Page 6 sur 6

Re: "attirance" (dans le sens reconnaissance) entre autistes

Posté : mardi 2 mars 2021 à 18:13
par Clovis
Dans un cadre professionnel je suis amené à croiser une personne que je soupçonne fortement d'être autiste (avec potentiellement d'ailleurs une reconnaissance au sein de l'entreprise), je trouve cette personne sympathique mais je suis pas persuadé que l'interaction entre deux autistes soit plus simple. Je croise régulièrement cette personne depuis 2 ans et avoir une conversation avec elle reste plus difficile pour moi qu'avec d'autres - ceux que je n'évite pas comme la peste (comme si le fait qu'une personne soit "normale" rendait plus facile pour moi le fait de porter ma "cape de normalité" - même si j'en sors totalement lessivé). :innocent: