Surcharge émotionnelle et crises

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Dumbo
Fidèle
Messages : 124
Enregistré le : dimanche 5 mai 2019 à 21:01

Surcharge émotionnelle et crises

#1 Message par Dumbo » mercredi 8 mai 2019 à 21:34

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si ce sujet avait déjà été abordé par le passé mais j'ai besoins de conseils.

Voilà, je ne ressent pas vraiment les émotions des autres comme la tristesse pour une perte familiale ou la joie, la peur, l'angoisse, etc. Par contre, quand cela me concerne directement, je suis submergée par mes propres émotions. Parfois, cela se passe sur le moment, parfois il faut attendre quelques heures pour que cela sorte.
Dans certains cas, je ne ressent même rien mais je passe en crise dans les jours ou les semaines suivantes et cela me prend énormément d'énergie :( Une fois la crise passée, je suis fortement fatiguée.

Quand je parle de "crises", ce sont des moment où toutes mes émotions stockées se relâchent. Cette période peut se produire à n'importe quel moment (au travail, pendant la nuit, lors d'un repas de famille, ...). Cela peu être accompagné par des balancements, des "coups" sur la tête (ou autre), des tensions du corps, des déplacements répétitifs (comme tourner en rond)... Cela est incontrôlable et très embêtant, surtout dans le monde professionnel :( De plus, je sais encore moins communiquer correctement lors de ces crises ; soit cela provoque une phase de mutisme, soit une phase où je répète toujours la même chose en boucle.

Avez-vous des expériences face à ce type de réaction?
Avez-vous des conseils pour éviter les situations de surcharge ou les maitriser un minimum?

D'avance, je vous remercie :bravo:
Suspicion d'autisme vers 3 ans sans démarches entreprises.
Suspicion de TSA-Asperger depuis le mois de janvier 2019.
Psychiatre : phobie sociale probable.
--> En cours de recherche de professionnel pour diagnostic

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3030
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Surcharge émotionnelle et crises

#2 Message par lulamae » mercredi 8 mai 2019 à 21:54

Bonsoir, tu as ce sujet qui en parle :
viewtopic.php?f=4&t=5556&hilit=meltdown
:)
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
TheTrucker
Fidèle
Messages : 104
Enregistré le : mercredi 14 novembre 2018 à 15:24

Re: Surcharge émotionnelle et crises

#3 Message par TheTrucker » mercredi 8 mai 2019 à 22:28

J'ai pu comprendre avec mon psy que tout est dans un équilibre à essayer d'avoir.
Je fais beaucoup de crises aussi.
D'une part il faut se protéger des stimulus sensoriels comme on le peut. Je mets des boules Qies très souvent maintenant.

D'autre part il faut aussi pouvoir "vider" régulièrement le surplus d'information dans la tête en s'accordant des moments de détente, en fonction de chacun. Moi ce sera plutôt avec ma musique à fond en me balançant ou en jouant avec un truc dans la main par exemple. D'autre ce sera plutôt la relaxation ou l'auto-hypnose ou la pleine conscience. Le mieux est de chercher dans les choses que l'on faisait déjà naturellement pour se calmer.
Ou d'avoir par exemple sur soi une écharpe avec une odeur forte qu'on aime. Je pense investir dans un gilet à pression aussi.
Il m'a expliqué que c'était mieux d'alterner avec des choses relaxantes et des moments de recherche sensorielle agréable.

Le but est aussi de saturer le thalamus pour que les stimulus non agréables soient moins perceptibles. (Mon ORL m'a dit pareil pour les acouphènes pour montrer un peu un parallèle. Quand j'écoute de la musique je n'entend plus mes acouphènes. C'est un peu le même principe ici pour se prémunir des stimulus désagréables.)
De plus quand j'écoute ma musique les yeux fermés je réfléchis mieux à tout ce qu'il s'est passé autour de moi dans la journée ou dans les jours précédents et j'arrivent a trouver des réponses aux "infos en attente" en background et les "ranger" à leur place.

Le but est de faire cela fréquemment sur la journée pour vider plus régulièrement cette espèce de charge en background qui augmente plus chaque jour. (5 minutes chaque fois par exemple mais répété plein de fois sur la journée)

J'ai encore des crises mais depuis que je fais ça elles se sont espacées pas mal. (protection à l'extérieur + saturation en sensations positives quand je peux)
Après je suis aussi quelqu'un qui est en recherche constante de sensation depuis que je suis enfant, j'en ai besoin. Je ne sais pas si c'est ton cas.

Je ne sais pas si c'est clair ce que je dis... :) Ce n'est que mon expérience, rien de bien scientifique :)
Je continue de chercher des trucs...
Détectée HP en décembre 2017 suite au passage du test WAIS IV.
Pré-diagnostic par le psychologue du CRA de ma région en avril 2018 pour un trouble du spectre autistique.
Sur liste d'attente pour le diagnostic officiel courant 2020.
J'ai 41 ans.

Dumbo
Fidèle
Messages : 124
Enregistré le : dimanche 5 mai 2019 à 21:01

Re: Surcharge émotionnelle et crises

#4 Message par Dumbo » mercredi 8 mai 2019 à 22:43

CelineTheTrucker a écrit :
mercredi 8 mai 2019 à 22:28

Après je suis aussi quelqu'un qui est en recherche constante de sensation depuis que je suis enfant, j'en ai besoin. Je ne sais pas si c'est ton cas.
Merci pour ton partage :bravo:
Depuis que je suis enfant, je ne cherche pas vraiment à ressentir les sensations car à chaque fois que je ressentais quelque chose, c'était assez intense et je ne savais pas contrôler cela (c'est encore le cas aujourd'hui :roll: ).
Aujourd'hui, je ressent de plus en plus souvent les sensations et les émotions, ce qui ne m'aide pas car je n'ai pas cette capacité de les gérer :innocent:
Suspicion d'autisme vers 3 ans sans démarches entreprises.
Suspicion de TSA-Asperger depuis le mois de janvier 2019.
Psychiatre : phobie sociale probable.
--> En cours de recherche de professionnel pour diagnostic

Avatar du membre
TheTrucker
Fidèle
Messages : 104
Enregistré le : mercredi 14 novembre 2018 à 15:24

Re: Surcharge émotionnelle et crises

#5 Message par TheTrucker » mercredi 8 mai 2019 à 22:43

Pour m'expliquer il m'a parlé d'une (des multiples) théorie, la "théorie du monde intense".
Je n'ai pas encore tout bien compris je dois mieux lire et trouver plus de sources.
Celle-ci est peu détaillée. C'est une étude de Makram et Makram (2007)

http://lasa.epfl.ch/autism_open_day/Mar ... 080425.pdf

Et ceci:

http://les-tribulations-dune-aspergirl. ... u-autiste/
Détectée HP en décembre 2017 suite au passage du test WAIS IV.
Pré-diagnostic par le psychologue du CRA de ma région en avril 2018 pour un trouble du spectre autistique.
Sur liste d'attente pour le diagnostic officiel courant 2020.
J'ai 41 ans.

Avatar du membre
TheTrucker
Fidèle
Messages : 104
Enregistré le : mercredi 14 novembre 2018 à 15:24

Re: Surcharge émotionnelle et crises

#6 Message par TheTrucker » mercredi 8 mai 2019 à 22:45

Dumbo a écrit :
mercredi 8 mai 2019 à 22:43
Merci pour ton partage :bravo:
Depuis que je suis enfant, je ne cherche pas vraiment à ressentir les sensations car à chaque fois que je ressentais quelque chose, c'était assez intense et je ne savais pas contrôler cela (c'est encore le cas aujourd'hui :roll: ).
Aujourd'hui, je ressent de plus en plus souvent les sensations et les émotions, ce qui ne m'aide pas car je n'ai pas cette capacité de les gérer :innocent:
Je comprend. Moi je cumule hyper et hypo sensibilité en même temps. Cela dépend des stimulus apparemment.
J'ai encore du mal à bien saisir les deux parfois. C'est un peu le chaos dans mes sens :D
Détectée HP en décembre 2017 suite au passage du test WAIS IV.
Pré-diagnostic par le psychologue du CRA de ma région en avril 2018 pour un trouble du spectre autistique.
Sur liste d'attente pour le diagnostic officiel courant 2020.
J'ai 41 ans.

Dumbo
Fidèle
Messages : 124
Enregistré le : dimanche 5 mai 2019 à 21:01

Re: Surcharge émotionnelle et crises

#7 Message par Dumbo » mercredi 8 mai 2019 à 22:57

CelineTheTrucker a écrit :
mercredi 8 mai 2019 à 22:45

Je comprend. Moi je cumule hyper et hypo sensibilité en même temps. Cela dépend des stimulus apparemment.
J'ai encore du mal à bien saisir les deux parfois. C'est un peu le chaos dans mes sens :D
C'est exactement pareil pour moi :mryellow: Après, savoir quelle émotion on ressent à un moment donné et y mettre des mots est tout aussi difficile.
Suspicion d'autisme vers 3 ans sans démarches entreprises.
Suspicion de TSA-Asperger depuis le mois de janvier 2019.
Psychiatre : phobie sociale probable.
--> En cours de recherche de professionnel pour diagnostic

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26711
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Surcharge émotionnelle et crises

#8 Message par freeshost » mercredi 8 mai 2019 à 22:59

Voir du côté de l'alexithymie ?
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
TheTrucker
Fidèle
Messages : 104
Enregistré le : mercredi 14 novembre 2018 à 15:24

Re: Surcharge émotionnelle et crises

#9 Message par TheTrucker » mercredi 8 mai 2019 à 23:09

Merci freeshost!
Dumbo a écrit :
mercredi 8 mai 2019 à 22:57
C'est exactement pareil pour moi :mryellow: Après, savoir quelle émotion on ressent à un moment donné et y mettre des mots est tout aussi difficile.
Concernant les émotions c'est encore plus le chaos...
Je suis bloquée depuis mi-juillet sur une émotion que je n'ai toujours pas clairement identifiée...
Une peur diffuse. C'est aussi pour cela qu'il m'a parlé de la théorie du monde intense pour cette tension interne constante, de l'anxiété (la mémoire de la peur).
Ma mémoire des émotions et des sensations est énorme, c'est ultra envahissant.
Du coup la moindre chose fait boule de neige...
J'essaye d'expliquer mais j'avoue que j'y réfléchis toujours pour mieux comprendre :)
Détectée HP en décembre 2017 suite au passage du test WAIS IV.
Pré-diagnostic par le psychologue du CRA de ma région en avril 2018 pour un trouble du spectre autistique.
Sur liste d'attente pour le diagnostic officiel courant 2020.
J'ai 41 ans.

Avatar du membre
TheTrucker
Fidèle
Messages : 104
Enregistré le : mercredi 14 novembre 2018 à 15:24

Re: Surcharge émotionnelle et crises

#10 Message par TheTrucker » jeudi 16 mai 2019 à 1:07

Dumbo a écrit :
mercredi 8 mai 2019 à 22:43
Merci pour ton partage :bravo:
Voici l'étude sur la théorie du monde intense en français dont je te parlais.
Il y a beaucoup mais tu peux zapper les explications pratiques des expériences si tu veux :D
(Même si c'est hyper intéressant j'ai appris pleins de mots :lol: )
Ca me parle beaucoup surtout concernant la mémoire de la peur...

Théorie du monde intense (Markram, Rinaldi, Markram - 2007)

https://informationsautisme.home.blog/2 ... kram-2007/
Détectée HP en décembre 2017 suite au passage du test WAIS IV.
Pré-diagnostic par le psychologue du CRA de ma région en avril 2018 pour un trouble du spectre autistique.
Sur liste d'attente pour le diagnostic officiel courant 2020.
J'ai 41 ans.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2367
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Surcharge émotionnelle et crises

#11 Message par olivierfh » jeudi 16 mai 2019 à 10:14

TheTrucker a écrit :
jeudi 16 mai 2019 à 1:07
Théorie du monde intense (Markram, Rinaldi, Markram - 2007)
https://informationsautisme.home.blog/2 ... kram-2007/
Un excellent article en effet; l'original anglais est ici.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
TheTrucker
Fidèle
Messages : 104
Enregistré le : mercredi 14 novembre 2018 à 15:24

Re: Surcharge émotionnelle et crises

#12 Message par TheTrucker » jeudi 16 mai 2019 à 14:43

olivierfh a écrit :
jeudi 16 mai 2019 à 10:14
Un excellent article en effet; l'original anglais est ici.
Oui ça me parle beaucoup et j'ai vraiment beaucoup de soucis avec ma mémoire des sens et des émotions qui sont comme mélangées. Je peux paniquer très vite juste en sentant une odeur, en entendant un son ou en voyant quelque chose si ces sensations ont été effrayantes la première fois. C'est gravé à jamais. J'ai encore des odeurs d'enfance qui me "traumatisent" et que je dois absolument éviter. C'est très bizarre et désagréable.

Je vais traduire le deuxième document qu'ils ont publié en 2010 et qui explique je pense plus en détail tout cela avec des "pistes" thérapeutiques.
Mais celui là fait le double de pages donc ce sera sans doute pour la semaine prochaine :lol:
Détectée HP en décembre 2017 suite au passage du test WAIS IV.
Pré-diagnostic par le psychologue du CRA de ma région en avril 2018 pour un trouble du spectre autistique.
Sur liste d'attente pour le diagnostic officiel courant 2020.
J'ai 41 ans.

Répondre