Page 2 sur 2

Re: L'humour

Posté : lundi 18 mars 2019 à 14:37
par Benoit
Se poser la question, c'est prendre le risque d'y avoir une réponse négative, et celle ci est irréversible.

Je ne connais pas beaucoup d'autistes qui se disent sérieusement être ailleurs que de l'autre côté du fin voile qui sépare "la société" d'autre chose.
Et ceux là, je suis persuadé qu'ils se trompent.

Re: L'humour

Posté : lundi 18 mars 2019 à 16:47
par Bubu
La tournure de ce sujet me fout les boules, je dois avouer.
L'humour c'est fait pour faire réfléchir tout en remontant le moral.

Et là, on est dans la mise en bière. :hotcry:

Après je me trompe peut-être, il y a peut-être l'humour fataliste, l'humour mortuaire ...
"Ne vous inquiétez pas. Votre femme est morte d'un cancer du sein à 33 ans ? Qu'à cela ne tienne : on vous offre un petit verre de Sangria après la crémation!"

Re: L'humour

Posté : lundi 18 mars 2019 à 16:54
par Benoit
C'est de l'humour bouddhiste (tendance birmane si je me souviens bien).

"La situation est désespérée, définitive, irrémédiable, mais ça n'est pas grave. "

Il me semble que c'est un des peuples qui voient le plus la vie du bon côté, un peu l'opposé des français en somme.

Re: L'humour

Posté : lundi 18 mars 2019 à 17:06
par Bubu
Benoit a écrit :
lundi 18 mars 2019 à 16:54
C'est de l'humour bouddhiste (tendance birmane si je me souviens bien).

"La situation est désespérée, définitive, irrémédiable, mais ça n'est pas grave. "

Il me semble que c'est un des peuples qui voient le plus la vie du bon côté, un peu l'opposé des français en somme.
Ça me rappelle une citation d'un haut dignitaire militaire (ne me demandez pas son Armée ou son grade...)
Qui disait "La jeunesse est un état d'esprit."

Re: L'humour

Posté : lundi 18 mars 2019 à 17:23
par Benoit
Ca doit pas être le même que le mien, le gradé que je connais disait "vous m'ferez 3 jours de gnouf."

Re: L'humour

Posté : lundi 18 mars 2019 à 18:46
par Georges-André
Il me semble que c'est un des peuples qui voient le plus la vie du bon côté
Y a les Irlandais aussi :)

Re: L'humour

Posté : lundi 18 mars 2019 à 20:00
par Benoit
Je parlais de gens qui sont heureux alors qu'ils sont objectivement dans une merde noire et le savent. Pas comme les Irlandais et leur demi-paradis fiscal, où le seul truc vraiment négatif est le pouvoir excessif des extrémistes religieux (qui avec un peu de chance disparaîtrait d'ici une génération).

cf ici, la Generosité des gens est incomparable alors que les indicateurs économiques sont au dela du rouge :
https://en.wikipedia.org/wiki/World_Happiness_Report

Re: L'humour

Posté : mardi 19 mars 2019 à 15:45
par Flower
Dans le cadre de mon diagnostic, j'ai passé un test sur l'humour que je n'ai absolument pas trouvé drôle. Mais alors vraiment pas. Pourtant les jeux de mots de Freeshost me font souvent sourire, et de manière générale c'est assez facile de me faire rire. Il faut juste que je comprenne pourquoi c'est drôle. :mryellow:

Quelques phrases qu'on m'a dites à ce sujet: "Ton humour bizarre que personne ne comprend" (ma mère); "Second degré!" (un collègue qui me charriait souvent mais que je ne comprenais que rarement), mais aussi "j'adore votre ironie" (ma chef, et ce n'était pas ironique). D'ailleurs en parlant de collègues qui charrient gentiment, il y en avait donc un chez qui je ne comprenais jamais, mais aussi un autre qui faisait toujours un grand sourire et chez qui je comprenais quasi toujours quand il blaguait.

Bref, je comprends l'humour, mais ça dépend de la forme et de la personne et ce qui fait rire la moyenne des gens ne me fait pas forcément rire, moi.

Re: L'humour

Posté : mardi 19 mars 2019 à 16:20
par freeshost
Ouais, il y a plein de formes d'humour, que l'on peut combiner entre elles.

Et certaines personnes en apprécient certaines formes mais pas d'autres... c'est tout un spectre d'appréciations. :lol:

Ce con de gré... bon gré mal gré... agrées, mentez ! :mrgreen:

Les personnes qui ont une moins bonne capacité/théorie de l'esprit peuvent ne pas percevoir certaines formes d'humour.

Re: L'humour

Posté : mercredi 20 mars 2019 à 11:09
par Number7
En vrai, ça dépend du moment, de mon énergie, de la personne qui tente de faire de l'humour et du ton employé. J'ai été biberonnée aux sitcoms et autres livres/séries/films/spectacles comiques, du coup j'ai un peu appris sur le tas à détecter ce genre de choses et j'ai développé mon propre humour, principalement à base de jeux de mots vaseux qui me valent régulièrement des facepalms de la part de mon groupe d'amis :mrgreen: .

Néanmoins, il peut arriver que je ne comprenne pas que quelqu'un fasse preuve d'ironie ou de sarcasme ou quoi que ce soit du genre. Quand je suis fatiguée, quand je sors d'une crise ou que je suis concentrée sur quelque chose, mon second degré part je ne sais où et je suis alors une personne très littérale. Ma mère et moi-même avons convenu d'un petit système où elle déclare tout haut "Humour" si elle voit que je prends quelque chose trop au sérieux alors que c'est tout à fait trivial (mais elle n'abuse pas et ne va pas me forcer à prendre de manière humoriste quelque chose de particulièrement blessant, heureusement).

Après, je peux comprendre des blagues, mais ne pas les apprécier. Je déteste les formes d'humour qui se basent principalement sur l'oppression de minorités, qu'il s'agisse de blagues racistes, homophobes, transphobes etc. En général, j'assène un "Non, j'ai compris, je ne trouve pas ça drôle" quand la personne me fait savoir que c'était une "blague".

Re: L'humour

Posté : mercredi 20 mars 2019 à 12:33
par Evie
Number7 a écrit :
mercredi 20 mars 2019 à 11:09
Après, je peux comprendre des blagues, mais ne pas les apprécier. Je déteste les formes d'humour qui se basent principalement sur l'oppression de minorités, qu'il s'agisse de blagues racistes, homophobes, transphobes etc. En général, j'assène un "Non, j'ai compris, je ne trouve pas ça drôle" quand la personne me fait savoir que c'était une "blague".
Pareil.
C'est juste du bon sens, du respect le plus élémentaire. Rire au détriment de personnes stigmatisées et persécutées, ce n'est pas de l'humour, c'est même très grave.
C'est une question de conditionnement, d'intériorisation de certaines tendances, de valorisation de l'endogroupe, de normalisation des injustices, etc, je crois (j'espère) que le fait de ne pas trouver ça drôle est propre à tout un chacun et pas seulement aux personnes autistes.

Re: L'humour

Posté : jeudi 21 mars 2019 à 14:41
par freeshost
Number7 a écrit :
mercredi 20 mars 2019 à 11:09
Ma mère et moi-même avons convenu d'un petit système où elle déclare tout haut "Humour" si elle voit que je prends quelque chose trop au sérieux alors que c'est tout à fait trivial
Humour, humour, je précise. :lol: [Les 3 frères]

Re: L'humour

Posté : jeudi 21 mars 2019 à 14:47
par Clovis
Après, je peux comprendre des blagues, mais ne pas les apprécier. Je déteste les formes d'humour qui se basent principalement sur l'oppression de minorités, qu'il s'agisse de blagues racistes, homophobes, transphobes etc. En général, j'assène un "Non, j'ai compris, je ne trouve pas ça drôle" quand la personne me fait savoir que c'était une "blague".
Ça me fait penser à l'expression "faire [quelque chose] en Juif" contre laquelle je me suis plusieurs fois insurgé... Bon, je ne crois même pas qu'elle prétende être drôle, cette expression... Du coup elle sert à rien à part véhiculer un stéréotype complètement débile.

Par contre je viens d'entendre une mère passer sous ma fenêtre en disant à son gamin "tu es mal élevé, tu es mal élevé". Tant de lucidité me fait sourire. :lol:

Re: L'humour

Posté : lundi 20 mai 2019 à 17:15
par Dumbo
L'humour, ce n'est pas mon truc. Les gens ne comprennent pas quand je fais de l'humour/ironie et vice-versa.
En général, soit je trouve ça complètement idiot, soit je ne trouve pas ça drôle, voire déplacé.