Ras le bol des professionnels ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Nicolas83
Fidèle
Messages : 191
Enregistré le : vendredi 16 août 2019 à 22:01

Re: Ras le bol des professionnels ?

#31 Message par Nicolas83 » mercredi 16 octobre 2019 à 21:53

misty a écrit :
mercredi 16 octobre 2019 à 21:13
Nicolas83 a écrit :J'ai vaguement entendu parler de J Schovanec mais je ne sais pas précisément à quoi tu fais référence. Pourrais-tu préciser stp ?
Avant de réaliser cette '"confession-vidéo", Tom dit avoir pris conseil auprès de ses proches qui lui ont déconseillé cette démarche. Josef Schovanec, l'écrivain et militant autiste lui aurait déclaré : "C'est un suicide social de l'annoncer publiquement ainsi". Mais Tom a fait fi de ces recommandations.
Tom annonce qu’il est autiste : il perd son apprentissage, sa formation devient incertaine
Merci !
Père de 3 enfants, dont l'aîné a possiblement un léger TSA de haut niveau. Me posant parfois des questions sur moi également.

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10771
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Ras le bol des professionnels ?

#32 Message par Lilette » mercredi 16 octobre 2019 à 22:04

Nicolas83 a écrit :
mercredi 16 octobre 2019 à 20:43
misty a écrit :
mercredi 16 octobre 2019 à 19:36
Autre chose qui m'interpelle parfois à ce sujet dans les témoignages ici, c'est l'impression que le professionnel qui s'y connaît et fait son boulot correctement est forcément celui qui valide le diagnostic. Celui-là tant qu'on ne l'a pas croisé ils sont tous nazes et incompétents (…)
Je te trouve sévère car j'ai lu quelques témoignages depuis que je suis inscrit sur le forum et je n'ai pas l'impression que beaucoup disent ça.
On ne doit pas lire le même Forum alors.
TSA.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2629
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Ras le bol des professionnels ?

#33 Message par olivierfh » jeudi 17 octobre 2019 à 8:44

misty a écrit :
mercredi 16 octobre 2019 à 19:36
ce serait peut-être pas mal que les gens commencent à consulter au sujet de leurs soucis handicapants au quotidien et accumulent des éléments sans "coloration" ni orientation particulière pour ensuite seulement aller poser la question de l'autisme à des spécialistes du sujet. C'est un peu ce qui est préconisé d'ailleurs
Sauf que (expérience personnelle) on peut passer des dizaines d'années à "consulter" des psychiatres sans que personne ne leur parle d'autisme ni même de diagnostic précis, puis tomber par hasard sur une description de l'autisme et poser timidement la question à des psychologues spécialisés là-dedans qui répondent oui c'est assez clair que c'est ça, faites le bilan diagnostique complet. :)
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

2N3055
Forcené
Messages : 988
Enregistré le : jeudi 3 août 2017 à 7:10

Re: Ras le bol des professionnels ?

#34 Message par 2N3055 » jeudi 17 octobre 2019 à 9:09

Mais après 60 ans de souffrance, aucun médecin n'avait évoqué un autisme encore moins asperger
alors que les signes étaient très clairs et évidents.
Modifié en dernier par 2N3055 le jeudi 17 octobre 2019 à 17:47, modifié 1 fois.
Asperger diagnostiqué

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4460
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Ras le bol des professionnels ?

#35 Message par misty » jeudi 17 octobre 2019 à 10:26

olivierfh a écrit :Sauf que (expérience personnelle) on peut passer des dizaines d'années à "consulter" des psychiatres sans que personne ne leur parle d'autisme ni même de diagnostic précis
Il me semble que c'est bien moins vrai ("passer des dizaines d'années") à l'heure où on parle et où l'autisme est bien plus mis en lumière. Par ailleurs quelqu'un qui t'aide concrètement même sans te donner un diagnostic d'autisme ça peut être nettement plus souhaitable que l'inverse (=> "allez super t'es autiste maintenant casse-toi").

Le fait de ne pas donner de diagnostic précis c'est encore une problématique différente, et il est complètement faux de lier ça uniquement à l'autisme. Ca concerne l'ensemble des troubles psys, c'est une politique très française que je pense issue de la psychanalyse. Je connais des personnes à qui on renouvelle depuis 15 ans des ordonnances de cheval pour des molécules indiscutablement liées à un trouble psy précis, mais qui n'ont jamais reçu l'ombre d'un début de diagnostic. Le discours étant "non, il n'a pas de problème particulier il a juste besoin de tout ça pour rester stable au quotidien". D'un point de vue moral ça me débecte, mais j'ai constaté que c'était très loin d'être marginal donc pour moi ça n'a strictement rien à voir avec l'autisme en particulier et il est fallacieux de prétendre le contraire (comme pour beaucoup de choses liées uniquement à l'autisme par des rumeurs et pas par des faits de terrain).

Spoiler : @2N3055 : 
On m'a dit un jour que parfois pour survivre la seule solution était de pardonner à des gens qui n'assumeront jamais leurs actes, ne seront jamais désolés et ne s'excuseront jamais. Pas parce que c'est normal ou juste mais parce que ruminer à leur propos c'est donner une importance qu'ils ne méritent absolument pas à des gens qui ne nous en donnent aucune, en réalité. On le fait pour nous et pas pour eux.
Je ne dirais rien de plus à ce sujet mais sache que c'est peut-être la chose qui m'a le plus aidée dans la vie.
*Diag TSA*


“Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light;
I have loved the stars too fondly to be fearful of the night.”

Sarah Williams

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 3061
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: Ras le bol des professionnels ?

#36 Message par lepton » jeudi 17 octobre 2019 à 11:25

misty a écrit :
jeudi 17 octobre 2019 à 10:26
Le fait de ne pas donner de diagnostic précis c'est encore une problématique différente, et il est complètement faux de lier ça uniquement à l'autisme. Ca concerne l'ensemble des troubles psys, c'est une politique très française que je pense issue de la psychanalyse.
Malheureusement la psychiatrie ne dispose pas des outils qu'ont autres disciplines médicales pour détecter l'origine du problème. Juste l'examen clinique.
Et c'est parfois difficile de poser un diagnostic précis chez une personne en pleine dépression qui cumule un TND avec toutes ses comorbidités, un SSPT, et parfois un trouble de la personnalité hérité de divers traumatismes pendant l'enfance.

Je pense que ça va peut-être au delà de l'héritage de la psychanalyse, même si ça joue, évidemment. (Pas d'étiquette, approche holistique, etc. :roll: )

Pour le TSA, les critères de diagnostic sont assez clairs (quoi qu'on en dire), et il existe des outils plutôt fiables.

Mais quand tu te penches sur les troubles de la personnalité, par exemple, c'est un peu la forêt vierge dans le DSM, avec des critères de diagnostic qui se chevauchent plus ou moins. Pas facile non plus de donner un diagnostic précis dans ces conditions.

Sachant que le patient consulte généralement pour autre chose (dépression, trouble anxieux, ...) qu'il faut traiter en priorité, avant de creuser.

Mais ça prend du temps, il faut que le professionnel en ait la volonté. Et avec des consultations d'une demi-heure, bah... :innocent:
Le problème se situe plutôt là, à mon avis.
Beaucoup de psychiatres se contentent de traiter ce qui se trouve en surface, pour ne pas avoir à démêler le sac de noeuds qui se trouve en dessous.
Diagnostiqué TSA/Asperger.

2N3055
Forcené
Messages : 988
Enregistré le : jeudi 3 août 2017 à 7:10

Re: Ras le bol des professionnels ?

#37 Message par 2N3055 » jeudi 17 octobre 2019 à 11:35

@misty
Spoiler : 
…pardonner à des gens qui n'assumeront jamais leurs actes, ne seront jamais désolés et ne s'excuseront jamais.…
Merci, et c'est un peu ce que j'ai fini par faire à ma façon :
Étant donné qu'il n'y a pas plus sourd que quelqu'un qui ne veux pas entendre
j'ai décidé de ne plus jamais tenir compte des ces gens super……ficiels
=======
lepton a écrit :…Et avec des consultations d'une demi-heure, bah... :innocent:
C'est sûr que ça laisse peu de temps,
mais une demi-heure toutes les deux semaines pendant plus de 40 ans sans aucune amélioration de l'état de santé du patient (voire plutôt dégradation progressive)
je pense que ça aurait dû donner la possibilité d'envisager une autre approche que la psychanalyse par le même psychiatre.
Spoiler : 
Bien sûr, je me retiens énormément afin d'essayer de rester poli :evil:

N'hésitez pas à me le dire si je n'y arrive pas.
Merci
Asperger diagnostiqué

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4460
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Ras le bol des professionnels ?

#38 Message par misty » jeudi 17 octobre 2019 à 12:39

lepton a écrit :Mais ça prend du temps, il faut que le professionnel en ait la volonté. Et avec des consultations d'une demi-heure, bah... :innocent:
Le problème se situe plutôt là, à mon avis.
Beaucoup de psychiatres se contentent de traiter ce qui se trouve en surface, pour ne pas avoir à démêler le sac de noeuds qui se trouve en dessous.
C'est vrai qu'il faut considérer ce dont tu parles aussi, mais sans oublier en plus le gros contexte de psychophobie latente.
Combien de gens j'entends dire "mon fils prend telle molécule et telle molécule, c'est ce qu'on donne aux psychotiques/bipolaires/schizophrènes, mais lui dans son cas ça n'a rien à voir avec tous ces trucs là, hein..." avec derrière le gros reniflement de mépris... Tu te dis qu'en fait si, ça a sûrement beaucoup à voir mais que ces gens ne sont pas capables de l'entendre et lui non plus dans un environnement familial pareil. :(
Les troubles psys ça reste des gros mots pour la majorité de la population, reste à savoir quel phénomène entretient l'autre...
*Diag TSA*


“Though my soul may set in darkness, it will rise in perfect light;
I have loved the stars too fondly to be fearful of the night.”

Sarah Williams

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4070
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Ras le bol des professionnels ?

#39 Message par hazufel » jeudi 17 octobre 2019 à 13:26

J'ajouterais que cette psychophobie peut faire grand mal dans des familles ayant vécu des drames psy, et dont les survivants n'aient plus d'autres solutions que de dire que tous les psys sont des nuls / charlatans / incompétents. Sans doute pour mettre la faute sur quelqu'un :innocent:
Peu de chance d'aller en voir un quand on grandit là dedans, en tout cas, pas avant longtemps, malheureusement, et même si depuis tout petit, on n'est "pas comme les autres", le décalage ayant "forcément" comme explication, la fracture familiale. (Selon les premiers qui crachent sur les psys).
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
Elinounette
Passionné
Messages : 343
Enregistré le : dimanche 14 avril 2019 à 11:41

Re: Ras le bol des professionnels ?

#40 Message par Elinounette » jeudi 17 octobre 2019 à 13:51

misty a écrit :
mercredi 16 octobre 2019 à 19:36
Autre chose qui m'interpelle parfois à ce sujet dans les témoignages ici, c'est l'impression que le professionnel qui s'y connaît et fait son boulot correctement est forcément celui qui valide le diagnostic. Celui-là tant qu'on ne l'a pas croisé ils sont tous nazes et incompétents, par contre délivrer le sésame est en soi un gage de compétence. Les faits prouvent parfois le contraire, c'est avéré et de notoriété publique. Et je me souviens de quelqu'un qui était très content d'avoir "enfin" trouvé le bon pro qui avait posé le diagnostic, sauf que ce pro avait assorti ça d'une énormité juste hallucinante. Sans parler des "spécialistes" qui utilisent la nomenclature officielle de façon tellement folklo que tu te demandes bien ce qui va arriver aux gens qui iront chercher des aides concrètes auprès d'organismes dédiés avec de tels éléments/dossiers.
Juste pour préciser que ce n'est pas ce que je pense. Je parlais de mon cas spécifique pour expliquer qu'il peut y avoir des spécialistes qui ne vont pas au delà des comorbidités. =)
Je connais aussi des personnes a qui on n'a pas donné le diag parce qu'elles avaient des enfants, regardaient dans les yeux, avaient une bonne élocution, un potentiel chaleureux, un intérêt restreint socialement acceptable, etc.
D'un autre côté, je connais une personne qui pensait être autiste et à qui on a posé un diag de bipolaire. Et je ne vois rien à y redire =)
Autiste - verdict le 17/01
Suivie par la SPASM depuis le 01/2020
Hypersensorielle, troubles anxieux, possible TDAH

-----------------------------------
Ghost plus vite que son ombre

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 24380
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Ras le bol des professionnels ?

#41 Message par Tugdual » jeudi 17 octobre 2019 à 14:03

Elinounette a écrit :
jeudi 17 octobre 2019 à 13:51
Juste pour préciser que ce n'est pas ce que je pense. Je parlais de mon cas spécifique pour expliquer qu'il peut y avoir des spécialistes qui ne vont pas au delà des comorbidités. =)
Rappelons quand même que les comorbidités sont les seules choses sur lesquelles on peut agir, qu'on peut soigner : aucun traitement ne concerne spécifiquement l'autisme.

Qu'un professionnel de santé donne plus d'importance à des comorbidités (anxiété sociale, dépression, etc) qui impactent sérieusement son patient et sur lesquelles il peut agir et l'aider, plutôt qu'à un diagnostic qui n'offrira aucune piste ultérieure, n'est pas le signe d'un mauvais professionnel.
Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
Elinounette
Passionné
Messages : 343
Enregistré le : dimanche 14 avril 2019 à 11:41

Re: Ras le bol des professionnels ?

#42 Message par Elinounette » jeudi 17 octobre 2019 à 14:48

Tugdual a écrit :
jeudi 17 octobre 2019 à 14:03
Elinounette a écrit :
jeudi 17 octobre 2019 à 13:51
Juste pour préciser que ce n'est pas ce que je pense. Je parlais de mon cas spécifique pour expliquer qu'il peut y avoir des spécialistes qui ne vont pas au delà des comorbidités. =)
Rappelons quand même que les comorbidités sont les seules choses sur lesquelles on peut agir, qu'on peut soigner : aucun traitement ne concerne spécifiquement l'autisme.

Qu'un professionnel de santé donne plus d'importance à des comorbidités (anxiété sociale, dépression, etc) qui impactent sérieusement son patient et sur lesquelles il peut agir et l'aider, plutôt qu'à un diagnostic qui n'offrira aucune piste ultérieure, n'est pas le signe d'un mauvais professionnel.
C'est certain. Mais je pense qu'il est préférable qu'un praticien ait conscience de ce qui cause les comorbidités. =)
D'autant qu'on peut guérir des comorbidités mais pas de l'autisme (vu que ce n'est pas une maladie). Si on ne prend pas le problème à sa source, on ne peut qu'agir qu'à court terme.
Modifié en dernier par Elinounette le jeudi 17 octobre 2019 à 14:52, modifié 1 fois.
Autiste - verdict le 17/01
Suivie par la SPASM depuis le 01/2020
Hypersensorielle, troubles anxieux, possible TDAH

-----------------------------------
Ghost plus vite que son ombre

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4070
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Ras le bol des professionnels ?

#43 Message par hazufel » jeudi 17 octobre 2019 à 14:52

Elinounette a écrit :
jeudi 17 octobre 2019 à 14:48
C'est certain. Mais je pense qu'il est préférable qu'un praticien ait conscience de ce qui cause les comorbidités. =)
D'autant qu'on peut guérir des comorbidités mais pas de l'autisme.
Par définition la comorbidité est un trouble associé à un autre. Il n'est pas causé par le premier.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger.

Avatar du membre
Elinounette
Passionné
Messages : 343
Enregistré le : dimanche 14 avril 2019 à 11:41

Re: Ras le bol des professionnels ?

#44 Message par Elinounette » jeudi 17 octobre 2019 à 14:53

hazufel a écrit :
jeudi 17 octobre 2019 à 14:52
Elinounette a écrit :
jeudi 17 octobre 2019 à 14:48
C'est certain. Mais je pense qu'il est préférable qu'un praticien ait conscience de ce qui cause les comorbidités. =)
D'autant qu'on peut guérir des comorbidités mais pas de l'autisme.
Par définition la comorbidité est un trouble associé à un autre. Il n'est pas causé par le premier.
Je n'ai jamais dit le contraire. Sauf que les comorbidités se développent souvent chez une personne autiste parce que son environnement n'est pas adapté. Quand on est au courant que la personne a un mode de fonctionnement différent, on sait qu'elle a des besoins différents. Et ces besoins, elle les aura toute sa vie.
Autiste - verdict le 17/01
Suivie par la SPASM depuis le 01/2020
Hypersensorielle, troubles anxieux, possible TDAH

-----------------------------------
Ghost plus vite que son ombre

2N3055
Forcené
Messages : 988
Enregistré le : jeudi 3 août 2017 à 7:10

Re: Ras le bol des professionnels ?

#45 Message par 2N3055 » jeudi 17 octobre 2019 à 14:55

Bon... je vais me calmer et m'arrêter là
en vous disant que je ne voulais rien contredire de ce que vous disiez.
Modifié en dernier par 2N3055 le jeudi 17 octobre 2019 à 17:49, modifié 2 fois.
Asperger diagnostiqué

Répondre