La société me paraît bizarre.

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
kotuu
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : dimanche 3 mars 2019 à 13:07
Localisation : In my world ~~

La société me paraît bizarre.

#1 Message par kotuu » jeudi 14 mars 2019 à 21:37

Bonsoir,
Je fais ce topic pour parler d'un sujet, une question que je me pose depuis beaucoup de temps.
Depuis que je suis en primaire, j'ai l'impression que tout le monde est bizarre, anormal. Je vois tout le monde s'amuser, se parler spontanément, même des personnes qui ne se connaissent pas... J'ai l'impression d'être la seule personne normale au milieu de tout ça. Les gens rient, se sentent "bien", "intégrés" au sein de la société. J'ai d'ailleurs très souvent pensé que j'étais totalement normal à cause de ça, car je me sentais totalement normal, jusqu'à ce que je découvre ce fameux "syndrome d'Asperger". Désormais, je me pose des questions. Serais-je la personne "différente", au milieu de tout ça ? J'aimerais comprendre, et savoir ce que ça fait d'être comme tout ce monde qui m'a paru si bizarre pendant tant d'années. De courir normalement, d'apprendre à faire des choses manuelles... J'ai besoin de réponses, oui. Est-ce que quelqu'un ici s'est déjà retrouvé dans le même état d'esprit, et a déjà pensé comme moi ? Ou vous vous trouviez différents depuis le début ? Ce que j'ai vécu, c'est exclusif aux personnes atteintes du syndrome d'Asperger ou tout le monde a déjà pensé comme cela, neurotypiques y compris ?
Enfin, bref, j'espère que j'aurai des réponses. À demain :).
Non diagnostiqué
Suspicion de SA chez moi, je me documente sur le sujet et me demande pourquoi mon environnement social a l'air si "anormal", aussi que d'autres questions qui sont nombreuses.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 25501
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: La société me paraît bizarre.

#2 Message par freeshost » vendredi 15 mars 2019 à 0:54

Il y a plein de personnes spectro-autistes qui voient l'ensemble des personnes bizarre.

Les sciences du comportement et du langage peuvent aider à comprendre un tant soit peu. :mrgreen:

Déjà, l'ensemble des personnes spectro-allistes (non autistes) n'est pas non plus homogène. :lol:

Avant même de connaître le spectre autistique, je me suis mis à lire divers ouvrages (de psychologie sociale notamment) pour comprendre les bizarretés de ces nombreuses personnes. :lol: :lol: :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
kotuu
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : dimanche 3 mars 2019 à 13:07
Localisation : In my world ~~

Re: La société me paraît bizarre.

#3 Message par kotuu » vendredi 15 mars 2019 à 7:06

Je vois, merci freeshost d'avoir répondu et de répondre d'ailleurs à la quasi-totalité de tous mes sujets. En espérant que d'autres gens me témoignent de ce qu'ils vivent.
Non diagnostiqué
Suspicion de SA chez moi, je me documente sur le sujet et me demande pourquoi mon environnement social a l'air si "anormal", aussi que d'autres questions qui sont nombreuses.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2105
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: La société me paraît bizarre.

#4 Message par olivierfh » vendredi 15 mars 2019 à 7:55

kotuu a écrit :
jeudi 14 mars 2019 à 21:37
j'ai l'impression que tout le monde est bizarre, anormal. Je vois tout le monde s'amuser, se parler spontanément, même des personnes qui ne se connaissent pas... J'ai l'impression d'être la seule personne normale au milieu de tout ça. Les gens rient, se sentent "bien", "intégrés" au sein de la société.
La notion de ce qui est bizarre ou non bizarre ("normal") est souvent différente chez un autiste et chez un non-autiste, mais aussi chez deux non-autistes même à un moindre degré. Que les gens classent en bizarre ou non, c'est justement quelque chose de pénible pour les autistes et si en conséquence la tolérance à la différence est à favoriser de la part des non-autistes envers les autistes, ce peut être aussi le cas de la part des autistes envers les non-autistes: on peut accepter que le monde organisé par les neurotypiques est comme il est, pas repoussant mais plutôt intéressant dans sa différence. :)
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 enfants avec légers traits Asperger, le cadet surtout, aucun diagnostic lancé.

Clovis
Passionné
Messages : 322
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36

Re: La société me paraît bizarre.

#5 Message par Clovis » vendredi 15 mars 2019 à 8:47

Je trouve beau de se demander si on est le seul normal, plutôt que l'inverse.

Difficile de dire, après tout ce temps, si je suis passé par là. Je me souviens tout de même m'être demandé très jeune déjà ce qui pouvait bien se passer et se trouver dans la tête des autres (en ce temps là il faut dire que j'espérais d'eux qu'ils arrivent à lire dans ma tête ce que je n'arrivais pas à exprimer...).

Pour le bizarre de la société, un exemple entre d'innombrables autres : nous sommes à une fête de village, je me tiens suffisamment à l'écart des tables pour avoir une bonne vue d'ensemble. Il y a de la musique et ce que l'on appelle de l'ambiance. Et voilà que... Dans un même élan les gens se lèvent, montent sur les chaises, sur les bancs et manifestent leur enthousiasme à corps et à cri... Ce genre de choses me laissait pantois. Comment pouvaient elles se produire ? Qu'est-ce qui unissait tous ces gens et qui semblait m'échapper ? Quel ressort intérieur les poussait à faire ce genre de choses ?! :shock:

Plus généralement, le petit garçon extrêmement anxieux que j'étais alors s'est demandé pendant de très très longues années si les gens qu'il voyait rire, qui lui semblaient détendus, profiter des fêtes de famille par exemple... Et bien... S'il n'avaient pas de soucis dans leurs vies. Il lui paraissait inconcevable qu'on puisse avoir de quelconques raisons de s'inquiéter d'un côté et, de l'autre, que l'on parvienne à sembler s'amuser follement. :crazy:
Premier rendez-vous en libéral à venir (mars 2019) avec un professionnel intervenant auprès du CRA de ma région

loyodea
Nouveau
Messages : 7
Enregistré le : mardi 20 février 2018 à 11:52
Localisation : Normandie

Re: La société me paraît bizarre.

#6 Message par loyodea » vendredi 15 mars 2019 à 12:04

Pour ma part, je trouve aussi que la société est bizarre.

Quand j'étais à l'école (en primaire et au collège) je me demandais comment les autres enfants savaient ce qu'il fallait dire, comment bouger, ce qu'ils ressentaient (pourquoi ils riaient, pourquoi ils se vexaient), pourquoi ils mentaient ou étaient hypocrites parfois... je ne trouvais pas ça bizarre ou normal, juste fascinant et je voulais comprendre.

J'ai commencé à trouver les gens et la société bizarres en me confrontant au monde adulte. Par exemple cette bizarre tendance à s'y plaire dans leurs préjugés... et bien d'autres comportement "normaux" que je trouve bizarres et plus que bizarres inacceptables, surtout pour des adultes.

Parfois, je me dis que ce serait mieux d'être NT mais juste pour des raisons pratiques, parce que la société est faite pour les gens NT et que ce n'est pas facile pour quelqu'un comme moi. Autrement, je n'ai aucune envie d'être NT.

Je vais m'arrêter là car je ne voudrais vexer personne, j'espère ne pas avoir dit trop de bêtises.
Diagnostic : TSA Syndrome d'Asperger
Aspie Quiz : résultat Aspie 159, score NT 53

Avatar du membre
kotuu
Occasionnel
Messages : 24
Enregistré le : dimanche 3 mars 2019 à 13:07
Localisation : In my world ~~

Re: La société me paraît bizarre.

#7 Message par kotuu » vendredi 15 mars 2019 à 20:53

Merci à tous. loyodea, ce que tu as dit me paraît juste. Je suppose qu'il est mieux de s'accepter dans sa différence plutôt que de s'apitoyer sur son sort et de "baver" en regardant les personnes neurotypiques, sachant que quelqu'un qui a le syndrome d'Asperger ne le sera sûrement jamais. Ce n'est pas seulement le cas des personnes atteintes de ce syndrome, on peut appliquer ce que je viens de dire à plein de choses.
Non diagnostiqué
Suspicion de SA chez moi, je me documente sur le sujet et me demande pourquoi mon environnement social a l'air si "anormal", aussi que d'autres questions qui sont nombreuses.

Répondre