Un examen sur le spectre autistique ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 3229
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Un examen sur le spectre autistique ?

#16 Message par lulamae » dimanche 7 juillet 2019 à 23:45

Je l'ai téléchargé ; j'aime bien tes réponses aux questions 3 et 4. :D
Diagnostic au C3RP (Sainte Anne) le 31/07/2019 : indication d'autisme de haut niveau.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26918
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Un examen sur le spectre autistique ?

#17 Message par freeshost » lundi 8 juillet 2019 à 2:04

Petite correction : j'avais écrit "Josef Schovanc." :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

ブノワ
Habitué
Messages : 79
Enregistré le : jeudi 16 mai 2019 à 18:42

Re: Un examen sur le spectre autistique ?

#18 Message par ブノワ » lundi 8 juillet 2019 à 11:51

Gianna a écrit :
samedi 22 juin 2019 à 18:17
olivierfh a écrit :
samedi 22 juin 2019 à 16:58
Gianna a écrit :
samedi 22 juin 2019 à 13:26

Cette question me semble primordiale, en tout cas elle me taraude en permanence :?
Pourtant elle semble artificielle d'après ce que disent au sujet de la neurodiversité et du handicap Jacquiline den Houting et Simon Baron-Cohen (sujet "Neurodiversité").
Oui, et pour moi c'est bien là qu'est le problème, dans la relativisation de la notion handicap. Je ne vais pas argumenter plus ici, pour ne pas polluer ce fil, mais je vais développer un peu plus mon point de vue dans le post dédié à la neurodiversité.

En tout cas merci Oliver de me donner ces références !! :D
La neurodiversite est une facon simple de dire que le perimetre du handicap autistique d un individu est un champ a explorer de facon consensuelle entre la personne et ses medecins.

Les autres personnes, y compris dans notre pays les "experts" en autisme d internet, il faut considerer leurs lecons de vie dans ce cadre la, c est a dire les ignorer totalement.

Et evidemment, la frontiere entre ce qui releve du medical et le reste peut varier d un individu a l autre, y compris pour deux profils quasiment identiques.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

ブノワ
Habitué
Messages : 79
Enregistré le : jeudi 16 mai 2019 à 18:42

Re: Un examen sur le spectre autistique ?

#19 Message par ブノワ » mardi 9 juillet 2019 à 9:05

Est-ce que les personnes autistes sont très intelligentes ou de vraies incapables ?
En complément de la réponse, je pensais que tu avais fait exprès d'utiliser le mot "incapable" plutôt que très peu intelligentes, mais en fait non.

Quel que soit le degré de compétence, les personnes autistes sont fréquemment sujettes à la mécanique des "intérêts spéciaux", ce qui implique leur très faible niveau de compétences en dehors de ces centres d'intérêts. Bien entendu, l'intérêt spécial est une condition neurologique, qui n'a rien à voir avec de la "mauvaise volonté" que manifesterait la personne..

Pour donner une comparaison (que j'espère simple), supposons qu'il y ait 10 disciplines de A à J, la proximité des lettres correspondant à une proximité techniques.
Une personne non autiste ayant le métier "F" aura un bon niveau dans son métier (heureusement) mais également dans les métiers proches, par exemple de C à J.
A contrario, une personne autiste très sensible à un intérêt spécial aura un très bon niveau (souvent supérieur) dans le metier "F" mais pourra être en même temps totalement incompétente pour les tâches C, D, I, J et parfois même également E et G.
Ce qui fait qu'on peut tout à fait être en même temps autiste, très intelligent (je préfère compétent) et très incapable, à un point que les personnes non autistes peuvent avoir beaucoup de mal à comprendre.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Répondre