne viens pas.

voilà, que du positif. :D

Merci encore pour vos conseils.
Diagnostiquée HPI en 2014
Diagnostiquée SED en 02/2018
Pré-diagnostic le 21/12 : TSA (asperger)
Diagnostic TSA (asperger) le °7/02/2019 par psychiatre

Tea Bo
Habitué
Messages : 68
Enregistré le : vendredi 24 juillet 2015 à 14:43

Re: En parler à son directeur ?

#8 Message par Tea Bo » mardi 19 février 2019 à 1:27

Ohh bien si non seulement l'échange avec ton directeur a été positif mais si en plus cela peut déboucher sur des aménagements :bravo:
Diagnostiqué en 2009 (à 21 ans)

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2105
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: En parler à son directeur ?

#9 Message par olivierfh » mercredi 20 février 2019 à 21:07

Fleurdeprintemps a écrit :
lundi 18 février 2019 à 16:31
je ne suis pas encore prête à lui annoncer mon diagnostic.
Dommage, le conjoint me semble la première personne à informer (enfin si c'est la personne la plus proche, plus que les amis proches éventuels).
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 enfants avec légers traits Asperger, le cadet surtout, aucun diagnostic lancé.

Lilette
Forcené
Messages : 10176
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: En parler à son directeur ?

#10 Message par Lilette » lundi 25 février 2019 à 0:53

olivierfh a écrit :
mercredi 20 février 2019 à 21:07
Fleurdeprintemps a écrit :
lundi 18 février 2019 à 16:31
je ne suis pas encore prête à lui annoncer mon diagnostic.
Dommage, le conjoint me semble la première personne à informer (enfin si c'est la personne la plus proche, plus que les amis proches éventuels).
Effectivement.
D'autant s'il apprend que tu en as parlé à des "étrangers" (médecine du travail + employeur ) avant lui.
Il risquerait de peut-être mal le prendre & ce serait compréhensible.
TSA.

Répondre