Autisme, coordination et ralentissement neurologique

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
PrTournesol
Régulier
Messages : 30
Enregistré le : samedi 2 février 2019 à 14:02

Autisme, coordination et ralentissement neurologique

#1 Message par PrTournesol » vendredi 29 mai 2020 à 16:43

Bonjour à tous,

Je me permets de lancer un nouveau sujet car malgré mes recherches sur le forum je n'ai pas trouvé de réponse à mes questions.

Tout d'abord j'aimerais avoir un peu plus d'informations concernant le lien entre l'autisme et la coordination. J'ai trouvé quelques informations sur internet, mais j'aimerais savoir si, par exemple, les difficultés de coordination entre les deux mains/bras (je pense au cas où l'on joue d'un instrument de musique) peuvent être liées à l'autisme. J'ai trouvé des choses sur la coordination "visuo-motrice" sans bien comprendre ce que cela recouvre précisément.

Je me pose une deuxième question : cela concerne la possibilité d'un lien entre l'autisme et un ralentissement neurologique. Il y a deux ans j'avais dû consulter un neurologue pour une névralgie et elle m'avait diagnostiqué ce qu'elle a appelé je crois me souvenir un "ralentissement neurologique" dans les bras d'environ 10%. Elle m'a tout de suite rassurée en me disant que ce n'était absolument pas grave, ni gênant, ni exceptionnel. Maintenant je me demande s'il y aurait un lien avec l'autisme. En savez-vous plus ?

Voilà, ce sont mes deux grandes questions du moment. Si quelqu'un a des éléments de réponse ou des sources où je pourrais trouver ces réponses, je suis preneuse !

Merci et bonne journée
TSA diagnostiqué en centre expert Asperger en février 2020. QI hétérogène.
Début des démarches auprès de la MDPH très bientôt.

Avatar du membre
Morgane26
Régulier
Messages : 37
Enregistré le : vendredi 24 avril 2020 à 11:28
Localisation : Nouvelle aquitaine

Re: Autisme, coordination et ralentissement neurologique

#2 Message par Morgane26 » samedi 30 mai 2020 à 17:48

Bonsoir,

La coordination.. un sujet qui m'affecte depuis ma tendre enfance.
Etant épileptique(diagnostiquée épilepsie généralisée idiopathique en février 1995), je suis de nature pas coordonnée du tout.
Je ne compte plus le nombre de fois où je renverse des objets ou casse des verres.

La psychomotricienne qui m'a fait un bilan m'a diagnostiqué un Trouble développemental de la coordination sévère. Selon elle, à l'heure actuelle, je devrais normalement être dans un institut d'éducation motrice ou foyer spécialisé. Hors, je me bats depuis des années à rester dans le circuit "ordinaire" pour ne pas être catégorisée d'incapable ou "qui ne sait rien faire seule".

Dire ça à une jeune adulte qui suit des études et se bat chaque jour pour être comme la majorité des gens? C'est pas normal.

Le TDC ou plus communément appelé dyspraxie, se manifeste par une raideur des muscles, ralentissement neurologique(je fais les choses lentement, plus lentement avec sûreté pour être sure d'avoir respecté les étapes), incapacité à peler une pomme correctement(faire des queues de cheval, couture, ...); lenteur en ce qui concerne l'écriture et difficultés pour les activité demandant une minutie très fine.

J'ai été longtemps suivi en centre de guidance infantile par des psychomotriciens, pédopsychiatres, psychologues etc jusqu'à 16 ans. après, plus de suivi ni au niveau psychomoteur ou ergo. seul des psychiatres si je peux appeler ça des psychiatres :D :mryellow:

Mais, depuis 2 ans, j'ai débuté la batterie et percussion avec une méthode innovante pour les autistes au conservatoire: la méthode Dolce.
Grâce à ca, j'acquiers plus de réflexes spontanément et ça me permet d'être plus coordonné.
Comme quoi, parfois, il ne faut pas grand chose.
Mais bon, cela est handicapant quand je suis en TP ergonomie soins pour faire la réfection de lits car ma lenteur reprend le dessus.
J'ai pu remarquer que chez nous, autistes(tout syndromes confondus), la coordination reste plus ou moins difficile. Est ce vrai? Comment avez vous fait pour être plus autonome dans la vie quotidienne?

Selon vous, est ce que les psychomotriciens(des bons et qualifiés) prennent en charge des adultes? et surtout, est ce remboursé par la sécurité sociale?
Diagnostiquée Autiste Asperger- en Juillet 2019 + HPI, par le CRA de Limoges.
Epileptique
En attente des résultats du bac pro ASSP.
Poursuite d'études: IFAS(institut de formation d'aide soignant) du CHU de Limoges

PrTournesol
Régulier
Messages : 30
Enregistré le : samedi 2 février 2019 à 14:02

Re: Autisme, coordination et ralentissement neurologique

#3 Message par PrTournesol » samedi 30 mai 2020 à 20:49

Bonsoir,

Merci pour votre témoignage.

Je suis loin, très loin de vos difficultés. A vrai dire, je n'ai jamais constaté de difficulté psychométrique en ce qui me concerne. Je suis nulle en basket et dans tous les jeux de ballon (mais je m'en fiche, ça ne m'intéresse pas) mais à part ça...
Simplement, aujourd'hui je joue de plusieurs instruments de musique à un bon niveau et je rencontre, à vitesse importante, des difficultés pour passer un pallier à cause justement de la coordination et peut-être aussi de la difficulté à "aller plus vite". Cela me frustre beaucoup et je travaille énormément. Pourtant je n'arrive pas à dépasser ce problème.
C'est pour cela que je m'intéresse à la question. Avoir une réponse positive à mes questions (lien entre autisme et coordination main gauche/main droite et ralentissement neurologique) m'aiderait sans doute à me détendre et déculpabiliser un peu alors que je me mets beaucoup de pression (c'est naturel chez moi : me mettre la pression). Mais je ne veux pas non plus une réponse "qui me convienne". J'aimerais seulement avoir les réponses justes.

Avez-vous des références à ce sujet ?

Bonne soirée.
TSA diagnostiqué en centre expert Asperger en février 2020. QI hétérogène.
Début des démarches auprès de la MDPH très bientôt.

Dehlynah
Passionné
Messages : 413
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: Autisme, coordination et ralentissement neurologique

#4 Message par Dehlynah » samedi 30 mai 2020 à 23:26

pr Tournsesol,
alors chez moi c'est un peu paradoxal, je suis plutôt désordonnée dans mes mouvements et dé-coordonnée - répéter des mouvements en même temps que les autres c'est quasi impossible pour moi - j'ai du mal avec l'orientation gauche - droite - autant dire que pour la conduite c'est un enfer, j'ai fini par avoir mon permis sur automatique, à 40 ans, grâce à un moniteur qui m'a vraiment accompagnée avec ces difficultés- là et à trouver des " trucs" pour m'aider mais au final je ne conduis pas - trop stressant...J'aimerais bien pouvoir pourtant...
Sinon pour les jeux de balle ou de ballon, voire raquette ( ping pong) je me débrouille plutôt bien, j'aime ça, ça me défoule, je suis fixée sur un seul point : la balle- et je suis ultra concentrée. Comme je suis pataude et gauche dans la vie, ça étonne souvent les gens :crazy:
Et je fais aussi de la musique- mon frère m'avait fait remarquer que je n'avais pas tant de problèmes de coordination que ça, puisque je jouais du violon, je lui ai fait remarquer que JUSTEMENT, la coordination main droite main gauche avait toujours été problématique pour moi ( surtout la main droite, l'archet donc) et aussi pour le rythme,dès que ça va trop vite ( enfin pour moi), je ne tiens pas la route. Et puis peut être que l'apprentissage du violon et la pratique m'ont permis justement de travailler la coordination.
En fait c'est dès que ça va trop vite pour moi, je m'emmêle les pinceaux, au quotidien aussi, je suis monotâche, je ne dois pas être sollicitée ailleurs, la machine s'emballe et déraille sinon. Je crois que c'est assez typique des personnes avec TSA.
Sur tes recherches et ce que tu as trouvé sur la rapidité visuo motrice, ce sont les travaux du pr. Gepner?
Il a écrit ( j'aimerais le lire) " Autismes : Ralentir le monde extérieur, calmer le monde intérieur" Il anime d'ailleurs des groupes de musique pour les autistes, si j'y participe un jour, je serai curieuse de voir quel est le rapport au rythme et à la vitesse des autres autistes (je ne parle pas des virtuoses - pour les cordes pincées tiens, je me débrouille beaucoup mieux qu'au violon par ex. sans doute parce que les mouvements sont moins amples que avec un archet.)
TSA (prédiagnostic : printemps 2018 - confirmation par psychiatre spécialisé : été 2019) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
Controleur
Passionné
Messages : 435
Enregistré le : samedi 27 août 2016 à 18:09
Localisation : France(mobile)

Re: Autisme, coordination et ralentissement neurologique

#5 Message par Controleur » dimanche 31 mai 2020 à 9:14

PrTournesol a écrit :
vendredi 29 mai 2020 à 16:43
Bonjour à tous,

Je me permets de lancer un nouveau sujet car malgré mes recherches sur le forum je n'ai pas trouvé de réponse à mes questions.

Tout d'abord j'aimerais avoir un peu plus d'informations concernant le lien entre l'autisme et la coordination. J'ai trouvé quelques informations sur internet, mais j'aimerais savoir si, par exemple, les difficultés de coordination entre les deux mains/bras (je pense au cas où l'on joue d'un instrument de musique) peuvent être liées à l'autisme. J'ai trouvé des choses sur la coordination "visuo-motrice" sans bien comprendre ce que cela recouvre précisément.

Je me pose une deuxième question : cela concerne la possibilité d'un lien entre l'autisme et un ralentissement neurologique. Il y a deux ans j'avais dû consulter un neurologue pour une névralgie et elle m'avait diagnostiqué ce qu'elle a appelé je crois me souvenir un "ralentissement neurologique" dans les bras d'environ 10%. Elle m'a tout de suite rassurée en me disant que ce n'était absolument pas grave, ni gênant, ni exceptionnel. Maintenant je me demande s'il y aurait un lien avec l'autisme. En savez-vous plus ?

Voilà, ce sont mes deux grandes questions du moment. Si quelqu'un a des éléments de réponse ou des sources où je pourrais trouver ces réponses, je suis preneuse !

Merci et bonne journée
La difficulté de coordination motrice s'est posé très vite en maternelle pour l'apprentissage de la caligraphie, le maniment des stylos ou du stylo à encre avec des grosses douleurs pendant l'ériture, des durillons aux doigts. Elle a complètement été négligé par le psychiatre du cmpp et la famille . Cela s'est avéré problématique pour le maniement des outils de bricolage, certaines tâches jugées basiques sont voraces tel que manier un tournevis pour serre /desserer une vis, un écrou je me faisais même frappé d'ailleurs.

J'ai eut des problèmes pour tirer avec un pistolet à plomb mais pas de souci avec une carabine. Même chose pour le famas lors de ma journée d'appel ou ca été compliqué un moment de manier correctement cet engin.( je préfère pas imaginer ce que ca aurais été en prépa militaire ou en ecole de police de gendarmerie)

Au judo, mes premières ceintures exigeaient pas de grand niveau mais au cours compétiteurs, waah j'en bavait comme pas possible contre des gus qui allaient plus vite et un moment ça me frustrais vraiment de dépenser tant de capital cognitif pour toutes ces prises dont j'arrivais pas à en refaire. Alors quand j'ai eut à la hussarde ma ceinture marron j'ai jetté l'éponge, et les arts martiaux ont disparu de ma vie. Etrangement sur des mouvements basiques de boxe ou de krav je pourrais parfaitement les refaire.
Diagnostique autiste par le CRA en mars 2009

Si vi pacem, para bellum

Traduction Latine: Si tu veux la paix, prépare la guerre

Contrôleur des finances publiques 2ème classe en trésorerie municipale.

Adepte de la médecine chinoise.

Skye45
Nouveau
Messages : 9
Enregistré le : samedi 13 juin 2020 à 3:38

Re: Autisme, coordination et ralentissement neurologique

#6 Message par Skye45 » jeudi 18 juin 2020 à 3:04

Pardon d'avoir inscrit je ne suis pas autorise ici.
Désoler
Modifié en dernier par Skye45 le vendredi 19 juin 2020 à 3:05, modifié 1 fois.
Skye45 : Pré-diagnostic par psychologue

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26894
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Autisme, coordination et ralentissement neurologique

#7 Message par Tugdual » jeudi 18 juin 2020 à 12:24

Modération (Tugdual) : 
Rappel : la section "Espace TSA", comme son sous-titre le précise, est dédiée aux témoignages des personnes diagnostiquées (voir les détails ici et la synthèse ).
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

PrTournesol
Régulier
Messages : 30
Enregistré le : samedi 2 février 2019 à 14:02

Re: Autisme, coordination et ralentissement neurologique

#8 Message par PrTournesol » jeudi 18 juin 2020 à 12:37

Merci à tous pour vos témoignages.
Tugdual a écrit :
jeudi 18 juin 2020 à 12:24
Modération (Tugdual) : 
Rappel : la section "Espace TSA", comme son sous-titre le précise, est dédiée aux témoignages des personnes diagnostiquées (voir les détails ici et la synthèse ).
Ce message s'adersse-t-il à moi ? Si c'est le cas, je suis désolée, mais je n'ai pas compris les sous-titres, que j'ai pourtant lus. Et dans le doute, j'ai choisi la section du forum qui me paraissait la plus appropriée. Peut-on déplacer ma question sur une autre section ?
TSA diagnostiqué en centre expert Asperger en février 2020. QI hétérogène.
Début des démarches auprès de la MDPH très bientôt.

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 921
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: Autisme, coordination et ralentissement neurologique

#9 Message par Loner » jeudi 18 juin 2020 à 13:12

PrTournesol a écrit :
jeudi 18 juin 2020 à 12:37
Merci à tous pour vos témoignages.
Tugdual a écrit :
jeudi 18 juin 2020 à 12:24
Modération (Tugdual) : 
Rappel : la section "Espace TSA", comme son sous-titre le précise, est dédiée aux témoignages des personnes diagnostiquées (voir les détails ici et la synthèse ).
Ce message s'adersse-t-il à moi ? Si c'est le cas, je suis désolée, mais je n'ai pas compris les sous-titres, que j'ai pourtant lus. Et dans le doute, j'ai choisi la section du forum qui me paraissait la plus appropriée. Peut-on déplacer ma question sur une autre section ?
Non je ne pense pas vu que tu es TSA.
En gros les non, pas encore diag peuvent y poser leur questions mais les réponses et témoignages sont exclusifs des diagnostiqués. C'est la seule section comme ça.
Elle est donc bien placée. Aux participants de s'assurer qu'ils peuvent prendre part aux echanges.
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Clovis
Forcené
Messages : 674
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Autisme, coordination et ralentissement neurologique

#10 Message par Clovis » jeudi 18 juin 2020 à 15:30

Controleur a écrit :
dimanche 31 mai 2020 à 9:14
Au judo, mes premières ceintures exigeaient pas de grand niveau mais au cours compétiteurs, waah j'en bavait comme pas possible contre des gus qui allaient plus vite et un moment ça me frustrais vraiment de dépenser tant de capital cognitif pour toutes ces prises dont j'arrivais pas à en refaire. Alors quand j'ai eut à la hussarde ma ceinture marron j'ai jetté l'éponge, et les arts martiaux ont disparu de ma vie. Etrangement sur des mouvements basiques de boxe ou de krav je pourrais parfaitement les refaire.
J'ai connu le même parcours au judo. Inscrit par mes parents je m'en suis accomodé pendant des années même si j'étais bien conscient de ne pas être bien doué... J'ai profité de l'année du bac pour arrêter alors que j'étais supposé préparer la ceinture noire (la personne désignée pour préparer l'examen avec moi a dû être soulagée de pouvoir avoir un autre partenaire :roll:).
Diagnostiqué TSA en 2020.

Avatar du membre
RedMacbeth
Fidèle
Messages : 174
Enregistré le : jeudi 8 février 2018 à 20:42

Re: Autisme, coordination et ralentissement neurologique

#11 Message par RedMacbeth » jeudi 18 juin 2020 à 17:46

J'ai quelques problèmes de coordination, en effet. Déjà, impossible pour moi en maternelle de découper "sur la ligne", je devais tricher et couper au dessus pour ne pas que ça se voit que je coupais pas droit :mrgreen:
Plus grande, ma mère m'a fait faire de la GRS (gym rythmique et sportive) pour améliorer ma coordination. Quoi qu'il en soit, je n'ai jamais été très douée en sport et mes jambes s'emmêlent fréquemment les pinceaux, je trébuche souvent sur... eh bien, sur rien du tout, je trébuche juste !

Les psys qui m'ont évalué-e au CRA ont évoqué la dyspraxie et m'ont proposé un bilan psychomoteur, mais comme je quittais la région, ça ne s'est pas fait. Ils ont dit que le manque de motricité fine et de coordination était fréquent avec l'autisme.
Bizarrement, je n'ai jamais eu de gros problèmes pour écrire vite, ou à la plume. J'ai en revanche dû travailler mon écriture, parce qu'elle devenait catastrophique à un moment. Je l'ai fait lettre par lettre, un jour le a, le lendemain le b... Ca m'occupait en cours !

Je ne sais pas si c'est lié, mais je confonds également ma droite et ma gauche, et je n'ai jamais pu apprendre à conduire. Trop d'informations, trop de choses à faire simultanément.
(Et puis le temps que la monitrice me dise "Ton pied droit !" et que je réfléchisse auquel c'était, le pied droit, j'avais déjà calé !)

Je suis de nature lente pour les tâches manuelles, et plus c'est méticuleux, plus je rate et plus ça engendre de la frustration ! C'est encore pire quand on m'ordonne de me dépêcher, je panique et je vais plus lentement, sinon je fais n'importe quoi...
Officiellement diagnostiquée avec un Trouble du Spectre Autistique.
Trouble Anxieux
Soupçon de dyspraxie.

Clovis
Forcené
Messages : 674
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Autisme, coordination et ralentissement neurologique

#12 Message par Clovis » jeudi 18 juin 2020 à 18:09

Dans mon bilan il est notamment mentionné ma difficulté à me détendre musculairement (et d'ailleurs à savoir si je suis tendu ou non). Textuellement :

"On observe une hypertonie de fond avec une impossibilité de relâchement musculaire
volontaire associée une difficulté à sentir les deux états toniques (contraction/détente).
Les réactions à la poussée montrent une difficulté de régulation tonique lors d’une
demande de recrutement tonique plus global."

Je pense que ça a un rapport avec d'autres difficultés. Lors de mes tests par exemple j'étais tout à fait satisfait de moi lorsque l'on m'a demandé de découper un cercle mais le spécialiste a trouvé que ces exercices me demandaient manifestement un effort d'application disproportionné avec la simplicité de la tâche demandée.

Ces constatations étaient évidemment cohérentes avec mon vécu... J'ai par exemple toujours tenu mes stylos en les serrant excessivement pour éviter de trembler, contrôler mon écriture (tout en m'efforçant de cacher ma prise en main fautive du stylo aux personnes qui auraient pu vouloir la corriger...).

Sous le regard d'autrui ou dans la précipitation c'est évidemment encore plus laborieux.
Diagnostiqué TSA en 2020.

Répondre