Harcèlement à répétition...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Flower
Modératrice
Messages : 4651
Enregistré le : mercredi 8 avril 2015 à 13:13
Localisation : Au pied des Pyrénées

Re: Harcèlement à répétition...

#16 Message par Flower » vendredi 3 janvier 2020 à 9:37

Si un chef a ce genre de remarques, je pense que c'est à mettre sur le même plan que les remarques sexistes ou racistes. Tu peux essayer une fois de lui dire que ses remarques sont déplacées et lui demander s'il dirait la même chose en remplaçant "handicapés" par "femmes" ou "noirs"... Mais à mon avis, il ne faut pas le faire en tête-à-tête dans son bureau, mais au moment où il fait ces remarques. En étant poli mais ferme.
Et si ça ne suffit pas, prévenir le N+2.
Détectée HQI dans l'enfance, diagnostiquée TSA de type syndrome d'Asperger en juillet 2015.

Avatar du membre
Iolite
Occasionnel
Messages : 26
Enregistré le : samedi 21 décembre 2019 à 18:45

Re: Harcèlement à répétition...

#17 Message par Iolite » vendredi 3 janvier 2020 à 11:04

J'ai moi aussi attiré mon lot de tourmenteurs et de tourmenteuses, c'est comme cela que je les appelle… Je ne savais pas à l'époque être Asperger, mais j'ai lu un livre qui m'a fait beaucoup de bien et je me permets de vous l'indiquer : cela s'appelle Comment trop penser rend manipulable, et il a été écrit par Christel Petitcollin. Vous la connaissez peut-être pour son Je pense trop, elle a aussi beaucoup travaillé sur les manipulateurs (plusieurs livres sur la question). Je trouve qu'elle donne des techniques basiques, mais efficaces, pour se protéger et apprendre à réagir quand par nature on réfléchit beaucoup et qu'on a du mal à comprendre la méchanceté gratuite. En tout cas, c'était mon cas, je ne comprenais pas, je restais sidérée et je m'en prenais plein la tête.
Je pense que les tourmenteurs/tourmenteuses testent sur tout le monde, sans distinction, et que dans les premières minutes d'échange ils évaluent très bien avec qui ils/elles vont pouvoir s'adonner à leur sport favori. Et je pense que pas mal de personnes neurodiverses peuvent leur donner l'impression que ça va être open bar… donc ils/elles y vont franchement.
Autre chose qui m'a aidée et m'aide encore, c'est la communication non violente de Marshall B. Rosenberg, parce que ce qui est pas mal c'est de répéter ce qu'ils disent pour leur faire entendre et les prendre en flag sans agressivité : "tu viens de me dire que [et là tu répètes mot pour mot]"

Voilà où j'en suis, j'espère que ça peut aider.
TSA diagnostiqué en décembre 2019 / Asperger

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 724
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: Harcèlement à répétition...

#18 Message par daphnée » vendredi 3 janvier 2020 à 22:46

Iolite a écrit :
vendredi 3 janvier 2020 à 11:04
J'ai moi aussi attiré mon lot de tourmenteurs et de tourmenteuses, c'est comme cela que je les appelle… Je ne savais pas à l'époque être Asperger, mais j'ai lu un livre qui m'a fait beaucoup de bien et je me permets de vous l'indiquer : cela s'appelle Comment trop penser rend manipulable, et il a été écrit par Christel Petitcollin. Vous la connaissez peut-être pour son Je pense trop, elle a aussi beaucoup travaillé sur les manipulateurs (plusieurs livres sur la question). Je trouve qu'elle donne des techniques basiques, mais efficaces, pour se protéger et apprendre à réagir quand par nature on réfléchit beaucoup et qu'on a du mal à comprendre la méchanceté gratuite. En tout cas, c'était mon cas, je ne comprenais pas, je restais sidérée et je m'en prenais plein la tête.
Je pense que les tourmenteurs/tourmenteuses testent sur tout le monde, sans distinction, et que dans les premières minutes d'échange ils évaluent très bien avec qui ils/elles vont pouvoir s'adonner à leur sport favori. Et je pense que pas mal de personnes neurodiverses peuvent leur donner l'impression que ça va être open bar… donc ils/elles y vont franchement.
Autre chose qui m'a aidée et m'aide encore, c'est la communication non violente de Marshall B. Rosenberg, parce que ce qui est pas mal c'est de répéter ce qu'ils disent pour leur faire entendre et les prendre en flag sans agressivité : "tu viens de me dire que [et là tu répètes mot pour mot]"

Voilà où j'en suis, j'espère que ça peut aider.
"Open bar", haha ! Le livre "trop penser rend manipulable" a l'air intéressant.

Je vois que tu as été très récemment diagnostiqué, félicitations, ça ne doit pas être évident !
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Iolite
Occasionnel
Messages : 26
Enregistré le : samedi 21 décembre 2019 à 18:45

Re: Harcèlement à répétition...

#19 Message par Iolite » samedi 4 janvier 2020 à 11:33

daphnée a écrit :
vendredi 3 janvier 2020 à 22:46
Le livre "trop penser rend manipulable" a l'air intéressant.
Oui c'est vraiment pas mal l'approche de cette psychologue, elle a travaillé sur la surefficience d'un côté et les manipulateurs de l'autre et à un moment elle s'est rendue compte que les deux faisaient la paire… enfin une paire pas super souhaitable hein, personne n'a vraiment envie de se retrouver avec une sangsue collée à la peau. Je pense que c'est pour ça que beaucoup de neurodiverses disent avoir l'impression de les attirer… D'après ce que j'ai compris de cette lecture, c'est pas qu'on les attire, c'est qu'on les laisse faire, et pire on essaie de les comprendre… le truc aussi c'est que dès les premières minutes de relation, je fais des efforts (normal vu mon câblage) et les manipulateurs manifestement ont un talent pour repérer cette bonne volonté, cette envie de se faire accepter (voire aimer) et c'est là que se met en place l'emprise… Donc pour moi oui ça a été une très bonne lecture.
daphnée a écrit :
vendredi 3 janvier 2020 à 22:46
Je vois que tu as été très récemment diagnostiqué, félicitations, ça ne doit pas être évident !
ah je ne sais pas si les félicitations sont de rigueur :wink: , mais en tout cas cela me donne enfin une clé de compréhension de la fatigue qui avait fini par me pétrifier sur place - j'ai passé ma vie à compenser, à faire comme si. Ce diagnostic me permet de prendre enfin des décisions pour me construire une vie plus respectueuse de ce que je ressens… oui ça secoue, mais ma vie avant de savoir secouait pas mal aussi, donc pour le moment je dirais que je suis dans une phase d'acceptation et de compréhension de ce diagnostic, avec ses hauts et ses bas. J'essaie que les hauts ne soient pas trop hauts, et les bas pas trop bas…
TSA diagnostiqué en décembre 2019 / Asperger

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 724
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: Harcèlement à répétition...

#20 Message par daphnée » samedi 4 janvier 2020 à 14:40

Iolite a écrit :
samedi 4 janvier 2020 à 11:33
Oui c'est vraiment pas mal l'approche de cette psychologue, elle a travaillé sur la surefficience d'un côté et les manipulateurs de l'autre et à un moment elle s'est rendue compte que les deux faisaient la paire… enfin une paire pas super souhaitable hein, personne n'a vraiment envie de se retrouver avec une sangsue collée à la peau. Je pense que c'est pour ça que beaucoup de neurodiverses disent avoir l'impression de les attirer… D'après ce que j'ai compris de cette lecture, c'est pas qu'on les attire, c'est qu'on les laisse faire, et pire on essaie de les comprendre… le truc aussi c'est que dès les premières minutes de relation, je fais des efforts (normal vu mon câblage) et les manipulateurs manifestement ont un talent pour repérer cette bonne volonté, cette envie de se faire accepter (voire aimer) et c'est là que se met en place l'emprise… Donc pour moi oui ça a été une très bonne lecture.
Je trouve ça passionnant. Je m'y pencherai.
Iolite a écrit :
samedi 4 janvier 2020 à 11:33
ah je ne sais pas si les félicitations sont de rigueur , mais en tout cas cela me donne enfin une clé de compréhension de la fatigue qui avait fini par me pétrifier sur place - j'ai passé ma vie à compenser, à faire comme si. Ce diagnostic me permet de prendre enfin des décisions pour me construire une vie plus respectueuse de ce que je ressens… oui ça secoue, mais ma vie avant de savoir secouait pas mal aussi, donc pour le moment je dirais que je suis dans une phase d'acceptation et de compréhension de ce diagnostic, avec ses hauts et ses bas. J'essaie que les hauts ne soient pas trop hauts, et les bas pas trop bas…
J'imagine facilement, j'ai passé les tests en décembre aussi, et ça a été infirmé, mais je persiste à m'y reconnaitre, ... et depuis que je m'y reconnais je ressens aussi tout ce que tu décris.
Mais je ne dis pas "félicitations" d'avoir un TSA, ça n'aurait pas de sens (une amie m'a dis ça lors de mon pré-diagnostic lol).
Le "félicitations" voulait surtout dire: bravo pour le parcours diagnostic que tu as fais et d'avoir pu apporter les éléments nécessaires. C'est pas rien.
Et bravo de traverser cette épreuve…
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28406
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Harcèlement à répétition...

#21 Message par freeshost » samedi 4 janvier 2020 à 19:38

Il y a un arc-en-ciel qui parle de communication non violente dans cette discussion. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 724
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: Harcèlement à répétition...

#22 Message par daphnée » dimanche 5 janvier 2020 à 17:59

freeshost a écrit :
samedi 4 janvier 2020 à 19:38
Il y a un arc-en-ciel qui parle de communication non violente dans cette discussion. :mrgreen:
Merci :bravo:
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Répondre