Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Kiri30
Régulier
Messages : 44
Enregistré le : dimanche 14 octobre 2018 à 17:56
Localisation : Montpellier, Lunel et Nîmes

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#46 Message par Kiri30 » samedi 13 juillet 2019 à 10:02

oreo64 a écrit :
vendredi 12 juillet 2019 à 20:09
Tu as eu des retours sur Asperteam?
Non.

Quand j'ai vu ce nom sur le forum, j'ai cherché sur le web.

Et j'ai été très surpris par leur parcours FrenchTech, et les soutiens institutionnels afférents.
Tardivement diagnostiqué.
Entre Montpellier et Nîmes, via Lunel.

oreo64
Régulier
Messages : 56
Enregistré le : mardi 30 avril 2019 à 17:19

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#47 Message par oreo64 » samedi 13 juillet 2019 à 14:47

Je pense que la gérante a le bras long et sait faire du lobbying. Par contre,elle est beaucoup moins réactive pour répondre à mes e-mails et à mes appels téléphoniques. J'ai l'impression que tu n'as pas l'air emballé par le projet de la fondatrice.
Diagnostiqué Asperger en 2010

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 328
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#48 Message par Controleur » dimanche 14 juillet 2019 à 7:43

oreo64 a écrit :
vendredi 12 juillet 2019 à 20:09
Kiri30 a écrit :
jeudi 11 juillet 2019 à 16:43
oreo64 a écrit :
dimanche 7 juillet 2019 à 18:05
[...]
Les pratiques de certaines structures d'insertion professionnelle autistes devraient être dénoncées ainsi que de certaines entreprises soi -disant autistophiles.
C'est peu de le dire. Quant à Asperteam, je ne comprends pas comment ils ont obtenu un prix "French Tech" :

* https://www.lahanditech.fr/laureats-2017
* https://www.youtube.com/watch?v=z9ayULHxecw

Cela illustre :
  1. l'incompétence de certains en technologie (surtout à Pôle Emploi),
  2. l'autisme sert encore et toujours de faire valoir des politiques qui s'en fichent,
Et la cerise sur le gâteau :
Est-ce que le parti au pouvoir prendra le risque de facher certaines associations gestionnaires (il y en a des biens) et donc des notabilités locales, avec les municipales qui arrivent ?
On verra au printemps !
Tu as eu des retours sur Asperteam?
En tout cas , je n'ai aucune nouvelle d'Asperteam depuis 2 mois .Les accompagnatrices sont des psychologues qui ne connaissent rien au monde de l'entreprise.Elles viennent du monde associatif ,donc difficile de m'orienter .Mon dernier espoir est l'Autisme Emploi Asperger.J'ai trouvé un stage en cabinet d'expertise -comptable seulement grâce à mon réseau .
@oreo64: cela démontre que dans le microcosme de l'expertise comptable, c'est le bouche à oreille qui fait la différence. Et cela démontre l'inutilité d'être accompagné par une personne qui n'es pas professionnelle.
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

oreo64
Régulier
Messages : 56
Enregistré le : mardi 30 avril 2019 à 17:19

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#49 Message par oreo64 » dimanche 14 juillet 2019 à 19:37

C'est bien de dire cela mais on se tourne qui?Les associations généralistes et familiales Asperger n'ont pas les compétences en interne en jobcoaching ,alors je me suis tourné vers Talent d'As en septembre 2015 car j'avais envoyé un e-mail à A l'emploi autisme Asperger et je n'ai pas eu de nouvelle à l'époque .De plus, cette dernière association commençait tout juste les accompagnements sur l’ Ile de France . C'étaient les deux seules associations qui suivaient les autistes Asperger en milieu professionnel à l'époque.
Après tu as peut-être eu des retours sur Asperteam ou à l'Autisme emploi Asperger ?
Il est difficile de juger du professionnalisme des projets car à la base je suis comptable et non jobcoach.
Diagnostiqué Asperger en 2010

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1269
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#50 Message par Autrey » vendredi 19 juillet 2019 à 10:27

Les avis salariés concernant Aspertise sont divergents, il y'a des salariés s'exprimant en France et au Québec.
Voir Galssdoor pour les avis :
https://www.glassdoor.fr/Pr%C3%A9sentat ... .16,25.htm
https://www.glassdoor.fr/Avis/ASPertise ... 547909.htm
En fait est-ce que ces entreprises aspie-friendly le sont vraiment ?
Il y'a des avis positifs de stagiaires assistantes administratives, mais pourquoi des stages pour des postes d'assistantes administratives ? Ne peuvent-ils pas prendre des CDI ?
En fait l'image selon ces avis et le recrutement est quand même mitigée...
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1269
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#51 Message par Autrey » vendredi 19 juillet 2019 à 10:47

Oreo64 a dit ne plus avoir de nouvelles d'Asperteam, peut-être est-ce dû aussi au fait d'une modification de statut (qui a eu lieu en juin 2019 visiblement) , voire : http://entreprises.lefigaro.fr/aspertea ... -831434246
Extrait :
"11/06/2019 - ASPERTEAM S.A.S. au capital de 20.000 € 3, rue de Verdun 78670 MEDAN 831 434 246 RCS Versailles Le 28/3/2019, l'AGE a inséré une clause dans les statuts prévoyant l'agrément des cessions d'actions par décision extraordinaire à la majorité des 3/4 des voix, sauf pour les cessions par l'Associé unique qui sont libres. I.S.O. U4478570"
Je ne sais pas ce que cela implique pour cette société.
Chez Asperteam il y'avait une psychologue qui était certainement douée pour son domaine de compétences mais qui ne connaissait pas réellement le milieu du travail.
J'avais suivi un module de quelques semaines (2H par semaine) animé par cette psychologue pour le CV, lettre, recherche d'emploi, comment se comporter en entretien,etc..mais il n'y'avait pas réellement de différences avec un atelier classique de Pole Emploi sur ces thématiques, de plus pas de suivi derrière ni d'aide pour intégrer le monde du travail.
C'est certainement ces raisons pour lesquelles Pôle Emploi n'a pas renouvelé l'expérience.
Le plus important est accompagner le demandeur d'emploi aspie dans sa recherche d'emploi, sinon les coachings proposés par les différentes structures pour permettre aux aspies de bien s'intégrer dans une entreprise ne sert à rien.....il faut que la personne asperger puisse trouver un travail et il y'a très peu de structures qui permette cette finalité.
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

oreo64
Régulier
Messages : 56
Enregistré le : mardi 30 avril 2019 à 17:19

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#52 Message par oreo64 » vendredi 19 juillet 2019 à 21:22

Bonjour,

Il faut des reculs sur ce qui est écrit sur Glassdoor .Ce sont des avis personnels mais cela peut-être des concurrents qui cherchent à dénigrer l'entreprise ou des dirigeants d'entreprise qui se font passer pour des salariés pour se donner une bonne image de marque employeur vis à vis des candidats à l'embauche donc prudence.
Quand à la fin de l'expérimentation de Pole Emploi avec Asperteam ,ma conseillère a émis une hypothèse c'est que le fait de généraliser des structures autistes dans toute la France coûteraient trop cher à Pole Emploi .(problème de budget)Cap emploi n' jamais été intégré bizarrement au projet.
Quand au fait que je n'ai pas trouvé un emploi c'est lié à la mauvaise volonté de certains employeurs particulièrment Thalès où les managers comptables reçoivent les candidats comme des paillassons(manque total d'éducation).
Diagnostiqué Asperger en 2010

oreo64
Régulier
Messages : 56
Enregistré le : mardi 30 avril 2019 à 17:19

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#53 Message par oreo64 » dimanche 21 juillet 2019 à 19:02

Autrey a écrit :
vendredi 19 juillet 2019 à 10:47
Oreo64 a dit ne plus avoir de nouvelles d'Asperteam, peut-être est-ce dû aussi au fait d'une modification de statut (qui a eu lieu en juin 2019 visiblement) , voire : http://entreprises.lefigaro.fr/aspertea ... -831434246
Extrait :
"11/06/2019 - ASPERTEAM S.A.S. au capital de 20.000 € 3, rue de Verdun 78670 MEDAN 831 434 246 RCS Versailles Le 28/3/2019, l'AGE a inséré une clause dans les statuts prévoyant l'agrément des cessions d'actions par décision extraordinaire à la majorité des 3/4 des voix, sauf pour les cessions par l'Associé unique qui sont libres. I.S.O. U4478570"
Je ne sais pas ce que cela implique pour cette société.
Chez Asperteam il y'avait une psychologue qui était certainement douée pour son domaine de compétences mais qui ne connaissait pas réellement le milieu du travail.
J'avais suivi un module de quelques semaines (2H par semaine) animé par cette psychologue pour le CV, lettre, recherche d'emploi, comment se comporter en entretien,etc..mais il n'y'avait pas réellement de différences avec un atelier classique de Pole Emploi sur ces thématiques, de plus pas de suivi derrière ni d'aide pour intégrer le monde du travail.
C'est certainement ces raisons pour lesquelles Pôle Emploi n'a pas renouvelé l'expérience.
Le plus important est accompagner le demandeur d'emploi aspie dans sa recherche d'emploi, sinon les coachings proposés par les différentes structures pour permettre aux aspies de bien s'intégrer dans une entreprise ne sert à rien.....il faut que la personne asperger puisse trouver un travail et il y'a très peu de structures qui permette cette finalité.
Bonjour,

Je suis tombé par hasard sur le profil Linkedin d'une des psychologues d'Apserteam. J'ai l'impression qu'elle a aussi démissionné d'Asperteam et que le projet d'Asperteam prend l'eau.
Diagnostiqué Asperger en 2010

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1269
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#54 Message par Autrey » mardi 30 juillet 2019 à 14:19

oreo64 a écrit :
vendredi 19 juillet 2019 à 21:22
Bonjour,

Il faut des reculs sur ce qui est écrit sur Glassdoor .Ce sont des avis personnels mais cela peut-être des concurrents qui cherchent à dénigrer l'entreprise ou des dirigeants d'entreprise qui se font passer pour des salariés pour se donner une bonne image de marque employeur vis à vis des candidats à l'embauche donc prudence.
Quand à la fin de l'expérimentation de Pole Emploi avec Asperteam ,ma conseillère a émis une hypothèse c'est que le fait de généraliser des structures autistes dans toute la France coûteraient trop cher à Pole Emploi .(problème de budget)Cap emploi n' jamais été intégré bizarrement au projet.
Quand au fait que je n'ai pas trouvé un emploi c'est lié à la mauvaise volonté de certains employeurs particulièrment Thalès où les managers comptables reçoivent les candidats comme des paillassons(manque total d'éducation).
J'avais suivi le parcours d'ateliers pour retrouver du travail avec Asperteam, à la fin Pole Emploi nous a convoqué individuellement pour remplir un questionnaire concernant ces ateliers. Je ne sais pas ce qu'on répondu les autres mais j'ai dit ce que je ressentais en bien et mal. Peut-être que Pôle Emploi a jugé l'expérience pas encore complètement aboutie.
En fait il faudrait du coaching pour retrouver du travail car tous ces organismes ou autres assocs proposent soit des genre d'ateliers pour le CV, entretiens,etc... qui n'apportent au final pas grand chose de plus que Pôle Emploi, soit du du coaching personnalisé mais une fois que le travail a été trouvé !

Pour Aspertise même s'il ne faut pas être naïf avec les avis (comme les avis pour les hôtels !), il s'en dégage quand même une certaine tendance, les avis positifs sont le fait surtout de stagiaires assistante administratifs....ceci dit c'est bien qu'Aspertise existe, il faudrait peut-être qu'ils fassent des formations pour des aspergers qui ont des appetances pour l'informatique sans avoir eu de formation ou diplôme dans ce métier.
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Avatar du membre
Autrey
Forcené
Messages : 1269
Enregistré le : mardi 27 décembre 2016 à 15:20

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#55 Message par Autrey » mardi 30 juillet 2019 à 14:20

Autistes Asperger : WebForce3 Lyon ouvre une formation spécifique de Développeur web :

https://www.wf3.fr/autistes-asperger-developpeur-web/
Diagnostiquée récemment, à la quarantaine passé. :geek:
Bénévole

Hokusai
Régulier
Messages : 33
Enregistré le : mardi 27 novembre 2018 à 12:26

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#56 Message par Hokusai » mardi 30 juillet 2019 à 15:08

Autrey a écrit :
mardi 30 juillet 2019 à 14:20
Autistes Asperger : WebForce3 Lyon ouvre une formation spécifique de Développeur web :

https://www.wf3.fr/autistes-asperger-developpeur-web/
Bonjour Autrey,

Je reviens sur le sujet que j'ai initié après un moment d'absence. Pour plusieurs raisons, je ne suis absolument pas convaincu par les cursus spécialisés "développeur web". Je peux avancer quelques arguments techniques, même si pour un avis plus avisé, il vaudrait mieux demander à un vrai informaticien professionnel.

Ca me parait être un boulot très précaire et stressant, pas du tout adapté à un Asperger. Un véritable informaticien se forme, de l'avis à peu près général, en 4-5 ans. Sinon, ça veut dire que l'on bosse sur un poste pour lequel on est sous qualifié. Avec tout ce que ça veut dire comme poids moral et sentiment de peur du lendemain (et de turnover, même pour des neurotypiques).

En France, la licence maths-infos a très bonne presse en général. Certes, il y a pas mal de mathématiques, mais programmation et maths sont liés, c'est une réalité qu'il faut accepter, et, à mon humble avis, si on se sait allergique par nature aux maths, le mieux est d'envisager un autre boulot.

Après, il y en a qui bossent sous qualifiés dans le bidouillage de templates de code et qui en font des sites web, mais je vois mal un Asperger là dedans. C'est usant nerveusement, on intervient sur des templates qu'on ne comprend pas vraiment et on fait des essais-erreurs pour les modifier, mais ce genre de bidouille est usante nerveusement, et même les neurotypiques ne tiennent pas éternellement, la profession ayant visiblement un fort turnover.
Diagnostiqué Asperger en 2007

Kiri30
Régulier
Messages : 44
Enregistré le : dimanche 14 octobre 2018 à 17:56
Localisation : Montpellier, Lunel et Nîmes

Les vendeurs de viande - Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#57 Message par Kiri30 » mercredi 31 juillet 2019 à 10:35

Bonjour Hokusai,
Hokusai a écrit :
mardi 30 juillet 2019 à 15:08
Ca me parait être un boulot très précaire et stressant, pas du tout adapté à un Asperger. Un véritable informaticien se forme, de l'avis à peu près général, en 4-5 ans. Sinon, ça veut dire que l'on bosse sur un poste pour lequel on est sous qualifié. Avec tout ce que ça veut dire comme poids moral et sentiment de peur du lendemain (et de turnover, même pour des neurotypiques).
Je te rejoins pour le "un poste pour lequel on est sous qualifié". C'est typiquement ce que font certaines SSII (ESN), avec tout le monde en survendant les compétences des salariés (il n'y a pas besoin de Photoshop pour maquiller un CV comme une voiture volée).
Clairement, le problème, c'est la politique commerciale de certaines ESN, et c'est très difficile pour un autiste avec les biais cognitifs habituels (intégrité...).

Quant à "Un véritable informaticien se forme, de l'avis à peu près général, en 4-5 ans", je te suis également. Mais, certains autistes sont autodidactes et une formation rapide (moins d'un an) permet de valider des acquis et d'approfondir. Dans une structure normale (efficace), on fait monter ses développeurs en puissance, progressivement.

Et pour finir, "Ca me parait être un boulot très précaire et stressant", je suis d'accord quand on parle de SSII/ESN de type "vendeur de viande" qui poussent à la démission quand les compétences du salariés ne sont plus "bankables". A noter que dans une entreprise normale, on penserait d'abord à la formation continue.

Donc, le problème,
pour tout le monde
(neurotypiques et les autres),
ce sont les vendeurs de viande,
dont certains spécialisés dans l'autisme ?
:D
Tardivement diagnostiqué.
Entre Montpellier et Nîmes, via Lunel.

oreo64
Régulier
Messages : 56
Enregistré le : mardi 30 avril 2019 à 17:19

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#58 Message par oreo64 » samedi 3 août 2019 à 19:14

Autrey a écrit :
mardi 30 juillet 2019 à 14:19
oreo64 a écrit :
vendredi 19 juillet 2019 à 21:22
Bonjour,

Il faut des reculs sur ce qui est écrit sur Glassdoor .Ce sont des avis personnels mais cela peut-être des concurrents qui cherchent à dénigrer l'entreprise ou des dirigeants d'entreprise qui se font passer pour des salariés pour se donner une bonne image de marque employeur vis à vis des candidats à l'embauche donc prudence.
Quand à la fin de l'expérimentation de Pole Emploi avec Asperteam ,ma conseillère a émis une hypothèse c'est que le fait de généraliser des structures autistes dans toute la France coûteraient trop cher à Pole Emploi .(problème de budget)Cap emploi n' jamais été intégré bizarrement au projet.
Quand au fait que je n'ai pas trouvé un emploi c'est lié à la mauvaise volonté de certains employeurs particulièrment Thalès où les managers comptables reçoivent les candidats comme des paillassons(manque total d'éducation).
J'avais suivi le parcours d'ateliers pour retrouver du travail avec Asperteam, à la fin Pole Emploi nous a convoqué individuellement pour remplir un questionnaire concernant ces ateliers. Je ne sais pas ce qu'on répondu les autres mais j'ai dit ce que je ressentais en bien et mal. Peut-être que Pôle Emploi a jugé l'expérience pas encore complètement aboutie.
En fait il faudrait du coaching pour retrouver du travail car tous ces organismes ou autres assocs proposent soit des genre d'ateliers pour le CV, entretiens,etc... qui n'apportent au final pas grand chose de plus que Pôle Emploi, soit du du coaching personnalisé mais une fois que le travail a été trouvé !

Pour Aspertise même s'il ne faut pas être naïf avec les avis (comme les avis pour les hôtels !), il s'en dégage quand même une certaine tendance, les avis positifs sont le fait surtout de stagiaires assistante administratifs....ceci dit c'est bien qu'Aspertise existe, il faudrait peut-être qu'ils fassent des formations pour des aspergers qui ont des appetances pour l'informatique sans avoir eu de formation ou diplôme dans ce métier.
Malheureusement,les associations de famille ont été longues à réagir pour s'occuper de l'insertion professionnelle de leurs enfants Asperger donc les personnes qui ont la trentaine ou plus auront plus de mal à trouver du travail que ceux qui ont été pris en charge plus tôt.
J'ai répondu au questionnaire et j'ai cherché à me montrer indulgent avec Asperteam sur le questionnaire car je sais que ce n'est pas leur faute si je n'ai pas trouvé d'emploi.
Actuellement,je finis mon stage en cabinet d'expertise -comptable ,je devrais commencer mon autre stage à la rentrée avec un expert-comptable de vue qui prend de vue des scolaires en stage .Je l'ai contacté via LInkedin et il m'a demandé d'envoyer ma candidature par e-mail et il a donné une suite favorable à celle-ci en me disant que j'allais commencer en septembre et a demandé à envoyer ma convention de stage auprès du service RH.
Je vais recontacter l'expert -comptable .J'ai été recruté en n'ayant pas passé un entretien d'embauche et en ayant reçu un e-mail bourré de français ,ce que je ne trouve pas professionnel de sa part .
Le ponpon a eu lieu cette semaine.J'envoie ma candidature à un cabinet d'expertise-comptable à Versailles .Je suis convoqué jeudi dernieret je pars plus tôt du bureau ?j'arrive sur place il n'y avait pas de plaque professionnelle pour indiquer où se trouvait le cabinet.Je demande à un marchand de fruits et légumes où se trouve le cabinet et m'indique un petit bâtiment avec des stores fermés et sans professionnelle .Je trouve ça bizarre.Le commerçant me dit qu'il est client du cabinet et qu'il en est satisfait de ses services.Je décide de rentrer à l'intérieur du cabinet et avec les stores fermés j'ai plus l'impression de rentrer dans une maison close que dans un cabinet d'expertise-comptable .Je vois une collaboratrice comptable qui me reçoit et me demande de m'asseoir .J'observe ce qu'il y a dans le cabinet je vois un classeur qui traîne sur la table et un ordinateur portable mal fermé.L'expert-comptable me reçoit dans son bureau .Lorsqu'il est absent ,je regarde son bureau complètement désordonné,e je vois des documents comptables qui traînent au sol et lorsqu'il arrive ,il me demande mon CV ,je lui lance un test et je lui dis que je ne l'ai pas ,il regarde sa boite e-mail et passe plus de 10 minutes à le retrouver! Tous ces détails me font penser qu'il est désordonné et que cela serait mal vu des clients car un cabinet d'expertise -comptable doit avoir tous ces documents rangés parfaitement dans des classeurs et les ordinateurs bien rangés.Il m’interroge sur mon CV et me dit que j'ai des nombreux trous et ne comprend pas pourquoi je postule à un stage en cabinet d'expertise -comptable.Il me dit qu'il y a beaucoup d'emplois dans le cabinets.Je me demande pourquoi il me convoque en entretien . Je lui réponds que personne dans mon handicap ne bosse en cabinet d'expertise -comptable.Il me demande la nature de mon handicap et je lui réponds que je suis autiste Asperger.Je sens de la méfiance de sa part et me dit qu'il ne connait pas le syndrome .Il me demande si j'ai des problèmes de concentration et je lui réponds que non .
Finalement,il me pose des questions sur les droits de société sur les différentes formes juridiques pour créer une société et les différents régimes fiscaux :questions peu claires et sans intérêt.Il me dit à la fin de l 'entretien qu'il ne donnerait pas suite à ma candidature car il a embauché deux personnes qui ont des problèmes de communication avec les clients. et qu'il ne veut pas en avoir un troisième .Comme si un stagiaire collaborateur comptable qui reste un mois va avoir du contact avec la clientèle ,argument ridicule et infondé!!
Diagnostiqué Asperger en 2010

Rána
Occasionnel
Messages : 25
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2019 à 23:28
Localisation : Lyon

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#59 Message par Rána » dimanche 4 août 2019 à 0:31

Hokusai a écrit :
mardi 30 juillet 2019 à 15:08
Ca me parait être un boulot très précaire et stressant, pas du tout adapté à un Asperger. Un véritable informaticien se forme, de l'avis à peu près général, en 4-5 ans. Sinon, ça veut dire que l'on bosse sur un poste pour lequel on est sous qualifié. Avec tout ce que ça veut dire comme poids moral et sentiment de peur du lendemain (et de turnover, même pour des neurotypiques).
Je suis informaticien mais je travaille dans la partie exploitation et non développement.

J'ai connu la période juste avant l'année 2000 où il y avait une pénurie d'informaticiens sur le marché. Parmi mes collègues, ceux qui avaient faits des études d'informatique étaient l'exception. Il y avait des chimistes, biologistes, géologues, ... Le critère d'embauche était d'avoir fait des études supérieures (idéalement bac +5). Après, le nouvel embauché suivait une formation de 6 mois puis était intégré dans une équipe.
On peut être assez protégé en commençant dans une équipe. Les tâches sont affectées suivant l'expérience de chacun et on peut obtenir de l'aide en cas de problème.

Le marché de l'emploi pour les informaticiens est à nouveau très tendu. Alors, si l'informatique rentre dans les intérêts restreints d'un Asperger, il y a de réelles opportunités.
Homme, diagnostiqué TSA/Asperger.

oreo64
Régulier
Messages : 56
Enregistré le : mardi 30 avril 2019 à 17:19

Re: Rupture conventionnelle forcée ou licenciement

#60 Message par oreo64 » dimanche 4 août 2019 à 16:43

Hokusai a écrit :
mardi 30 juillet 2019 à 15:08
Autrey a écrit :
mardi 30 juillet 2019 à 14:20
Autistes Asperger : WebForce3 Lyon ouvre une formation spécifique de Développeur web :

https://www.wf3.fr/autistes-asperger-developpeur-web/
Bonjour Autrey,

Je reviens sur le sujet que j'ai initié après un moment d'absence. Pour plusieurs raisons, je ne suis absolument pas convaincu par les cursus spécialisés "développeur web". Je peux avancer quelques arguments techniques, même si pour un avis plus avisé, il vaudrait mieux demander à un vrai informaticien professionnel.

Ca me parait être un boulot très précaire et stressant, pas du tout adapté à un Asperger. Un véritable informaticien se forme, de l'avis à peu près général, en 4-5 ans. Sinon, ça veut dire que l'on bosse sur un poste pour lequel on est sous qualifié. Avec tout ce que ça veut dire comme poids moral et sentiment de peur du lendemain (et de turnover, même pour des neurotypiques).

En France, la licence maths-infos a très bonne presse en général. Certes, il y a pas mal de mathématiques, mais programmation et maths sont liés, c'est une réalité qu'il faut accepter, et, à mon humble avis, si on se sait allergique par nature aux maths, le mieux est d'envisager un autre boulot.

Après, il y en a qui bossent sous qualifiés dans le bidouillage de templates de code et qui en font des sites web, mais je vois mal un Asperger là dedans. C'est usant nerveusement, on intervient sur des templates qu'on ne comprend pas vraiment et on fait des essais-erreurs pour les modifier, mais ce genre de bidouille est usante nerveusement, et même les neurotypiques ne tiennent pas éternellement, la profession ayant visiblement un fort turnover.
Bonjour,
Je ne m'y connais pas en informatique car je suis dans la comptabilité mais je sais par expérience qu'il faut se méfier des pubs racoleuses des centres de formation car j'ai déjà fait de l'alternance dans un centre de formation .Les compétences des formateurs ne sont pas forcément vérifiées par les directions d'établissement ,les directions incompétences ,les emplois du temps sont faits n'importe comment et les formations ne sont pas forcément à la hauteur des diplômes et des certifications passées.Je me demande si c'est sérieux ou si c'est encore un attrape -nigaud utilisé par certaines structures d'insertion pour les autistes Asperger .Il me semble qu'une expérience similaire a été menée à Grenoble mais je n'ai pas de retour sur expérience.
Diagnostiqué Asperger en 2010

Répondre