en parler à un proche

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Aeryn
Forcené
Messages : 530
Enregistré le : mardi 10 janvier 2017 à 18:49

Re: en parler à un proche

#16 Message par Aeryn » mardi 20 août 2019 à 0:52

Mlle-Qui a écrit :
lundi 19 août 2019 à 22:01
Il n'est jamais trop tard pour leur en parler :( tu peux toujours procéder de la même manière que Space...
Ça reste plus compliqué que ça malgré tout. Mais c'est une idée que je conserve pour le futur si l'occasion se présente (s'impose plutôt).
TSA d'intensité légère à modérée

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10493
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: en parler à un proche

#17 Message par Lilette » mercredi 21 août 2019 à 13:45

Lilas a écrit :
lundi 19 août 2019 à 15:21
Mlle-Qui a écrit :
lundi 19 août 2019 à 14:57
Mais j'ai lu que la liste des caractéristiques des femmes Asperger n'était pas officielle, c'est une autiste elle même qui s'est décrit....
Je ne sais pas de quelle liste vous parlez, mais s'il s'agit de celle de Rudy Simone, une correction s'impose : c'est une NON-autiste elle même qui s'est décrit...
Et puis il ne faut pas mettre tlm dans le même sac.
Moi, ces fameuses listes je ne m'y reconnais que très rarement.
Chaque autiste est différent, qu'on soit homme ou femme.
Une femme autiste n'aura pas spécialement les même traits autistiques qu'une autre.
TSA.

Mlle-Qui
Fidèle
Messages : 140
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: en parler à un proche

#18 Message par Mlle-Qui » mercredi 21 août 2019 à 15:42

Lilette a écrit :
mercredi 21 août 2019 à 13:45
Et puis il ne faut pas mettre tlm dans le même sac.
Moi, ces fameuses listes je ne m'y reconnais que très rarement.
Chaque autiste est différent, qu'on soit homme ou femme.
Une femme autiste n'aura pas spécialement les même traits autistiques qu'une autre.
Oui je suis tout à fait d'accord, mais cette liste m'a aidé à me reconnaitre dans certains détails et certaines habitudes que j'avais. Je n'ai pas coché toutes les cases :wink:
Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

margotton91
Occasionnel
Messages : 28
Enregistré le : mercredi 17 juillet 2019 à 16:14
Localisation : Essonne (91)

Re: en parler à un proche

#19 Message par margotton91 » mercredi 21 août 2019 à 17:58

Bonjour,

Cette fameuse liste est visible autre part que dans les ouvrages de Rudy SIMONE. Elle figure sur au moins un site internet en lien avec les femmes francophones asperger.

Pour l'avoir consultée, moi aussi, je me suis reconnue sur la majorité des points présentés... Tout comme l'ouvrage de Rudy SIMONE, consacré à la femme asperger, m'a beaucoup parlé alors qu'il est énormément décrié sur ce forum. (J'en ai fait les frais lors d'un précédent post qui m'a valu d'avoir des réponses assez vives... Mais cela ne m'empêche pas de maintenir ce que j'ai écrit à ce propos...)
Pré-diagnostic TSA asperger, de niveau faible à modéré, par psychologue clinicien en 03/2019
Confirmation par psychiatre en 04/2019, à 51 ans
14/11/2019 : 1er RV centre expert Créteil pour entretien avec psychiatre avant les tests du bilan diagnostic

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22520
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: en parler à un proche

#20 Message par Tugdual » mercredi 21 août 2019 à 20:10

Ce qu'on reproche sur le forum à ces listes trouvées dans des livres ou sur le net, et qu'on rappelle volontiers, c'est que s'y retrouver ne prouve rien.
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10493
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: en parler à un proche

#21 Message par Lilette » jeudi 22 août 2019 à 0:46

Tugdual a écrit :
mercredi 21 août 2019 à 20:10
Ce qu'on reproche sur le forum à ces listes trouvées dans des livres ou sur le net, et qu'on rappelle volontiers, c'est que s'y retrouver ne prouve rien.
Merci Tugudual pour ce rappel.

Un énième, car je ne sais pas si le post de Lilas à été Lu ou non, mais Rudy Simone n'est PAS diagnostiquée.
D'où le fait de se reconnaître dans ces listes ne prouve rien, entre autres.
TSA.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26600
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: en parler à un proche

#22 Message par freeshost » jeudi 22 août 2019 à 1:25

Apprenons à apprendre l'ignorance des personnes. Autrement, nous resterons ignorants de la science. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4428
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Un peu à l'Est (géographiquement parlant)

Re: en parler à un proche

#23 Message par Flower » jeudi 22 août 2019 à 9:28

Perso, je me suis beaucoup plus reconnue dans le livre de Tony Attwood. Ce qui d'ailleurs ne prouve rien non plus, c'est pour ça qu'il faut passer un diagnostic officiel. :wink:

Le problème avec le livre de Rudy Simone n'est pas tellement le contenu je crois, mais le fait que l'auteure ait prétendu être autiste diagnostiquée alors que pas du tout. Il y a quand même beaucoup de témoignages d'autres personnes. (Évidemment derrière, pour tous les livres de témoignages on peut se demander s'ils sont authentiques.)
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Trust
Occasionnel
Messages : 16
Enregistré le : jeudi 22 août 2019 à 17:13

Re: en parler à un proche

#24 Message par Trust » jeudi 22 août 2019 à 21:01

Space a écrit :
lundi 19 août 2019 à 14:20
Moi je l’ai fait à l’envers i.e. lorsque j’ai eu des doutes sur la douance j’ai contacté la personne qui me connaissait le mieux, mon ex-conjoint. Je lui ai listé une par une toutes les caractéristiques dans lesquelles je me retrouvais sans lui expliquer pourquoi. Il devait simplement m’affirmer ou non que cela me correspondait bien. Il a répondu oui à tout donc quand il a fini par me demander des explications je lui ai répondu que je pensais être surdouée et qu’il s’agissait des traits typiques du haut potentiel, ce qui fait qu’il m’a pris au sérieux. Il a d’ailleurs très bien réagit.
J’ai fait exactement pareil avec ma femme :D
Sauf qu’à la fin quand elle a demandé ce que c’était et que je lui ai répondu, elle a dit que ce n’était pas ça :shock:
Elle ne m’a pas beaucoup soutenu dans ma démarche diagnostic du coup, mais elle a du se rendre à l’evidence...
Diagnostiqué Asperger en juin 2019

Avatar du membre
Ellendë
Habitué
Messages : 77
Enregistré le : samedi 20 juillet 2019 à 13:49

Re: en parler à un proche

#25 Message par Ellendë » samedi 31 août 2019 à 21:19

J’ai eu quelques mots crus de la part de mon conjoint ce soir... Je lui ai annoncé que j’avais mon premier rendez vous chez une psy mercredi prochain. Il a du mal à comprendre ma démarche et me rétorque souvent à quoi ça me servirait de savoir si je suis Autiste et j’arrête pas de lui dire que ça m’aiderait a mieux comprendre pourquoi je suis comme ça. Il continue pourtant de me dire que ça ne tiens qu’à moi de changer et que si je voulais je pourrais changer, que j’ai juste l’impression d’être quelqu’un d’unique ou de spécial mais que je suis comme tout le monde...
Il me remets souvent en doute sur ma démarche et j’avoue que je me sens mal...est ce que je m’invente vraiment tout mon malaise... j’ai l’impression que quelque chose ne « tourne pas rond »...
A contrario c’est pourtant le premier a me dire que je suis pas normale... :crazy: :oops:
Suspicion TSA - Recherche d’un professionnel pour faire un bilan en cours

Avatar du membre
cléa
Forcené
Messages : 510
Enregistré le : samedi 11 juillet 2015 à 14:55

Re: en parler à un proche

#26 Message par cléa » dimanche 1 septembre 2019 à 4:20

Ellendë a écrit :
samedi 31 août 2019 à 21:19
Il me remets souvent en doute sur ma démarche et j’avoue que je me sens mal...est ce que je m’invente vraiment tout mon malaise... j’ai l’impression que quelque chose ne « tourne pas rond »...
A contrario c’est pourtant le premier a me dire que je suis pas normale... :crazy: :oops:
Bonsoir Ellendë

Ici c'était idem.
Ça peut-être difficile pour d'autres de percevoir ce qu'on vit, surtout si on compense.
Ça peut aussi dépendre des notions de / des autres au sujet de l'autisme.
(vieux concept dépassé de l'autisme etc)

Il y a probablement certains qui y voient davantage un trouble passager comme en rencontre chacun.
D'ou une certaine crainte d'un diagnostic.

Les proches doivent comprendre que les particularités et difficultés rencontrées ont toujours été la, non survenues a cause un contexte particulier.

Et que Ted ou pas il est nécessaire de savoir ce qui fait cette singularité. Ça peut-être une question d'estime, de recherche de soi, de conseils et solutions.. et non une crainte à soulager.

Certains pensent aussi que Ted=pathologie et ce regard doit évoluer.

Il est arrivé que certains me disent - c'est une mode -c'est faute a ton parcours. Ou encore -ça remonte a loin (éducation) -c'est une peur des autres accompagnée un manque d'estime de soi qu'il faut dépasser...

J'imagine que ce genre de remarque est fréquent lorsque les autres se comparent à nous mais qu'on sait ne pas être dans ce cas.
En route pour savoir quel est le type exact d'autisme de ma fille.
Je trouve ici un échange instructif et cordial

2N3055
Passionné
Messages : 482
Enregistré le : jeudi 3 août 2017 à 7:10

Re: en parler à un proche

#27 Message par 2N3055 » dimanche 1 septembre 2019 à 7:10

⋅⋅⋅⋅⋅...
Modifié en dernier par 2N3055 le lundi 2 septembre 2019 à 2:53, modifié 1 fois.
décembre 2017 => Pré-diagnostic par psychologue comportementaliste => Asperger selon DSM-IV <=> TSA niveau 1 selon DSM-V
juin 2019 => Confirmation du pré-diagnostic par psychiatre => Diagnostiqué autiste asperger

Avatar du membre
mrl
Fidèle
Messages : 187
Enregistré le : mardi 2 avril 2019 à 16:41
Localisation : Lyon

Re: en parler à un proche

#28 Message par mrl » dimanche 1 septembre 2019 à 12:32

Ellendë a écrit :
samedi 31 août 2019 à 21:19
Il me remets souvent en doute sur ma démarche et j’avoue que je me sens mal...est ce que je m’invente vraiment tout mon malaise... j’ai l’impression que quelque chose ne « tourne pas rond »...
L'hypothèse d'un TSA ou même un diagnostic, est violent quand on est concerné, et il l'est aussi quand on est seulement conjoint.
Et puis, les proches qui n'ont pas "vu" peuvent se sentir coupables.
Laisse un peu de temps à ton conjoint. Lui aussi à un cheminement à faire. Et comme il voit les choses de plus loin que toi, ce cheminement sera plus long pour lui.
Malgré de nombreux traits autistiques, pré-diagnostic qui ne peut affirmer un TSA en l'absence de témoignages sur la petite enfance.
En attente de rendez-vous chez le psychiatre.

Mlle-Qui
Fidèle
Messages : 140
Enregistré le : samedi 15 juin 2019 à 11:22

Re: en parler à un proche

#29 Message par Mlle-Qui » dimanche 1 septembre 2019 à 12:45

Ellendë a écrit :
samedi 31 août 2019 à 21:19
J’ai eu quelques mots crus de la part de mon conjoint ce soir... Je lui ai annoncé que j’avais mon premier rendez vous chez une psy mercredi prochain. Il a du mal à comprendre ma démarche et me rétorque souvent à quoi ça me servirait de savoir si je suis Autiste et j’arrête pas de lui dire que ça m’aiderait a mieux comprendre pourquoi je suis comme ça. Il continue pourtant de me dire que ça ne tiens qu’à moi de changer et que si je voulais je pourrais changer, que j’ai juste l’impression d’être quelqu’un d’unique ou de spécial mais que je suis comme tout le monde...
Il me remets souvent en doute sur ma démarche et j’avoue que je me sens mal...est ce que je m’invente vraiment tout mon malaise... j’ai l’impression que quelque chose ne « tourne pas rond »...
A contrario c’est pourtant le premier a me dire que je suis pas normale... :crazy: :oops:
C'est un peu ce qui m'angoisse comme réaction ce qui fait que j'en ai toujours pas parlé à mon mari :oops: Je préfère que les démarches soient entamées pour qu'il comprenne que c'est pas que dans ma tête ou à force de lire des trucs sur internet. Un spécialiste aura pris ma demande en considération et ne trouvera pas ma démarche inutile donc ça peut être un plus pour qu'il l'accepte plus aisément :innocent:

En tout cas je suis navrée que tu entende ça de la bouche de quelqu'un que tu aime et en qui tu as confiance, c'est très dur...
Profil atypique HPI
Suspicion TSA (démarche auprès de ma psy)

Avatar du membre
Ellendë
Habitué
Messages : 77
Enregistré le : samedi 20 juillet 2019 à 13:49

Re: en parler à un proche

#30 Message par Ellendë » dimanche 1 septembre 2019 à 22:42

Oui je comprends Melle Qui

Merci pour votre soutien :kiss:
Suspicion TSA - Recherche d’un professionnel pour faire un bilan en cours

Répondre