question insolite sur comportement bizarre

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 702
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

question insolite sur comportement bizarre

#1 Message par daphnée » jeudi 14 mai 2020 à 12:40

Bonjour

Alors, j'ai encore une question complètement dingue, et si je vois que ça ne vous parle pas trop je la supprimerai du forum histoire de ne pas vous perturber et de ne pas être une intrue ici, comme à mon habitude (oui, habituellement, quand je vois que le sujet est inapproprié, je l'enlève).

:lol:

Alors je vous exprime donc un ressenti juste pour savoir si cela vous parle.
Avez-vous l'impression, que, surtout dans certaines périodes, pour vous sentir bien, vous ayiez besoin de faire certaines choses ou de faire les choses d'une manière qui serait pour toute personne neurotypique inhabituelle ? Serait-ce un état où justement vous n'arrivez pas à vous concentrer sur les choses ? Donc vous essayiez de retourner sur la bonne voie à votre propre manière ? Mais vous n'oseriez pas dire à qui que ce soit votre manière de procéder puisqu'elle paraitrait complètement farfelue ? Est-ce que ça ressemble à un besoin de repos ? A un besoin de routine ? d'être rassuré ? de suivre votre intuition ?

Je ne sais pas comment l'exprimer. Je ne suis pas trop à l'aise pour donner d'exemple.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4103
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: question insolite sur comportement bizarre

#2 Message par lulamae » jeudi 14 mai 2020 à 13:13

daphnée a écrit :
jeudi 14 mai 2020 à 12:40
Alors je vous exprime donc un ressenti juste pour savoir si cela vous parle.
Avez-vous l'impression, que, surtout dans certaines périodes, pour vous sentir bien, vous ayiez besoin de faire certaines choses ou de faire les choses d'une manière qui serait pour toute personne neurotypique inhabituelle ? Serait-ce un état où justement vous n'arrivez pas à vous concentrer sur les choses ? Donc vous essayiez de retourner sur la bonne voie à votre propre manière ? Mais vous n'oseriez pas dire à qui que ce soit votre manière de procéder puisqu'elle paraitrait complètement farfelue ? Est-ce que ça ressemble à un besoin de repos ? A un besoin de routine ? d'être rassuré ? de suivre votre intuition ?

Je ne sais pas comment l'exprimer. Je ne suis pas trop à l'aise pour donner d'exemple.
Pour autant que je comprenne ce que tu demandes, je dirais, mais en parlant en général, pas d'un point de vue "est-ce que ce dont tu parles est autistique ?" que si j'éprouvais ce type de ressenti ce serait plutôt comme un besoin ou une compulsion à le faire de cette manière, plutôt qu'un choix ou une question de suivre son intention (ce que je ne saisis pas trop ici).
J'aurais quand même besoin de savoir à quel domaine tu penses : vie quotidienne, travail, amour ?

Pourquoi faudrait-il parler de ta manière de procéder si tu peux la garder pour toi ? Il est nécessaire d'en parler si tu dois le faire en présence d'autres personnes, mais sinon, tu fais comme tu veux chez toi, si personne ne te voit.

Enfin, il se peut que ce que tu évoques soit une sorte de routine, voire un TOC ou une addiction, c'est difficile de t'aider, tu en dis peu. Tu peux en parler à un psy si ça te dérange dans ta vie, parce que c'est difficile de savoir si les personnes neurotypiques ont la même chose. On n'a pas tellement ce bagage de comparaison en fait. :mrgreen:
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 702
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: question insolite sur comportement bizarre

#3 Message par daphnée » jeudi 14 mai 2020 à 14:05

lulamae a écrit :
jeudi 14 mai 2020 à 13:13
daphnée a écrit :
jeudi 14 mai 2020 à 12:40
Alors je vous exprime donc un ressenti juste pour savoir si cela vous parle.
Avez-vous l'impression, que, surtout dans certaines périodes, pour vous sentir bien, vous ayiez besoin de faire certaines choses ou de faire les choses d'une manière qui serait pour toute personne neurotypique inhabituelle ? Serait-ce un état où justement vous n'arrivez pas à vous concentrer sur les choses ? Donc vous essayiez de retourner sur la bonne voie à votre propre manière ? Mais vous n'oseriez pas dire à qui que ce soit votre manière de procéder puisqu'elle paraitrait complètement farfelue ? Est-ce que ça ressemble à un besoin de repos ? A un besoin de routine ? d'être rassuré ? de suivre votre intuition ?

Je ne sais pas comment l'exprimer. Je ne suis pas trop à l'aise pour donner d'exemple.
Pour autant que je comprenne ce que tu demandes, je dirais, mais en parlant en général, pas d'un point de vue "est-ce que ce dont tu parles est autistique ?" que si j'éprouvais ce type de ressenti ce serait plutôt comme un besoin ou une compulsion à le faire de cette manière, plutôt qu'un choix ou une question de suivre son intention (ce que je ne saisis pas trop ici).
J'aurais quand même besoin de savoir à quel domaine tu penses : vie quotidienne, travail, amour ?

Pourquoi faudrait-il parler de ta manière de procéder si tu peux la garder pour toi ? Il est nécessaire d'en parler si tu dois le faire en présence d'autres personnes, mais sinon, tu fais comme tu veux chez toi, si personne ne te voit.

Enfin, il se peut que ce que tu évoques soit une sorte de routine, voire un TOC ou une addiction, c'est difficile de t'aider, tu en dis peu. Tu peux en parler à un psy si ça te dérange dans ta vie, parce que c'est difficile de savoir si les personnes neurotypiques ont la même chose. On n'a pas tellement ce bagage de comparaison en fait. :mrgreen:
Je pense au domaine de la vie quotidienne.

J'ai peur justement que mon copain se rende compte de ma manière de procéder et prenne peur de mon fonctionnement totalement "à côté de la plaque" pour une personne neurotypique (je ne sais pas s'il est NT ou atypique), ce qui bousillerait toute éventualité de vivre ensemble un jour, déjà que dans sa tête c'est mal parti. Et même sans habiter ensemble, je n'ai pas envie en effet que les autres sachent mon fonctionnement. Du moins sans diagnostic j'ai peur de paraitre bizarre.

Exact, difficile d'en parler sans l'expliquer. C'est une intuition pour moi que les NT ne fonctionnent pas comme ça.
Je dirais que la dépression aussi perturbe le fonctionnement de vie habituel.
Et pour en sortir, c'est un peu "comme on peut", même maladroitement.

Je te remercie.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4103
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: question insolite sur comportement bizarre

#4 Message par lulamae » jeudi 14 mai 2020 à 15:05

daphnée a écrit :
jeudi 14 mai 2020 à 14:05
Je pense au domaine de la vie quotidienne.

J'ai peur justement que mon copain se rende compte de ma manière de procéder et prenne peur de mon fonctionnement totalement "à côté de la plaque" pour une personne neurotypique (je ne sais pas s'il est NT ou atypique), ce qui bousillerait toute éventualité de vivre ensemble un jour, déjà que dans sa tête c'est mal parti. Et même sans habiter ensemble, je n'ai pas envie en effet que les autres sachent mon fonctionnement. Du moins sans diagnostic j'ai peur de paraitre bizarre.

Exact, difficile d'en parler sans l'expliquer. C'est une intuition pour moi que les NT ne fonctionnent pas comme ça.
Je dirais que la dépression aussi perturbe le fonctionnement de vie habituel.
Et pour en sortir, c'est un peu "comme on peut", même maladroitement.

Je te remercie.
Le plus urgent en ce moment c'est d'être indulgente envers toi-même, de te laisser vivre le plus possible et, si tu as des moments importants de tristesse et de découragement, faire du mieux que tu peux pour trouver des petits bonheurs chaque jour, qui t'aident à remonter la pente. Donc, si ce processus ou façon de faire t'aide, autant ne pas te contraindre - sauf si tu sens que c'est mauvais pour toi, comme une addiction.
Ce n'est sans doute pas très bon de se comparer à ce qui serait normal (que ce soit pour quelqu'un de neurotypique ou atypique finalement), à moins d'avoir de bons amis auprès de qui tu ne te sentirais pas jugée si tu demandais.
Pour ton copain, peut-être que finalement ça te ferait du bien de ne pas penser tout de suite à une vie commune ? Si ça lui convient bien, c'est peut-être une solution à envisager ?
Bon courage, Daphnée. :)
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 702
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: question insolite sur comportement bizarre

#5 Message par daphnée » jeudi 14 mai 2020 à 16:32

Merci beaucoup.

Je sais pas si c'est bien ou mal je sais juste que c'est toujours comme ça que j'ai tenu :oops:

Non justement il veut vivre seul. Je ne pense pas qu'à deux ça me fasse autant la même chose car il y aurait un cadre.

Je ne sais pas comment expliquer. :innocent:
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28300
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: question insolite sur comportement bizarre

#6 Message par freeshost » jeudi 14 mai 2020 à 16:52

Si ta manière de procéder fonctionne, donne les résultats voulus, et ne met personne en danger, je ne vois pas où est le problème. Tu n'as pas à te justifier.

Si tu y trouves des atouts, des avantages, à tes méthodes, tu peux expliquer ces points positifs (tes arguments), puis, à la fin, balancer un "je n'ai pas à me justifier".

"Je n'ai pas à faire comme tout le monde, du moment que ça marche. Puis, de toute façon, le "comme tout le monde" est un sophisme. Il n'y a pas une méthode que tout le monde utilise (comme des moutons formatés jusqu'au prion)."

Cela pourra t'aider à progressivement ne plus dépendre de l'avis des autres, à développer ton auto-détermination. :mrgreen:

Ne cherche pas à être ce que tu n'es pas. Chaque être vivant est unique. Empower yourself with neurodiversity ! :twisted:

Faudrait pas culpabiliser parce qu'on est de couleur foncée, parce qu'on est une femme, parce qu'on est vieux, parce qu'on est petit, parce qu'on est autiste, parce qu'on est sur chaise roulante, parce qu'on est sourd, parce qu'on est homosexuel, parce qu'on est bisexuel, parce qu'on est asexuel, parce qu'on est transexuel, parce qu'on est célibataire, parce qu'on ne veut pas d'enfant, parce qu'on est juif, parce qu'on est musulman, parce qu'on est chauve, parce qu'on est roussement chevelu, parce qu'on est albinos, parce qu'on est schizophrène, parce qu'on a la drépanocytose, parce qu'on fait de la phénylcétonurie, parce qu'on est hypersensible au bruit, parce qu'on est porteur du VIH, parce qu'on est trisomique, parce qu'on est bipolaire, parce qu'on est hyperactif, parce qu'on a des troubles cognitifs, parce qu'on a des troubles dys, parce qu'on aime les animaux, parce qu'on aime vivre seul, parce qu'on est gros, parce qu'on a des stéréotypies, etc.

:twisted: :twisted: :twisted: Va falloir lutter pour ne pas te laisser bouffer par la stigmatisation ! :twisted: :twisted: :twisted:

Et tu peux trouver diverses personnes pour t'aider dans cette lutte. D'ailleurs, ton copain, si tu le lui dis, suivant ses réactions, tu verras si tu peux t'en faire un allié.

Et j'espère qu'il n'y a pas que ton copain (et ta mère :mrgreen: ) dans ta vie en face-à-face. Développer et entretenir son réseau social, quoique ça a un coût cognitif plus grand pour les personnes spectro-autistes, peut être utile pour avoir plus grand choix dans nos relations, dans nos discussions, dans nos demandes d'aide.

Si ton diagnostic peut t'aider à ne plus avoir peur de te montrer telle que tu es, je ne peux que t'encourager à pousser le processus. :mrgreen: Autrement, tu vas encore t'embêter longtemps avec ces doutes et ces hésitations.

Il veut vivre seul ? Pourquoi pas toi ? Pourquoi ne pas envisager de vivre seule ? Et de voir différentes personnes quand tu veux (et pas forcément toutes en même temps) ? Et avec chaque personne ou groupe de personnes, tu discutes de choses différentes. Je ne parle de la même chose à ma famille qu'à mes potes P1 ou qu'à mes potes P2 ou qu'à l'élève E1 ou qu'à l'élève E2 ou qu'au médecin M1 ou qu'au dentiste D1, etc.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 702
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: question insolite sur comportement bizarre

#7 Message par daphnée » dimanche 24 mai 2020 à 21:39

Ah tu as des élèves ? :lol:
Mais mais mais... tu es prof ? :D

Merci pour les conseils, excuse-moi je n'avais pas vu ta réponse. :bravo:

Mais ça me turlupinait encore jusqu'à aujourd'hui !
Si, ma mère et mon copain sont mes principaux interlocuteurs.
Mais j'ai aussi des amis.

Je vais méditer sur la question. :lol:
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28300
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: question insolite sur comportement bizarre

#8 Message par freeshost » mercredi 27 mai 2020 à 15:21

Je n'ai pas de formation d'enseignant. Je fais juste donner des cours d'appui privés individuels à domicile. :lol:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 702
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: question insolite sur comportement bizarre

#9 Message par daphnée » jeudi 28 mai 2020 à 1:08

Ah super. Je faisais ça aussi avant :D
Dans quelle matières ?
Je trouve que c'est enrichissant d'apprendre à un enfant.
Ils sont tellement mignons et intelligents ces petits.
Les voir évoluer c'est super :-)
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28300
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: question insolite sur comportement bizarre

#10 Message par freeshost » jeudi 28 mai 2020 à 13:45

Les personnes à qui je donne des cours ont :

- entre dix et dix-huit ans (la plupart à l'école obligatoire, quelques-uns au gymnase ou en apprentissage, que j'aide surtout pour la mathématique, un peu l'allemand et l'anglais),
- divers âges (des réfugiés, que j'aide surtout pour le français),
- la retraite (un couple de Polonais que j'aide pour le français écrit).
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 702
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: question insolite sur comportement bizarre

#11 Message par daphnée » mardi 2 juin 2020 à 1:05

ah super ! Tu as une mini classe ^^ Enfin, tu dois les voir séparément bien-sûr^^
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 921
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: question insolite sur comportement bizarre

#12 Message par Loner » mardi 2 juin 2020 à 8:52

J'avoue que sans exemple, j'ai du mal à cerner le sujet .
Pour ma part, je ritualise beaucoup , sans vraiment le conscientiser. Je fais les choses à ma façon, comme tout le monde je crois.
Et les stéréotypies vont etre plus ou moins prononcées en fonction de mon état d'esprit.
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Mylie
Adepte
Messages : 216
Enregistré le : lundi 20 avril 2020 à 13:12

Re: question insolite sur comportement bizarre

#13 Message par Mylie » mardi 2 juin 2020 à 8:56

Comment faites vous pour modifier ou changer une routine ?
Je me pose cette question car j ai des soins médicaux et des traitements à prendre, et dès que le médecin ajoute des médicaments ou change des trucs, je tiens quelques jours/semaines avant de revenir à l ancienne façon de faire.. C est systématique, je n'y arrive pas.. (du coup, pour lui je suis "inobservante" blablabla.. Mais je ne fais vraiment pas exprès, mais il ne me croit pas.. Ça me demande vraiment un effort conséquent et à un moment donné, je ne sais pas pourquoi, ça rate..)
En questionnement - début de parcours au CRA
(J'ai une maladie pulmonaire depuis toujours)

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28300
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: question insolite sur comportement bizarre

#14 Message par freeshost » mardi 2 juin 2020 à 16:04

Tenir un agenda, le consulter régulièrement et s'y tenir ?
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Mylie
Adepte
Messages : 216
Enregistré le : lundi 20 avril 2020 à 13:12

Re: question insolite sur comportement bizarre

#15 Message par Mylie » mardi 2 juin 2020 à 16:32

J avais tenté le bullet journal pour ça, mais ça ne fonctionnait pas bien, parce que je ne pensais pas à regarder dedans..
J ai tenté aussi les rappels sur le portable, mais comme ce sont des médicaments à prendre pendant le repas (sinon ça fait vraiment mal au ventre et c est moins bien assimilé) et comme j ai fini par ne plus manger à heures réellement fixes, mais plus quand l envie m en prenait (j ai du mal à manger, donc quand je faisais à heure fixe, j en arrivais à me forcer au point de presque vomir.. Ça n était plus tenable, alors que quand j attends d avoir de l appétit, même s il est 21h, je mange plus et je passe un meilleur moment) ça ne fonctionnait pas bien (parce que si je ne fais pas directement l action quand le rappel sonne, c est quasi sur que je vais zapper).

C est agaçant parce que mon médecin n a pas l air de comprendre en quoi je peux avoir du mal, alors que selon lui c est pourtant simple.. Surtout que j ai déjà participé à des essais thérapeutiques et que j avais bien géré (mais comme il y avait un enjeu et que c était un changement temporaire, ça avait été, c est sur la durée que je n y arrive pas).
En questionnement - début de parcours au CRA
(J'ai une maladie pulmonaire depuis toujours)

Répondre