Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Dumbo
Habitué
Messages : 90
Enregistré le : dimanche 5 mai 2019 à 21:01

Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#1 Message par Dumbo » dimanche 26 mai 2019 à 22:15

Bonjour à toutes et à tous,

J'aimerais, encore une fois, avoir votre avis sur une chose qui me pose assez problème et savoir si vous aussi vous avez vécu des cas d'attachement émotionnel à des objets/intérêts/habitudes.

J'explique : parfois, il m'arrive de ressentir de l'attachement face à des objets totalement aléatoires et, parfois plus que pour les êtres humains.
Que ce soit peluches (grand classique), objets de collection, un dessin sur une boîte de céréales, un personnage de télévision, etc.
Quand j'étais petite, je gardais parfois des simples cailloux et je ne savais pas m'en débarrasser. Je ressentais comme de la tristesse à le jeter par terre et l'abandonner :roll:
Et c'est pareil pour les intérêts et les habitudes...

Cela peut vous paraître drôle et/ou très bizarre mais cela vous est déjà arrivé ?

Merci d'avance pour vos réponses :bravo:
Suspicion d'autisme vers 3 ans sans démarches entreprises.
Suspicion de TSA-Asperger depuis le mois de janvier 2019.
Psychiatre : phobie sociale probable.
En cours de diagnostique TSA-Asperger.

Maedhros
Occasionnel
Messages : 18
Enregistré le : mardi 20 novembre 2018 à 11:22

Re: Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#2 Message par Maedhros » dimanche 26 mai 2019 à 23:08

Je ne suis pas aspi mais j’ai toujours un vieux drap que je garde qui est mon doudou j’y suis très attachée impossible de dormir sans où je suis très mal. Enfant j’avais adopté des cailloux également, je m’attache à des personnages fictifs et je déteste remplacer mes objets, ce n’est pas du tout bizarre, pourquoi ça le serait ?
Suspicion de TSA. Au final, penche plus sur un TDA.

Geogaddi
Fidèle
Messages : 108
Enregistré le : lundi 5 novembre 2018 à 1:42

Re: Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#3 Message par Geogaddi » lundi 27 mai 2019 à 0:37

Oui j'ai connu ça surtout enfant, je crois que l'objet le plus absurde auquel je me suis attachée c'était un morceau de bois de mon lit :roll: Mais jusqu'à l'adolescence c'était très fréquent, maintenant ça me le fait moins, mais j'ai développé des attachements disproportionnés envers certaines personnes parfois pas très proches de moi, sans savoir pourquoi (ça me tombe dessus comme ça et bien sûr je ne leur en fais pas part pour ne pas les mettre mal à l'aise)
Femme, 24 ans, IDF. Diagnostiquée autiste en février 2019.

Dumbo
Habitué
Messages : 90
Enregistré le : dimanche 5 mai 2019 à 21:01

Re: Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#4 Message par Dumbo » lundi 27 mai 2019 à 7:10

Maedhros a écrit :
dimanche 26 mai 2019 à 23:08
Je ne suis pas aspi mais j’ai toujours un vieux drap que je garde qui est mon doudou j’y suis très attachée impossible de dormir sans où je suis très mal. Enfant j’avais adopté des cailloux également, je m’attache à des personnages fictifs et je déteste remplacer mes objets, ce n’est pas du tout bizarre, pourquoi ça le serait ?
J'ai toujours eu l'impression que ce n'était pas normal, surtout en voyant comment mes proches me regardaient :roll: Ma mère me le reproche toujours quand je prend parfois quinze minutes au supermarché à choisir une boîte de nourriture alors que c'est toutes les mêmes :P
Je dois choisir, c'est comme ça et si quelqu'un prend l'objet que je voulais (alors qu'il y en a plein d'autres), je n'en prend aucun (c'est surtout le cas avec la nourriture).
Suspicion d'autisme vers 3 ans sans démarches entreprises.
Suspicion de TSA-Asperger depuis le mois de janvier 2019.
Psychiatre : phobie sociale probable.
En cours de diagnostique TSA-Asperger.

Maedhros
Occasionnel
Messages : 18
Enregistré le : mardi 20 novembre 2018 à 11:22

Re: Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#5 Message par Maedhros » lundi 27 mai 2019 à 11:39

Je suis assez exclusive dans mes relations également j’ai peu d’amis et je m’attache pas facilement mais quand je m’attache vraiment à quelqu’un c’est assez excessif.
Je suis pareil dans les supermarchés, et en plus je m’y perds dans les rayons alors je passe un temps fou pour trois fois rien.
Mon entourage n’agit pas comme ça non plus avec les objets mais je n’ai jamais trouvé cela anormal pour autant
Suspicion de TSA. Au final, penche plus sur un TDA.

Dumbo
Habitué
Messages : 90
Enregistré le : dimanche 5 mai 2019 à 21:01

Re: Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#6 Message par Dumbo » lundi 27 mai 2019 à 13:45

Maedhros a écrit :
lundi 27 mai 2019 à 11:39
Je suis assez exclusive dans mes relations également j’ai peu d’amis et je m’attache pas facilement mais quand je m’attache vraiment à quelqu’un c’est assez excessif.
Je suis pareil dans les supermarchés, et en plus je m’y perds dans les rayons alors je passe un temps fou pour trois fois rien.
Mon entourage n’agit pas comme ça non plus avec les objets mais je n’ai jamais trouvé cela anormal pour autant
J'ai aussi un attachement excessif aux rares personnes que j'affectionne.
Une fois, ma mère était vraiment en colère car j'ai pris plus d'une heure à choisir un objet ! Avant, je ne trouvais pas cela anormal mais c'est à force que mes proches me le faisait remarquer que ça l'est devenu.
Suspicion d'autisme vers 3 ans sans démarches entreprises.
Suspicion de TSA-Asperger depuis le mois de janvier 2019.
Psychiatre : phobie sociale probable.
En cours de diagnostique TSA-Asperger.

AlexKain
Fidèle
Messages : 145
Enregistré le : mardi 7 mai 2019 à 16:40

Re: Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#7 Message par AlexKain » lundi 27 mai 2019 à 21:42

J'ai un objet qui m'accompagne partout dès que je sors de chez moi, et ce depuis l'enfance je dirais.
Quand il m'arrive de l'oublier ou d'avoir la sensation de le perdre, je suis vraiment pas bien, et j'ai l'impression que c'est la fin du monde. (la dernière fois notamment y a ptet 2 mois, alors qu'il était juste dans la poche d'un pantalon chez moi ; mais pantalon que je mets normalement que chez moi, donc il n'aurait pas dû être là)
Quand je l'ai pas, j'ai la sensation qu'il m'arrive que des merdes. Genre la dernière fois, bah déjà sur la route, tracteur... (je suis à la campagne), alors que j'étais déjà en retard à cause de l'avoir cherché activement en espérant le retrouver avant de partir/hésitant à partir sans, j'arrive en ville il pleut, je veux me garer y a pas de place, je dois me garer ailleurs ça me met en panique, je vais à mon rdv je me prends une averse de grêle sur la tête en cours de route, (je me gare jamais réellement proche de mes lieux de rdv mais dans des endroits où je sais que normalement je pourrais me garer facilement quitte à faire 5 mn de marche à pied supplémentaire), etc...

Quand je l'ai, j'aime bien le sentir dans ma poche, le toucher, le manipuler. Quand je peux, je le sors et je le fais tourner entre mes doigts, je le regarde, etc... Mais je le fais rarement car je ne veux pas que les autres me voient faire ça. (c'est un jouet en fait, assez petit, mais quand même, on pourrait se demander pourquoi un adulte manipule un jouet)


Après depuis peu, j'éprouve un attachement à la psychologue du travail de pole emploi. J'y pense souvent, j'aimerais pouvoir la voir plus souvent (tout en étant content de pas la voir de trop car cela me forcerait à trouver une formation ou un travail trop vite, donc le rythme lent, je préfère), etc... J'en viens à regretter qu'elle ne soit pas ma psychologue normale et juste une de pole emploi. (je la vois quoi, une fois tous les 2 mois je dirais)
J'ai du mal à la faire partir de mes pensées. Je trouve nos entrevues très sympathique, elle est très calme et avenante, le rdv dure un certain temps (souvent plus d'1 heure !) chose que j'apprécie particulièrement, contrairement au rdv psychiatre par exemple qui dure souvent que 20 mn, trop court pour moi (j'en ai déjà parlé ailleurs), etc...
Je commence à me poser la question si c'est normal...
TSA/syndrome d'Asperger + trouble anxieux (diagnostiqué par psychiatre en juin 2019)

Dumbo
Habitué
Messages : 90
Enregistré le : dimanche 5 mai 2019 à 21:01

Re: Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#8 Message par Dumbo » lundi 27 mai 2019 à 21:56

Moi, c'est ma montre. Une fois, je ne l'avais pas avec moi et je devais aller travailler. Impossible de faire demi-tour. Cela m'a mise dans un état de stress intense que j'en ai pleuré ! Je pleurais même dans la journée car je pensais à ma montre. J'étais perdue toute la journée (mentalement et physiquement), ne fournissant pas un bon travail (plus lente que d'habitude, écrits pleins de fautes, etc.). Je suis rentrée chez moi et j'ai quasiment directement été voir ma montre.

Cela se passe aussi avec mes peluches. J'y suis tellement attachée qu'elles me manquent sur la journée et je ne veux qu'une chose ; les retrouver et les serrer dans mes bras...

Parfois, cela arrive avec des musiques ; j'en aime tellement certaines que je les met en boucle jusque tard dans la nuit car je ne sais pas m'en séparer. Et je recommence le lendemain matin.
Suspicion d'autisme vers 3 ans sans démarches entreprises.
Suspicion de TSA-Asperger depuis le mois de janvier 2019.
Psychiatre : phobie sociale probable.
En cours de diagnostique TSA-Asperger.

Maedhros
Occasionnel
Messages : 18
Enregistré le : mardi 20 novembre 2018 à 11:22

Re: Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#9 Message par Maedhros » mardi 28 mai 2019 à 19:41

Moi c’est un vieux drap, impossible de dormir sans et si je l’oublie je ressens un énorme manque... je ne l’emmène pas quand je sors par contre mais il m’arrive qu’elle me manque quand je suis à l’extérieur, je ressent le besoin de la toucher, surtout son côté frais, dis comme ça ça peut paraître bizarre mais c’est une sensation unique, un toucher que je ne retrouve avec aucun autre drap.
Pareil avec la musique ou mon univers préféré.
Suspicion de TSA. Au final, penche plus sur un TDA.

Clovis
Passionné
Messages : 421
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#10 Message par Clovis » mardi 28 mai 2019 à 22:20

Pendant une période de ma vie j'éprouvais fortement une sensation proche de la tristesse quand quelque chose qui me faisait du bien se terminait... Ça pouvait aussi bien être un film qu'un plat de pâtes par exemple. :innocent:

Sinon je suis surtout attaché à mes livres, j'ai mis du temps à accepter l'idée de me séparer de certains au fur et à mesure de leur accumulation.
Bilan passé avec neuro-psy va dans le sens du TSA, démarches en cours pour diagnostic avec psychiatre (juin 2019)

Dumbo
Habitué
Messages : 90
Enregistré le : dimanche 5 mai 2019 à 21:01

Re: Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#11 Message par Dumbo » vendredi 31 mai 2019 à 9:05

Quand j'étais à l'école, j'étais attaché à un stylo. Il y avait un chien dessus et je m'amusais à le dessiner en permanence pendant toute une période. J'étais vraiment triste quand il s'est cassé d'usure. Mais je l'ai encore et je le prend dans ma trousse lors d'examens comme un porte-bonheur :D
Suspicion d'autisme vers 3 ans sans démarches entreprises.
Suspicion de TSA-Asperger depuis le mois de janvier 2019.
Psychiatre : phobie sociale probable.
En cours de diagnostique TSA-Asperger.

Hélie.26
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : mardi 28 mai 2019 à 10:50
Contact :

Re: Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#12 Message par Hélie.26 » vendredi 7 juin 2019 à 11:56

Ah oui moi j'ai mon doudou ! C'est une poupée que ma mamie m'a offert à la naissance et qui ne m'a plus jamais quitté.

J'en ai besoin pour dormir, quand je suis triste ou en surcharge émotionnelle je la colle sur mon nez et je la "caresse" entre mes doigts. Ça m'apaise.

J'arrive à ne pas la prendre si je dors a l'extérieur mais c'est dur, j'y pense souvent pendant la nuit. Et j'ai essayé plusieurs fois de la mettre au placard parce que ça me paraît bizarre d'avoir un doudou à 25 ans.. Mais je finis toujours par la reprendre. Souvent après un moment d'intense fatigue physique ou émotionnelle
Non diagnostiquée, Suspicion de TSA :?: :innocent:

En cours de pré-diagnostic avec une psychologue libérale

Hélie.26
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : mardi 28 mai 2019 à 10:50
Contact :

Re: Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#13 Message par Hélie.26 » vendredi 7 juin 2019 à 13:58

Et comme Clovis j'éprouve une sensation très forte proche de la tristesse quand quelque chose se termine, ça me le fait particulièrement à la fin d'une série que j'ai suivi un moment, ou d'une suite de films ou de livres.

Et enfin j'ai tendance à beaucoup trop m'attacher aux hommes que je fréquente régulièrement et qui sont gentils avec moi (au travail par exemple) du coup j'ai sans arrêt l'impression d'être amoureuse, ce qui donne des situations gênantes et est très difficile psychologiquement pour moi, surtout si je suis en couple parce que j'ai l'impression de trahir mon conjoint (alors que je n'ai jamais rien fait qui s'approche de près ou de loin de tromper un de mes compagnons)
Non diagnostiquée, Suspicion de TSA :?: :innocent:

En cours de pré-diagnostic avec une psychologue libérale

Clovis
Passionné
Messages : 421
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#14 Message par Clovis » vendredi 7 juin 2019 à 14:44

Et enfin j'ai tendance à beaucoup trop m'attacher aux hommes que je fréquente régulièrement et qui sont gentils avec moi (au travail par exemple) du coup j'ai sans arrêt l'impression d'être amoureuse, ce qui donne des situations gênantes et est très difficile psychologiquement pour moi, surtout si je suis en couple parce que j'ai l'impression de trahir mon conjoint (alors que je n'ai jamais rien fait qui s'approche de près ou de loin de tromper un de mes compagnons)
Tout pareil pour moi si on remplace "hommes" par "femmes".

Mais aussi je suis souvent gêné vis à vis des femmes séduisantes : en réalité je ne suis pas plus "maladroit" face à elles que face à n'importe qui d'autre, mais j'ai peur qu'elles interprètent mal mon trouble. De même, j'ai longtemps eu peur de donner l'impression à tort que j'essayais de "draguer" une femme. :crazy:
Bilan passé avec neuro-psy va dans le sens du TSA, démarches en cours pour diagnostic avec psychiatre (juin 2019)

Avatar du membre
Autiste ou surdoué ?
Forcené
Messages : 1009
Enregistré le : vendredi 22 janvier 2016 à 14:07
Localisation : Bretagne

Re: Attachement émotionnel aux objets/intérêts/habitudes

#15 Message par Autiste ou surdoué ? » vendredi 7 juin 2019 à 17:41

"L'attachement émotionnel aux objets".
Et certains ont "parlé" de doudous.
Cela est très évocateur pour moi.
Travaillant avec des enfants, mon moyen de communication naturel est d'animer leur doudou. J'ai toujours été assez doué dans cet exercice et je crois même qu'il m'est plus facile de communiquer par le biais d'un objet. Cela doit avoir un nom en psychologie.
Connaissez vous le film "le complexe du castor" dans lequel un homme, qui fait une sorte su burn-out, parvient à se retrouver lui-même, tel qu'il est au fond de lui, grâce, ou plutôt forcé, par une marionnette de castor qui s'est installée sur sa main, et qui parle, prend les décisions à sa place, mais en exprimant ce qu'il est lui-même au fond (sauf que ça dérape, mais c'est une autre histoire).
J'ai 64 ans et une grenouille en peluche qui a l'habitude de s'exprimer plus librement que moi (même vis à vis de ma femme).
D'ailleurs elles dorment toutes les deux avec moi ! :P
Dossier déposé au CRA : en attente du R-V.
Possibilité d’asperger envisagée par plusieurs professionnels (dont une professionnelle du CRA).
HQI diagnostiqué.
Relations sociales rares et difficiles.

Répondre