Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Geogaddi
Fidèle
Messages : 108
Enregistré le : lundi 5 novembre 2018 à 1:42

Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#1 Message par Geogaddi » dimanche 28 avril 2019 à 1:19

Bonsoir !

Je me demandais s'il était facile et naturel pour vous de vous exprimer de manière abstraite, par métaphores, par sous-entendus etc? J'ai été diagnostiquée autiste et je lis partout que les Asperger auraient une façon de s'exprimer très littérale, concrète, et ce n'est pas vraiment mon cas, du coup je cherche des cas similaires au mien afin de pouvoir m'expliquer pourquoi certains ont ce mode d'expression et d'autres non, s'il y a une raison.

Merci d'avance :)
Femme, 24 ans, IDF. Diagnostiquée autiste en février 2019.

user5754
Adepte
Messages : 202
Enregistré le : vendredi 7 décembre 2018 à 22:39
Localisation : IDF

Re: Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#2 Message par user5754 » dimanche 28 avril 2019 à 4:15

Je ne sais pas si tu décris la façon dont je m'exprime. J'agace souvent les gens car j'aime "poser le décor" et les gens ne comprennent pas toujours où je veux en venir. Alors on me dit abrégé, va droit au but... De plus pour moi un mot est un mot et il m'arrive souvent d'employer un mot plus simple car les gens ne comprennent pas certains mots dans des contextes précis.

Quant au pragmatisme il m'est arrivé de le faire, je parle de chose sans aucune émotion, je parle des faits et non du ressenti. Les réactions des gens ont fait que j'ai fait l'erreur deux fois et j'espère ne pas recommencer car on me regarde comme un monstre. Par exemple une personne s'est suicidée a mon travail mais sur un autre site, donc peu la connaissait. J'ai dit et bien s'il désirait mourir au moins il a obtenu ce qu'il désirait, c'est plutôt bien... En voyant le regard horrifié des gens j'ai compris que ça ne se disait pas.... Mon psychiatre dit que mes propos sont tout a fait logiques et exacts, mais que les gens ne peuvent l'entendre...
Bon alors il faut que je ferme ma bouche en ayant l'air tristes ?
Je suis épuisée de faire le caméléon pour vivre comme les autres attendent que je soit. Alors je ne dirai rien et m'eclipserai. Ce sera plus simple pour moi.
THPI, Asperger, dépression sévère et résistante depuis 3 ans

la folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre a un résultat different
A. Einstein

Avatar du membre
WinstonWolfe
Modérateur
Messages : 3975
Enregistré le : dimanche 8 décembre 2013 à 17:40
Localisation : Deuxième étage
Contact :

Re: Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#3 Message par WinstonWolfe » dimanche 28 avril 2019 à 8:13

Geogaddi a écrit :
dimanche 28 avril 2019 à 1:19
Je me demandais s'il était facile et naturel pour vous de vous exprimer de manière abstraite, par métaphores, par sous-entendus etc?
S'exprimer, oui. Je ne saurais pas dire si ça m'a toujours été naturel, mais d'utiliser métaphores et sous-entendus étant quand même une façon efficace de communiquer, j'ai sûrement développé cette capacité dans le cadre des efforts d'adaptation. En plus, avec un mode de pensée qui facilite les analogies, ça rend la métaphore commune.
S'exprimer, c'est une chose, mais se faire comprendre en est une autre. Et comprendre le langage abstrait en est une troisième. Et pour ces deux là, je serais moins affirmatif de mes succès...
(Diagnostiqué aspie en 2013, à 40 ans)

Je sème des cailloux, ils m'échappent des doigts,
Mais je prends bien garde qu'ils ne mènent à moi.

pimpoline
Passionné
Messages : 469
Enregistré le : lundi 1 mai 2017 à 20:51

Re: Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#4 Message par pimpoline » dimanche 28 avril 2019 à 8:31

Je rejoins WinstonWolfe.
De mon coté je pratique beaucoup la métaphore, en grande partie parce que j'ai l'impression que les mots pris au sens littéral n'ont pas autant d'intensité que lorsqu'ils sont mis en analogie avec des images.
En attente du RDV au CRA pour fin 2019...

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 2538
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#5 Message par lepton » dimanche 28 avril 2019 à 8:34

Geogaddi a écrit :
dimanche 28 avril 2019 à 1:19
Je me demandais s'il était facile et naturel pour vous de vous exprimer de manière abstraite, par métaphores, par sous-entendus etc?
Je dirais que j'y arrive assez naturellement.

Mais paradoxalement, c'est plutôt à sens unique.
J'ai souvent du mal à comprendre l'abstrait et les métaphores. Dans les chansons, par exemple, que je comprends souvent les paroles de manière très littérale.
Spoiler : 
On a ri une fois avec ma femme à cause d'une chanson de Julien Doré, où il dit "les oies sont rouges". Évidemment, je me suis moqué en disant que les paroles étaient débiles. Elle m'a expliqué qu'elles ne sont pas vraiment rouges, mais c'est parce qu'il parle du soleil couchant juste avant. L'aspect poétique du truc m'avait un peu échappé... :crazy: :mryellow:
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Avatar du membre
Autiste ou surdoué ?
Forcené
Messages : 1050
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2016 à 14:07
Localisation : Bretagne

Re: Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#6 Message par Autiste ou surdoué ? » dimanche 28 avril 2019 à 8:58

Spoiler : 
les oies rouges, ce n'est pas plus bizarre qu'un Julien Doré :lol:
Dossier déposé au CRA : en attente du R-V.
Possibilité d’asperger envisagée par plusieurs professionnels (dont une professionnelle du CRA).
HQI diagnostiqué.
Relations sociales rares et difficiles.

user5754
Adepte
Messages : 202
Enregistré le : vendredi 7 décembre 2018 à 22:39
Localisation : IDF

Re: Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#7 Message par user5754 » dimanche 28 avril 2019 à 10:12

Je croyais que c'était un jeu de mots avec les poissons rouges et une façon d'exprimer le couché du soleil...
THPI, Asperger, dépression sévère et résistante depuis 3 ans

la folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre a un résultat different
A. Einstein

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3396
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#8 Message par Lilas » dimanche 28 avril 2019 à 10:30

Comme les autres, je peux facilement utiliser des métaphores, surtout à l'écrit, mais ne pas les percevoir ou les comprendre venant de quelqu'un d'autre.
Lilas - TSA (AHN)

"Je suis sur la terre comme dans une planète étrangère où je serais tombé de celle que j’habitais" - Jean-Jacques Rousseau

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 2846
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#9 Message par lulamae » dimanche 28 avril 2019 à 10:31

Geogaddi a écrit :
dimanche 28 avril 2019 à 1:19
Bonsoir !

Je me demandais s'il était facile et naturel pour vous de vous exprimer de manière abstraite, par métaphores, par sous-entendus etc? J'ai été diagnostiquée autiste et je lis partout que les Asperger auraient une façon de s'exprimer très littérale, concrète, et ce n'est pas vraiment mon cas, du coup je cherche des cas similaires au mien afin de pouvoir m'expliquer pourquoi certains ont ce mode d'expression et d'autres non, s'il y a une raison.

Merci d'avance :)
Je vois plusieurs choses différentes dans ta question : déjà, s'exprimer par métaphores ne rejoint pas pour moi le fait de faire des sous-entendus.

Je recours souvent aux images ou métaphores, un peu comme des paraboles, ça m'est utile pour développer une idée qui part d'une analogie - j'attribue ça peut-être davantage au HPI et à la pensée par liens qu'à l'autisme, mais en même temps je ne suis pas diagnostiquée autiste pour l'instant.

Les sous-entendus c'est autre chose, et cela dépend fortement d'être en position d'émettrice ou de réceptrice : s'il m'arrive d'en faire, c'est comme des raccourcis, du coq-à-l'âne, mon cerveau a fait un saut qualitatif entre une idée et une autre, et je n'ai pas verbalisé le lien entre les deux idées (de même finalement qu'en grammaire on comprendra mieux une comparaison qu'une métaphore, parce qu'elle est explicite, il y a un "mot de comparaison"), donc la personne qui m'écoute peut manquer ce lien.

En tant que réceptrice en revanche, c'est plus compliqué : je sais intuitivement que je ne perçois pas les sous-entendus, du coup mon cerveau se fatigue à en chercher partout, surtout quand j'ai identifié la personne comme capable de faire ça souvent.
J'ai une formation littéraire, donc je devrais être habituée à lire des images, des métaphores, pourtant je suis sûre que je les prends souvent au premier degré, mais ça ne me gêne pas trop. Ca enrichit l'imaginaire, et c'est le but recherché, après tout, faire voir la réalité d'une manière poétique. :wink:
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 2846
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#10 Message par lulamae » dimanche 28 avril 2019 à 10:38

Finalement, cette façon de penser littérale ne crée de problème que quand il y a un malentendu dans la communication avec quelqu'un, qu'il faut rechercher et décrypter, mais sinon, je suis plutôt bien avec ça... :)
D'ailleurs, si le malentendu n'est pas pointé du doigt par l'autre personne, on peut attendre longtemps que je m'en aperçoive ! Et comme en plus j'entends mal, vous imaginez le nombre de fois où je me trouve dans cette situation...
Spoiler : 
Pas facile non plus d'avouer que j'ai cessé délibérément d'écouter une conversation parce que ça ne m'intéressait pas. :oops:
C'est gênant aussi quand devant d'autres personnes on ne comprend pas une blague, par exemple, ou que quelqu'un remarque notre incompréhension et la fait - finement - remarquer aux autres, ce qui nous met en position d'avoir honte socialement.
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10494
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#11 Message par Lilette » dimanche 28 avril 2019 à 13:59

lepton a écrit :
dimanche 28 avril 2019 à 8:34
Spoiler : 
On a ri une fois avec ma femme à cause d'une chanson de Julien Doré, où il dit "les oies sont rouges". Évidemment, je me suis moqué en disant que les paroles étaient débiles. Elle m'a expliqué qu'elles ne sont pas vraiment rouges, mais c'est parce qu'il parle du soleil couchant juste avant. L'aspect poétique du truc m'avait un peu échappé... :crazy: :mryellow:
Spoiler : Lepton : 
En même temps c'est tordu, je n'aurais pas compris non plus.
TSA.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26607
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#12 Message par freeshost » dimanche 28 avril 2019 à 19:09

Ça varie d'une personne à l'autre, la compréhension des secondes degrés, des figures de style, des implicites. Il y a divers degrés.

Pour ma part, j'aime bien les jeux de mots, les expressions diverses, les allusions, les liens entres expressions. Mais faut pas que j'abuse, surtout avec les personnes qui ne les comprennent pas bien. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Geogaddi
Fidèle
Messages : 108
Enregistré le : lundi 5 novembre 2018 à 1:42

Re: Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#13 Message par Geogaddi » dimanche 28 avril 2019 à 19:30

Merci pour vos réponses, je vois que cela varie d'une personne à l'autre. En revanche, pour le coup des oies de Julien Doré, j'avais compris tout de suite, et quand on faisait ce genre d'exercices en cours (j'ai une formation littéraire) j'avais particulièrement des facilités, ça a toujours été naturel. C'est "marrant" de voir qu'à côté de ça j'ai dû apprendre par coeur les codes du sarcasme car je comprenais beaucoup moins.

Y a-t-il une explication quant au fait qu'une personne autiste va comprendre sans difficulté les métaphores, les sous-entendus un peu "littéraires" (exemple de Julien Doré) et pourquoi une autre va avoir du mal (raisons éducatives, culturelles, cognitives, que sais-je...)? Le sujet m'intrigue beaucoup.
Femme, 24 ans, IDF. Diagnostiquée autiste en février 2019.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26607
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#14 Message par freeshost » dimanche 28 avril 2019 à 21:25

Il y a plein de facteurs qui peuvent entrer en compte :

- le niveau de théorie de l'esprit,
- le vécu, les apprentissages, les relations,
- les lectures diverses, les habitudes de lecture, [lecture de livres sur la rhétorique, sur la communication non verbale, sur les spécificités inter- et intra-culturelles, etc. lecture de journaux satiriques, de romans satiriques, d'humour anglais, de blagues françaises sur les Belges]
- les habitudes relationnelles, communicationnelles, l'expérience,
- la confiance en soi, et en de nouveaux défis, de nouvelles situations,
- la confiance en chaque autre personne,
- le niveau de fatigue,
- le niveau de volonté, de motivation,
- les représentations qu'on se fait du monde en général,
- le niveau de prise de recul face aux représentations simplistes (une personne qui connaît bien les biais cognitifs et est humaniste ne va pas forcément apprécier les blagues sur les blondes, sur les femmes, sur les Belges, etc. et autres stéréotypes...),
- etc.

C'est quand plein de facteurs interviennent que ça ne passe plus comme une lettre à la poste. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

user5754
Adepte
Messages : 202
Enregistré le : vendredi 7 décembre 2018 à 22:39
Localisation : IDF

Re: Façon de s'exprimer littérale VS abstraite

#15 Message par user5754 » dimanche 28 avril 2019 à 21:41

Pour moi, les problèmes de compréhension des blagues doivent représenter plus de la moitié des blagues. En fait, plus elles sont simples et plus j'ai du mal… On m'esplique et je dis que je ne trouve pas sa drole… A l'inverse mes blagues tombent souvent à plat car je suis assez cynique, voir j'ai un humour noir? Seul un de mes collègue comprend et on est tous les deux à rire devant le regard presque horrifié des autres…

Il y a aussi le fait que lorsqu'on me pose une question, même indiscrète, je ne peux pas m'empêcher de répondre. Parfois les gens demande en plaisantant car c'est tellement gros que toute personne normalement constituée ne répondrai pas ou dirait que ça ne les regarde pas. Du coup mes interlocuteurs sont hyper gênés. Quand je les connais bien (ce qui est souvent le cas) je leur dis qu'il savent que je ne sais pas ne pas répondre et qu'il ne faut pas me poser ce genre de questions...
THPI, Asperger, dépression sévère et résistante depuis 3 ans

la folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre a un résultat different
A. Einstein

Répondre