Habitudes neurotypiques : comment faites-vous pour supporter?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Dumbo
Habitué
Messages : 68
Enregistré le : dimanche 5 mai 2019 à 21:01

Habitudes neurotypiques : comment faites-vous pour supporter?

#1 Message par Dumbo » lundi 6 mai 2019 à 21:04

J'ouvre cette discussion (désolée si cela a déjà été discuté) pour savoir une chose : comment faites-vous pour supporter les habitudes des neurotypiques?

Personnellement, je ne supporte pas les embrassades pour dire "bonjour" ou "au revoir". Je déteste quand quelqu'un me touche ou quand elle se tient trop près de moi car cela me rend mal à l'aise :innocent:
D'ailleurs, pourquoi doit-on toujours avoir un contact physique sur la journée?

Je n'aime pas non plus expliquer ma vie aux personnes. Par exemple, le temps de midi, chacun raconte ce qu'il a fait la veille ou le week-end. Je ne vois pas l'intérêt de partager cela...

Le fait aussi que certaines personnes se vexent quand on ne leur dit pas "bonjour". Si la personne arrive en retard et que la journée est déjà commencée, je ne vois pas l'utilité de dire "bonjour" (par exemple si on voit la personne une première fois sur la journée durant le temps de midi). :roll:

Et vous, qu'en pensez-vous? Avez-vous des difficultés avec les habitudes en société?
Suspicion d'autisme vers 3 ans sans démarches entreprises.
Suspicion de TSA-Asperger depuis le mois de janvier 2019.
Psychiatre : phobie sociale probable.
En cours de diagnostique TSA-Asperger.

Space
Régulier
Messages : 49
Enregistré le : samedi 26 janvier 2019 à 10:54

Re: Habitudes neurotypiques : comment faites-vous pour supporter?

#2 Message par Space » lundi 6 mai 2019 à 22:55

Je ne supporte pas non plus qu'on me touche et faire la bise me coute en énergie, surtout les hommes barbus (ça pique) ! J'évite les contacts physiques, ce qui m'a déjà fait défaut en sport (quelle idée de s'accoler tous ensemble pour célébrer un but ou une victoire aussi).

C'est plutôt les critiques et les rumeurs sur les uns et les autres qui me dérangent personnellement. Sinon je suis tellement curieuse et intéressée par les habitudes des uns et des autres que les écouter raconter leur vie ne me gêne pas et la mienne se résume par beaucoup de sport et de passions donc en parler me fait plaisir (à petites doses).

Dire bonjour... parfois je n'y pense même pas et cela me coute très cher, ou bien ce n'est pas ce que je fais en premier et cela me fait également défaut notamment au travail. Dans ma logique à moi, si mon bureau est au rez de chaussée je fais d'abords ce que j'y ai à faire (poser mon manteau, ranger, nettoyer) et ensuite je vais à l'étage où sont mes collègues et si je les croise je dis bonjour. Je ne comprends pas pourquoi je dois perdre mon temps dès le matin à faire le tour de tous les bureaux pour dire bonjour...

Boire un verre après chaque entrainement sportif me pose soucis, surtout après une activité physique seine. Tout comme les cagnottes, alors là c'est un truc que je ne comprends absolument pas. La vie est déjà faite de contraintes mais non, à croire que cela ne suffit pas : on est en retard c'est 1€ par minute, on marque un but c'est 3€, on est convoqué à un match ou on oublie un shampoing sous la douche c'est 2€ et la liste est longue ! Ils sont étranges ces neurotypiques.

Je ne supporte pas (et le mot est faible) les personnes qui viennent à la maison et laissent leur téléphone portable sur sonnerie (à volume fort qui plus est) alors qu'ils reçoivent SMS ou autres notifications toutes les deux minutes. C'est une belle connerie cet objet...
05/2019 : sur liste d'attente du CRA de ma région
12/2016 : diagnostiquée HQI (suspicion THQI)

Dumbo
Habitué
Messages : 68
Enregistré le : dimanche 5 mai 2019 à 21:01

Re: Habitudes neurotypiques : comment faites-vous pour supporter?

#3 Message par Dumbo » lundi 6 mai 2019 à 23:06

C'est vrai que le téléphone c'est une horreur.
Quand il sonne, je sursaute toujours de peur :roll:
Je n'aime vraiment pas cela... Cependant, c'est utile pour se détacher d'une conversation ennuyante ou peu intéressante. Quand je me sent submergée en groupe, je me plonge dans les applications du téléphone pour éviter les conversations multiples :wink:
Suspicion d'autisme vers 3 ans sans démarches entreprises.
Suspicion de TSA-Asperger depuis le mois de janvier 2019.
Psychiatre : phobie sociale probable.
En cours de diagnostique TSA-Asperger.

Avatar du membre
hazufel
Modérateur
Messages : 2760
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Habitudes neurotypiques : comment faites-vous pour supporter?

#4 Message par hazufel » mardi 7 mai 2019 à 7:06

Dumbo a écrit :
lundi 6 mai 2019 à 21:04
[...]
Et vous, qu'en pensez-vous? Avez-vous des difficultés avec les habitudes en société?
Je trouve cette formulation plus appropriée que de parler d’habitudes neurotypiques à supporter. Il y a des autistes qui parlent trop près des autres, qui adorent les toucher sans précautions, et qui parlent sans s'arrêter et sans écouter les autres. Qui de plus, peuvent avoir des habitudes difficiles à supporter pour les autres, autistes ou non.
Il y a aussi des personnes non autistes qui ont des habitudes réservées et très discrètes.
Si on a du mal à dire bonjour, d’autres peuvent aussi se sentir rejetés si on ne les a pas salués.

J'évoquerai donc plutôt dans le titre les habitudes conventionnelles de la société mais sans évoquer le terme neurotypique. D’autant qu’on ne sait pas forcément qui l’est non plus.
Ces thèmes sont abordés dans nombreux posts mais tu en as un certain aperçu dans le fil des bugs sociaux : vos « bugs » sociaux
Diagnostiquée TSA Asperger.
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA de type Asperger.

Mfifi
Habitué
Messages : 91
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2018 à 22:21

Re: Habitudes neurotypiques : comment faites-vous pour supporter?

#5 Message par Mfifi » mardi 7 mai 2019 à 9:44

Je déteste les bises et Cie et j'ai le bonheur pour ça de vivre en Allemagne ! Bon sauf une fois par an pour ton anniversaire où tout le monde vient te faire un hug 😱 ça pourrait presque rentrer dans les bugs sociaux mais qd on doit chanter pour les autres je me mets le plus loin possible et au moment où les gens se font des gros câlins je me casse de la pièce. Et si je peux pas car ma pièce je remettais mon casque musique et je me remettais au travail. L'autre truc qui me soûl c'est l'intérêt provoqué. Cette été je suis rentrée des vacances une semaine avant ma famille car j'avais moins de jours de congé et ça a été une des meilleure semaine de l'année. J'étais au boulot à 8h je partais à 16h30, je m'achetais ce que je voulais pour manger et à 17h30 j'étais devant la TV pour mon marathon série. Et comme j'étais la première au boulot si les autres personnes de mon bureau env 8 ne venait pas me faire un signe je ne les voyais pas car dos à la porte avec musique. La semaine ap un collègue m'a reproché mon comportement (alors que moi je m'étais franchement senti super bien) en me disant qu'il fallait faire l'effort de dire bonjour et de demander comment vont les autres. Par souci d'intégration j'ai par la suite pris 5min chaque jour pour aller à sa table lui dire bjr et lui demandé comment il va. Résultat il a crû que je me foutais de lui et moi je me suis vraiment fait euhhhhh pour rien. Le truc qui me rend dingue c'est le fait que les gens parlent trop fort. Tu leur dit et ils continuent. Où le truc le pire c'est qu'ils sont tellement sûrs d'être la norme que quand tu es différents c'est à toi de t'adapter. Les réflexions aussi. Quand je fais une réflexion ou une blague il n'y a jms de méchanceté derrière. Par contre quand les NT te font une blague ou une réflexion j'ai l'impression qu'ils cherchent à te blesser.
Suspicion de TSA

AlexKain
Habitué
Messages : 61
Enregistré le : mardi 7 mai 2019 à 16:40

Re: Habitudes neurotypiques : comment faites-vous pour supporter?

#6 Message par AlexKain » vendredi 10 mai 2019 à 1:49

Dumbo a écrit :
lundi 6 mai 2019 à 21:04
Personnellement, je ne supporte pas les embrassades pour dire "bonjour" ou "au revoir". Je déteste quand quelqu'un me touche ou quand elle se tient trop près de moi car cela me rend mal à l'aise :innocent:
D'ailleurs, pourquoi doit-on toujours avoir un contact physique sur la journée?

Je n'aime pas non plus expliquer ma vie aux personnes. Par exemple, le temps de midi, chacun raconte ce qu'il a fait la veille ou le week-end. Je ne vois pas l'intérêt de partager cela...

Le fait aussi que certaines personnes se vexent quand on ne leur dit pas "bonjour". Si la personne arrive en retard et que la journée est déjà commencée, je ne vois pas l'utilité de dire "bonjour" (par exemple si on voit la personne une première fois sur la journée durant le temps de midi). :roll:

Et vous, qu'en pensez-vous? Avez-vous des difficultés avec les habitudes en société?
Tout pareil.
Heureusement pour moi, je n'ai pas à en faire pour le moment.
Même ma petite soeur quand elle vient à la maison elle ne s'étonne plus de ça depuis le temps.

Le pire étant le fameux "bonjour, ça va ?", alors que cette question ne sert strictement à rien vu que la personne en a, dans 99% des cas, rien à faire de savoir si tout va bien dans ta vie ou si tu déprimes. Et donc on répond docilement "salut, ouais, et toi ?" et l'autre de renchérir "impec". et voilà... Super.

Idem donc pour les conversations où il faut raconter sa vie, souvent effectivement lors des pauses du midi entre collègues. Je n'ai pas beaucoup travaillé mais c'est quelque chose qui m'était difficilement supportable. J'aurais préféré pouvoir retourner chez moi (mais impossible) ou manger dans ma voiture histoire d'être seul et au calme, sauf que je n'avais pas le permis à ce moment-là et donc pas de voiture.

Perso maintenant je mange sans hésitation dans ma voiture lorsque je dois prendre du fast-food. Hop, un tour au drive, je n'ai pas à sortir de mon véhicule, je ne croise personne, je récupère ma commande, vais me garer dans un coin et je peux manger sans subir la musique et les conversations.

Je comprendrais d'ailleurs jamais pourquoi mettre de la musique dans ce genre d'endroit ou dans les centres commerciaux... Même pour des NT, ce sont des lieux où, en très grande majorité, tu viens à plusieurs et où tu aimerais pouvoir parler avec la ou les personnes avec qui tu es. Comme on le disait, que ce soit pour ne rien dire (parler du beau temps, de ce qu'on a fait le dernier week-end) ou des trucs qui nous passionnent, qu'importe, le plus souvent, les gens se parlent en mangeant ou en déambulant dans un centre commercial, en faisant leur shopping. Même pour parler justement des choses à acheter, comparer des produits, etc...
Or, laisser cette musique, au volume souvent assez fort, en fond sonore, rend toutes ces discussions très difficiles. Et pire que tout, ça crée un brouhaha encore plus infernal, car souvent, les gens vont parler justement plus fort que s'il n'y avait pas de musique pour couvrir ce son ! Pareil dans les bars par exemple, où on a l'impression d'être en boite de nuit ou en concert. Mais ce n'est pas le but, si les gens voulaient aller en boite ou en concert, ils iraient !
Complétement débile quoi...

Mais je crois qu'on est dans une période où la société ne peut pas se passer de musique et il en faut tout le temps. Suffit de voir la télé, qui nous en abreuve. Les pubs sont très souvent à base de musique. Entre les programmes ils vont passer le dernier morceau à la mode (enfin, à la mode pour certains quoi... vous n'aurez jamais de metal par exemple lol), et les émissions sur tout ça pullulent. (anciennement les Star Ac, The Voice de nos jours et ses différent format (pour adultes, pour enfants, pour animaux ; ah non, ça n'existe pas encore... ça ne saurait tarder j'en suis sur)

Et donc le "style" de musique, est souvent un style générique, et je ne sais pas pourquoi c'est celui-là qui prédomine. Pas de chance, c'est celui que je déteste. Rnb, rap ou ce genre de son... Car des fois je me dis, si à la limite dans ces endroits ils passaient des musiques que j'apprécie, que ce soit des musiques de films, du rock assez calme, ou du métal symphonique, peut-être que j'apprécierais, j'en sais rien. Donc peut-être que les fans de Lady Gaga ou Beyoncé sont très content d'entendre ces chansons en faisant leur shopping ou en mangeant. Ou alors, ils n'y font même pas attention... Car oui, c'est aussi une possibilité. Quand je vois tout le monde manger, parler, faire ses courses, dans le plus grand des calmes, sans sembler être gêner le moins du monde par cette musique horriblement forte qui retentit, je me dis que c'est juste moi. Et donc je fais tout pour partir au plus vite et je me dis que malheureusement, ça ne changera sans doute jamais...
Possible TSA/syndrome d'Asperger (en cours de diagnostic avec psychiatre)

Répondre