Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1286
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#121 Message par Autrey » vendredi 8 novembre 2019 à 17:02

Possible que ce soit une boite à fric, difficile à dire mais site avec tous ces tests un peu curieux : test payants ? A quoi ça rime ?
j'ai demandé à Cap Emploi pour le dispositif autisme dans le 78 mais n'habitant pas ce département possible que je puisse pas en bénéficier d'après eux.
La conseillère Cap Emploi m'a dirigé vers LADAPT et LES AMIS DE L'ATELIER.
Une autre personne m'a aussi parlé de l'APAJH.
Dommage qu'on soit obligé de s'orienter vers des structures généralistes d'handicap, qu'on ne puisse pas s'appuyer sur des structures d'insertion d'autistes. :innocent:
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20282
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#122 Message par Jean » mardi 19 novembre 2019 à 12:40

Je n'ai pas lu tout le fil.

Quelques remarques :
  • - Un conseiller Cap Emploi a en général entre 150/200 personnes handicapées à suivre;
    - Le dispositif de l'emploi accompagné (il faut passer par la MDPH pour avoir une orientation vers ce dispositif) a un taux d'encadrement d'à peu près un conseiller pour 10 personnes handicapées à suivre:
    - dans le cadre du 4ème plan autisme, l'Etat est en train d'accorder des financements supplémentaires pour le dispositif de l'emploi accompagné en priorité pour les personnes autistes;
    - les dispositifs choisis pour l'emploi accompagné ont rarement une connaissance autisme au départ : mais çà peut venir. Dans l'exemple de la Bretagne, 30% des personnes suivies jusqu'à présent sont autistes. De ce fait, il y a une montée en compétences;
    - les entreprises citées dans le fil, comme Auticonsult, n'ont aucune subvention;
    - Aspertise a été liquidée;
    - AVENCOD a une subvention, parce qu'elle a le statut d'entreprise adaptée, qui lui impose d'avoir une majorité de personnes handicapées dans ses salariés; mais surtout, çà permet à l'entreprise utilisatrice de tenir compte de la sous-traitance dans son obligation d'emploi de travailleurs handicapés (avec les ESAT, au maxi pour la moitié de l'obligation);
    - le licenciement sans cause réelle et sé&rieuse d'un salarié ayant moins de deux ans d'ancienneté n'a jamais coûté cher;
    - j'ai eu l'occasion d'accompagner un forumeur en reclassement dans une formation par l'école Simplon : cela s'est très bien passé, l'école a accepté que toute la formation se fasse en télétravail, et un emploi de développeur s'est ensuite concrétisé (à 80% en télétravail);
    - je suis plus sceptique sur les tests de personnalité utilisés par Hiphipin;
    - il y a très peu d'entreprises adaptées aux personnes autistes : en plus d'Avencod, il y a Socia3. Celle-ci a été créée avec le CRA de Tours, mais je ne trouve plus d'information liée à l'autisme dans le site de l'entreprise;
    - Josef Schovanec dans son rapport sur l'emploi a ciblé différents métiers pour les personnes autistes. Lors de la préparation du 4ème plan, j'ai défendu l'idée de financer des entreprises adaptées dans ces différents secteurs, pour valoriser les compétences des personnes autistes (au-delà de l'informatique) et pouvoir diffuser l'info ensuite. Cela n'a pas été retenu : je pense qu'au moment de l'élaboration du plan, les entreprises adaptées n'étaient pas en odeur de sainteté (c'est revenu plus tard).
    - les généralisations sur les associations ou les entreprises ne sont pas très pertinentes. Une association peut être très importante et ne recevoir aucune subvention.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1286
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#123 Message par Autrey » mercredi 20 novembre 2019 à 12:23

Pour Cap Emploi, c'est effectivement une catastrophe, comme on l'a déjà dit ils n'ont pas d'argent.
Je ne connaissais pas le dispositif emploi accompagné par le biais de la MDPH
Auticonsult n'est pas aspie-friendly : elle juge les autistes avec par exemple une semaine de tests où un autiste est observé comme des souris de labo, désolé mais en France du moins comme système de recrutement c'est anormal pour des personnes dites "normales", cela l'est encore plus pour des autistes qu'ils sont censés aidé.....C'est choquant.
Auticonsult devrait faire comme un cabinet de conseil lambda c'est à dire embaucher des autistes avec BAC+4 en informatique et les juger selon leurs compétences, puis les accompagner pour leur prise de poste pour le côté autisme.
Les assocs généralistes de suivi d'handicapés qu'elles s'autofinancent ou pas genre LADAPT ne jugent pas avec des tests ou des observations, elles aident simplement.
A signaler "A l'Action pour l'Autisme Asperger" qui elle est une assoc qui accompagne tous les aspies demandeurs d'emploi sans juger, jauger, quelle que soit le diplome ou l'expérience ou le niveau d'autisme. Peut-être d'autres assocs sont-elles comme cette assoc, simplement bienveillantes....
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1286
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#124 Message par Autrey » mercredi 20 novembre 2019 à 13:40

Si Asperteam et Aspertise ont disparu c'est pour on peut penser plusieurs raisons dont 3 :
- La plaquage de concepts anglo-saxons en France ne fonctionne pour tout.
- La sélection d'autistes "pas vraiment autistes" et si possibles diplomés avec de l'expérience, cela ne correspond pas avec beaucoup d'autistes en échec scolaire, avec peu d'expérience car ne passant pas le stade de l'entretien, etc.
- Enfin aux USA des boites informatiques avec des informaticiens aspies hautement qualifiés ont une meilleur viabilité car il y'a des Silicon Valley regroupées au niveau géographique, il y'a la population (300 millions) donc plus de probabilité de trouver ces profils, ils en font venir de l'étranger moyennement de bons salaires, etc..
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1286
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#125 Message par Autrey » jeudi 21 novembre 2019 à 16:33

Faire semblant dans le monde du travail est fatigant, ceci dit des autistes le font car la plupart des structures d'accompagnement (entreprises n'embauchant que des autistes, assocs, etc.) ne sont pas à la hauteur de l'enjeu, ne jouent pas le jeu ou simplement pour certaines sont des boites à fric ou des sociétés se servant de la com' autour des autistes pour faire du business.
C'est triste quand même.
On espère malgré tout la sincérité pour certaines.

Ceci dit pour les avoir côtoyé, entre celles à qui on envoie un CV et qui n'ont même pas le tact de répondre, celles qui embauchent des autistes en stage permanent (Aspertise le faisait d'après ce qui a été dit) ce qui est stressant pour des autistes en recherche de stabilité, celles qui comme Auticonsult font des process de recrutement insensés (1 semaine de recrutement non payée et non déclarée) pour sélectionner sous couvert de "définir la responsabilité pour mieux accompagner", la sélection est horrible pour des autistes qui dans la vie à force d'être sélectionnés sont sur le bord de la route....

Certaines assocs ont la volonté mais pas les moyens...la sincérité et la réelle volonté d'aider sont dans ces structures.

Des personnes à la tête de certaines de ces assocs ou des ces entreprises soi-disant "aspie-friendly" sont attirées par la lumière d'un beau plateau TV, les belles décorations....qui fait qu'on se demande si elles sont là pour faire "greluches achetées" plus que dans une réelle volonté de faire progresser l'autisme dans le monde du travail (je ne citerai pas de noms mais on m'a parlé de certaines personnes...).

Ces psychotherapeutes autoproclamés ,ces "coachs" : le grand mot c'est coach ! Des personnes pas psychologues où alors avec de vagues études et qui sont là pour vous observer dans le processus de recrutement comme si un autiste n'était pas un salarié comme les autres....comme s'il était "bizarre" (il doit être bizarre on va l'observer...), de plus les psychologues expérimentées sont là pour ça ? Pourquoi ces coachs ? Ces coachs hybrides ni psychologues ni professionnelles du recrutement sont en fait compétentes en rien....

Le résultat on le connait....perso je ressaie dans une entreprise lambda, en cachant, en faisant semblant...
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 363
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#126 Message par Controleur » samedi 23 novembre 2019 à 16:59

Autrey a écrit :
jeudi 21 novembre 2019 à 16:33
Faire semblant dans le monde du travail est fatigant, ceci dit des autistes le font car la plupart des structures d'accompagnement (entreprises n'embauchant que des autistes, assocs, etc.) ne sont pas à la hauteur de l'enjeu, ne jouent pas le jeu ou simplement pour certaines sont des boites à fric ou des sociétés se servant de la com' autour des autistes pour faire du business.
C'est triste quand même.
On espère malgré tout la sincérité pour certaines.

Ceci dit pour les avoir côtoyé, entre celles à qui on envoie un CV et qui n'ont même pas le tact de répondre, celles qui embauchent des autistes en stage permanent (Aspertise le faisait d'après ce qui a été dit) ce qui est stressant pour des autistes en recherche de stabilité, celles qui comme Auticonsult font des process de recrutement insensés (1 semaine de recrutement non payée et non déclarée) pour sélectionner sous couvert de "définir la responsabilité pour mieux accompagner", la sélection est horrible pour des autistes qui dans la vie à force d'être sélectionnés sont sur le bord de la route....

Certaines assocs ont la volonté mais pas les moyens...la sincérité et la réelle volonté d'aider sont dans ces structures.

Des personnes à la tête de certaines de ces assocs ou des ces entreprises soi-disant "aspie-friendly" sont attirées par la lumière d'un beau plateau TV, les belles décorations....qui fait qu'on se demande si elles sont là pour faire "greluches achetées" plus que dans une réelle volonté de faire progresser l'autisme dans le monde du travail (je ne citerai pas de noms mais on m'a parlé de certaines personnes...).

Ces psychotherapeutes autoproclamés ,ces "coachs" : le grand mot c'est coach ! Des personnes pas psychologues où alors avec de vagues études et qui sont là pour vous observer dans le processus de recrutement comme si un autiste n'était pas un salarié comme les autres....comme s'il était "bizarre" (il doit être bizarre on va l'observer...), de plus les psychologues expérimentées sont là pour ça ? Pourquoi ces coachs ? Ces coachs hybrides ni psychologues ni professionnelles du recrutement sont en fait compétentes en rien....

Le résultat on le connait....perso je ressaie dans une entreprise lambda, en cachant, en faisant semblant...
J'ai bien connu ce que tu as dit. Quand j'ai préparé mon concours de secrétaire comptable par voie réservé aux titulaires d'une reconnaissance de travailleur handicapé je n'avais à ce jour jamais croisé de jury aussi retord et aussi gorgé de préjugés. Pour m'avoir mis à deux sessions consécutives, 5 et 6/20, je n'ai plus jamais voulu entendre parler de procédure par voie adapté. J'ai fait un constat identique dans le privé ou en fait on attends de toi que tu rentre dans tels ou tels cases pour que tu sois embauché ne serait ce que pour une mission d'intérim.

Comme tu dit lorsque je suis passé à la télévision au théâtre edouard VII à la télévision, je me suis vu dans une position ou de toute façon maintenant beaucoup de gens n'aurait que le mot autisme à la bouche et me traiterait comme le dernier des neuneus. J'ai passé mon concours à la direction générale des finances publiqes catégorie B, j'ai cartonné aux écrits et pour les oraux j'ai voulu jouer la carte du silence sur ma situation de handicap. Heureusement que le clip ou je suis passé avec valérie bonneton fut oublié parce que me revoir avec cette espèce de voix robotique et ce gros ventre mou, ça me rendait très mal.

Non ce ne sont pas de coachs que les autistes en capacité de travailler ont besoin mais de pouvoir faire la démonstration de leur savoir faire et même si ça casse parfois ce qui est normalement admis.

Les coachs tu sais ce sont des gens qui auraient voulut pouvoir poser leur plaque de psychiatre , psychologue ou psychanalyste mais ont échoués aux examens pour pouvoir le devenir. Alors comme même aujourd'hui la parole du médeçin n'est pas forcément crédibilisé et que maintenant on est tous invité à soigneusement s'améliorer soi même tout les jours au lieu de travailler à changer ce qu'il y'a autour de toi. Une seule sort du lot, parce qu'elle a fait médecinne et est diplômé de neuropsychologie tout en trempant via sa maman dans le monde de l'autisme et a du gérer son frère autiste. Elle a son actif de nombreux jeunes adultes qui travaillent et sont en couple.
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

oreo64
Habitué
Messages : 99
Enregistré le : mardi 30 avril 2019 à 17:19

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#127 Message par oreo64 » mardi 26 novembre 2019 à 8:42

Bonjour,

J'ai entendu dire qu'auticonsult allait lancer un projet sur la comptabilité et la finance mais je ne sais pas où ils en sont.
Diagnostiqué Asperger en 2010

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 363
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#128 Message par Controleur » mardi 26 novembre 2019 à 17:47

oreo64 a écrit :
mardi 26 novembre 2019 à 8:42
Bonjour,

J'ai entendu dire qu'auticonsult allait lancer un projet sur la comptabilité et la finance mais je ne sais pas où ils en sont.
Ce n'est pas un projet qui va se faire tout de suite tout de suite et d'autant plus que si le marché de l'informatique est rentable, je ne vois pas ou seront les perspectives de croissance sur un marché qui certe bouge mais a été toujours hostile à l'intérgation en son sein de collaborateurs comptables autistes.
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

oreo64
Habitué
Messages : 99
Enregistré le : mardi 30 avril 2019 à 17:19

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#129 Message par oreo64 » mardi 26 novembre 2019 à 19:34

Bonsoir,

J'ai recherché sur Internet les nouveaux job coachs qui arrivent sur le marché .J'avais pris contact avec une job coach grenobloise qui avait des bureaux sur Antony (Hauts de Seine) et je crois qu'elle revient qu'il y a la possibilité d'obtenir d'un financement de l'Agefigh. Je l'ai eue au téléphone l'année dernière.Il y a Honor International dirigée par une militante associative assez connue dans le milieu de l'autisme asperger.J'ai trouvé le nom d'une autre job coach Asperger que j'ai trouvée sur Internet qui travaille je crois dans une société Lm Conseil .Enfin ,il y a un nouveau job coach qui m'a particulièrement intéressé .Je pensais que c'était seulement Tanlent d'As qui proposait des services payants mais je me suis trompé.Les associations généralistes ont crée des centres aérés pour autistes Asperger et bien j'ai découvert qu'il existait une agence de voyage pour autiste Asperger.Il ne manque plus que les DVD pour apprendre les habilités sociales et les agences matrimoniales pour autistes.La société en question du ciel et du sel dirigé par un job coach franco-grec qui propose une semaine de voyage en Grèce pour améliorer ses compétences en habilités sociales et ses habilités socio-professionnels .ça sent l'attrape-nigaud à plein nez.Les prestations ont l'air aussi loufoques que celui de Hippip 'in .
Je me pose une question:il n'existe pas une certification avec une formation pour devenir job coach Asperger en France.
Je sais juste que le métier de job coach n'est pas réglementé par les pouvoirs publics.
Diagnostiqué Asperger en 2010

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 363
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#130 Message par Controleur » mardi 26 novembre 2019 à 19:53

oreo64 a écrit :
mardi 26 novembre 2019 à 19:34
Bonsoir,

J'ai recherché sur Internet les nouveaux job coachs qui arrivent sur le marché .J'avais pris contact avec une job coach grenobloise qui avait des bureaux sur Antony (Hauts de Seine) et je crois qu'elle revient qu'il y a la possibilité d'obtenir d'un financement de l'Agefigh. Je l'ai eue au téléphone l'année dernière.Il y a Honor International dirigée par une militante associative assez connue dans le milieu de l'autisme asperger.J'ai trouvé le nom d'une autre job coach Asperger que j'ai trouvée sur Internet qui travaille je crois dans une société Lm Conseil .Enfin ,il y a un nouveau job coach qui m'a particulièrement intéressé .Je pensais que c'était seulement Tanlent d'As qui proposait des services payants mais je me suis trompé.Les associations généralistes ont crée des centres aérés pour autistes Asperger et bien j'ai découvert qu'il existait une agence de voyage pour autiste Asperger.Il ne manque plus que les DVD pour apprendre les habilités sociales et les agences matrimoniales pour autistes.La société en question du ciel et du sel dirigé par un job coach franco-grec qui propose une semaine de voyage en Grèce pour améliorer ses compétences en habilités sociales et ses habilités socio-professionnels .ça sent l'attrape-nigaud à plein nez.Les prestations ont l'air aussi loufoques que celui de Hippip 'in .
Je me pose une question:il n'existe pas une certification avec une formation pour devenir job coach Asperger en France.
Je sais juste que le métier de job coach n'est pas réglementé par les pouvoirs publics.
Parce que le métier de coach tout court n'est soumis à aucune réglementation, tant est si bien que peuvent s'auto proclamer job coachs des gens qui en fait sortent de formations payées rubis sur l'ongle ou on apprends pas grand chose que des slides qu'on diffuse à des étudiants d'école de commerce.

Honnor international, c'est sous la direction de Nicole Dammagio, une femme qui fait partie de l'élite parisienne et travaillant dans le luxe. Sa fille s'appelle Anne-claire et a écrit un livre "une épée dans la brumme". Il faut payer très cher pour en faire partie et c'est destiné à des autistes qui sortent de prépas et de grandes écoles (HEC, les mines, ponts et chaussées). Entre guillemets des autistes qui sont sortits du haut du panier mais qui sont jugés suffisament malléables pour rentrer dans le moule.

Un voyage en grèce pour améliorer ses compétences sociales? C'est une plaisenterie de mauvais goût j'espère? Parce que c'est bien le pays qui met en cage des autistes quand leurs parents ne paient pas les soins,non?

La détresse et la misère sont tellement grandes qu'on a créé un business juteux qui est tout juste bon à rendre les bénéficiaires encore plus exclus et en faire des damés sociaux.

Ce n'est pas des centres aérés qu'il faut pour les autistes: c'est simplement des endroits ou ils sont pris pour ce qu'ils sont et mis avec des gens ne l'étant pas.

Plus ça va, plus j'ai l'impression que faudrait qu'un spartacus vienne dans le microcosme autistique et fasse vraiment très peur pour que tout ce bordel cesse.

Vraiment quand j'entends parler de toutes ces niaiseries des plus regressives, je me dis que j'ai bien fait de ne jamais avoir voulu refuser tout contact avec les neurotypiques. On dirait un mauvais veaudeville qui se joue.
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

ブノワ
Fidèle
Messages : 168
Enregistré le : jeudi 16 mai 2019 à 18:42

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#131 Message par ブノワ » mercredi 27 novembre 2019 à 3:44

Autrey a écrit :
mercredi 20 novembre 2019 à 13:40
Si Asperteam et Aspertise ont disparu c'est pour on peut penser plusieurs raisons dont 3 :
- La plaquage de concepts anglo-saxons en France ne fonctionne pour tout.
- La sélection d'autistes "pas vraiment autistes" et si possibles diplomés avec de l'expérience, cela ne correspond pas avec beaucoup d'autistes en échec scolaire, avec peu d'expérience car ne passant pas le stade de l'entretien, etc.
- Enfin aux USA des boites informatiques avec des informaticiens aspies hautement qualifiés ont une meilleur viabilité car il y'a des Silicon Valley regroupées au niveau géographique, il y'a la population (300 millions) donc plus de probabilité de trouver ces profils, ils en font venir de l'étranger moyennement de bons salaires, etc..
Les personnes un peu moins "naives" sur la nature humaine peuvent aussi repondre "la reponse D".
Le fait qu au moins une structure continue de tourner me conforte dans cette reponse, a savoir que prendre en charge une entreprise d emploi de personnes autistes, et communiquer sur ce sujet, ce sont des choses tres differentes.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

oreo64
Habitué
Messages : 99
Enregistré le : mardi 30 avril 2019 à 17:19

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#132 Message par oreo64 » mercredi 27 novembre 2019 à 9:49

Bonjour,

Je vais donc vous montrer quelques extraits du projet du ciel et du sel :

"Le projet "du ciel et du sel" fait partie d'un programme des formations, qui commence par la formation en pratique "Challenge Up" que j'organise, adressée aux adultes présentant du syndrome d'Asperger, afin d’améliorer leurs compétences en communication et de soutenir leur capacité de l'autonomie.



L’origine de ce projet réside dans les effets bénéfiques du voyage, pas seulement pour les Aspies mais aussi pour les personnes dites «neurotypiques». Le voyage permet de développer les compétences interpersonnelles, le renouvellement psychique suscité par la découverte de nouveaux lieux. Le voyage nous amène finalement à la découverte de nouvelles limites de nous-mêmes.



Le concept d’allier une formation théorique à l’expérimentation de cette formation au cours d’un séjour à l’étranger est unique! Le voyage permet de travailler à la fois ‘l'indépendance, le sens de la communication, la gestion du temps, la persistance dans l’effort, la coopération - le travail en équipe/teamworking,...Toutes ces compétences sont nécessaires à la gestion de vie quotidienne des personnes "atypiques" mais sont également importantes pour leur vie socio-professionnelle.

J'ai vu que la co-organisatrice de ce fameux voyage l'été sur Facebook n'est autre que la psychologue de Talent d'As .Elle ne sait pas quoi faire pour se faire du pognon sur le dos des candidats autistes qu'elle suit dans son association.C'est hors sujet par rapport au thème du forum mais je suis allé voir le projet Friends Play pour voir en quoi ça consiste (pseudo-programme de développement des habiletés sociales et de la scolarité des enfants Asperger) auquel participe la psychologue de Talent d'As , c'est une vraie pompe à fric.Il faudra bien un jour que les militants associatifs prennent leur responsabilité et mettent leurs adhérents contre les pratiques que l'on voit dans les dispositifs d'insertion professionnelle .Quand j'ai parlé du job coach de Talent d'As à la fondatrice d' à l'Autisme Emploi Asperger,j'ai senti un malaise de sa part et j'ai l'impression que pas de militants associatifs sont au courant de leurs pratiques mais préfèrent se taire de peur d'un procès pour diffamation.
Diagnostiqué Asperger en 2010

ブノワ
Fidèle
Messages : 168
Enregistré le : jeudi 16 mai 2019 à 18:42

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#133 Message par ブノワ » mercredi 27 novembre 2019 à 10:29

Le fait d aller a l l'etranger est par essence profitable a tous les autistes suffisamment autonomes.
D abord parce que des bizarreries legeres seront souvent mieux tolérées par des etrangers, justement.
Ensuite parce qu il y a encore quelques pays ou etre francais ou francophone est bien vu, oui c est du strict bol.

Rien de sorcier ni de spécial a l accompagnement la dedans. (mais un accompagnement a l autonomie peut etre intéressant en combinaison).

Evidemment, il y a aussi des personnes qui profitent des autistes a l etranger, souvent des français...

Eta on est grandement hs là.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

oreo64
Habitué
Messages : 99
Enregistré le : mardi 30 avril 2019 à 17:19

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#134 Message par oreo64 » mercredi 27 novembre 2019 à 14:55

Bonjour,

Ce qui me gêne , c'est que l'on vende un soi-disant projet où on va valoriser les compétences d’habileté sociale et de compétences socio-professionnelles.De plus ,j'ai connu la psychologue qui est co-organisatrice du voyage d'été de Talent d'As puisque j'ai été leur fameux "patient " de l'association durant un an et je sais que la psychologue mange à tous les râteliers pour faire rentrer le maximum de fric dans l'association.
L'autre job coach et coach de vie du projet du ciel et du sel (consultant en communication ) qui organise le voyage .Je ne sais pas d'où il sort.Sur son profil ,il indique qu'il a des expériences professionnelles dans le marketing et dans la publicité mais il ne montre aucunement qu'il a des compétences par des certifications de coach dans l'autisme ni de formation dans l'autisme pour encadrer ces jeunes.De plus ,il ne montre qu'une certification de coach professionnel et non dans le milieu du handicap.J'ai juste vu que cet individu faisait partie du programme Friends Play .
Diagnostiqué Asperger en 2010

Hokusai
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : mardi 27 novembre 2018 à 12:26

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#135 Message par Hokusai » dimanche 8 décembre 2019 à 13:51

Autrey a écrit :
jeudi 21 novembre 2019 à 16:33

Ces psychotherapeutes autoproclamés ,ces "coachs" : le grand mot c'est coach ! Des personnes pas psychologues où alors avec de vagues études et qui sont là pour vous observer dans le processus de recrutement comme si un autiste n'était pas un salarié comme les autres....comme s'il était "bizarre" (il doit être bizarre on va l'observer...), de plus les psychologues expérimentées sont là pour ça ? Pourquoi ces coachs ? Ces coachs hybrides ni psychologues ni professionnelles du recrutement sont en fait compétentes en rien....

Le résultat on le connait....perso je ressaie dans une entreprise lambda, en cachant, en faisant semblant...
Tout à fait d'accord.
Auticonsult m'a de fait licencié (qu'ils n'osent pas dire que c'était une rupture d'un commun accord) pour intermission (ce qui n'est pas un motif légal), intermission qui a duré deux mois avant que j'ai le bonheur (notamment dans mes dernières semaines) de ne plus les voir et de ne plus les entendre. Les conversations avec eux étaient intellectuellement misérables. Pas étonnant que la boite n'ait eu qu'un nombre de consultants se comptant sur les doigts d'une main pendant longtemps.

Le terme de "vagues études" s'étend d'ailleurs à tous leurs encadrants. Aucune réflexion sur rien. Tout à fait d'accord sur les "coachs".... En rajoutant que j'ai une piètre opinion sur leur moralité.
Diagnostiqué Asperger en 2007

Répondre