"attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#46 Message par daphnée » mercredi 29 avril 2020 à 21:18

Si, pour moi c'est très clair ce que tu dis.

C'est intéressant.

Je me sens un peu comme ton ami qui analyse tout du point de vue de l'autisme. :lol:

Je vais jusqu'à voir de l'autisme chez plein de gens.

Ma petite soeur dernièrement m'a dit: "c'est gentil de vouloir m'aider, mais ce n'est pas parce qu'un truc marche pour toi, que ça marche pour moi" :lol: (j'essayais de lui proposer des choses que j'avais découvertes pour améliorer ma vie dans la lecture sur les TSA).

Ou je le vois aussi aux réactions des autres quand ils me parlent de quelque chose, et que je vais leur répondre en essayant de me mettre à leur place sauf que ... ça marche pas :lol: (parce qu'ils sont différents)... Et du coup je vois que la personne en face comprend pas :lol: .

A part ça, je rejoins ton point de vue. Ca ne me viendrait jamais à l'idée de me dire : je vais essayer de devenir amie en priorité avec des personnes atypiques.

En fait, je viens sur ce forum car je n'ai pas vraiment l'occasion de trouver des personnes atypiques dans mon entourage avec qui parler de ce qui m'intéresse (enfin, il y en a mais soit je leur en ai déjà parlé et je ne souhaite pas insister, soit j'évite d'en parler par gène). Je peux très bien me faire des amis sur ce forum, mais tout comme je peux me faire des amis parmi des personnes neurotypiques.

En fait, je trouve intéressant que chaque personne soit différente.

Et d'ailleurs même une personne avec TSA comme tu dis se comprend au travers de bien d'autres choses que son TSA (son éducation, son passé, son signe astrologique, sa personnalité, la signification de son prénom : enfin plein de moyens d'analyser une personne auxquels on croit ou on ne croit pas d'ailleurs :lol: ).

En fait, l'origine de mon interrogation est la suivante: j'ai rencontré dans ma vie adultes des personnes avec des traits autistiques assez marqués (mais sans diagnostic), dont pour l'un d'eux extrêmement marqués :lol: ... du coup je me demandais pourquoi ces personnes sont venues vers moi, pourquoi ça n'a pas l'air d'arriver à des gens de mon entourage, de rencontrer autant de personnes vraiment atypiques.

A partir du moment ou deux (voire trois) des mes petits copains (qui se comptent sur les doigts de la main au total, d'ailleurs) ont des traits autistiques, je trouve que j'ai des raisons de penser que j'ai un profil particulier aussi.

Et en fait, je crois que ce qui a fait naître ce questionnement chez moi, c'est quand une dame que j'ai rencontré un jour, et qui travaillait avec des enfants autistes, m'a dit (constat de son expérience): "les autistes semblent s'attirer/ se reconnaitre entre eux, c'est étonnant".

Voilà voilà. Peut-être que c'est en faisant connaissances que ces personnes se trouvent des points communs.

Mais j'ai toujours un doute: les personnes qui sont entrées dans ma vie comme ça sont peu nombreuses (rarement des hommes viennent m'aborder ... évidemment, je ne compte pas dans les statistiques des dragueurs lourds de rue qui disent en général "hey, mademoiselle !!!" ou des trucs comme ça :lol: )... et pour le dernier en date c'est le plus grand mystère de l'univers car il est venu vers moi, sorti de nulle part, sans me connaître, alors que je me baladais. :mryellow:

Je ne parle pas que des relations amoureuses car mes amies proches sont parfois assez différentes des autres.
L'une d'entre elles, rencontrée par hasard dans un bus, a une forte suspicion de profil HPI.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2868
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#47 Message par olivierfh » mercredi 29 avril 2020 à 21:26

pikaia a écrit :
mercredi 29 avril 2020 à 19:15
C’est aussi pour ça que j’encourage à nuancer sur tout ce qu’on lit/voit/entend sur cette fameuse « cohésion miracle inter-autistes », parce que c’est typiquement le genre de situation où l’on y laisse des plumes : à force d’« idéaliser » un cadre relationnel on peut tomber de haut en découvrant que ce n’est pas toujours ce à quoi on s’attendait.
Tout n'est pas aussi idéal mais il y a quand même un fond de vérité observable ("double empathie").
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#48 Message par daphnée » mercredi 29 avril 2020 à 21:37

Traduction please ? :lol:
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#49 Message par freeshost » jeudi 30 avril 2020 à 1:58

daphnée a écrit :
mercredi 29 avril 2020 à 21:18
Je vais jusqu'à voir de l'autisme chez plein de gens.
Effet Barnum par procuration ? :mrgreen:

Moi, aussi, il y a plus d'une dizaine d'années, quand j'ai appris la notion de dissonance cognitive, je voyais de la dissonance cognitive partout. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
olivierfh
Forcené
Messages : 2868
Enregistré le : mercredi 23 novembre 2016 à 21:00
Localisation : Toulouse

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#50 Message par olivierfh » jeudi 30 avril 2020 à 8:28

olivierfh a écrit :
mercredi 29 avril 2020 à 21:26
un fond de vérité observable ("double empathie").
daphnée a écrit :
mercredi 29 avril 2020 à 21:37
Traduction please ? :lol:
Déjà fait par Jean.
TSA de type syndrome d'Asperger (03/2017) + HQI (11/2016).
4 grands enfants avec quelques traits me ressemblant, les 2 cadets en début de parcours de diagnostic.

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#51 Message par daphnée » jeudi 30 avril 2020 à 23:16

:lol:

Merci ! Donc si j'ai bien compris : on essaie de dire que l'incompréhension ne vient pas que du côté de l'autiste, mais aussi du côté du neurotypique...
Ben... c'est bien dit :lol:
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Barbibul
Régulier
Messages : 41
Enregistré le : samedi 16 mai 2015 à 8:11

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#52 Message par Barbibul » vendredi 1 mai 2020 à 14:19

J'éprouve aussi cette reconnaissance pour les autres autistes. Ceci dit, je préfère la compagnie des neurotypiques à celle des autistes qui sont égocentriques et psychorigides. Si, si, il y en a ! :mrgreen:
parent

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#53 Message par daphnée » samedi 2 mai 2020 à 11:30

C'est un peu caricatural, et chaque personne a ses défauts et ses qualités.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Nanar02
Forcené
Messages : 1390
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 17:37

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#54 Message par Nanar02 » samedi 2 mai 2020 à 13:55

bonjour

J'ai eu l'occasion de tester plusieurs fois et je considère qu'il y a une reconnaissance entre autistes car le comportement est similaire, bien sûr rien n'empêche que l'on s'entende ou pas mais au moins il y a plus de tolérance.
Diagnostiqué Asperger 01/04/2019

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#55 Message par Controleur » mardi 12 mai 2020 à 21:25

Bonsoir, attention aux angélismes.

Les autistes même entre eux peuvent aussi se rendre compte que ça colle pas, et que la présence de l'autre n'est pas une bouffée d'oxygène mais plus une bouffée d'énervement.

Venant tout juste de rompre et étant en plein demelés avec cette personne, vous comprendrez pourquoi c'est important de kiffer la sollitude :mrgreen:

Terminné les commentaires désobligeants et rabaissants, je fais ce que je veux quand je veux et d'ailleurs je trainne en peignoir éponge.

:mrgreen:
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28306
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#56 Message par freeshost » mardi 12 mai 2020 à 21:32

Ouais, trop d'la balle, le célibat ! Je prends mon pied ! :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 717
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#57 Message par daphnée » mardi 12 mai 2020 à 21:53

Controleur a écrit :
mardi 12 mai 2020 à 21:25
Bonsoir, attention aux angélismes.

Les autistes même entre eux peuvent aussi se rendre compte que ça colle pas, et que la présence de l'autre n'est pas une bouffée d'oxygène mais plus une bouffée d'énervement.

Venant tout juste de rompre et étant en plein demelés avec cette personne, vous comprendrez pourquoi c'est important de kiffer la sollitude :mrgreen:

Terminné les commentaires désobligeants et rabaissants, je fais ce que je veux quand je veux et d'ailleurs je trainne en peignoir éponge.

:mrgreen:
:lol:

Ce n'est pas évident de penser à soi dans une relation tout en pensant à l'image que l'on donne à l'autre.

Désolée pour ta rupture. Bon courage.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#58 Message par Controleur » mardi 12 mai 2020 à 21:59

freeshost a écrit :
mardi 12 mai 2020 à 21:32
Ouais, trop d'la balle, le célibat ! Je prends mon pied ! :lol:
:mrgreen: Surtout quand t'a pas de pension alimentaires à payer ni de gosses entre les pâtes à gérer. C'est très clair: j'ai vraiment un gros gros point que je peux pas changer: m'occuper des enfants des autres ça me gave. Le pire c'est quand les gosses me ressemblent quand j'avais leur âge. Et quand y'a l'autisme qui s'en mêle, euh y'a un moment je prends mes valises et je me barre. Circulez y'a plus rien à voir.

:mrgreen: On devrait écrire un bouquin sur le bétisier des célibataires autistes, ca ferait du pognon qu'on reverserait au moins à des associations qui tiennent la route.

Daphnée: A vraie dire je ne pensais pas du tout à moi, je taisais tout ce que je pouvais ressentir. Et puis quand ca sort bah ça explose et je me casse et je pleure. Je me sentais de trop chez cette personne, j'envisageais sérieusement de repartir.

Tout ça pour quoi au fond?
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

EnHans
Forcené
Messages : 1791
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#59 Message par EnHans » mercredi 13 mai 2020 à 7:24

Le pire c'est quand les gosses me ressemblent quand j'avais leur âge. Et quand y'a l'autisme qui s'en mêle, euh y'a un moment je prends mes valises et je me barre. Circulez y'a plus rien à voir.
Lire ça dès le matin, c'est hard... pour le moins... Ne le vois pas comme un reproche...
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

#60 Message par Controleur » mercredi 13 mai 2020 à 8:38

EnHans a écrit :
mercredi 13 mai 2020 à 7:24
Le pire c'est quand les gosses me ressemblent quand j'avais leur âge. Et quand y'a l'autisme qui s'en mêle, euh y'a un moment je prends mes valises et je me barre. Circulez y'a plus rien à voir.
Lire ça dès le matin, c'est hard... pour le moins... Ne le vois pas comme un reproche...
:arrow: C'est hard, n'empêche faut bien voir en ce qui me concerne la réalité en face, je n'aurais pas la fibre paternelle, n'en déplaise au nombreuses personnes qui voudrait que c e soit le contraire qui soit vraie.
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

Répondre