Gérer sa salive

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28159
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Gérer sa salive

#16 Message par freeshost » jeudi 5 septembre 2019 à 13:00

Tu peux t'entraîner à respirer par le nez au moment de te coucher.

Pense dans ta tête :

- inspirer...
- tenir...
- expirer...
- tenir...

Et pourquoi pas aussi au réveil ?

Et à divers moments de la journée ? (pauses, avant le repas, après le repas, avant conflits, après conflits, etc.)

Et la bouche ouverte. :P

Me concentrer sur ma respiration, et sur rien d'autre, ne penser à rien d'autre. C'est bien sûr plus facile dans un lieu calme où l'on est sûr de ne pas être dérangé.

C'est plus difficile si on a consommé des substances psychoactives (comme l'alcool, entre autres). :lol:

Ça peut être plus facile si on fait des activités d'endurance (marche, course, vélo, natation, etc.).
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Elinounette
Passionné
Messages : 368
Enregistré le : dimanche 14 avril 2019 à 11:41

Re: Gérer sa salive

#17 Message par Elinounette » jeudi 5 septembre 2019 à 13:10

freeshost a écrit :
jeudi 5 septembre 2019 à 13:00
Tu peux t'entraîner à respirer par le nez au moment de te coucher.

Pense dans ta tête :

- inspirer...
- tenir...
- expirer...
- tenir...

Et pourquoi pas aussi au réveil ?

Et à divers moments de la journée ? (pauses, avant le repas, après le repas, avant conflits, après conflits, etc.)

Et la bouche ouverte. :P

Me concentrer sur ma respiration, et sur rien d'autre, ne penser à rien d'autre. C'est bien sûr plus facile dans un lieu calme où l'on est sûr de ne pas être dérangé.

C'est plus difficile si on a consommé des substances psychoactives (comme l'alcool, entre autres). :lol:

Ça peut être plus facile si on fait des activités d'endurance (marche, course, vélo, natation, etc.).
Merci pour ces conseils.
La respiration, c'est aussi quelque chose avec lequel j'ai du mal. Je m’essouffle facilement en parlant :mrgreen:
Je vais donc tester ^^ ça pourrait faire d'une pierre deux coups
Autiste - diag le 17/01
Suivie par la SPASM depuis le 01/2020
Hypersensorielle, troubles anxieux, possible TDAH

-----------------------------------
Ghost plus vite que son ombre

Répondre