distance ou autisme, questions

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 702
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

distance ou autisme, questions

#1 Message par daphnée » dimanche 21 juin 2020 à 14:54

(avis aux moderateurs : je peux supprimer mes questions si elles sont inappropriées)


:arrow: comment feriez-vous la différence entre:
- d'une part un homme qui garde ses distances dans une relation (amoureuse) pour quelque raison que ce soit : peur / prendre son temps / désintéressement, etc.
- d'autre part un homme qui met des distances dans la relation (amoureuse toujours) du fait de l'autisme ((bien qu'il puisse aussi avoir les comportements cités ci-dessus comme tout être humain et en tant qu'être humain )) ?

:arrow: par quoi est déclenchée la prise de distance dans une relation amoureuse, pour une personne autiste (homme ou femme ?) ... je parle de la prise de distance liée à une émotion forte (et non pas à un conflit banal)... donc d'une prise de distance qui sur le moment ou définitivement... semble décisive... Jusqu'à aujourd'hui je n'avais pas conscience d'être capable de m'éloigner de la personne que j'aime le plus au monde suite au fait qu'il se rapproche de moi / fasse un pas d'engagement (je suis une femme, mais bon.)...

:arrow: Dans les relations en général, vous arrive-t-il de prendre des distances d'un coup avec beaucoup de personnes (conflits, couper les ponts), du fait d'un fort mal-être ? (incompréhensions, besoin d'être seule, de se sentir mieux, méfiance... je ne sais vraiment pas définir ça ni l'expliquer). Je l'ai lu dans un chapitre entier du livre de Rudy Simone (le syndrome d'asperger au féminin), mais d'autres témoignages diversifiés m'aideraient à saisir la notion...

Merci de vos éclaricissements :kiss:
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 4103
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: distance ou autisme, questions

#2 Message par lulamae » dimanche 21 juin 2020 à 17:42

daphnée a écrit :
dimanche 21 juin 2020 à 14:54
:arrow: Dans les relations en général, vous arrive-t-il de prendre des distances d'un coup avec beaucoup de personnes (conflits, couper les ponts), du fait d'un fort mal-être ? (incompréhensions, besoin d'être seule, de se sentir mieux, méfiance... je ne sais vraiment pas définir ça ni l'expliquer). Je l'ai lu dans un chapitre entier du livre de Rudy Simone (le syndrome d'asperger au féminin), mais d'autres témoignages diversifiés m'aideraient à saisir la notion...

Merci de vos éclaricissements :kiss:
Tu parles pour toi ou pour lui ? Parce que je n'ai pas vécu avec un homme autiste, donc pour un homme, je ne sais pas ! Mais aux dernières nouvelles, tu étais déjà séparée, non ? Je ne comprends plus rien. :innocent:

Je ne dirais pas que la prise de distance est volontaire, mais il peut arriver soit que je devienne totalement inintéressée par les gens, même proches, soit que je sois trop fatiguée, et comme téléphoner est un effort, je remets à plus tard, et puis je perds l'habitude. Si je revois la personne, ça revient, j'arrive à garder à nouveau un peu le contact, puis ça reprend : c'est par cycles.
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10921
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: distance ou autisme, questions

#3 Message par Lilette » dimanche 21 juin 2020 à 18:26

Change de lecture.
Si Rudy Simone était diagnostiquée ça se saurait.
(Sérieux il va falloir le répéter combien de fois encore ? Renseignez-vous mieux que ça les gens .....).

Et sinon je ne comprends pas le sens de tes questions.
TSA.

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 702
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: distance ou autisme, questions

#4 Message par daphnée » dimanche 21 juin 2020 à 18:31

Tu parles pour toi ou pour lui ?
Les deux.
lulamae a écrit :
dimanche 21 juin 2020 à 17:42
Mais aux dernières nouvelles, tu étais déjà séparée, non ? Je ne comprends plus rien. :innocent:
Oui, j'ai essayé de le quitter, plusieurs fois d'ailleurs, et il a essayé de me retenir. Moi je craquais, car au fond j'ai envie de rester avec lui.
Mais j'essaie de m'en éloigner et après je suis mal. C'est complexe dans ma tête.
je remets à plus tard, et puis je perds l'habitude. Si je revois la personne, ça revient, j'arrive à garder à nouveau un peu le contact, puis ça reprend : c'est par cycles.
Ok je vois. Des cycles donc...
Modifié en dernier par daphnée le dimanche 21 juin 2020 à 18:35, modifié 1 fois.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 702
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: distance ou autisme, questions

#5 Message par daphnée » dimanche 21 juin 2020 à 18:33

Lilette a écrit :
dimanche 21 juin 2020 à 18:26
Change de lecture.
Si Rudy Simone était diagnostiquée ça se saurait.
(Sérieux il va falloir le répéter combien de fois encore ? Renseignez-vous mieux que ça les gens .....).

Et sinon je ne comprends pas le sens de tes questions.
Merci pour cette info. Je ne savais pas. C'est troublant car ses livres expliquent dans des détails énormément de choses de ma vie.

Ma question concerne l'envie de s'isoler et ses déclencheurs, chez une personne qui a un TSA.

Je me pose autant la question à mon sujet qu'au sujet de mon ami.

Dans le cas précis, moi je me suis énervée sans trop comprendre pourquoi.
C'est comme si je trouvais des raisons à mon comportement, mais suivant les jours elles changent un peu.
Je cherche un peu l'élément déclencheur, ou les éléments.
Et lui suite à mon énervement devient mutique et passif.

Voici la couverture du dos du livre que j'ai lu de Rudy Simone.
Il y a bien écrit "Rudy Simone est atteinte du SA", en bas de la page.
Cela induit les lecteurs en erreur alors...
Fichiers joints
51IiSyhRN9L.jpg
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26894
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: distance ou autisme, questions

#6 Message par Tugdual » dimanche 21 juin 2020 à 21:15

À propos de Rudy Simone, voir ici.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 702
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: distance ou autisme, questions

#7 Message par daphnée » dimanche 21 juin 2020 à 23:31

merci

Ca me blase, je venais de commander un livre d'elle...

Mais vous ne trouvez pas qu'une personne peut écrire un livre sur un sujet même si elle n'est pas concernée ?
Exemple: une personne qui écrirait un livre sur la dépression mais qui n'a jamais fait de dépression.

Il m'a semblé que son livre semblait être le résultat de beaucoup de recherches de sa part...
Spoiler : 
Il ne m'a pas semblé que dedans elle affirme s'être soignée grâce à un régime.

Je me souviens seulement avoir lu dans un chapitre les pistes qu'elle avait trouvé pour elle ou pour d'autres qui pouvaient atténuer des symptômes mais elle ne parlait pas de guérison...
Ceci dit il est certain que ça a pu m'induire et induire d'autres personnes en erreur... (si jamais elle n'est pas autiste).
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 921
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: distance ou autisme, questions

#8 Message par Loner » dimanche 21 juin 2020 à 23:38

daphnée a écrit :
dimanche 21 juin 2020 à 23:31
Mais vous ne trouvez pas qu'une personne peut écrire un livre sur un sujet même si elle n'est pas concernée ?
Ben encore heureux ^^
Sinon on aurait pas de bouquins sur les troubles de l'écriture ;) et on n'aurait pas de livres d'histoire.
Évidemment que tu peux écrire un livre sur ce que tu veux. Et si t'es spécialiste du sujet, tu n as pas besoin d'être directement concerné.

Mais dans ce cas précis, il y a quand même un gros hiatus. Elle témoigne sans savoir.
Elle dit sans doute des choses vraies. Mais vraies pour elle...
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 702
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: distance ou autisme, questions

#9 Message par daphnée » dimanche 21 juin 2020 à 23:43

Oui, elle n'est pas professionnelle de santé.

Et elle ne parle pas de manière impersonnelle, elle témoigne aussi...
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26894
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: distance ou autisme, questions

#10 Message par Tugdual » lundi 22 juin 2020 à 9:30

Rudy Simone n'étant ni experte ni a priori concernée, il peut y avoir aussi bien des choses justes que des choses hors de propos dans ce qu'elle raconte ou témoigne, mais on n'a aucun moyen de savoir si c'est en rapport ou pas avec l'autisme.

C'est le souci avec ce genre de situation, et c'est pourquoi on met en garde régulièrement...
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26894
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: distance ou autisme, questions

#11 Message par Tugdual » lundi 22 juin 2020 à 9:47

daphnée a écrit :
dimanche 21 juin 2020 à 14:54
(avis aux moderateurs : je peux supprimer mes questions si elles sont inappropriées)
Quelques précisions pour savoir où poster quand on n'est pas diagnostiqué :
  • les questions posées dans la section "Espace TSA", donc à destination des personnes autistes, doivent avoir un intérêt généraliste ;
  • si le contexte personnel de la personne questionneuse est clairement le centre du questionnement, alors ce ne sont plus des réponses généralistes qui sont attendues, mais des réponses orientées dans un contexte précis, a priori non TSA, et l'espace "De tout et de rien" est plus approprié ;
  • pour des questionnements très personnels (laissant filtrer trop de détails), utiliser votre fil de présentation.
En règle générale, pour une meilleure lisibilité, éviter de poser trop de questions dans un même message.
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 702
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: distance ou autisme, questions

#12 Message par daphnée » lundi 22 juin 2020 à 11:04

D'accord merci :D
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
mathieu frank
Adepte
Messages : 202
Enregistré le : samedi 29 septembre 2018 à 12:06
Localisation : landes

Re: distance ou autisme, questions

#13 Message par mathieu frank » lundi 22 juin 2020 à 12:08

je ne souviens plus exactement ce que l on c était dit mais
j ai connu une femme qui etait amoureuse de moi mais etant autiste je ne pouvais pas lui apporter ce qu elle voulait
sécurité financière sociale et la possibilité de se projeter ....
elle n arrivait pas a me quitter donc elle est partie avec un autre qui lui apportait tout ca tout en continuant a me voir
ca lui convenait et je pensais que moi aussi car pas de pression plus le poids de ses attentes
mais au final j ai pas trouvé mon compte a mon grand regret car je trouve ca tres égotiste de ma part

tout ca pour te dire que si tes attentes ne sont pas satisfaites ou si tu penses qu elles ne le seront pas tu vas te détruire a attendre des choses qui ne viendront peut etre jamais
et lui tu vas lui faire du mal car il va le sentir
diagnostiqué aspi

Avatar du membre
daphnée
Forcené
Messages : 702
Enregistré le : lundi 28 octobre 2019 à 20:29

Re: distance ou autisme, questions

#14 Message par daphnée » lundi 22 juin 2020 à 12:13

je ne souviens plus exactement ce que l on c était dit mais
j ai connu une femme qui etait amoureuse de moi mais etant autiste je ne pouvais pas lui apporter ce qu elle voulait
sécurité financière sociale et la possibilité de se projeter ....
elle n arrivait pas a me quitter donc elle est partie avec un autre qui lui apportait tout ca tout en continuant a me voir
ca lui convenait et je pensais que moi aussi car pas de pression plus le poids de ses attentes
mais au final j ai pas trouvé mon compte a mon grand regret car je trouve ca tres égotiste de ma part
Y'a des chances qu'il pense la même chose que toi:
il m'avait proposé au tout début de ma relation, d'avoir une relation avec lui, mais de chercher à rencontrer quelqu'un d'autre.
Ca m'a marqué car en gros, il disait clairement qu'il voulait qu'on ait des enfants ensemble, mais ça ne l'aurait pas dérangé que je me marie avec quelqu'un. :shock:
Je n'en ressens même pas l'envie.
tout ca pour te dire que si tes attentes ne sont pas satisfaites ou si tu penses qu elles ne le seront pas tu vas te détruire a attendre des choses qui ne viendront peut etre jamais
et lui tu vas lui faire du mal car il va le sentir
Le fait est que j'ai du mal à savoir si ma dépression n'a aucun rapport avec la relation, ou si elle a un rapport. Je pense qu'elle a en partie un rapport.Mais quand j'étais bien j'arrivais tout à fait à "accepter" cette relation, et à me sentir bien.

Je ne sais pas s'il cache sa douleur, mais quand il souffre j'ai l'impression que c'est à mon sujet (le fait de me voir mal et de ne pas savoir quoi faire), mais ca ne semble pas vis-à-vis de lui-même. Je crois qu'il est au clair avec ce qu'il veut et je ne lui manque pas quand je ne suis pas avec lui. Il ressent tout au plus l'envie de me voir, puisqu'il me le demande, mais je ne pense pas que je manquerais à sa vie si je n'y étais pas. Il exprime la volonté de rester avec moi mais il exprime aussi qu'il pourrait très bien me remplacer.
TSA suspecté par neuropsychologue et psychiatre.
Avis contraire d'un centre autisme adulte (diagnostic dont la forme et le contenu ne m'ont pas du tout convaincue). Témoignage sur la petite enfance ayant pu aussi induire en erreur...

Avatar du membre
mathieu frank
Adepte
Messages : 202
Enregistré le : samedi 29 septembre 2018 à 12:06
Localisation : landes

Re: distance ou autisme, questions

#15 Message par mathieu frank » lundi 22 juin 2020 à 12:38

c est pas moi qui est choisi ni meme proposer cette solution c est elle :innocent:
que tu ne lui manque pas :je ne pense pas que ce soit si simple
au quotidien oui peu etre mais tu es quand meme dans sa vie dans sa tete
si vous n étiez vraiment plus ensemble tu lui manquerais je pense
diagnostiqué aspi

Répondre