Une relation saine, sincere et paisible dans un milieu naturel ? Oo

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
shortlife
Habitué
Messages : 64
Enregistré le : lundi 16 mars 2015 à 5:29

Une relation saine, sincere et paisible dans un milieu naturel ? Oo

#1 Message par shortlife » samedi 29 juin 2019 à 23:08

Bonjour, vu que je n'ai jamais trouve personne qui vive ou est pret/e a vivre ainsi et qui desire en parallele creer une importante relation amicale, je me decide donc d'exprimer clairement ma recherche afin qu'un jour quelqu'un qui se sent concerne/e me contacte ... :)

J'aimerai donc rencontrer une ou deux personnes :
- En europe (Suisse comprise)
- Qui vivent ou aimeraient vivre dans un milieu naturel et sauvage, en communaute ou en autonomie, peu importe, avec le strict minimum (Cabane, tente, yourte, abri, tipi, ...)
- Qui ne fument pas du tout (J'ai eu un mal immense a arreter il y a longtemps et je ne supporte vraiment plus la fumee dorenavant)
- Qui n'ont pas de conditionnements physiques et psychologiques ou dans l'objectif d'en avoir de moins en moins
- Pretes a se deplacer tous les mois ou tous les trimestres grand maximum, a l'autre bout d'un pays pour passer du temps avec moi (a tour de role, ca va de soi)
- Qui n'attendent pas de ma part de l'argent, ni un bien materiel, ni un divertissement passager dans le but de combler un vide

Depuis 2012, j'ai change de mode de vie, arrete de montrer, de dire et de donner a la majorite humaine ce qu'elle attend de la norme et du modele type.
J'ai prefere rester seul dans l'isolement le plus douloureux qu'il soit, plutot que de m'ouvrir a une civilisation humaine qui entretient des relations dans le but de combler divers besoins sans pour autant que ces relations ne soient saines, constructives et sinceres, toujours dans l'attente d'un besoin refoule, dissimule ou tout simplement d'un besoin inconscient que chacun dissimule a autrui et a soi meme ...
En gros je suis tres simple, mais tres realiste !
D'ailleurs je prefere m'abreuver de realisme plutot que de vivre dans toutes les illusions possibles ...

Je veux uniquement aboutir a du concret, surtout pas du virtuel bien qu'il faille forcement communiquer ici ou de vive voix avant, ca va de soi.

Je suis pret a m'investir autant que necessaire du moment que nous ayons la meme realite.
Etant globalement joyeux, hyperactif, aimant, empathique, serein, contemplateur, silencieux, reflechi, determine, ambitieux, respectueux, candide, sensible, endurant, paisible, altruiste, sincere, spontane, hygienique, a l'ecoute, serviable, attentionne, ...

Pour ne pas etre intolerant, si vous ne correspondez pas a tous les criteres de cette annonce et de mon profil, ce n'est PAS GRAVE, du moment que vous pensez correspondre un minimum ...
Tout le monde a le droit a l'erreur et ca fait partie integrante de la vie d'en commettre, je ne vous flagellerai donc pas du moment qu'il n'y a ni secret ni tabou dans la relation !

En parallele, j'accepte avec joie les relations sexuelles afin qu'on puisse soulager nos envies mutuelles, mais ca reste une priorite secondaire.

Vous remerciant infiniment pour votre lecture et votre temps ...

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1452
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Une relation saine, sincere et paisible dans un milieu naturel ? Oo

#2 Message par Siobhan » dimanche 30 juin 2019 à 8:28

Spoiler : 
shortlife a écrit :
samedi 29 juin 2019 à 23:08
Bonjour, vu que je n'ai jamais trouve personne qui vive ou est pret/e a vivre ainsi et qui desire en parallele creer une importante relation amicale, je me decide donc d'exprimer clairement ma recherche afin qu'un jour quelqu'un qui se sent concerne/e me contacte ... :)

J'aimerai donc rencontrer une ou deux personnes :
- En europe (Suisse comprise)
- Qui vivent ou aimeraient vivre dans un milieu naturel et sauvage, en communaute ou en autonomie, peu importe, avec le strict minimum (Cabane, tente, yourte, abri, tipi, ...)
- Qui ne fument pas du tout (J'ai eu un mal immense a arreter il y a longtemps et je ne supporte vraiment plus la fumee dorenavant)
- Qui n'ont pas de conditionnements physiques et psychologiques ou dans l'objectif d'en avoir de moins en moins
- Pretes a se deplacer tous les mois ou tous les trimestres grand maximum, a l'autre bout d'un pays pour passer du temps avec moi (a tour de role, ca va de soi)
- Qui n'attendent pas de ma part de l'argent, ni un bien materiel, ni un divertissement passager dans le but de combler un vide

Depuis 2012, j'ai change de mode de vie, arrete de montrer, de dire et de donner a la majorite humaine ce qu'elle attend de la norme et du modele type.
J'ai prefere rester seul dans l'isolement le plus douloureux qu'il soit, plutot que de m'ouvrir a une civilisation humaine qui entretient des relations dans le but de combler divers besoins sans pour autant que ces relations ne soient saines, constructives et sinceres, toujours dans l'attente d'un besoin refoule, dissimule ou tout simplement d'un besoin inconscient que chacun dissimule a autrui et a soi meme ...
En gros je suis tres simple, mais tres realiste !
D'ailleurs je prefere m'abreuver de realisme plutot que de vivre dans toutes les illusions possibles ...

Je veux uniquement aboutir a du concret, surtout pas du virtuel bien qu'il faille forcement communiquer ici ou de vive voix avant, ca va de soi.

Je suis pret a m'investir autant que necessaire du moment que nous ayons la meme realite.
Etant globalement joyeux, hyperactif, aimant, empathique, serein, contemplateur, silencieux, reflechi, determine, ambitieux, respectueux, candide, sensible, endurant, paisible, altruiste, sincere, spontane, hygienique, a l'ecoute, serviable, attentionne, ...

Pour ne pas etre intolerant, si vous ne correspondez pas a tous les criteres de cette annonce et de mon profil, ce n'est PAS GRAVE, du moment que vous pensez correspondre un minimum ...
Tout le monde a le droit a l'erreur et ca fait partie integrante de la vie d'en commettre, je ne vous flagellerai donc pas du moment qu'il n'y a ni secret ni tabou dans la relation !

En parallele, j'accepte avec joie les relations sexuelles afin qu'on puisse soulager nos envies mutuelles, mais ca reste une priorite secondaire.

Vous remerciant infiniment pour votre lecture et votre temps ...
Bonjour shortlife,

Bienvenue sur le forum :)


Aparté : Pourrais-tu compléter ta signature, afin de faire apparaître le rapport que tu as avec lathématique de l'autisme (personne en recherches diagnostiques, en questionnement, personne autiste diagnostiquée, proche de personne(s) autiste(s), personne non autiste, etc.).


D'autre part, je dois t'avouer que je trouve ton post un peu décalé (je préfère te le dire) : je crois qu'une grande quantité d'êtres humains, autistes ou pas, cherchent ce que tu semble "demander" dans ton post.

Donc (et désolé si ce que je vais dire te parait violent) mais en l'état ton message me fait penser à une sorte de "lettre au père Noël" dans le domaine social. Je ne sais pas si c'est très approprié.


Dans mon expérience, les rencontres se font et se défont avec le temps, sans trop prévenir. Et au final, je pense que la meilleur manière d'être facilement sociable, c'est de se construire petit à petit une vie où l'on est bien, et que l'on assume (je n'ai pas dit "être heureux", nuance). (1)


Dans un premier temps, être indépendant financièrement et émotionnelement, ça me semble un très important prérequis social. À ce sujet, voir le très cynique aphorisme dans le roiman "Sanctuaire", de William Faulkner : "L'amour est une pute, je préfère l'argent".
Ou encore, pour compléter, un autre aphorisme : "First Grub, then ethics" (D'abord de quoi bouffer, l'éthique ensuite.


Pour revenir à (1), il y a pas mal de temps, alors adolescent et lors d'une période de gros dépit amoureux, j'ai passé un petit peu temps (et me suis très vite dégagé de cette mouvance ensuite) sur un site de "PUA", i.e. "Pick Up Artist".
Bon, en gros c'est assez puant comme concept (avec le recul, je trouve), le Pick Up Artist en gros c'est James Bond en drague, et ce genre de site est censé donner des conseils pour améliorer les techniques de drague "à la volée" (pick up). Je me répète, c'était une période de de gros dépit amoureux pour moi, et j'ai très très peu d'affection pour ce genre de sites, et de pratiques (vaste sujet), aujourd'hui.

N'empêche, j'ai adoré le message d'introduction au site, par l'un des créateurs de ce site orienté "Pick Up Artist" : en gros il était question du fait que tout ce qui allait être dit sur ce site n'était en gros qu'en rapport avec des techniques, utiles ponctuellement. Mais que si une personne voulait être attirante, la première chose qu'elle devrait faire était d'avoir une vie (notamment professionnelle et culturelle) dans laquelle elle ést bien. Et que c'est ça qui, en premier lieu, la rendrait attirante, surtout dans des relations romantiques espérées comme pérennes. Et l'auteur de terminer en disant que, d'une certaine manière, si la personne lisant les lignes d'introduction au site n'était à l'heure actuelle pas à l'aise dans sa vie "hors-romance", elle se ferait un gros cadeau à elle-même de commencer à se faire du bien à elle-même (professionnellement et culturellement, again) avant de chercher à "devenir séduisant", de manière technique.

(Désolé, je prends le point de vue d'un homme pour écrire ce post, par ce que c'est comme ça que je l'ai vécu.)


Conclusion avec un poème du poète anglais Keats, "On fame", qui évoque pour moi le côté cruel des jeux de l'amour (au sens large, amitié et amour filial compris) :


On Fame - Poem by John Keats

I.

Fame, like a wayward girl, will still be coy
To those who woo her with too slavish knees,
But makes surrender to some thoughtless boy,
And dotes the more upon a heart at ease;
She is a Gipsey,--will not speak to those
Who have not learnt to be content without her;
A Jilt, whose ear was never whisper'd close,
Who thinks they scandal her who talk about her;
A very Gipsey is she, Nilus-born,
Sister-in-law to jealous Potiphar;
Ye love-sick Bards! repay her scorn for scorn;
Ye Artists lovelorn! madmen that ye are!
Make your best bow to her and bid adieu,
Then, if she likes it, she will follow you.


(J'essayerai de trouver la traduction française de ce passage plus tard)
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral


"Not all those who wander are lost;"

extrait du Seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 2564
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Une relation saine, sincere et paisible dans un milieu naturel ? Oo

#3 Message par lulamae » dimanche 30 juin 2019 à 10:46

Keats ! :love:

Je trouve qu'il y a dans le poème un peu trop de Carmen, suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis, et c'est un "mythe", une approche qui me fatigue.
Certes, il faut avoir sa vie, mais si c'est pour attirer des personnes qui veulent se remplir de la vie des autres, ce n'est pas la peine non plus. Avoir sa vie c'est le but en soi, on ne peut pas vouloir être indépendant pour quelque chose, sinon ce n'est plus de l'indépendance.

Avant la vie en collectivité, je pense qu'il faudrait être capable de se retirer seul dans une cabane en forêt, savoir faire un feu, être capable de trouver de quoi manger, s'occuper seul, et après on sait ce qu'on a entre les mains, pour un échange sain, et ce qu'on doit encore apprendre.

C'est surtout que pour fonder une communauté il faut un projet de société, un peu utopique, à définir collectivement, et un partage des tâches collectives (ben oui) juste, sinon à mon sens ça ne peut que partir en vrille. Ca me paraît la base d'un regroupement en fait. :)
Diagnostic TSA en cours => RV de restitution le 31/07/2019 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel SED) ; HPI en 2016.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1452
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Une relation saine, sincere et paisible dans un milieu naturel ? Oo

#4 Message par Siobhan » dimanche 30 juin 2019 à 13:07

Spoiler : 
lulamae a écrit :
dimanche 30 juin 2019 à 10:46
Keats ! :love:

Je trouve qu'il y a dans le poème un peu trop de Carmen, suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis, et c'est un "mythe", une approche qui me fatigue.
Certes, il faut avoir sa vie, mais si c'est pour attirer des personnes qui veulent se remplir de la vie des autres, ce n'est pas la peine non plus. Avoir sa vie c'est le but en soi, on ne peut pas vouloir être indépendant pour quelque chose, sinon ce n'est plus de l'indépendance.

(...)
Certes, comme tu dis, il y a beaucoup de Carmen dans ce poème. Mais malheureusement je crois que les vicissitudes "carmenesques" de la vie naissent bien plus souvent d'un excès de respect et d'affection, d'une sorte de timidité en somme, que d'un défaut de respect et d'affection.

En fin de compte, je trouve que dans les phases de transition des relations sociales (dont les phases de séduction), d'une certaine manière chacun des personnages du marivaudage est bien plus dans une position d'espérer. Quand les choses en arrivent à leur dénouement, je trouve qu'on en arrive un peu au moment où l'on ouvre la fameuse boîte du chat de Schrodinger.

Mais peut-être que cette métaphore est bien trop binaire, justement...
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral


"Not all those who wander are lost;"

extrait du Seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 2564
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: Une relation saine, sincere et paisible dans un milieu naturel ? Oo

#5 Message par lulamae » dimanche 30 juin 2019 à 14:03

Siobhan a écrit : En fin de compte, je trouve que dans les phases de transition des relations sociales (dont les phases de séduction), d'une certaine manière chacun des personnages du marivaudage est bien plus dans une position d'espérer. Quand les choses en arrivent à leur dénouement, je trouve qu'on en arrive un peu au moment où l'on ouvre la fameuse boîte du chat de Schrodinger.
C'est intéressant cette idée de phases de transition des relations sociales, je n'avais pas vu les choses sous cet angle, uniquement, pensant à Carmen, celui de la relation passionnelle, ou des personnes qui ne veulent pas de vraies relations et se jouent du cœur des autres, cherchant seulement la valorisation et l'amusement. Ca peut même exister dans l'amitié.
Je suis HS par rapport à la vie communautaire, donc j'arrête, mais sinon, une boutade : Pandore était un chat quantique ? On m'avait caché ça !! :wink:
Diagnostic TSA en cours => RV de restitution le 31/07/2019 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel SED) ; HPI en 2016.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1452
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: Une relation saine, sincere et paisible dans un milieu naturel ? Oo

#6 Message par Siobhan » dimanche 30 juin 2019 à 15:19

lulamae a écrit :
dimanche 30 juin 2019 à 14:03
Siobhan a écrit : En fin de compte, je trouve que dans les phases de transition des relations sociales (dont les phases de séduction), d'une certaine manière chacun des personnages du marivaudage est bien plus dans une position d'espérer. Quand les choses en arrivent à leur dénouement, je trouve qu'on en arrive un peu au moment où l'on ouvre la fameuse boîte du chat de Schrodinger.
C'est intéressant cette idée de phases de transition des relations sociales, je n'avais pas vu les choses sous cet angle, uniquement, pensant à Carmen, celui de la relation passionnelle, ou des personnes qui ne veulent pas de vraies relations et se jouent du cœur des autres, cherchant seulement la valorisation et l'amusement. Ca peut même exister dans l'amitié.
Je suis HS par rapport à la vie communautaire, donc j'arrête, mais sinon, une boutade : Pandore était un chat quantique ? On m'avait caché ça !! :wink:
Pas mal cette idée du "Chat-boîte de Pandore dans la boîte de Schrödinger" ! :bravo:
(ex-MudBloodKnowItAll)

Homme avec autisme, autisme diagnostiqué officiellement par un psychiatre en libéral


"Not all those who wander are lost;"

extrait du Seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien

Carapa
Adepte
Messages : 207
Enregistré le : dimanche 22 mars 2015 à 20:45

Re: Une relation saine, sincere et paisible dans un milieu naturel ? Oo

#7 Message par Carapa » dimanche 7 juillet 2019 à 10:40

Siobhan a écrit :
dimanche 30 juin 2019 à 8:28
Dans un premier temps, être indépendant financièrement et émotionnelement, ça me semble un très important prérequis social.
L'indépendance émotionnelle, je trouve ça assez bizarre comme concept, vu que la plupart des émotions supposent un lien avec d'autres personnes. Pour tout dire, je ne suis pas loin d'y voir une invention de gens qui vivent des émotions des autres, un peu à la manière dont certains font des affaires avec l'argent des autres.
Siobhan a écrit :
dimanche 30 juin 2019 à 8:28
N'empêche, j'ai adoré le message d'introduction au site, par l'un des créateurs de ce site orienté "Pick Up Artist" : en gros il était question du fait que tout ce qui allait être dit sur ce site n'était en gros qu'en rapport avec des techniques, utiles ponctuellement. Mais que si une personne voulait être attirante, la première chose qu'elle devrait faire était d'avoir une vie (notamment professionnelle et culturelle) dans laquelle elle ést bien. Et que c'est ça qui, en premier lieu, la rendrait attirante, surtout dans des relations romantiques espérées comme pérennes. Et l'auteur de terminer en disant que, d'une certaine manière, si la personne lisant les lignes d'introduction au site n'était à l'heure actuelle pas à l'aise dans sa vie "hors-romance", elle se ferait un gros cadeau à elle-même de commencer à se faire du bien à elle-même (professionnellement et culturellement, again) avant de chercher à "devenir séduisant", de manière technique.
Personnellement, à l'entrée de ce genre de site, j'aurais plutôt vu une citation de Dante: "Vous qui entrez ici, laissez toute espérance". C'eût été, il me semble, plus honnête...

Quant à ces conseils, inlassablement répétés partout, les amateurs de Dickens y verront peut-être une ressemblance- sûrement fortuite - avec tel personnage de L'ami commun:
"Mister Podsnap est fort bien dans ses affaires, et siège très haut dans l'opinion de Mister Podsnap. Il a commencé par un bel héritage, s'est prodigieusement enrichi dans les assurances maritimes, et jouit d'une complète satisfaction.
Il n'a jamais pu deviner pourquoi tout le monde n'est pas entièrement satisfait, et il a conscience de donner un brillant exemple de vertu civique en étant satisfait de tout, particulièrement de sa personne.
(...) En sa qualité d'homme aussi éminemment respectable, mister Podsnap est obligé, il le sent bien, de prendre la Providence sous sa protection; d'où il résulte qu'il est toujours à même d'interpréter les décrets providentiels. Des gens d'une respectabilité inférieure pourraient souvent être au-dessous d'une pareille tâche; mais mister Podsnap est toujours au niveau de cette mission; et, chose à la fois remaquable et consolante, ce que la Providence a voulu est invariablement ce que veut Mister Podsnap."
Diagnostiqué SA (septembre 2016).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26293
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Une relation saine, sincere et paisible dans un milieu naturel ? Oo

#8 Message par freeshost » dimanche 7 juillet 2019 à 16:39

Je pourrais difficilement vivre des semaines sans l'internet, ayant l'habitude d'y piocher, d'y discuter (ici, entre autres), d'y apprendre, d'y partager. :mrgreen:

Je ne suis pas expérimenté dans la vie en forêt, ne saurais pas reconnaître quelles plantes et quels champignons sont comestibles. Je n'ai jamais essayé de faire du feu avec du bois (quels bois ?) ou des cailloux. Quid de l'eau ?

Je ne fume pas. Je trinque. :mrgreen:

Quelle personne n'est pas conditionnée physiquement ou psychologiquement ? Toute personne a sa propre condition, il me semble.

Passer du temps avec toi pour faire quoi ? :mrgreen:

Je suis trop attaché à l'appartement avec bon matelas, bon duvet, bon coussin, bonne isolation thermique, bonne isolation sonore et connexion à l'internet. :lol:

Je peux passer du temps à marcher en forêt. Mais le soir, je rentre à maison ou à l'hôtel. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Elinounette
Habitué
Messages : 79
Enregistré le : dimanche 14 avril 2019 à 11:41

Re: Une relation saine, sincere et paisible dans un milieu naturel ? Oo

#9 Message par Elinounette » dimanche 7 juillet 2019 à 17:00

freeshost a écrit :
dimanche 7 juillet 2019 à 16:39
Je pourrais difficilement vivre des semaines sans l'internet, ayant l'habitude d'y piocher, d'y discuter (ici, entre autres), d'y apprendre, d'y partager. :mrgreen:

Je suis trop attaché à l'appartement avec bon matelas, bon duvet, bon coussin, bonne isolation thermique, bonne isolation sonore et connexion à l'internet. :lol:

Je peux passer du temps à marcher en forêt. Mais le soir, je rentre à maison ou à l'hôtel. :mrgreen:
Pareil, j'aime mon confort, mes habitudes.
Partir à l'aventure pendant quelques heures pourquoi pas, mais en faire mon mode de vie, impossible.
Ça serait tellement pas pratique pour des filles comme moi qui ont des problèmes mensuels.

Sur le papier, ça sonne bien pourtant. On nous parle beaucoup d'indépendance et d'aventures dans les films, comme si c'était le but ultime pour être super cool. C'est limite culpabilisant pour celleux qui se sentent bien dans leurs routines, celleux qui sont rassuré.e.s par le fait de pouvoir avoir tout à toute heure, qui plus à l'aise pour parler avec un clavier. Ces profils là sont souvent celleux des loosers dans les films ^^' J'en suis surement une du coup mais tant qu'on est raccord avec nos besoins et envies... who cares ? ^^

En revanche : je ne fume pas. Et j'aime bien l'odeur des sous bois. Et c'est super jolie les toiles d'araignées avec la rosée :mryellow:
Pré-diag TSA par ma psychiatre le 09 mai 2019
Hypersensorielle, troubles anxieux, légère phobie sociale, défaut d'affirmation de soi
Entretien pré-tests à l'Hôpital de la Salp*trière le 10 octobre 2019

Répondre