NSFW BDSM

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4950
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: NSFW BDSM

#61 Message par Manichéenne » mercredi 4 mars 2020 à 20:42

misty a écrit :
samedi 29 février 2020 à 19:26
Par ailleurs, je répète qu'à l'heure actuelle le BDSM n'a plus rien de la pratique qui "sort du commun", voire c'est le contraire...
N'importe quoi. Oui, se bander les yeux peut être considéré comme du bondage soft, et certains couples s'amusent à des jeux ou pratiques légères qui rentrent dans la définition du BDSM. Ca n'implique absolument pas la même chose. Un peu comme un timide et un autiste, c'est un amalgame qui n'a pas vraiment de sens.


Depuis mon divorce, j'ai été abordée par plusieurs hommes qui pensaient que j'étais soumise. Je suis trop naïve, je l'ai payé. Je ne m'étendrai pas sur ce qui s'est passé exactement (sauf si tu veux en discuter en mp, IrwenRed).
Je suppose que ces hommes sont confortés par mon langage non verbal et quelques indices qu'ils interprètent mal : je baisse les yeux parce que je n'aime pas regarder dans les yeux, et parce que j'évite de regarder en direction des sources de lumière (ciel et plafonniers).
Je n'aime pas m'imposer et je ne sais pas dire non, ça ne signifie pas que je consens à tout.
Je recherche la douleur, c'est vrai, mais ce n'est pas un plaisir sexuel mais purement physique, une compensation pour ma relative insensibilité à ce niveau et puis ça calme la surcharge que je ressens par ailleurs.
Je dois admettre tout de même qu'il m'est du coup agréable de me faire frapper, au moins je n'ai pas la culpabilité de transgresser. J'apprécie d'obéir. Je ne suis pas perdue par des implicites comme dans les relations romantiques. Et au moins on ne m'a pas reproché mon absence de réciprocité, mon apparent désintérêt pour les autres, le fait que je ne pose pas de questions. Ils se disent juste que je "reste à ma place".
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26916
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: NSFW BDSM

#62 Message par Tugdual » mercredi 4 mars 2020 à 20:56

Manichéenne a écrit :
mercredi 4 mars 2020 à 20:42
N'importe quoi. Oui, se bander les yeux peut être considéré comme du bondage soft, et certains couples s'amusent à des jeux ou pratiques légères qui rentrent dans la définition du BDSM. Ca n'implique absolument pas la même chose. Un peu comme un timide et un autiste, c'est un amalgame qui n'a pas vraiment de sens.
Je n'osais pas m'avancer sur un terrain que je ne maîtrise pas, mais il me semblait avoir effectivement compris que le BDSM qu'on voit depuis quelques temps s'afficher dans les médias (genre "50 nuances de gris") et à en croire ces médias, se répandre chez les couples lambda, n'a pas grand chose à voir avec ce que vivent les personnes qui revendiquent le BDSM.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4950
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: NSFW BDSM

#63 Message par Manichéenne » mercredi 4 mars 2020 à 21:38

En marge du bdsm, par curiosité j'ai essayé le bondage, le shibari plus précisément (rien de sexuel). Avec un jeune homme très correct qui a un profil très atypique, et une passion marquée assez inhabituelle depuis l'enfance. :mrgreen:
Bon, je confirme que ça ne remplace pas du tout une "hug machine" de Temple Grandin, et que niveau sensation ce n'est pas assez intense pour moi. Dommage, j'aurais bien aimé trouver une alternative à mes compensations habituelles.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4581
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: NSFW BDSM

#64 Message par misty » mercredi 4 mars 2020 à 22:41

Tugdual a écrit :
mercredi 4 mars 2020 à 20:56
Manichéenne a écrit :
mercredi 4 mars 2020 à 20:42
N'importe quoi. Oui, se bander les yeux peut être considéré comme du bondage soft, et certains couples s'amusent à des jeux ou pratiques légères qui rentrent dans la définition du BDSM. Ca n'implique absolument pas la même chose. Un peu comme un timide et un autiste, c'est un amalgame qui n'a pas vraiment de sens.
Je n'osais pas m'avancer sur un terrain que je ne maîtrise pas, mais il me semblait avoir effectivement compris que le BDSM qu'on voit depuis quelques temps s'afficher dans les médias (genre "50 nuances de gris") et à en croire ces médias, se répandre chez les couples lambda, n'a pas grand chose à voir avec ce que vivent les personnes qui revendiquent le BDSM.
J'ai dit ça par rapport à ce que relatait IrwenRed, parce que je ne trouve pas grand chose de marginal là-dedans et que ça correspond bien à des exemples de pratiques que j'ai vues se généraliser/démocratiser beaucoup en quelques années. Ce qui s'affiche dans les médias je n'en sais rien donc je parlais complètement d'autre chose.

Après, le sujet est tellement vaste et multiple que c'est compliqué de savoir exactement de quoi parle qui (enfin je trouve).
*Diag TSA*

***Nullius in verba***

EnHans
Forcené
Messages : 1791
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: NSFW BDSM

#65 Message par EnHans » jeudi 5 mars 2020 à 12:56

Spoiler : 
Tugdual a écrit :
mercredi 4 mars 2020 à 20:56
Manichéenne a écrit :
mercredi 4 mars 2020 à 20:42
N'importe quoi. Oui, se bander les yeux peut être considéré comme du bondage soft, et certains couples s'amusent à des jeux ou pratiques légères qui rentrent dans la définition du BDSM. Ca n'implique absolument pas la même chose. Un peu comme un timide et un autiste, c'est un amalgame qui n'a pas vraiment de sens.
Je n'osais pas m'avancer sur un terrain que je ne maîtrise pas, mais il me semblait avoir effectivement compris que le BDSM qu'on voit depuis quelques temps s'afficher dans les médias (genre "50 nuances de gris") et à en croire ces médias, se répandre chez les couples lambda, n'a pas grand chose à voir avec ce que vivent les personnes qui revendiquent le BDSM.
Excellent, ma femme a lu le livre, elle a adoré ! Mais il y en plusieurs je crois.
On a regardé le film aussi !
Pour autant, elle a aimé ce livre comme elle aime les thrillers, les meurtres, les autopsies... Je lui ai demandé comment elle réagirait si je faisais ça, elle n'apprécierait pas du tout ! Déjà, elle aurait juste envie de me rendre les coups... et ensuite ce serait totalement surjoué, donc ridicule.
Modifié en dernier par EnHans le jeudi 5 mars 2020 à 20:39, modifié 2 fois.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10931
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: NSFW BDSM

#66 Message par Lilette » jeudi 5 mars 2020 à 13:45

EnHans a écrit :
jeudi 5 mars 2020 à 12:56
Tugdual a écrit :
mercredi 4 mars 2020 à 20:56
Manichéenne a écrit :
mercredi 4 mars 2020 à 20:42
N'importe quoi. Oui, se bander les yeux peut être considéré comme du bondage soft, et certains couples s'amusent à des jeux ou pratiques légères qui rentrent dans la définition du BDSM. Ca n'implique absolument pas la même chose. Un peu comme un timide et un autiste, c'est un amalgame qui n'a pas vraiment de sens.
Je n'osais pas m'avancer sur un terrain que je ne maîtrise pas, mais il me semblait avoir effectivement compris que le BDSM qu'on voit depuis quelques temps s'afficher dans les médias (genre "50 nuances de gris") et à en croire ces médias, se répandre chez les couples lambda, n'a pas grand chose à voir avec ce que vivent les personnes qui revendiquent le BDSM.
A mon avis, ça peut choquer...
Si peu ...
TSA.

EnHans
Forcené
Messages : 1791
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: NSFW BDSM

#67 Message par EnHans » jeudi 5 mars 2020 à 13:50

Spoiler : 
Lilette a écrit :
jeudi 5 mars 2020 à 13:45
EnHans a écrit :
jeudi 5 mars 2020 à 12:56
Tugdual a écrit :
mercredi 4 mars 2020 à 20:56

Je n'osais pas m'avancer sur un terrain que je ne maîtrise pas, mais il me semblait avoir effectivement compris que le BDSM qu'on voit depuis quelques temps s'afficher dans les médias (genre "50 nuances de gris") et à en croire ces médias, se répandre chez les couples lambda, n'a pas grand chose à voir avec ce que vivent les personnes qui revendiquent le BDSM.
A mon avis, ça peut choquer...
Si peu ...
je comprends tout à fait pourquoi tu dis "si peu". Après, je trouve qu'il est très difficile de mettre des mots sur quelque chose d'aussi complexe. :innocent:

ps : je viens de me rendre compte que le sujet était dans la section "tsa" (j'accède aux messages à partir de "nouveau message" et je ne fais pas assez attention à la section), si vous voulez supprimer mon message, je comprendrai, pas de soucis... :wink: J'essaierai d'être plus vigilant ! Désolé...
Modifié en dernier par EnHans le jeudi 5 mars 2020 à 20:39, modifié 2 fois.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26916
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: NSFW BDSM

#68 Message par Tugdual » jeudi 5 mars 2020 à 16:38

Spoiler : HS : 
EnHans a écrit :
jeudi 5 mars 2020 à 12:56
Excellent, ma femme a lu le livre, elle a adoré ! Mais il y en plusieurs je crois.
On a regardé le film aussi !
Personnellement, je n'ai ni vu ni lu (ce que j'ai pu en percevoir ne m'a pas inspiré).

Dans le genre "soft", à mon sens plus juste dans son genre : "La secrétaire"...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Hector74
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : dimanche 19 juin 2016 à 18:31

Re: NSFW BDSM

#69 Message par Hector74 » vendredi 6 mars 2020 à 13:25

Manichéenne a écrit :
mercredi 4 mars 2020 à 20:42
Je recherche la douleur, c'est vrai, mais ce n'est pas un plaisir sexuel mais purement physique, une compensation pour ma relative insensibilité à ce niveau et puis ça calme la surcharge que je ressens par ailleurs.
Je dois admettre tout de même qu'il m'est du coup agréable de me faire frapper, au moins je n'ai pas la culpabilité de transgresser. J'apprécie d'obéir. Je ne suis pas perdue par des implicites comme dans les relations romantiques. Et au moins on ne m'a pas reproché mon absence de réciprocité, mon apparent désintérêt pour les autres, le fait que je ne pose pas de questions. Ils se disent juste que je "reste à ma place".
On voit à nouveau que l'inclinaison/la prédisposition des personnes avec TSA pour le BDSM, et plus précisément pour la soumission masochiste, n'est pas une vue de l'esprit. Pour ma part, je ne doute pas que des études sur des populations d'autistes plus importantes et homogènes que la thèse que j'ai cité plus haut ne feraient que confirmer leur surreprésentation parmi les pratiquants BDSM. Le penchant très marqué de beaucoup de soumises pour le bondage (de peu d'intérêt sexuellement parlant) pourrait s'expliquer dans ce cadre.
Pas encore "officiellement" diagnostiqué. Hésite encore à entreprendre cette démarche.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26916
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: NSFW BDSM

#70 Message par Tugdual » vendredi 6 mars 2020 à 14:00

Quelques témoignages ne font pas une généralité.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Hector74
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : dimanche 19 juin 2016 à 18:31

Re: NSFW BDSM

#71 Message par Hector74 » vendredi 6 mars 2020 à 14:38

Cela va clairement au-delà de "quelques témoignages". De toute façon, en dehors de la triade autistique, que tous les autistes sont censés partager, les autres traits ne peuvent être généralisés. Dès lors, on peut juste parler de prédisposition, de penchant... parmi les personnes avec TSA. On pourrait déjà à mon sens ajouter le BDSM parmi les centres d'intérêts restreints. :mrgreen:
Pas encore "officiellement" diagnostiqué. Hésite encore à entreprendre cette démarche.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: NSFW BDSM

#72 Message par freeshost » vendredi 6 mars 2020 à 15:06

Il y a aussi des personnes spectro-autistes qui préfèrent éviter la douleur. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4950
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: NSFW BDSM

#73 Message par Manichéenne » vendredi 6 mars 2020 à 15:11

Hector74 a écrit :
vendredi 6 mars 2020 à 14:38
Cela va clairement au-delà de "quelques témoignages". De toute façon, en dehors de la triade autistique, que tous les autistes sont censés partager, les autres traits ne peuvent être généralisés. Dès lors, on peut juste parler de prédisposition, de penchant... parmi les personnes avec TSA. On pourrait déjà à mon sens ajouter le BDSM parmi les centres d'intérêts restreints. :mrgreen:
Je ne suis absolument pas d'accord avec la façon dont tu interprètes mon témoignage.
On peut tout au plus noter que certains traits autistiques, qui en plus ne concernent pas toutes les personnes avec TSA, s'accordent relativement bien avec le BDSM.
...ou y font penser à tort et provoquent donc des situations très désagréables pour des personnes peu aptes à sentir le danger et à s'opposer.

Le BDSM ne peut, selon moi, être l'objet d'intérêt restreint répondant aux critères diagnostic. Et il n'existe pas une liste des "centres d'intérêts restreints". :?
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Hector74
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : dimanche 19 juin 2016 à 18:31

Re: NSFW BDSM

#74 Message par Hector74 » vendredi 6 mars 2020 à 19:26

Manichéenne a écrit :
vendredi 6 mars 2020 à 15:11
On peut tout au plus noter que certains traits autistiques, qui en plus ne concernent pas toutes les personnes avec TSA, s'accordent relativement bien avec le BDSM.
Ce n'est pas franchement différent de ce que j'ai écrit... Dans un autre topic, je note aussi une inclinaison/un goût prononcé des personnes avec TSA pour la science-fiction. Sur ce sujet aussi, il ne doit pas y avoir des tas d'études scientifiques qui le prouvent rigoureusement par a + b. Simplement parce que ça n'a pas été jusqu'à présent jugé comme quelque chose d'important. Mais c'est également un fait d'observation, qui a été relevé par nombre d'auteurs (y compris les meilleurs spécialistes de l'autisme). Cela ne semble poser de problème à personne ici, alors pourquoi s'exciter comme des puces sur le BDSM ?

Nous sommes un certain nombre à avoir constaté une surreprésentation de personnes au profil autistique parmi les pratiquants BDSM, particulièrement du côté des soumis-es. Après, vous faites ce que vous voulez de ça...
Pas encore "officiellement" diagnostiqué. Hésite encore à entreprendre cette démarche.

Hector74
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : dimanche 19 juin 2016 à 18:31

Re: NSFW BDSM

#75 Message par Hector74 » vendredi 6 mars 2020 à 19:36

En somme, tous les autistes n'aiment pas la SF ou le bondage mais ils paraissent proportionnellement plus nombreux à aimer ça que la population générale. De nouvelles études scientifiques seraient bien sûr les bienvenues pour étayer plus solidement ces faits d'observation et les expliquer. Après ce n'est pas cela qui va changer non plus la face de l'autisme... Personnellement, je serais plus preneur de recherches sur comment améliorer le microbiote des personnes avec TSA par exemple.
Pas encore "officiellement" diagnostiqué. Hésite encore à entreprendre cette démarche.

Répondre