Le terme "atteint d'autisme"

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
JusteMoi
Occasionnel
Messages : 20
Enregistré le : dimanche 5 janvier 2020 à 18:29

Le terme "atteint d'autisme"

#1 Message par JusteMoi » mardi 11 février 2020 à 21:56

Modération (Tugdual) : Déplacement du sujet depuis "À propos de l'autisme et du S.A."


Je ne cesse de lire "atteint d'autisme" sur pléthores d'articles. Personnellement, j'ai beaucoup de mal avec cette tournure qui, pour moi, n'est pas justifiée. Je ne me considère pas comme "atteinte" d'autisme, ce qui reviendrait à me sentir malade. Hors, je ne suis pas malade. J'ai des difficultés, certes, mais qui n'en a pas ?

Même les neurotypiques ont des difficultés au quotidien. Et leur fonctionnement cérébral leur génère forcément des points faibles dans certains domaines, tout comme nous. Par exemple, si les autistes ont du mal avec la vision globale, les neurotypiques ont du mal avec les détails. Et je pense, peut-être à tort, que l'organisation, la planification et la ponctualité ne sont pas le fort de beaucoup de neurotypiques.

Donc si les difficultés doivent être considérés comme une maladie, en parlant "d'atteinte", à ce moment-là on pourrait tout autant dire "atteint de neurotypie". Ce qui me fait penser également à cette hypocrisie maladive (pour le coup), en plus du fait de mentir sans que cela pose problème à la personne, qui semble être présente chez pas mal de neurotypiques.

Je ne suis pas là à taper sur la tête des neurotypiques, j'essaie juste d'expliquer pourquoi je ne comprends qu'on parle de l'autisme comme d'une maladie. Parce que si on veut vraiment aller plus loin, c'est l'humain est malade quand on voit tout le dégât qu'il est capable de faire. Ce n'est pas une partie spécifique de la population qui est "atteinte", mais bien tous les humains.

Bref, je ne sais pas si mon ressenti est assez claire à travers mes explications.

Donc, j'aimerais savoir comment, vous, vous percevez ce terme "atteint d'autisme".
¤ Autiste Asperger diag en 2016 par un professeur spécialiste du SA. Syndrome anxio-dépressif associé.
¤ Mes photographies => Instagram

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2620
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Le terme "atteint d'autisme"

#2 Message par olivierfh » mardi 11 février 2020 à 22:40

JusteMoi a écrit :
mardi 11 février 2020 à 21:56
on pourrait tout autant dire "atteint de neurotypie".
C'est le "syndrome NT" de isnt.autistics.org (de l'humour).
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Avatar du membre
Winona
Passionné
Messages : 323
Enregistré le : lundi 17 septembre 2018 à 0:07
Localisation : France

Re: Le terme "atteint d'autisme"

#3 Message par Winona » mercredi 12 février 2020 à 1:29

Je dirais que certaines personnes considèrent l'autisme comme une maladie car cela a été diagnostiqué comme tel au départ (une psychose). Les habitudes ont la vie dure. Mais l'autisme est encore considéré comme une maladie par certains.
J'ai pris au hasard un site internet : fondation-fondamental.org
Cette fondation a créé 8 centres expert TSA.
Le titre de la page d'accueil "L'autisme, une maladie très hétérogène". L'autisme est classé dans l'onglet "maladie mentale".

Ce qui m'agace le plus et qui me vient à l'esprit, c'est de ne lire que les difficultés que rencontrent les autistes, leurs manques. Je me sens complètement dévalorisée à lire ça. J'aimerais que l'on parle de leurs points forts, de ce qu'ils peuvent apporter.

Ce qui m'agace au quotidien, c'est la banalisation de l'emploi du mot autiste dans le vocabulaire courant "t'es autiste ou quoi ?", en plus mis en épingle par certains politiques "je ne suis pas autiste" (cf. F. Fillon) pour dire "je ne suis pas complètement renfermé sur moi". C'est véhiculer une vision fausse de l'autisme, car certains autistes savent communiquer et ne sont pas complètement renfermés sur eux.
Diagnostiquée autiste Asperger en 2019 dans un centre expert.
Diagnostic tardif après 20 ans d'errance psychiatrique.

Présentation Winona
CRA / Annuaire Autisme / Lexique / Livres sur le TSA

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 27528
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Le terme "atteint d'autisme"

#4 Message par freeshost » mercredi 12 février 2020 à 1:57

Ouais, l'adjectif "atteint" sous-entend qu'il y a eu une période où on ne l'était, et peut notamment suggérer des facteurs externes (comme les mères réfrigérateurs).

L'adjectif "atteint" a aussi acquis une certaine connotation négative : il est atteint dans sa santé ; il est atteint dans sa dignité ; etc. Mais pas un exemple avec une connotation positive.

On peut soupçonner l'adjectif "atteint" d'être un euphémisme pour l'adjectif "frappé" : il est atteint par la maladie au lieu de il est frappé par la maladie.

Il peut aussi être amalgamé avec l'illusion du choix (que la "maladie" soit apparue par des facteurs internes ou par des facteurs externes, elle est apparue alors qu'elle n'existait pas, et des personnes intériorisent le regret [la norme selon laquelle il faut regretter] que cette "maladie" soit apparue), selon laquelle une personne choisirait sa condition autistique, sa condition schizophrénique, son orientation sexuelle, son genre, etc. Et cette illusion du choix, mise en exergue pour mettre l'accent sur la norme d'internalité donne un "argument" en plus pour attaquer et culpabiliser les personnes qui ont diverses conditions (autisme, homosexualité, etc.).

On peut dire que cet adjectif a atteint des sommets en touchant le fond, et qu'il porte atteinte à l'humilité et à la vacuité en faisant le lit du validisme.

Bienvenue dans la pathologisation de tout ce qui ne suit pas un certain ensemble de normes. :mrgreen:

Je pourrais aussi édicter la sérénité comme une norme prioritaire et regretter que peu de personnes soient atteintes de cette sérénité. :lol:

Après, concernant le spectre autistique, il ne s'agit bien sûr pas de nier les handicaps de celui-ci.

Allez ! Cours de psychologie cognitive, sociale et de psychiatre obligatoires à l'école obligatoire ! :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
JusteMoi
Occasionnel
Messages : 20
Enregistré le : dimanche 5 janvier 2020 à 18:29

Re: Le terme "atteint d'autisme"

#5 Message par JusteMoi » mercredi 12 février 2020 à 6:58

Olivierfh : merci beaucoup pour le lien. J'aime beaucoup le peu que je viens de lire sur ce site. L'auteur(e) a eu un coup de génie de développer les caractéristiques de NT, et même s'il s'agit d'humour, je trouve qu'il/elle dans le vrai. Je crois que je m'y attarderais volontiers un peu plus tard dans la journée ^^ Mais je trouve dommage que son site original ait été supprimé...

Winona : il est vrai qu'on aura beau seriner que l'autisme n'est plus considéré comme une maladie, en France ça restera difficile de le faire comprendre à la population. C'est valable pour d'autres sujets, quand un cliché est ancré, on peut prouver par a + b que c'est totalement faux, beaucoup de gens semblent faire la sourde oreille... Quand les gens entendent le mot "autiste", la plupart d'entre eux pensent de suite à un enfant (comme si cela pouvait disparaître comme par magie à l'âge adulte) qui ne verbalise pas, qui hurle et se tape la tête contre les murs... Et puis quand tu essaie d'expliquer tes difficultés, pour peu que tu ose dire que tu es autiste, tu as cette fameuse réponse qui te sors de tes gonds : "ah mais moi aussi j'ai ça". Ça m'est arrivé plusieurs fois, ce genre de discours. Même en rétorquant que c'est un ensemble de difficultés qu'il faut prendre en compte (et non pas une difficulté qui peut effectivement se retrouver chez bien d'autres personnes) ainsi que l'intensité de ces dernières, ces personnes ne voulaient pas comprendre. Heureusement, tout les neurotypiques ne sont pas ainsi. J'en connais quelques uns qui comprennent (dont certains ont vu mes comportements) et qui prennent ma défense quand nécessaire. Mais effectivement, la société à fini par banaliser la définition obsolète de l'autisme et l'emploi à tout va. Le problème, c'est qu'il y a tellement de fausses informations qu'il est surement difficile de faire le tri pour les personnes qui découvrent l'autisme.

Pour les points forts des autistes, certains pays les utilisent, comme l'Israël qui n'hésite pas à employer des autistes au sein de l'armée pour leur sens du détail. On parle aussi souvent de la Silicon Valley. Mais pour ce qui est de la France, pays où la psychiatrie règne en maître avec des théories fort périmées (même s'il existe une minorité de psychologues et psychiatres compétents), ça reste pour l'instant difficile de voir les autistes comme un atout dans une entreprise.

Freeshost : honnêtement, je ne vois pas comment le fait "d'être atteint de" pourrait être positif. Et je pense que même étymologiquement parlant c'est forcément lié à la négativité, même si je n'ai pas trouvé la racine de cette expression. Si on veut être dans la positivité, on dirait "être doué de"ou "être pourvu de". De toute façon, on n'a jamais entendu dire "il est atteint d'un QI exceptionnel" par exemple ou "elle est atteinte d'un talent inné pour le chant". Donc, pour moi, il est logique que le terme même "d'être atteint de" ne peut être utilisé que dans des cas de négativité ou de gravité.

Bien évidemment que les handicaps liés à l'autisme ne doivent pas être mis de côté. Même si certaines personnes clament haut et fort que le SA n'est pas un handicap. C'est qu'elles ne doivent pas le vivre alors... Enfin, c'est encore un autre débat.

Sincèrement, je me dis que si la société était gérée par des autistes, peut-être qu'elle irait mieux. Mais ça, ce n'est qu'une spéculation de ma part :p
¤ Autiste Asperger diag en 2016 par un professeur spécialiste du SA. Syndrome anxio-dépressif associé.
¤ Mes photographies => Instagram

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2620
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Le terme "atteint d'autisme"

#6 Message par olivierfh » mercredi 12 février 2020 à 8:06

JusteMoi a écrit :
mercredi 12 février 2020 à 6:58
Mais je trouve dommage que son site original ait été supprimé...
Elle n'a plus pu s'en occuper.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, aucun diagnostic lancé.

Répondre