Retard de langage = trouble du langage ?

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Rudy
Forcené
Messages : 1127
Enregistré le : samedi 28 mars 2015 à 18:52

Retard de langage = trouble du langage ?

#1 Message par Rudy » vendredi 28 août 2020 à 11:23

Bonjour tout le monde,

Hier, j'étais en pleine crise et comme souvent lorsque je suis envahie par les émotions, je me terre dans le mutisme. Cette fois-ci, j'ai essayé de parler malgré ce mutisme, en me disant que le plus dur devait être de prononcer le premier mot et que la suite suivrait peut-être. Mais en fait c'était une catastrophe. J'avais du mal à sortir un son, je me suis mise à bégayer, à répéter la même phrase encore et encore et encore, à ne pas réussir à articuler etc. J'ai fini par faire une crise d'angoisse qui m'a complètement bloqué la poitrine.

Depuis toute petite, j'ai un rapport très particulier au verbal. Déjà, je n'ai pas parlé avant mes trois ans. Je ne pense pas que ce soit un retard à proprement parler (d'acquisition du langage), mais plutôt le fait que parler me coûte énormément d'énergie, ne serait-ce que pour sortir un son. J'ai horreur de devoir répéter une phrase lorsque quelqu'un n'a pas prêté assez attention à ce que je disais ou lorsque je parle trop bas, parce que ça me demande de dépenser deux fois plus d'énergie.

Ma conjointe a aussi remarqué que j'avais un vrai problème avec la conjugaison, que je n'avais jamais remarqué avant qu'elle me le dise. Par exemple, je commence avec un "il y avait deux filles qui..." et je finis par "et ils sont partis" (mélange entre les genres). J'ai tendance aussi à avoir une mauvaise articulation et à parler bas. Si je parle trop vite sans avoir préparer mon "scénario social" ou en essayant d'être spontanée, alors j'ai tendance à bégayer et c'est extrêmement gênant pour communiquer avec les autres. Aussi, je sais que j'ai plutôt des pensées "visuelles" que "verbales".

La chose c'est qu'après mon entretien avec le CRA, on ne m'a rien dit de particulier sur mon langage. Au contraire, on m'a dit que j'avais un langage d'un bon niveau à l'exception que j'avais un langage très "stéréotypé" et intellectualisé.

Avez-vous des informations sur le fait qu'une personne autiste ayant développé un "retard" de langage développe par la suite un trouble oral/verbal qui y ressemblerait ? Existe-t-il un dys qui pourrait expliquer ce problème ?

Je me pose la question parce que j'aimerai beaucoup pouvoir accéder à de la rééducation ou de la remédiation. Je trouve que c'est assez handicapant d'un point de vue de la communication et de l'interaction sociale (en plus de toutes les difficultés liés à l'autisme je veux dire...).

Merci à vous.

Rudy
Diagnostiquée avec un TSA léger (anciennement Asperger) par un CRA.

EnHans
Forcené
Messages : 1902
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Retard de langage = trouble du langage ?

#2 Message par EnHans » vendredi 28 août 2020 à 11:40

Mon fils a aussi attendu 3 ans pour dire des mots simples, pas des phrases. Et aujourd'hui, c'est évidemment handicapant lorsqu'il parle avec des ados de son âge qui ne le connaissent pas car ils le considèrent vite comme un idiot. Surtout quand il le fait (l'idiot).
Avec nous, il s'en fou à vrai dire. Il n'est jamais mutique, ouf ! Au contraire, je trouve qu'il parle beaucoup, limite bavard je trouve. :mryellow: Parfois, on lui dit la bonne tournure de phrase car ça peut être vraiment incompréhensible ce qu'il raconte... quand il fait des inversion de mots, de pronoms... Et plus il est fatigué, plus il parle Français comme une vache espagnole ! :lol:
Paradoxalement, il est dans les meilleurs de sa classe en Français... Certainement parce qu'il lit (enfin lisait car là, il y a longtemps qu'il n'a pas ouvert un livre...) beaucoup. Et pareil que toi, il n'est pas très bon, pour le moment, en conjugaison/orthographe... etc Mais ça viendra certainement... ou pas...

Une orthophoniste pourrait t'aider.

Pour le mutisme, je devrais plutôt dire qu'il ne l'est plus. Petit, il l'a été. Avant sa prise en charge au camsp et son diag.
début d'une démarche diag pour moi
un enfant diag en 2012

Répondre