Se négliger : administratif, santé...

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 438
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: Se négliger : administratif, santé...

#16 Message par Controleur » vendredi 28 février 2020 à 10:24

Je suis conceerné par cette problématique sauf que ça touche les relations interpersonnelles et aussi le couple. Je ne prends jamais le soin de dire quand mes besoins ne sont pas respectés et que je veuille coûte que coûte répondre aux attentes des autres. De façon plus générale, je ne dit jamais quand quelque chose me convient pas, j'attends que ça s'enkiste pour le dire enfin quand c'est trop tard.
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Se négliger : administratif, santé...

#17 Message par hazufel » vendredi 28 février 2020 à 10:29

Pimpoline a écrit :Je suis entièrement d'accord avec le fait qu'en très large majorité, tout ce qui concerne la paperasse comme le ménage etc, ou aller chez le dentiste, sont des tâches vues comme rebutantes et donc sujettes à la procrastination et ceci chez tout un chacun.

Ce n'est pas le sujet dont je voulais parler ni le sens de ma question de départ.
Je ne cherche nullement à faire de corrélations infondées, ni de corrélations tout court d'ailleurs.
Je voulais juste trouver des échos à mon propre comportement.
J’entends bien, mais ce questionnement n’est pas attaché à l’autisme. Une dépression a été détectée chez toi il y a un moment, et ça peut aussi faire partie des problématiques de cet état.
Je ne dis pas que le questionnement n’est pas fondé, je dis qu’il n’est pas lié à l’autisme spécifiquement.
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Dori
Forcené
Messages : 1128
Enregistré le : mercredi 11 décembre 2019 à 22:11

Re: Se négliger : administratif, santé...

#18 Message par Dori » vendredi 13 mars 2020 à 8:45

Bonjour Pimpoline,

Idem que toi avec l'anxiété de ne pas avoir fait et des éventuels retours de flamme de l'extérieur (factures non payées, déclarations non remises).

Lorsque j'en parlais à mes amis avant diagnostique, tous me rétorquaient que cela leur arrivait aussi et que cela ne me rendait pas autiste.

Ce que j'ai néanmoins observé c'est une différence de fond et d'ampleur. Les raisons pour lesquelles cela m'arrive ne sont pas tout à fait comparables. Ex: mes amis sont employés. Ca me fait sourire affectueusement lorsqu'ils me répondent que eux aussi ça leur arrive de ne pas vérifier leur salaire. Ben oui, ils sont payés une fois par mois quoi qu'il advienne. Au pire, c'est une erreur de montant. Pour ma part, je suis libérale. Si je n'envoie pas mes factures à mes clients, je ne reçois pas de revenus. La dernière fois que j'ai réussi à me boter les fesses pour le faire c'était en décembre dernier car j'aurais eu trop honte d'envoyer mes factures de 2019 en 2020. Je me suis aperçue avec stupeur en ouvrant mon fichier facture que je n'en avais plus produite depuis avril 2019 !!! Et que j'empruntais des sous pour survivre tellement ça m'est une torture de les faire. Autre fait observé, le temps ne s'imprime pas dans mon esprit. C'est curieux, non, d'avoir du mal à faire de l'administratif pour se faire payer des salaires ? Si c'était des cacahuètes, je comprendrais... ou je suis sacrément bête ou fainéante irrécupérable.

Ensuite, retrouvant la satisfaction de les avoir pondues, je me suis rendue compte que je n'avais jamais vérifié si on me payait bien mes factures depuis un bail que j'exerce. Retour à la case anxiété. Ce sont ces évenements aussi qui m'ont mise sur la piste en décembre dernier.

Bref, rien à avoir avec l'autisme sans doute mais c'est au delà de l'entendement chez moi. Tout le reste des obligations sociales, pareil. Pas un domaine qui ne soit impacté.
TSA

Avatar du membre
Elinounette
Passionné
Messages : 368
Enregistré le : dimanche 14 avril 2019 à 11:41

Re: Se négliger : administratif, santé...

#19 Message par Elinounette » vendredi 13 mars 2020 à 12:20

pimpoline a écrit :
vendredi 28 février 2020 à 9:23
Je suis entièrement d'accord avec le fait qu'en très large majorité, tout ce qui concerne la paperasse comme le ménage etc, ou aller chez le dentiste, sont des tâches vues comme rebutantes et donc sujettes à la procrastination et ceci chez tout un chacun.

Ce n'est pas le sujet dont je voulais parler ni le sens de ma question de départ.
Je ne cherche nullement à faire de corrélations infondées, ni de corrélations tout court d'ailleurs.
Je voulais juste trouver des échos à mon propre comportement.

Et j'en ai trouvé, merci à ceux qui ont répondu, ça fait du bien de se sentir moins seule à se négliger tout en étant assez scrupuleuse sur les obligations me faisant dépendre d'un tiers.
Cette contradiction est en effet d'autant plus compliquée à justifier au quotidien qu'on passe pour quelqu'un qui a une tête bien faite.

L'autre jour j'ai pensé que je pourrais très bien me laisser tomber complètement en fait, si je n'étais pas de temps à autre rattrapée par un genre d'instinct de survie.
J'ai aussi énormément de mal avec tout ce qui est administratif ou pour m'occuper de moi.
J'ai passé 5 mois à claudiquer avant d'aller voir le médecin et découvrir que j'avais une fracture de fatigue au pied. :mrgreen:
Autiste - diag le 17/01
Suivie par la SPASM depuis le 01/2020
Hypersensorielle, troubles anxieux, possible TDAH

-----------------------------------
Ghost plus vite que son ombre

Dehlynah
Passionné
Messages : 444
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Se négliger : administratif, santé...

#20 Message par Dehlynah » samedi 14 mars 2020 à 12:05

Je suis très organisée, ponctuelle. En apparence donc, je gère tout bien. J'ai horreur de procrastiner, donc je suis toujours à jour dans mes paiements et obligations diverses.
Tout ça concerne les exigences que je dois remplir vis-à-vis d'autrui: en somme, je ne suis pas prise en faute.

En réalité, je commence tout juste à me rendre compte que quand il s'agit de faire les choses pour moi et uniquement pour moi, je ne fais rien ou bien je retarde.
Ben j'ai des problèmes pour les deux, je pense que c'est indissociable (ne pas payer ses factures ou autres ça crée du stress, une charge mentale en plus, c'est une forme de négligence vis à vis de soi AUSSI) - pour l'administratif, :cry: là je dois vraiment prendre ce problème en main, ça ne va pas du tout, je perds tout...J'ai commencé un système de classeurs avec des feuilles transparentes pour éviter les tas de docs qui s'amoncellent - et non ce n'est pas par manque de respect vis à vis d'autrui, ou "d'exigences que je dois remplir vis à vis d'autrui" je culpabilise énormément justement de ne pas y arriver...Je dois travailler là-dessus avec une neuro psy...L'organisation a toujours été un gros problème, tant que j'étais chez mes parents, ça allait encore à peu près, et j'y suis restée plus longtemps que prévu...Avec les enfants, il y a du coup des tonnes de choses à gérer, pour l'école, la santé et j'en passe - et c'est mon ex qui s'occupait quasiment de tout (même en étant étranger et non francophone à la base, il se débrouille mieux que moi ! C'est lui qui passait les coups de fil à la banque etc. Il est ultra organisé et réactif, pour ça que je suis restée aussi longtemps avec lui aussi...)
mais pour ce qui est médical j'ai eu tellement de galères à force de n'avoir pas consulté (justement mon ex me forçait parfois à consulter, une fois j'avais une infection à un oeil, ça dégénérait et je disais que ça allait passer, quand l'ophtalmo m'a vue, elle a poussé les hauts cris, je me suis faite littéralement engueuler, idem pour un kyste dans la nuque, je me suis dit que y avait un vrai problème quand ça a impacté mes mouvements de l'épaule et du bras - bah oui c'était arrivé à un degré d'inflammation et d'infection très élevé etc.), que je me force, (même si je crois que parfois j'en suis à préférer souffrir que de passer le cap d'un secrétariat, avec souvent des secrétaires revêches et incompétentes qui ne vont pas me prendre au sérieux - doctolib c'est bien pour ça... ) Idem aussi pour les droits, je laisse souvent tomber parce que je suis déjà submergée, je perds de l'argent souvent, tant que je peux manger et me loger, je me dis que ça va, je le vois comme un bonus, (une AS m'avait dit de ne pas renoncer à mes droits), le minimum est tellement dur à gérer je trouve...
TSA (prédiagnostic : printemps 2018 - confirmation par psychiatre spécialisé : été 2019) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
Subtil-Id
Nouveau
Messages : 1
Enregistré le : dimanche 15 mars 2020 à 15:48

Re: Se négliger : administratif, santé...

#21 Message par Subtil-Id » dimanche 15 mars 2020 à 16:27

Salut tout le monde,

j'ai toujours eu horreur de faire attendre, pas que les RDV où je viens une heure avant, moi - attendre - ça ne me fait rien du tout, j'observe, pendant ce temps, presque aussi bien qu'un documentaire sur les abysses des océans et la faune hétéroclite.
Du coup bien sûr j'ai à peine une facture que je la paie illico. Tant pisa pour le reste de ma richesse si elle se trouve dans le rouge. :?

Mais, avec l'âge - je ne parle que pour moi, c'est pas un truc scientifique ou extrait d'un mode d'emploi - tout ce qui est une certitude s'écroule peu à peu, les pics sont étêtés - guillotinées aussi pourrait aller, comme mot - et ça fait mal. Je deviens désorganisé, je laisse en l'état, même pas une voix qui me dirait "tu le feras demain", non, je laisse, c'est à l'abandon, un peu comme moi du coup. Je suis isolé, j'étais sous médicaments - mais pour moi ça équivaut à soigner une rayure sur une carrosserie avec une feuille de salade : pas du tout adapté ! - alors les médocs j'ai diminué une année et puis me suis sevré, dur-dur. J'en ai perdu le sommeil, je vis avec plus d'angoisses et de phobies que n'importe qui ne le supporterait sans devenir fou, là aussi j'ai laissé tomber, et les papiers, et les médecins, la pharmacie, etc. Bref, TOUT est devenu un poids trop lourd, je sors plus, en fait si 4 fois en 1 mois parce que je n'ai plus non plus à manger, alors j'achète une baguette de pain, je mange ça sans faim juste pour tenir… tenir quoi ? Ça m'énerve car ces caps à ne pas franchir je les dépasse tous et vais trop loin, je ne reviendrai pas, je le sais, à quoi bon faire plaisir à tel médecin pour déplaire à un autre qui n'accepte pas que l'on soit atteint de différentes pathologies ? J'en ai un peu marre d'entendre l'un me dire "vous prenez beaucoup de médicaments, vous ne pourriez pas arrêter ?"... Eh bien oui, c'est vrai que je prends ça pour le plaisir et comme s c'était des bonbons, pour vous plaire je vais arrêter… Pf !!!
Pour ME faire plaisir j'ai arrêté les médecins, c'est déjà mieux, pas la peine d'avoir à faire avec des gens qui ne pigent pas … la médecine ! Si en plus je dois me coltiner les autres alors que moi je suis mon pire ennemi, non, c'est trop.
Ma psy ne sachant plus quoi faire de moi, je l'ai remarqué des années durant, et elle me l'a dit, pas très fufute hein ? Elle me donnait des RDV de plus en plus espacés, 3 ou 4 par an ! Avec une ordonnance renouvelable automatiquement pendant un nombre de mois… Du coup me suis déshabitué de consulter, et faire la queue au bureau des entrées et déjà tellement insurmontables que j'ai baissé les bras. Je fais ça un peu avec tout, je le dis, pour moi, c'est l'usure du temps. Sans être un spécialiste qui a le nez dans des livres, je sens bien que l'âge n'arrange rien. Et puis je ne suis pas le seul à changer, le monde change, la société change.
Après une période où je pensais être fou, une autre où j'étais furax parce qu'incompris, une autre où je suis le seul que ça gêne d'être englouti sous des tonnes d'hypersensibilités, d'empathies à rendre malade, triste, seul, et isolé du coup. Tom Hanks sans son ballon Willson, j'ai pas de ballon, j'ai pas de colis FedEx, mon île est plus qu'isolée. Je souffre trop de remarquer des tonnes de choses qui sont invisibles pour les autres, et je n'ai pas le droit de rompre leur bonheur en les mettant au courant de… ça et pis ça et pis… non, eux ne se privent pas de me pourrir, ils veulent que fasse comme eux, mais moi je n'oblige personne à faire comme moi, il faudrait respecter et arrêter de parler au lieu de penser…
Désolé je ne relis pas sinon j'efface, alors tant pis si je tape trop vite et que les fautes pullulent, avec l'âge, la mémoire se barre ! Manque de sommeil ? Neuropathie qui me touche partout ? Trop de médicaments ?
Je ne sais même plus comment faire pour obliger des organismes qui me doivent un justificatif obligatoire annuel à me le donner !? Ils doivent sentir que e suis bizarre même via un courrier et décident donc de me larguer là, je crois que je n'ai rien à faire dans leur société, alors que moi je n'en ai pas, de société, je ne m'en attribue pas, je n'en crée pas, je me contente de traverser en essayant de ressembler aux autres… qui ne font aucun effort.
Je n'ai plus nulle part où aller. Même la médecine me laisse tomber, alors le reste, c'est pas la MDPH qui va m'aider à quoi que ce soit vu comment ces gens "travaillent" !
Plus du tout envie d'aller en hôpital psy, bien que j'aie besoin d'être surveillé de temps n temps, et de retrouver un rythme éveil - sommeil à peu près normal.
C'est dur d'être rejeté.

Mais ne soyons pas négatif, puisque 'après ma psy j'ai un humour morbide, ne plus manger ça à ça de bien que j'ai maigri de 30 kilos en 2 mois ! (certes, plus aucun vêtement ne me va)… :crazy:

Avatar du membre
hazufel
Modératrice
Messages : 4423
Enregistré le : vendredi 17 mars 2017 à 15:06

Re: Se négliger : administratif, santé...

#22 Message par hazufel » dimanche 15 mars 2020 à 17:35

Bonjour et bienvenue Subtil-Id !

Peux-tu, s’il te plaît, mettre à jour ta signature (dans ton profil) avec ton statut quant au diagnostic (voir notre charte, chapitre 1.2) ?
Spoiler : Pour modifier la signature : 
  • cliquer (en haut à droite) sur ton pseudo ;
  • dans le menu qui apparaît, cliquer sur "Panneau de l'utilisateur" ;
  • cliquer sur l'onglet "Profil" ;
  • cliquer (à gauche) sur "Modifier la signature" ;
  • préciser ton statut dans la zone d'édition
    (exemples : suspicion de TSA, TSA diagnostiqué, parent...) ;
  • cliquer (en bas) sur "Envoyer".
Une petite présentation serait également la bienvenue : Forum Présentation

Merci d’avance !
Diagnostiquée TSA type Asperger,
3 fils dont des jumeaux diagnostiqués TSA type Asperger, dyspraxiques, dysgraphiques, dysexécutifs.

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2899
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: Se négliger : administratif, santé...

#23 Message par olivierfh » dimanche 15 mars 2020 à 18:21

Subtil-Id a écrit :
dimanche 15 mars 2020 à 16:27
Pour ME faire plaisir j'ai arrêté les médecins, c'est déjà mieux, [...]
Ma psy ne sachant plus quoi faire de moi, je l'ai remarqué des années durant, et elle me l'a dit
Il doit y avoir moyen de se trouver des psychiatres capables de t'aider mieux que ça? (en demandant conseil au CRA ou à des associations par exemple)
(et peut-être transférer tout ça en section Présentations "accessible seulement aux utilisateurs inscrits (et connectés)" ? il y a un bouton "crayon" = Modifier)
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Maumtiesse
Occasionnel
Messages : 20
Enregistré le : samedi 14 décembre 2019 à 8:46

Re: Se négliger : administratif, santé...

#24 Message par Maumtiesse » dimanche 2 août 2020 à 11:55

@subtil id

Bonjour.
je suis comme toi par moments, les moments de tristesse je connais, la réaction est souvent brutale sur moi même. Je me trouve nul, je suis jaloux des autres, la réussite des autres... Pourquoi eux et pas moi...

Les médecins sont tous imbuvables. 7 ans d'études et on se croit tout permis. Ils savent que tu es faible, ils jouent avec toi comme un chat avec une souris.

Il n'y a pas de solution a notre problème... Si !, la liberté des faits, des paroles, mais notre société evolue dans le sens inverse. Les gens sont sous stress, et qui en prend plein la tronche, des gars comme toi et moi, a chaque moments de la journée. Pour nous soigner et devenir quelqu'un que tu n'es pas, il y a les médocs. Et les médocs sont des drogues, comme l'alcool, le tabac, le cannabis, etc... Tous avec leurs effets secondaires dévastateurs et aussi avec leurs effets apaisants.

Voilà comment je vois ces choses. Rien de tres neuf et tres terre à terre.

Ah oui, quand on est crevé, on dort moins bien, genre cercle vicieu... Je suis souvent très fatigué, je dors mal, pourtant vu mon hyper activité, à 6hoo du mat debout, et je tourne en rond, à penser à plein de choses complètement improductives et je me fatigue... Encore et encore... Au pire, j'ai des vertiges, je bafouille, je ne trouve plus mes mots, j'ai l'impression de perdre la mémoire... Si mon cerveau pouvait me laisser dormir... Et le stress monte... :cry:
peut être TSA ?
probablement TDAH...
Complètement fatigué...

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 27005
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Se négliger : administratif, santé...

#25 Message par Tugdual » dimanche 2 août 2020 à 22:40

Modération (Tugdual) : 
Rappel : la section "Espace TSA", comme son sous-titre le précise, est dédiée aux témoignages des personnes diagnostiquées (voir les détails ici et la synthèse ).
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Répondre