NSFW BDSM

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26916
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: NSFW BDSM

#76 Message par Tugdual » vendredi 6 mars 2020 à 21:06

Hector74 a écrit :
vendredi 6 mars 2020 à 19:26
Ce n'est pas franchement différent de ce que j'ai écrit...
Si, quand même.

Tu nous parles depuis le début "d'inclinaison des personnes avec des TSA envers le BDSM".

Or il est question ici de comportements qui, s'ils sont fréquents chez les autistes, n'en sont pas exclusifs.

Ça veut dire que si corrélation il y a (entre ces comportements et le BDSM), la causalité sera d'abord à chercher du côté des comportements, pas du TSA.

Hector74 a écrit :
vendredi 6 mars 2020 à 19:26
Dans un autre topic, je note aussi une inclinaison/un goût prononcé des personnes avec TSA pour la science-fiction. [...] Cela ne semble poser de problème à personne ici, [...]
Je n'ai vu personne approuver non plus.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10931
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: NSFW BDSM

#77 Message par Lilette » vendredi 6 mars 2020 à 21:42

Hector74 a écrit :
vendredi 6 mars 2020 à 19:26
Manichéenne a écrit :
vendredi 6 mars 2020 à 15:11
On peut tout au plus noter que certains traits autistiques, qui en plus ne concernent pas toutes les personnes avec TSA, s'accordent relativement bien avec le BDSM.
Nous sommes un certain nombre à avoir constaté une surreprésentation de personnes au profil autistique parmi les pratiquants BDSM, particulièrement du côté des soumis-es. Après, vous faites ce que vous voulez de ça...
C'est qui ce "nous" ?
TSA.

Hector74
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : dimanche 19 juin 2016 à 18:31

Re: NSFW BDSM

#78 Message par Hector74 » samedi 7 mars 2020 à 12:40

Lilette a écrit :
vendredi 6 mars 2020 à 21:42
C'est qui ce "nous" ?
Eh bien déjà toutes les personnes dont j'ai cité les liens dans mes premiers posts dans ce topic, dont l'auteur d'une thèse consacrée à ce sujet spécifique...
Pas encore "officiellement" diagnostiqué. Hésite encore à entreprendre cette démarche.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26916
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: NSFW BDSM

#79 Message par Tugdual » samedi 7 mars 2020 à 14:08

Hector74 a écrit :
samedi 7 mars 2020 à 12:40
[...] dont l'auteur d'une thèse consacrée à ce sujet spécifique...
Thèse dont l'auteure, si elle parle beaucoup de TSA, étudie des caractéristiques non exclusives des TSA, et admet dans ses limitations le faible nombre de personnes TSA testées ainsi que les modalités de recrutement. Elle présente d'ailleurs son travail comme précurseur et il paraît urgent d'attendre avant de tirer des conclusions...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Hector74
Régulier
Messages : 48
Enregistré le : dimanche 19 juin 2016 à 18:31

Re: NSFW BDSM

#80 Message par Hector74 » samedi 7 mars 2020 à 14:32

Tugdual a écrit :
samedi 7 mars 2020 à 14:08
Elle présente d'ailleurs son travail comme précurseur et il paraît urgent d'attendre avant de tirer des conclusions...
Et donc aussi d'éviter de conclure définitivement avec aplomb qu'il n'y a aucun lien entre les deux. CQFD.
Pas encore "officiellement" diagnostiqué. Hésite encore à entreprendre cette démarche.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26916
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: NSFW BDSM

#81 Message par Tugdual » samedi 7 mars 2020 à 19:44

Hector74 a écrit :
samedi 7 mars 2020 à 14:32
Et donc aussi d'éviter de conclure définitivement avec aplomb qu'il n'y a aucun lien entre les deux. CQFD.
C'est l'hypothèse par défaut qui prévaut, tant que la nouvelle hypothèse n'est pas prouvée.

Ce qui n'est pas "conclure définitivement avec aplomb", mais là, je crois qu'on ne va pas s'en sortir...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4950
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: NSFW BDSM

#82 Message par Manichéenne » dimanche 8 mars 2020 à 18:06

Quitte à faire des théories (absolument non prouvées) entre BDSM et TSA, j'en ai deux qui ne sont pas franchement positives.

On parle souvent des défauts de l'ABA, ou des éducations de type "Les petites victoires". Toutes ces méthodes qui visent à faire plier les autistes sur leurs désirs/penchants/besoins naturels pour se conformer aux attentes de la société.
Et donc je me demande dans quelle mesure, s'il devait y avoir un lien avec le bdsm, ce ne serait pas l'apprentissage qui se fait d'avoir des récompenses et des félicitations quand on accepte un contact physique qui est douloureux, quand on se tient immobile dans une situation désagréable, quand on obéit contre notre nature.

On parle du grand risque des femmes autistes vis à vis des abus sexuels, est-ce que par extension le bdsm n'est pas parfois un abus qui perdure et fini par devenir une habitude, la capacité à prendre du recul et s'opposer n'étant pas présente au début.

Je sais que ce n'est pas tout à fait le bon forum pour sortir des hypothèses sans aucune confirmation scientifique, ce sont seulement des questionnements personnels.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4581
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: NSFW BDSM

#83 Message par misty » dimanche 8 mars 2020 à 19:14

Manichéenne a écrit :Et donc je me demande dans quelle mesure, s'il devait y avoir un lien avec le bdsm, ce ne serait pas l'apprentissage qui se fait d'avoir des récompenses et des félicitations quand on accepte un contact physique qui est douloureux, quand on se tient immobile dans une situation désagréable, quand on obéit contre notre nature.
Tu n'es pas la seule à te questionner sur ça, je pense personnellement que comme beaucoup de choses quand on n'apprend pas enfant à faire la différence entre notre volonté et celle de quelqu'un d'autre c'est irrattrapable ensuite. Et comme le principe de l'ABA et du mode "petites victoires" c'est précisément de dresser l'enfant à mélanger complètement sa volonté avec celle de l'autre ton hypothèse ne me paraît pas du tout déconnante.
C'est une des raisons pour lesquelles j'ai du mal avec le lien entre TSA et BDSM sur le principe (pour moi le BDSM implique une volonté personnelle claire, dans le cas inverse je considère qu'on est sur un tout autre sujet). Je ne sais pas si c'est très clair mais j'ai du mal à verbaliser ça correctement.
*Diag TSA*

***Nullius in verba***

Dehlynah
Passionné
Messages : 415
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: NSFW BDSM

#84 Message par Dehlynah » dimanche 8 mars 2020 à 21:12

Un peu réfléchi, fait le point sur mes expériences et parcouru le sujet, j'ose me lancer :
je suis arrivée plus ou moins à ces hypothèses évoquées en dernier : une forme de passivité, d'incapacité à dire non (aussi liée à l'éducation, je vous rejoins, le déni de ses ressentis, la soumission qu'on requiert régulièrement dans les familles, à l'école, dire "oui oui", sourire - enfin moi j'y suis jamais trop arrivée justement, j'étais et je reste " insolente") voire carrément une forme de dissociation qui fait qu'on ne ressentirait pas la douleur (ou on ne la reconnaît pas, ce qui peut être mon cas -je suis ouverte à pas mal de choses, du fait surtout d'une tolérance à des sensations fortes pouvant aller au seuil de la douleur - tout en étant hypersensible et douillette sur certains points - mais pas à la cruauté et la domination que je refuse et que j'ai fuies justement - je me suis tout de même interrogée sur cette " tolérance" sur le plan sexuel, qui m'a clairement menée à des situations scabreuses et d'abus en tous genres, ne reconnaissant pas du tout les intentions de l'autre, et me retrouvant dans des impasses où j'étais en incapacité de fuir - sans parler des états alcoolisés - bref je vais pas étaler mes déboires non plus - ça c'est le côté négatif - mais ma "tolérance" m'a aussi amené à des explorations positives, je ne sais pas si le BDSM pourrait en faire partie, à l'état imaginaire seulement je pense).
En tout cas tout cela : une forme de passivité - culturelle et personnelle - dissociation - le fait d'avoir des difficultés à habiter son corps - une tolérance à la douleur ou une incapacité à la reconnaître (il me semble qu'on peut relier " tout cela" aux TSA même si ça diffère beaucoup d'une personne à l'autre et que l'éducation et les vécus jouent un grand rôle) amènerait donc à une soumission de fait dans une relation, mais je dirais qu'elle sera subie, et conduira à une souffrance, un stress (pas reconnaissable au premier abord) - par contre de là à en faire une pratique assumée et ritualisée (du coup je vois pas en quoi l'imprévu serait une donnée intrinsèque du BDSM ? Est-ce que la personne doit se rendre soumise à n'importe quel moment? Comme une esclave? Dans ce cas, bah non merci) - de même qu'on ne doit pas évoluer dans le même milieu Misty -ou bien j'ai plusieurs trains de retard- ce qui est fort possible - je ne pensais pas que c'était des pratiques si courantes et répandues :o
Bref, de là à en faire un principe, une base au quotidien, non pour moi ce n'est ni viable, ni vivable et je serais encline à penser que des gens profitent de la vulnérabilité de certaines personnes, dont certaines avec TSA (ou pas), pour camoufler leur cruauté sous l'appellation et par la pratique "BDSM", non ?
Désolée, un peu alambiqué comme formulation, je ne sais pas si c'est compréhensible (par moi oui).
TSA (prédiagnostic : printemps 2018 - confirmation par psychiatre spécialisé : été 2019) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4950
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: NSFW BDSM

#85 Message par Manichéenne » dimanche 8 mars 2020 à 21:37

Dehlynah, je pense que tu as une très mauvaise vision de ce qu'est le BDSM en réalité.
C'est, normalement, une relation sécuritaire, saine et consentie. Chacun est libre de dire stop, d'avoir ses limites. On lit souvent sur le sujet que dans une vraie relation de ce type, c'est en fait la soumise (je féminise par simplicité, c'est le plus courant) qui a le pouvoir. Parce que c'est elle dont il faut respecter les limites et qui peut mettre fin à la relation à tout moment. Le dominant a un énorme pouvoir, et comme pour spiderman ça implique de grande responsabilités. Il y a évidemment beaucoup de pervers irresponsables qui se justifient par le bdsm, mais ce n'est pas ça à la base, c'est beaucoup plus complexe et ça recouvre beaucoup de choses différentes.

edit : je précise que je me suis beaucoup intéressée au sujet ces derniers mois, un peu à cause de mes rencontres (mais je ne suis pas dans une relation de ce type), et beaucoup parce que j'ai vu par le biais du masochisme le moyen de prolonger mon intérêt pour les blessures auto-infligées et l'automutilation.
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Dehlynah
Passionné
Messages : 415
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: NSFW BDSM

#86 Message par Dehlynah » dimanche 8 mars 2020 à 21:42

Manichéenne a écrit :
dimanche 8 mars 2020 à 21:37
Dehlynah, je pense que tu as une très mauvaise vision de ce qu'est le BDSM en réalité.
C'est, normalement, une relation sécuritaire, saine et consentie. Chacun est libre de dire stop, d'avoir ses limites. On lit souvent sur le sujet que dans une vraie relation de ce type, c'est en fait la soumise (je féminise par simplicité, c'est le plus courant) qui a le pouvoir. Parce que c'est elle dont il faut respecter les limites et qui peut mettre fin à la relation à tout moment. Le dominant a un énorme pouvoir, et comme pour spiderman ça implique de grande responsabilités. Il y a évidemment beaucoup de pervers irresponsables qui se justifient par le bdsm, mais ce n'est pas ça à la base, c'est beaucoup plus complexe et ça recouvre beaucoup de choses différentes.
Ben justement je posais une question ( "comme une esclave?"), vu que je n'y connais pas grand chose (donc c'est bien une pratique ritualisée?), merci pour tes précisions, c'est intéressant je trouve et ça permet de mieux savoir de quoi on parle justement, et de sortir des clichés.
TSA (prédiagnostic : printemps 2018 - confirmation par psychiatre spécialisé : été 2019) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4950
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: NSFW BDSM

#87 Message par Manichéenne » dimanche 8 mars 2020 à 22:41

Le problème du terme 'esclave', c'est qu'il est utilisé en bdsm. Mais pas vraiment dans le sens qu'on lui donne couramment. D'ailleurs, étrangement, le terme est moins négatif aux US, paraît-il.

Au passage, j'ai trouvé une excellente description du SA sur un site qui traite de BDSM et santé mentale. Je ne pensais pas en parler ici un jour, mais du coup je le mets là, après tout ça peut servir. Soit à changer les idées reçues sur le BDSM, soit à faire comprendre les TSA à un partenaire si l'un des lecteurs de ce topic devait commencer ce genre de relation.
http://www.paganbdsm.org/brokentoys/asd_intro.html
On a ici une relation maître/esclave, où le soumis à un TSA. Les deux personnes s'expriment, et on voit du respect du dominant pour son soumis.

(et je n'ai jamais vraiment trouvé de définition précise du masochisme, ce qui m'embête particulièrement dans le cadre de mon intérêt spécifique :roll: )
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

EnHans
Forcené
Messages : 1791
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: NSFW BDSM

#88 Message par EnHans » lundi 9 mars 2020 à 7:45

"Not every dominant is going to want to take on a submissive or slave with ASD. If you’re the kind of person for whom the ability to figure out what you want and have it given to you without your asking is a signature of love or commitment to the relationship, you will probably be continually disappointed. "

En tout cas, tous ceux intéressés par le bdsm doivent intégrer cette "notion". J'espère que cette pratique (plutôt safe en pratique) en progression n'intégrera pas au fur et à mesure de plus en plus de personnes voulant pratiquer ça pour de mauvaises raisons... Un peu comme le nudisme...
Spoiler : 
Un article sur Montalivet, où ma femme est allée avec ses parents :

"A Montalivet, c’est le « vrai » naturisme qui est pratiqué : familial et bon enfant. On est loin du centre naturiste du Cap d’Agde, qui diffuse une fausse image d’un naturisme sexuel, voire libertin."

https://actu.fr/nouvelle-aquitaine/vend ... 57258.html
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
Siobhan
Forcené
Messages : 1835
Enregistré le : mardi 20 mars 2018 à 23:54

Re: NSFW BDSM

#89 Message par Siobhan » mercredi 18 mars 2020 à 20:22

Manichéenne a écrit :
dimanche 8 mars 2020 à 21:37
Dehlynah, je pense que tu as une très mauvaise vision de ce qu'est le BDSM en réalité.
C'est, normalement, une relation sécuritaire, saine et consentie. Chacun est libre de dire stop, d'avoir ses limites. On lit souvent sur le sujet que dans une vraie relation de ce type, c'est en fait la soumise (je féminise par simplicité, c'est le plus courant) qui a le pouvoir. Parce que c'est elle dont il faut respecter les limites et qui peut mettre fin à la relation à tout moment. Le dominant a un énorme pouvoir, et comme pour spiderman ça implique de grande responsabilités. Il y a évidemment beaucoup de pervers irresponsables qui se justifient par le bdsm, mais ce n'est pas ça à la base, c'est beaucoup plus complexe et ça recouvre beaucoup de choses différentes.

edit : je précise que je me suis beaucoup intéressée au sujet ces derniers mois, un peu à cause de mes rencontres (mais je ne suis pas dans une relation de ce type), et beaucoup parce que j'ai vu par le biais du masochisme le moyen de prolonger mon intérêt pour les blessures auto-infligées et l'automutilation.
Intérêt documentaire spécifique récent pour moi aussi (pas dans la pratique non plus donc).

Pour en rajouter une couche sur ce que tu dis Manichéenne, je crois que c'est une bonne pratique en BDSM (d'après ce que j'en ai lu, donc, ce qui limite certes peut-être la valeur de ce point de vue) que comme au théâtre "lorsqu'on descend de la scène, on arrête de jouer" (Conseil entendu venant une ex-prof de théâtre afin que la troupe à laquelle je participais ne se transforme pas en cirque à cause d'éventuels caprices de mini-stars des acteurs ou actrices.).

D'une manière similaire je crois, dans le livre "Nina Hartley's Guide To Total Sex", dans un chapitre qui évoque le BDSM, l'autrice conseille sans équivoque que les activités de domination/soumission s'arrêtent au seuil de la chambre à coucher.
homme, diagnostic TSA.

IrwenRed
Fidèle
Messages : 152
Enregistré le : mardi 20 février 2018 à 13:55

Re: NSFW BDSM

#90 Message par IrwenRed » vendredi 20 mars 2020 à 16:38

Je pense que c'est une pratique qui n'a pas à s'arrêter au lit en fonction du consentement des deux partenaires ça peut aller bien plus loin que ça.

Diagnostique par psychiatre : TSA avec HPI et trouble anxio-depressif chronique
Le 15/04/2019
Pré diagnostiquée TSA sans HPI le 24/05/2018

Répondre