en parler à un proche

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
squirell
Habitué
Messages : 65
Enregistré le : samedi 28 juillet 2018 à 0:48

en parler à un proche

#1 Message par squirell » lundi 1 juillet 2019 à 2:23

Bonjour,
M'interrogeant par intermittence sur le sa (interrogations interrompues par les "amis" me disant autiste toi? noooonn, les psys qui en gros me disent que je ne suis pas "assez" autiste pour être autiste, et mes propres réserves car souvent je me dis que je dois exagérer mon ressenti, que je cherche des excuses à mon mal-être), je n'en ai encore jamais parlé à des membres de ma famille (famille dont je ne suis pas très proche autant géographiquement qu'affectivement parlant). J'aimerais cependant avoir l'avis de quelqu'un qui m'a connu enfant car j'ai la sensation que mes symptômes se sont peut être atténués avec l'âge. Mon frère étant peut être un peu plus ouvert d'esprit que mes parents, j'ai songé à lui faire lire quelque chose qui décrirait les symptômes du sa, pour voir ce qu'il en pense. Est ce que l'un ou l'une d'entre vous a déjà fait cette démarche avec un proche? Y a t'il d'après vous un texte qui serait particulièrement adapté à cet usage?
merci par avance pour votre lecture et vos réponses (et désolée si le sujet a déjà été abordé)
Non diagnostiquée/ en questionnement

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2455
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: en parler à un proche

#2 Message par olivierfh » lundi 1 juillet 2019 à 8:08

squirell a écrit :
lundi 1 juillet 2019 à 2:23
quelque chose qui décrirait les symptômes du sa
Comme documents courts il y a notamment ceux-ci.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Mlle-Qui
Adepte
Messages : 203
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: en parler à un proche

#3 Message par Mlle-Qui » lundi 1 juillet 2019 à 9:25

Bonjour Squirelle

Je suis dans le même cas que toi. Bien que je sois plus proche de ma famille (affectivement parlant) je ne sais comment aborder le sujet. J'ai tellement peur des réflexions du style "toi autiste ? n'importe quoi..." que je m'abstiens !!
Mais j'ai trouvé quand même une personne avec qui échanger, personne avec qui j'ai partagé tellement de choses dans ma vie...ma grande soeur !!
Et contrairement à ce que je redoutais, elle a été à l'écoute. Et me dit un petit oui, un peut être éventuellement, ça expliquerait des choses...
Je lui ai parlé de l'Aspie quiz, bien qu'il ne soit pas reconnu par les professionnels, mes résultats étaient tellement étonnants ! elle m'a dit qu'elle le fera quand elle sera prête, au cas ou.
Mais je suis d'avis de trouver le texte adéquate !!!
Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

squirell
Habitué
Messages : 65
Enregistré le : samedi 28 juillet 2018 à 0:48

Re: en parler à un proche

#4 Message par squirell » jeudi 4 juillet 2019 à 11:51

Merci à vous deux pour vos réponses!
Melle-Qui je suis encore hésitante mais ton expérience me fait penser que la démarche est peut-être bonne! (j'hésite notamment sur la manière dont je pourrais lancer le sujet: un mail avec les textes en pièce jointe risque peut-être d'être mal perçu, sinon profiter d'un moment ou on se voit mais le plus souvent y'a nos parents, l'appeler pour lui dire que je voudrais qu'il lise un texte?)
Non diagnostiquée/ en questionnement

Avatar du membre
Zebra3
Fidèle
Messages : 138
Enregistré le : samedi 31 décembre 2016 à 18:57

Re: en parler à un proche

#5 Message par Zebra3 » vendredi 5 juillet 2019 à 3:45

Tu peux peut-être juste faire 2 étapes :
D'abord un mail où tu fais part de tes questionnements et où tu demandes s'il est ok pour en parler, et si oui, quelles modalités il préfère (par mail ou en personne) et alors s'il est ok tu envoies le mail avec les textes ou bien vous vous voyez.

Difficile de conseiller là dessus, la perception des "problèmes psys" étant différente dans chaque famille et chaque personne. Pour moi (et la plupart du forum j'imagine) on en vient à se dire qu'on devrait pouvoir en parler aussi simplement que de la couleur des cheveux.
Statut : Proche d'éventuel(s) aspie(s) et/ou TDA/H. Personnellement, probable tendance TDA, doué, zébré :mryellow: éventuellement tendance aspie. Je vais peut-être faire un bilan neuropsy...

Eleo97
Occasionnel
Messages : 23
Enregistré le : jeudi 18 juillet 2019 à 13:04

Re: en parler à un proche

#6 Message par Eleo97 » vendredi 19 juillet 2019 à 10:19

.........

Dumbo
Fidèle
Messages : 127
Enregistré le : dimanche 5 mai 2019 à 21:01

Re: en parler à un proche

#7 Message par Dumbo » lundi 19 août 2019 à 10:22

Bonjour squirell,

Je suis dans la même situation que toi ; les seules personnes avec qui j'ai partagé mes soupçons m'ont directement dit que c'était impossible que je soit Autiste de type Asperger. Pourtant, plus j'en apprend sur ce trouble et plus je me retrouve dedans (hormis certains points). On me dit que je sais mener correctement une conversation. Cependant, je répète sans arrêt les dialogues possibles avant toute conversation (ce qui m'épuise) et, avec le temps, je me suis construit un "carnet mental social" avec des réponses toutes faites et les comportements adéquats en fonction des situations.
J'ai essayé d'en parler avec ma famille mais c'est difficile d'aborder le sujet. Les membres de ma famille pensent que j'en fait de trop et que je n'ai pas de "soucis". Du coup, je ne peux en parler à personne et c'est frustrant.
Suspicion d'autisme vers 3 ans sans démarches entreprises.
Suspicion de TSA-Asperger depuis le mois de janvier 2019.
Psychiatre : phobie sociale probable.
--> En cours de recherche de professionnel pour diagnostic

Space
Habitué
Messages : 97
Enregistré le : samedi 26 janvier 2019 à 10:54

Re: en parler à un proche

#8 Message par Space » lundi 19 août 2019 à 14:20

Moi je l’ai fait à l’envers i.e. lorsque j’ai eu des doutes sur la douance j’ai contacté la personne qui me connaissait le mieux, mon ex-conjoint. Je lui ai listé une par une toutes les caractéristiques dans lesquelles je me retrouvais sans lui expliquer pourquoi. Il devait simplement m’affirmer ou non que cela me correspondait bien. Il a répondu oui à tout donc quand il a fini par me demander des explications je lui ai répondu que je pensais être surdouée et qu’il s’agissait des traits typiques du haut potentiel, ce qui fait qu’il m’a pris au sérieux. Il a d’ailleurs très bien réagit.

Pour l’autisme c’est un peu pareil, j’ai envoyé la liste des caractéristiques des femmes Asperger à mes parents et je leur ai demandé de rayer celles qui ne me correspondaient pas. Ils en ont rayé que très peu. Cela m’a permis de confirmer mes doutes et d’avoir un regard extérieur. J’ai comparé leurs réponses avec les miennes et elles étaient identiques, je n’en m’y attendais pas du tout. Ils m’ont pris au sérieux. A contrario j’ai parlé directement d’autisme à deux personnes de mon entourage et j’ai eu le droit au fameux « Toi autiste ! Pas du tout ! ».
10/2019 : diagnostic TSA-Asperger (psychiatre)
09/2019 : pré-diagnoctic syndrome Asperger (psychologue)
12/2016 : diagnostic (T)HQI

Avatar du membre
mrl
Adepte
Messages : 283
Enregistré le : mardi 2 avril 2019 à 16:41
Localisation : Lyon

Re: en parler à un proche

#9 Message par mrl » lundi 19 août 2019 à 14:28

Space, je suis fan de ta méthode ! :bravo:
07/19 : TSA pré-diagnostiqué à l'oral
08/19 : traits autistiques sans pré-diagnostic possible en l'absence de témoignages sur la petite enfance.
11/19 : diagnostic de TSA par psychiatre en libéral

Mlle-Qui
Adepte
Messages : 203
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: en parler à un proche

#10 Message par Mlle-Qui » lundi 19 août 2019 à 14:56

mrl a écrit :
lundi 19 août 2019 à 14:28
Space, je suis fan de ta méthode ! :bravo:
Pareil, je vais probablement faire de cette façon :bravo:
Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

Mlle-Qui
Adepte
Messages : 203
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: en parler à un proche

#11 Message par Mlle-Qui » lundi 19 août 2019 à 14:57

Space a écrit :
lundi 19 août 2019 à 14:20
Moi je l’ai fait à l’envers i.e. lorsque j’ai eu des doutes sur la douance j’ai contacté la personne qui me connaissait le mieux, mon ex-conjoint. Je lui ai listé une par une toutes les caractéristiques dans lesquelles je me retrouvais sans lui expliquer pourquoi. Il devait simplement m’affirmer ou non que cela me correspondait bien. Il a répondu oui à tout donc quand il a fini par me demander des explications je lui ai répondu que je pensais être surdouée et qu’il s’agissait des traits typiques du haut potentiel, ce qui fait qu’il m’a pris au sérieux. Il a d’ailleurs très bien réagit.

Pour l’autisme c’est un peu pareil, j’ai envoyé la liste des caractéristiques des femmes Asperger à mes parents et je leur ai demandé de rayer celles qui ne me correspondaient pas. Ils en ont rayé que très peu. Cela m’a permis de confirmer mes doutes et d’avoir un regard extérieur. J’ai comparé leurs réponses avec les miennes et elles étaient identiques, je n’en m’y attendais pas du tout. Ils m’ont pris au sérieux. A contrario j’ai parlé directement d’autisme à deux personnes de mon entourage et j’ai eu le droit au fameux « Toi autiste ! Pas du tout ! ».
Mais j'ai lu que la liste des caractéristiques des femmes Asperger n'était pas officielle, c'est une autiste elle même qui s'est décrit....
Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

Avatar du membre
Lilas
Modératrice
Messages : 3604
Enregistré le : dimanche 14 juillet 2013 à 12:17
Contact :

Re: en parler à un proche

#12 Message par Lilas » lundi 19 août 2019 à 15:21

Mlle-Qui a écrit :
lundi 19 août 2019 à 14:57
Mais j'ai lu que la liste des caractéristiques des femmes Asperger n'était pas officielle, c'est une autiste elle même qui s'est décrit....
Je ne sais pas de quelle liste vous parlez, mais s'il s'agit de celle de Rudy Simone, une correction s'impose : c'est une NON-autiste elle même qui s'est décrit...
Lilas - TSA (AHN)

"Si un homme ne marche pas au pas de ses camarades, c'est qu'il entend le son d'un autre tambour." - Henry David Thoreau

Mlle-Qui
Adepte
Messages : 203
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: en parler à un proche

#13 Message par Mlle-Qui » lundi 19 août 2019 à 16:29

Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

Aeryn
Forcené
Messages : 541
Enregistré le : mardi 10 janvier 2017 à 18:49

Re: en parler à un proche

#14 Message par Aeryn » lundi 19 août 2019 à 18:49

Space a écrit :
lundi 19 août 2019 à 14:20
Pour l’autisme c’est un peu pareil, j’ai envoyé la liste des caractéristiques des femmes Asperger à mes parents et je leur ai demandé de rayer celles qui ne me correspondaient pas.
Space, je trouve cette idée très intéressante. Je n'ai jamais osé aborder mes difficultés et encore moins le sujet de l'autisme avec mes parents, de peur qu'ils rejettent l'idée en bloc. J'ai été diagnostiquée il y a 18 mois, et je ne leur en ai pas parlé.
Je pense que ta méthode m'aurait permis d'aborder le sujet avec eux lorsque j'étais en questionnement, et que ça aurait probablement rendu les choses moins difficiles à vivre.
TSA d'intensité légère à modérée

Mlle-Qui
Adepte
Messages : 203
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: en parler à un proche

#15 Message par Mlle-Qui » lundi 19 août 2019 à 22:01

Aeryn a écrit :
lundi 19 août 2019 à 18:49
Space, je trouve cette idée très intéressante. Je n'ai jamais osé aborder mes difficultés et encore moins le sujet de l'autisme avec mes parents, de peur qu'ils rejettent l'idée en bloc. J'ai été diagnostiquée il y a 18 mois, et je ne leur en ai pas parlé.
Je pense que ta méthode m'aurait permis d'aborder le sujet avec eux lorsque j'étais en questionnement, et que ça aurait probablement rendu les choses moins difficiles à vivre.
Il n'est jamais trop tard pour leur en parler :( tu peux toujours procéder de la même manière que Space...
Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

Répondre