"attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#16 Message par daphnée » vendredi 24 avril 2020 à 0:20

Oh :? ça c'est triste...
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#17 Message par freeshost » vendredi 24 avril 2020 à 0:28

On attend la prochaine glaciation. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
mathieu frank
Adepte
Messages : 225
Enregistré le : samedi 29 septembre 2018 à 12:06
Localisation : landes

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#18 Message par mathieu frank » vendredi 24 avril 2020 à 10:10

pour ma part je pense que c est plus une façon de penser
se dire wouaaa il ou elle pense comme moi
tsa

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#19 Message par daphnée » vendredi 24 avril 2020 à 14:31

oui, ou peut-être "raisonne comme moi" ?
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Mylie
Adepte
Messages : 229
Enregistré le : lundi 20 avril 2020 à 13:12

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#20 Message par Mylie » vendredi 24 avril 2020 à 17:26

Peut être aussi le fait de sentir qu'on peut se "relâcher" et être davantage soi même ? (je sais qu'avec ma collègue, on a eu des débats sur Harry Potter qui partaient un peu dans tous les sens, mais on se suivait très bien toutes les deux)
Je ne me sens pas jugée également (par exemple: je me suis coiffée à l'arrache, bah je ne sens pas jugée sur ma coiffure [ou ma tenue, ou le fait que je ne me sois que très peu maquillée etc.. l'apparence en général quoi]).
En questionnement - début de parcours au CRA
(J'ai une maladie pulmonaire depuis toujours)

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#21 Message par daphnée » vendredi 24 avril 2020 à 20:35

Intéressant :) ma neuropsychologue avait pensé à la même chose :wink:
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#22 Message par freeshost » vendredi 24 avril 2020 à 23:36

daphnée a écrit :
vendredi 24 avril 2020 à 14:31
oui, ou peut-être "raisonne comme moi" ?
Il n'y a pas beaucoup de personnes qui raisonnement comme toi. :mrgreen:

Chaque personne est unique. :lol:

C'est une bonne expérience que d'essayer d'observer comment raisonnent d'autres personnes.

C'est une moins agréable expérience que d'observer comment résonnent certaines personnes. :mrgreen:

Par contre, oui, il peut y avoir l'attrait de la personne qui n'a pas besoin de faire semblant, de surjouer, de faire attention à l'apparence et à la réputation.

Les personnes spectro-autistes un peu moins sujettes à la désirabilité sociale que les personnes spectro-allistes ? :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#23 Message par daphnée » samedi 25 avril 2020 à 2:51

Je trouve que les personnes autistes raisonnent d'une manière différente des autres.

PS : Je n'arrive malheureusement pas à ouvrir tous tes liens:
- mon navigateur actuel est désuet (ancienne version d'ubuntu...)
- mon téléphone portable peu puissant.
J'avais un ordinateur récent mais qui un problème.
Mon frère va m'aider à gérer ça un de ces quatre.
Bref. Tout ça pour dire, que entre ma fatigue et mon navigateur internet,
je peux vraiment pas lire tous tes liens rooooooh :lol: Cette Daphnée !!
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4108
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#24 Message par lulamae » samedi 25 avril 2020 à 10:32

daphnée a écrit :
vendredi 24 avril 2020 à 14:31
oui, ou peut-être "raisonne comme moi" ?
Il m'est arrivé souvent dans des IRL asperansa de pouvoir reconstituer tout le raisonnement de la personne, quand j'écoutais quelqu'un qui avait fait une digression et ne savait plus où elle en était. Je savais exactement d'où elle était partie, pourquoi elle avait fait le lien, et je pouvais dérouler tout le processus. Je pense toutefois que c'est plus une affinité entre cerveaux HPI, peut-être.

Pour la compréhension entre autistes, outre ce que dit @Freeshost, je dirais que je suis toujours intéressée par les gens qui ont des connaissances fouillées, et j'adore apprendre des choses, même sur un sujet que je ne connais pas, un peu comme si mon cerveau était en mode "ingurgitation encyclopédique". Donc, moi j'aime bien qu'on me parle de son intérêt spécifique. Je précise toutefois que c'est possible parce que ce n'est pas souvent, sinon il serait possible qu'on s'épuise les uns les autres... :mryellow:

Une autre chose est agréable dans les rencontres ou promenades entre autistes, c'est qu'on peut parler en marchant, on n'est pas obligé(e) de se poser dans un endroit peuplé et bruyant, pour se regarder en papotant. Ca aide à développer sa pensée de marcher, et c'est plus facile de parler côte à côte que face à face.

Je pencherais tout de même pour une affinité entre personnes atypiques aussi : il m'est arrivé de discuter passionnément dans le train avec une femme de catégorie sociale très aisée, très cultivée et bohême, et très intelligente. On n'avait rien à voir toutes les deux, mais on a passé un bon moment, et on s'est quitté à la gare en arrivant en sachant qu'on ne se reverrait pas, mais c'était sympa. Ca n'a rien de magique, je pense que c'est plutôt une question de disponibilité et de résonance. Il est vrai qu'il m'est arrivé de rencontrer des gens une fois ou deux ou trois, mais je ne les ai plus jamais oubliés, ça m'a marquée. :)
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#25 Message par daphnée » samedi 25 avril 2020 à 11:12

Résonance ?
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Clovis
Forcené
Messages : 675
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#26 Message par Clovis » samedi 25 avril 2020 à 18:15

Il m'arrive de me retrouver dans des personnes dont je me rends bien compte que leur fonctionnement est atypique mais par le passé j'ai plutôt eu tendance à les fuir : je cherche juste à passer inaperçu. Je ne cherche pas spécialement à m'intégrer mais simplement à être assez discret pour qu'on ne me fasse pas sentir mon décalage...

Je n'ai encore jamais officiellement rencontré d'autistes. J'ai à la fois peur de me reconnaître en eux et du contraire.
Diagnostiqué TSA en 2020.

sira
Régulier
Messages : 37
Enregistré le : dimanche 24 juin 2018 à 22:02

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#27 Message par sira » samedi 25 avril 2020 à 18:50

Pareil que Clovis, je préfère globalement être discrète. Ceci dit, j'ai eu l'occasion de discuter en privé avec des autistes et également des personnes en cours de diagnostic et cela s'est souvent assez bien passé.
Diagnostic autiste Asperger, HPI, et troubles anxieux en janv 2020

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#28 Message par freeshost » samedi 25 avril 2020 à 19:18

daphnée a écrit :
samedi 25 avril 2020 à 2:51
- mon navigateur actuel est désuet (ancienne version d'ubuntu...)
- mon téléphone portable peu puissant.
C'est bien, tu utilises GNU/Linux. :mrgreen: :bravo: :P

Par contre, oui, mettre à jour peut être utile. Tu vas pouvoir passer à Ubuntu 20.04. N'oublie pas de mettre aussi à jour tes logiciels libres (comme Firefox). :P

Es-tu aussi sujette à l'ingurgitation encyclopédique dont parle lulamae ? Une sorte de boulimie du cerveau. :lol: Genre, tu vois de gros livres (de sciences, notamment, ou de langues), ça libère en toi beaucoup de dopamine. :lol: :lol: :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#29 Message par daphnée » samedi 25 avril 2020 à 19:55

Ben en fait, ce n'est pas moi qui l'ai choisi.
C'est un ordinateur qu'on m'a donné comme ça.

Je comprends de manière intuitive Windows mais pas Ubuntu.
Peut-être qu'une version plus récente sera plus facile à comprendre.

C'est surtout le navigateur ancien en effet qui pose problème, ça empêche de faire plein de choses.
Et manque de pot, la batterie de mon telephone Android vient de rendre l'âme.
Je dois donc me débrouiller entre un ordi portable cassé, un ordi portable ancien, et un téléphone à l'ancienne.
Pour m'inscrire à Pole Emploi, je sens que je vais m'éclater...

Je ne suis pas affamée de connaissances étant donné une forte surcharge mentale qui m'est arrivée à partir de la 2ème année d'université (études de Droit)... Mais quand j'étais adolescente, je l'étais sur des domaines particuliers: médecine et alimentation (ainsi que musique).

Actuellement, j'avouerais que les seules choses auxquelles je peux m'intéresser avec beaucoup d'attention, dans les détails et sur la durée sont:
les relations de couple - l'autisme. A savoir, des choses qui m'aident à avancer dans la vie quotidienne.

Je compte lire :
-" Réinventer le couple au 21e siècle: Pour une vie entière d'amour et de passion " de John Gray (par curiosité... suis pas sûre d'adhérer, mais j'ai déjà adoré "Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus" du même auteur).
-"Vivre avec une femme Asperger : 22 conseils pour son partenaire" de Rudy Simone (j'avais déjà lu "Vivre avec un homme asperger" dans une relation passée... actuellement je ne vis pas avec une femme, mais souhaite comprendre ce livre pour me mettre à la place de mon copain et pouvoir éventuellement améliorer notre relation en comprenant mieux mon fonctionnement).
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#30 Message par freeshost » samedi 25 avril 2020 à 20:12

Une version récente d'Ubuntu ne me semblera pas beaucoup changer en termes de simplicité. Mais tu pourras bénéficier d'aide à long terme avec (LTS = Long Term Support).

Il y a les discussions sur l'informatique et les libertés numériques où poser tes questions techniques. :mrgreen:

Si tu les a lues, tu sais que j'ai quitté Windows pour aller vers GNU/Linux par idéologie, pas parce que j'ai de grandes compétences en informatique. :lol:

Hmmm... si tu viens en Suisse, la plupart des choses y seront plus chères qu'en France... :mryellow:

La soif de savoir peut être très productive quand tu apprends sans pression (examens, délais), quand tu apprends librement chez toi, non inscrit à quelque école, en autodidacte.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Répondre