Annonce au conjoint

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Hélie.26
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : mardi 28 mai 2019 à 10:50
Contact :

Annonce au conjoint

#1 Message par Hélie.26 » jeudi 6 juin 2019 à 21:04

Bonjour à tous et toutes !

Je sais que les sujets du coming out, de l'annoncer aux proches etc ont déjà été abordés mais je ne trouve pas mon bonheur.

Est ce que certains/nes d'entre vous ont réussi à annoncer leur démarche à leur conjoint avant le diagnostic ?

Je m'explique, je suis actuellement en train de débuter un bilan avec ma psychologue en vue d'un diagnostic non officiel dans un premier temps. Juste pour savoir où j'en suis, qui je suis. Et ensuite je verrais pour entamer les démarches avec un CRA (en fonction des résultats du bilan).
Mais je ne sais pas comment en parler à mon compagnon... On vit ensemble et il me fait souvent des remarques sur le fait que je ne comprends pas le second degré, le fait que j'ai du mal à m'occuper de la maison, que je m'énerve et pleure pour rien, que je "parle mal", ce genre de choses, mais je ne sais pas comment aborder le sujet du haut potentiel et/ou Asperger avec lui...

Il est très "rationnel" , a besoin de concret, et j'ai peur qu'il ne me prenne pas au sérieux ou me dise que la psy me fait tourner en bourrique pour gagner plus d'argent ce genre de choses...

J'ai besoin d'en parler avec lui, de partager ce "secret" mais j'ai vraiment peur qu'il se moque de moi, ne me prenne pas au sérieux... Du coup d'un côté je me dis que le plus simple serait d'attendre les résultats du bilan pour le mettre devant le fait accompli et qu'il ne puisse pas vraiment me dire que j'invente, mais en même temps j'aimerais pouvoir vivre ça avec lui à mes côtés. Bref lourd dilemme...

Si d'autres que moi sont passés par là et on une petite idée de la marche à suivre je suis preneuse de vos témoignages.

Merci beaucoup !

Bonne soirée/journée/nuit ce que vous voulez :mrgreen:
Non diagnostiquée, Suspicion de TSA :?: :innocent:

En cours de pré-diagnostic avec une psychologue libérale

Geogaddi
Fidèle
Messages : 108
Enregistré le : lundi 5 novembre 2018 à 1:42

Re: Annonce au conjoint

#2 Message par Geogaddi » jeudi 6 juin 2019 à 21:45

Je ne suis pas dans ta situation dans le sens où je ne suis pas en couple, mais j'ai eu exactement les mêmes doutes concernant l'annonce de ma démarche à mes parents, pour les mêmes raisons que toi: ils se plaignaient beaucoup que j'étais trop émotive, que je gérais mal mon quotidien etc, et je n'ai pas osé leur en parler pour les mêmes raisons que toi.

J'ai fini par leur en parler non pas en leur disant clairement direct "je pense que je suis autiste/ haut potentiel", mais en leur montrant un graphique qui reprenait des caractéristiques qui me ressemblaient beaucoup, et ce q'ils en pensaient. Ils ont été très étonnés de me reconnaître totalement dedans, et après les avoir mis devant le "fait accompli", dans le sens où eux-mêmes ont reconnu que c'était totalement moi, je leur ai montré le titre du tableau, qui s'intitulait "Haut Potentiel avec Trouble du Spectre Autistique". Ils ont rien trouvé à redire, puisqu'ils venaient de reconnaître une minute avant que j'avais tous les signes... J'ai enchaîné sur le fait que j'étais en parcours diagnostic actuellement, et voilà, finalement ils l'ont bien pris.

Je ne sais pas si tu te reconnaîtras dans cette description, mais je leur avais montré ce lien: https://www.lespapillonsbleuszebres.com ... -avec-tsa/

Sinon trouve un lien ou un article qui t'as marqué et dans lequel tu te reconnais (assez court de préférence), en gros essaye peut-être de faire en sorte qu'il reconnaisse de lui-même que tu as des particularités. Il ne pourra ainsi pas te dire que tu te fais des idées.

J'espère t'avoir aidée, bon courage.
Femme, 24 ans, IDF. Diagnostiquée autiste en février 2019.

Clovis
Passionné
Messages : 442
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Annonce au conjoint

#3 Message par Clovis » jeudi 6 juin 2019 à 21:51

Je suis dans la même situation que toi Hélie.26 à l'exception près que je me demande si ma femme ne pourrait pas être concernée par les TSA elle aussi. Pour le moment j'attends de ce voir quelles seront les conclusions du pré-diagnostic en cours. Ensuite... Aucune idée et ça me perturbe quand même pas mal. :innocent:
Bilan passé avec neuro-psy va dans le sens du TSA, démarches en cours pour diagnostic avec psychiatre (juin 2019)

Hélie.26
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : mardi 28 mai 2019 à 10:50
Contact :

Re: Annonce au conjoint

#4 Message par Hélie.26 » vendredi 7 juin 2019 à 6:37

[
Spoiler : 
quote=Geogaddi post_id=436574 time=1559850349 user_id=5653]
Je ne suis pas dans ta situation dans le sens où je ne suis pas en couple, mais j'ai eu exactement les mêmes doutes concernant l'annonce de ma démarche à mes parents, pour les mêmes raisons que toi: ils se plaignaient beaucoup que j'étais trop émotive, que je gérais mal mon quotidien etc, et je n'ai pas osé leur en parler pour les mêmes raisons que toi.

J'ai fini par leur en parler non pas en leur disant clairement direct "je pense que je suis autiste/ haut potentiel", mais en leur montrant un graphique qui reprenait des caractéristiques qui me ressemblaient beaucoup, et ce q'ils en pensaient. Ils ont été très étonnés de me reconnaître totalement dedans, et après les avoir mis devant le "fait accompli", dans le sens où eux-mêmes ont reconnu que c'était totalement moi, je leur ai montré le titre du tableau, qui s'intitulait "Haut Potentiel avec Trouble du Spectre Autistique". Ils ont rien trouvé à redire, puisqu'ils venaient de reconnaître une minute avant que j'avais tous les signes... J'ai enchaîné sur le fait que j'étais en parcours diagnostic actuellement, et voilà, finalement ils l'ont bien pris.

Je ne sais pas si tu te reconnaîtras dans cette description, mais je leur avais montré ce lien: https://www.lespapillonsbleuszebres.com ... -avec-tsa/

Sinon trouve un lien ou un article qui t'as marqué et dans lequel tu te reconnais (assez court de préférence), en gros essaye peut-être de faire en sorte qu'il reconnaisse de lui-même que tu as des particularités. Il ne pourra ainsi pas te dire que tu te fais des idées.

J'espère t'avoir aidée, bon courage.
[/quote]
Merci beaucoup je vais regarder ton lien et voir s'il me correspond 😊
Modifié en dernier par Hélie.26 le vendredi 7 juin 2019 à 6:42, modifié 1 fois.
Non diagnostiquée, Suspicion de TSA :?: :innocent:

En cours de pré-diagnostic avec une psychologue libérale

Hélie.26
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : mardi 28 mai 2019 à 10:50
Contact :

Re: Annonce au conjoint

#5 Message par Hélie.26 » vendredi 7 juin 2019 à 6:42

Clovis a écrit :
jeudi 6 juin 2019 à 21:51
Je suis dans la même situation que toi Hélie.26 à l'exception près que je me demande si ma femme ne pourrait pas être concernée par les TSA elle aussi. Pour le moment j'attends de ce voir quelles seront les conclusions du pré-diagnostic en cours. Ensuite... Aucune idée et ça me perturbe quand même pas mal. :innocent:
Eh bien il se trouve que je suis justement dans le même cas ! D'ailleurs les tests que j'ai fait et qui m'ont amené au pré-diag m'ont au départ été donné par la psy pour lui ! Parce qu'en le décrivant elle lui a trouvé beaucoup de caractéristiques du Haut Potentiel... Mais comme toi je vais déjà faire les démarches pour moi et on verra ensuite.
De toute façon je me vois pas bien lui dire "eh chéri tu trouves pas que tu es un peu tout bizarre comme moi ? Vient on fait les diagnostics ensemble ?" 😁
Non diagnostiquée, Suspicion de TSA :?: :innocent:

En cours de pré-diagnostic avec une psychologue libérale

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2322
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Annonce au conjoint

#6 Message par olivierfh » vendredi 7 juin 2019 à 8:53

Hélie.26 a écrit :
vendredi 7 juin 2019 à 6:42
De toute façon je me vois pas bien lui dire "eh chéri tu trouves pas que tu es un peu tout bizarre comme moi ? Vient on fait les diagnostics ensemble ?" 😁
Je trouverais ça mignon :) et c'est une bonne incitation que d'imiter la personne qu'on aime.
Ma présentation - HQI (11/2016), TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Hélie.26
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : mardi 28 mai 2019 à 10:50
Contact :

Re: Annonce au conjoint

#7 Message par Hélie.26 » vendredi 7 juin 2019 à 10:21

olivierfh a écrit :
vendredi 7 juin 2019 à 8:53
Hélie.26 a écrit :
vendredi 7 juin 2019 à 6:42
De toute façon je me vois pas bien lui dire "eh chéri tu trouves pas que tu es un peu tout bizarre comme moi ? Vient on fait les diagnostics ensemble ?" 😁
Je trouverais ça mignon :) et c'est une bonne incitation que d'imiter la personne qu'on aime.
Ahah oui c'est vrai que c'est mignon en fait 😄. Mais je sais pas si le prendrai bien 🤔😄
Non diagnostiquée, Suspicion de TSA :?: :innocent:

En cours de pré-diagnostic avec une psychologue libérale

Avatar du membre
Alpha
Fidèle
Messages : 132
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: Annonce au conjoint

#8 Message par Alpha » vendredi 7 juin 2019 à 12:40

Personnellement je lui ai dit que c'était pour savoir si mes difficultés qui ne se traitent ni avec des séances de psy ni avec des médocs seraient dû au fait que je serai HPI. Lui en est convaincu. Mais j'ai rien dit sur le fait que mon psy voulait faire le bilan pour HPI + SA.
Après savoir si c'est bien ou pas bien j'en sais rien, mais j'ai pas la force de rentrer dans des considérations du type "autiste ?! toi ?! mais tu parles !" même si ça partirai pas d'un mauvais sentiment, il en sait à peu près autant sur la psychiatrie, l'autisme et tout ça que moi sur la façon dont il faut éduquer un chameau. :oops:
Sans diagnostic
Suspicion par le psychiatre HPI et/ou TSA

Clovis
Passionné
Messages : 442
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Annonce au conjoint

#9 Message par Clovis » vendredi 7 juin 2019 à 13:32

Pareil, je dis juste que je vois un psy et je m'efforce de faire comprendre certaines de mes difficultés (et déjà cette partie est pas facile).
Bilan passé avec neuro-psy va dans le sens du TSA, démarches en cours pour diagnostic avec psychiatre (juin 2019)

Clovis
Passionné
Messages : 442
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Annonce au conjoint

#10 Message par Clovis » samedi 8 juin 2019 à 11:38

En fait je me dis que donner les résultats de certains tests précis, sans tout de suite parler de TSA, peut être une solution pour moi.

Si mon déficit de compréhension des expressions du visage est confirmé ça peut par exemple être une bonne entrée en matière.
Bilan passé avec neuro-psy va dans le sens du TSA, démarches en cours pour diagnostic avec psychiatre (juin 2019)

Hélie.26
Occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : mardi 28 mai 2019 à 10:50
Contact :

Re: Annonce au conjoint

#11 Message par Hélie.26 » samedi 8 juin 2019 à 12:03

Clovis a écrit :
samedi 8 juin 2019 à 11:38
En fait je me dis que donner les résultats de certains tests précis, sans tout de suite parler de TSA, peut être une solution pour moi.

Si mon déficit de compréhension des expressions du visage est confirmé ça peut par exemple être une bonne entrée en matière.
Oui je me dis un peu pareil. Mais je ne sais pas comment vont être présentés les résultats du bilan que je vais faire donc je verrai bien... Mais à mon avis ce sera genre une conclusion écrite des différents points relevés avec à la fin un truc genre : caractéristique d'un SA ou HPI.
Du coup je pourrais pas lui "cacher" si je lui montre les résultats...

Bref je verrais quand je l'aurais fait parce que de toute façon pour le moment je ne peux qu'imaginer des hypothèses qui tournent en boucle dans ma tête...
Non diagnostiquée, Suspicion de TSA :?: :innocent:

En cours de pré-diagnostic avec une psychologue libérale

Elemi
Habitué
Messages : 76
Enregistré le : mardi 12 février 2019 à 16:37

Re: Annonce au conjoint

#12 Message par Elemi » dimanche 9 juin 2019 à 13:36

Je pense que ça dépend aussi de la relation de confiance que vous avez et de la manière dont tu te sens capable d'encaisser une réaction qui te déplairait.
J'étais dans une relation quand j'ai commencé les démarches, et j'en ai parlé très vite. La dimension amoureuse de la relation était assez récente, mais cet homme était un ami de longue date et j'avais confiance en lui.
Ses réactions m'ont beaucoup blessée, et je lui en ai vraiment voulu :
- Mais non, tu n'es pas autiste, l'autisme c'est pas ça (je le sais, j'ai vu Rain Man :mrgreen: )
- C'est n'importe quoi, cette histoire de diagnostic ! Un cerveau humain ne peut pas juger/ évaluer un autre cerveau humain (bref, sans tests génétiques ou particularités physiquement mesurables, pas de diagnostic possible).
-Il faut arrêter de vouloir mettre les gens dans des cases.

Et puis, quand certains conflits sont arrivés il a commencé à me reprocher mon "manque d'intelligence émotionnelle", ma "froideur", ma "tendance à tout analyser", des aspects de ma personnalité qu'il connaissait depuis des années, en fait. J'ai eu l'impression qu'il s'était un peu renseigné sur les TSA, et qu'il utilisait son tout nouveau savoir pour me blesser. Mais je n'ai pas de preuves.

Je crois que cela a pesé sur l'échec de notre relation (je n'ai pas réussi à lui pardonner cela, et cela a brisé la confiance que j'avais en lui).

Ce qui est drôle, c'est que maintenant que nous sommes redevenus amis (j'essaie, en tout cas), ça ne lui pose plus aucun pb que je sois peut-être Asperger... Je pourrais essayer de lui demander comment il a vécu cela, et pourquoi il a réagi ainsi, mais je ne suis pas sûre qu'il le sache lui-même.

Je suis actuellement au tout tout début de ce qui sera peut-être une nouvelle relation, et j'en ai parlé immédiatement, sans trop réfléchir, pour éviter d'avoir à en parler ensuite si la relation doit durer. Je ne sais pas si c'était une bonne idée, stratégiquement je ne crois pas que c'en était une, mais cet homme me plaît beaucoup et si ça doit lui poser problème je préfère le savoir tout de suite, avant de trop m'attacher.
«  Sans doute à la limite d’Asperger » lors du rv de pré diagnostic ( pour l’instant je ne passe pas les tests). Suspicion de SED écartée.

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3296
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: Annonce au conjoint

#13 Message par Lilas » dimanche 9 juin 2019 à 14:22

Je n'ai pas officiellement de conjoint, mais un ami très proche qui est selon moi ce qui s'en rapproche le plus.

Pour moi, la question ne s' est absolument pas posée, je l'ai saoulé avec mes interrogations dès le jour où elles me sont apparues.

Je l'ai associé à toutes les étapes du diagnostic, et l'ai appelé pour lui donner les conclusions du psychiatre avant même d'être sortie de l'enceinte de l'hôpital.

J'ai du mal à concevoir que l'on puisse vivre avec quelqu'un que l'on a choisi et ne pas pouvoir partager ses interrogations.
Lilas - TSA (AHN) - Quiet as a mouse

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 3223
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Annonce au conjoint

#14 Message par hazufel » dimanche 9 juin 2019 à 14:42

Je suis du même avis que Lilas, les interrogations sont tellement profondes, envahissantes, le parcours diagnostique tellement éprouvant, que je ne vois pas comment on peut écarter son conjoint ou ce qui s’en rapproche dans la vie quotidienne.

Je ne crois pas qu’un seul jour soit passé chez nous sans qu’on parle d’autisme au moins une fois dans la journée, et ce, depuis bientôt trois ans.
La remise en question de ce qu’on est, de ce qu’on ressent est tellement dévastatrice que je ne vois pas comment on peut ne pas le partager avec son conjoint.
L’accueil peut-être étonnant, frustrant, mais aussi encourageant et bienveillant.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

mikkel
Forcené
Messages : 850
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Annonce au conjoint

#15 Message par mikkel » dimanche 9 juin 2019 à 15:15

+1 Selon moi, tu dois pouvoir tout dire à un conjoint sans même te poser de question sur le fait de le faire (sauf si ça l'affecte mais dans le cas d'un diag, je comprendrais pas du tout pourquoi). Et s'il est médecin, psychiatre et formé à l'autisme, il peut te donner un avis la dessus. Sinon, il te donne son impression ou mieux : il t'écoute et te pose des questions. Après chaque relation est différente, il faut voir au cas par cas.
Papa d'un garçon autiste

Répondre