Milieu professionnel: supporter les injustices

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Aliocat
Occasionnel
Messages : 16
Enregistré le : mardi 23 juin 2020 à 15:34

Re: Milieu professionnel: supporter les injustices

#16 Message par Aliocat » vendredi 3 juillet 2020 à 21:03

mrl a écrit :
vendredi 3 juillet 2020 à 11:33
Tu peux aller voir la chanson en lien ci-dessous (à partir de 0:57). Il y a souvent le mot "pute" mais il y a des échos avec ce que tu dis.
https://www.youtube.com/watch?v=GqqCgtxWf0E
Je ne savais pas que Michaël Youn était anti-sexiste, et pertinent!
mrl a écrit :
vendredi 3 juillet 2020 à 11:33
Pour ma part ça y est, j'ai trop été le "sauveur" et depuis hier je suis clairement passée dans la case victime (il faudrait que je retrouve mon fil pour détailler un peu).
J'ai cherché dans tes messages mais je n'ai pas trouvé ceux où tu parlais de cela.
Quoi qu'il en soit, il me semble que pour sortir de ce cercle vicieux il faut se placer en "indifférent·e". Ce n'est pas sans risque non plus malheureusement, il arrive que les bourreaux ne lâchent pas leur victime comme cela.
Diagnostiquée TSA et TDAH (psychiatre libéral, 2015)

Avatar du membre
mrl
Passionné
Messages : 392
Enregistré le : mardi 2 avril 2019 à 16:41
Localisation : Lyon

Re: Milieu professionnel: supporter les injustices

#17 Message par mrl » samedi 4 juillet 2020 à 8:16

Aliocat a écrit :
vendredi 3 juillet 2020 à 21:03
J'ai cherché dans tes messages mais je n'ai pas trouvé ceux où tu parlais de cela.
Quoi qu'il en soit, il me semble que pour sortir de ce cercle vicieux il faut se placer en "indifférent·e". Ce n'est pas sans risque non plus malheureusement, il arrive que les bourreaux ne lâchent pas leur victime comme cela.
Finalement, j'ai un peu évoqué les choses sur un fil que j'ai ouvert sur le sentiment d'invisibilité,ici.

Après, pour mes collègues, même si ça risque d'être difficile, notamment parce qu'il y en a une qui répète tout le temps qu'elle a envie de se suicider et que je le prends au pied de la lettre, je vais essayer de rester en retrait.
Je vais la laisser au soin des autres qui, hier, quand elle a dit qu'elle était au fond du trou, lui ont répondu que ça ne se voyait pas, qu'elle était toute belle, et qu'elle avait une robe vraiment magnifique !!! :shock: :shock: :shock:
(et si tu vas sur l'autre fil, ce n'est pas celle qui pleurait)
TSA (diag en novembre 2019)

Aliocat
Occasionnel
Messages : 16
Enregistré le : mardi 23 juin 2020 à 15:34

Re: Milieu professionnel: supporter les injustices

#18 Message par Aliocat » samedi 13 février 2021 à 18:52

Bonjour,

Après tout ce temps, j'ai avancé sur cette question, qui ne concerne pas seulement le milieu professionnel.
J'ai vécu une expérience un peu étonnante, lors d'une séance d'hypnose. Mon objectif lors de cette séance était de désamorcer mes réactions trop intenses face aux injustices dont j'étais témoin.
La solution est venue comme une évidence, une petite voix, ou une sagesse ancestrale, je ne sais pas, mais deux petites phrases sont remontées du fond de mon inconscient, ou d'ailleurs:
"L'injustice n'existe pas. Les choses sont, ou ne sont pas." Je l'ai appelée la sagesse d'une pierre.

Ce que j'ai compris de cela: pour une pierre par exemple, cette phrase est parfaitement exacte. Pour nous elle l'est également: l'injustice, dans l'absolu, n'existe pas. C'est un jugement moral, donc subjectif. Il s'agit d'un décalage entre ce qui est et ce que subjectivement je crois qui devrait être. Donc c'est moi qui crée "l'injustice", car c'est un sentiment, qui est créé par moi seule. Donc, si on en revient aux faits objectifs: quelque chose me déplaît. Si je souhaite agir pour que cela change, je le peux, en revanche, je n'ai aucune raison d'être mue par la colère (qui m'amène à avoir un comportement inadapté), et qui est créée par moi seule, et non par la situation.

Je ne sais pas si c'est clair pour vous? Pour moi ce fut une illumination :crazy:
Diagnostiquée TSA et TDAH (psychiatre libéral, 2015)

Répondre