Pire qu'une nuisance sonore continue, le fait que la nuisance soit modulée cycliquement.

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 957
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Pire qu'une nuisance sonore continue, le fait que la nuisance soit modulée cycliquement.

#1 Message par piedsboueux » samedi 5 septembre 2020 à 9:31

Je suis surpris d'avoir déniché un article qui parle d'un problème qui semblait "personnel" comme une généralité.
Le fait que si une "redondance cyclique" affecte une nuisance sonore, que ce soit une modulation "mécanique", que l'exactitude d'un mécanisme informatique ou mécanique répétitif rend plus régulière rend celle-ci plus neuro-toxique.

Les autistes sont plus sensibles à ces modulations, mais il semble bien que ça fait tout de même chier tout le monde, les conséquences des éoliennes le font savoir..

Dans "Acoustique & techniques" N°89 du CIDB
À proximité d’une éolienne 1 , il est clair que le volume du bruit produit varie de manière régulière avec la rotation des pales : c’est ce que nous appelons la modulation d’amplitude (MA) du bruit. Cette modulation a fait l’objet de plusieurs études menées depuis le début du développement de l’éolien, parallèlement à un débat général sur l’acceptabilité du bruit généré par les éoliennes. Toutefois, certains cas ont été recensés dans lesquels la modulation était citée comme une source de gêne particulière ; de plus, les caractéristiques atypiques du bruit observées ne pouvaient pas être expliquées par les modèles théoriques standards, qui étaient pourtant bien validés en pratique à proximité des éoliennes. Plusieurs projets de recherche concernant les sources et la propagation de ce bruit éolien ont donc été engagés. Ils avaient pour but, entre autres, d’essayer d’expliquer la différence entre une modulation d’amplitude “normale”, bien comprise, et cette “autre” MA. Plusieurs études ont aussi considéré le développement de techniques pour mesurer et quantifier le niveau de modulation, et la réponse subjective à ce caractère du bruit. Dans les deux cas, le niveau des connaissances était moins développé que pour d’autres aspects du bruit éolien, comme la tonalité.
.......
Des fluctuations périodiques du niveau de bruit de l’ordre de 5 ou 6 dB (A) sont estimées à proximité de l’éolienne (champ proche), en travers du vent (à 90 degrés de la direction du vent). Ce même modèle prévoit de faibles modulations, de moins de 3 dB (A), pour un observateur aligné avec la direction du vent : sous le vent ou contre le vent (à 0 ou 180 degrés de la direction du vent). Ces prédictions ont été validées par des mesures à proximité d’une éolienne. Ceci correspond à la « modulation d’amplitude normale » ou MAN. À des distances plus éloignées, typiques des riverains de parcs éoliens, les résultats sont moins clairs mais de nombreuses observations suggèrent que la modulation en champ lointain est généralement limitée. Au Royaume Uni, une campagne de mesures [2] a été lancée suite à des plaintes de ce qui était décrit à l’origine comme du bruit de basses ou très basses fréquences pour certains parcs éoliens. Elles ont montré que c’était en fait la modulation du bruit (large-bande) produit par la turbine, à la fréquence de passage de pale, qui pouvait expliquer les plaintes reçues.

Machine "à pomper l'air" du genre pompe à chaleur d'où l'expression "tu nous pompes l'air"
20191111-131813-pac-emergence-20dB-extrait.jpg
Il est déjà dramatique qu'une fréquence fixe émerge fortement en continu, ici c'est du 100Hz, mais ce qui est pire et typique de cette marque (CIAT) c'est sa modulation d'amplitude, de fréquence 1.5Hz environ qu'on voit ici sur ce spectrogramme englobant environ 30 secondes.
Modifié en dernier par Admin le lundi 21 septembre 2020 à 10:01, modifié 1 fois.
Raison : Remplacement d'une image issue d'un site externe (http://thevenet.jean.free.fr/spectrogrammes_pompe-a-chaleur_ciat/20191111-131813-pac-emergence-20dB-extrait.jpg) par une image locale car les pages https:// ne peuvent plus afficher des images en http://
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)
Intérêt plutôt spécial: les câlins!

Avatar du membre
Zebra3
Fidèle
Messages : 152
Enregistré le : samedi 31 décembre 2016 à 18:57

Re: Pire qu'une nuisance sonore continue, le fait que la nuisance soit modulée cycliquement.

#2 Message par Zebra3 » lundi 21 septembre 2020 à 1:06

Aaah oui ça me le fait ça ! C'est insupportable ! Chez mes parents j'entends un son cyclique très très bas, que je n'entends que la nuit en voulant dormir, et pas moyen de ne pas l'entendre à part peut-être en mettant des boules quies je crois.

Ce serait en effet la clim ou pompe à chaleur du voisin, pourtant disposée à 30m du lit où je dors.

Donc ça dit quoi le papier ?
Ce n'est pas le son de l'hélice qu'on entend, mais le son de la turbine modulé par le passage de l'hélice ?
Statut : Proche d'éventuel(s) aspie(s) et/ou TDA/H. Personnellement, probable tendance TDA, doué, zébré :mryellow: éventuellement tendance aspie. Je vais peut-être faire un bilan neuropsy...

EnHans
Forcené
Messages : 2278
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Pire qu'une nuisance sonore continue, le fait que la nuisance soit modulée cycliquement.

#3 Message par EnHans » lundi 21 septembre 2020 à 7:57

Chez mes parents j'entends un son cyclique très très bas, que je n'entends que la nuit en voulant dormir,
Il y a des sons qu'on entend que la nuit, lorsque notre attention est au max. Ça m'est déjà arrivé de me lever et de ne plus l'entendre, c'est déstabilisant. Du coup, ça m'est déjà arrivé de partir en quête du bruit ! J'ai découvert cet été l'origine d'un bruit (comme un camion qui passait en continue sur la 4 voies) : C'était la ventilation de la piscine municipale à 5 mn à pied de chez moi. Les fenêtres fermées, c'est supportable... C'est moins dur aussi de l'accepter car c'est une nuisance "utile", beaucoup d'enfants profitent de cette piscine pour apprendre à nager.
Un enfant diag en 2012

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 29906
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pire qu'une nuisance sonore continue, le fait que la nuisance soit modulée cycliquement.

#4 Message par Tugdual » lundi 21 septembre 2020 à 9:05

@Zebra3:

Modération (Tugdual) : 
Nouveau rappel : la section "Espace TSA", comme son sous-titre le précise, est dédiée aux témoignages des personnes diagnostiquées (voir les détails ici et la synthèse ).
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 957
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Pire qu'une nuisance sonore continue, le fait que la nuisance soit modulée cycliquement.

#5 Message par piedsboueux » lundi 21 septembre 2020 à 9:56

Je fait une "étude" du bruit ambiant au centre du monde (CILAOS île de a Réunion)
nuit
jour

il y quelques années je dormais la fenêtre ouverte, au chant des grillons, même les coqs n'étaient pas gênant, mais il y a eu la mode des chiens de race, et les moteurs synchrones. Le chien à coté est le problème le plus grave car fermer ne suffit pas: il faut des boules dans les oreilles.
La matinée est bloquée par les hélicos, toute la matinée (je ne suis plus allé dans la nature le matin sauf durant le confinement). Je fais cette étude avec un peu plus de soin car un adjoint s'intéresse au préjudice de ces nuisances et va faire valoir la perte de qualité de séjours, le vacarme des hélico et le tapage, les chiens dérange ses clients (de son gîte, de Cilaos, nuit à l'économie locale, à la santé..... tout), Cilaos est sinistré par ces nuisances. Je vise comme terre d'acceuil, en projet de finir ma vie en paix dans les pyrénéen atlantiques si ce problème de nuisance sonore ne se calme pas, pour le moment je commence à me renseigner.
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)
Intérêt plutôt spécial: les câlins!

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 957
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Pire qu'une nuisance sonore continue, le fait que la nuisance soit modulée cycliquement.

#6 Message par piedsboueux » lundi 21 septembre 2020 à 15:34

Zebra3 a écrit :
lundi 21 septembre 2020 à 1:06
Aaah oui ça me le fait ça ! C'est insupportable ! Chez mes parents j'entends un son cyclique très très bas, que je n'entends que la nuit en voulant dormir, et pas moyen de ne pas l'entendre à part peut-être en mettant des boules quies je crois.

Ce serait en effet la clim ou pompe à chaleur du voisin, pourtant disposée à 30m du lit où je dors.

Donc ça dit quoi le papier ?
Ce n'est pas le son de l'hélice qu'on entend, mais le son de la turbine modulé par le passage de l'hélice ?
Sur ce "papier", il y la nuisance sonore de la turbine, le vent, mais c'est la modulation d'amplitude (fadding) qui augmente l'impact de la nuisance (par exemple un bruit "rose" modulé par du 2Hz).

choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--choui---choui---choui--
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)
Intérêt plutôt spécial: les câlins!

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 957
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: Pire qu'une nuisance sonore continue, le fait que la nuisance soit modulée cycliquement.

#7 Message par piedsboueux » lundi 21 septembre 2020 à 15:40

EnHans a écrit :
lundi 21 septembre 2020 à 7:57
Chez mes parents j'entends un son cyclique très très bas, que je n'entends que la nuit en voulant dormir,
Il y a des sons qu'on entend que la nuit, lorsque notre attention est au max. Ça m'est déjà arrivé de me lever et de ne plus l'entendre, c'est déstabilisant. Du coup, ça m'est déjà arrivé de partir en quête du bruit ! J'ai découvert cet été l'origine d'un bruit (comme un camion qui passait en continue sur la 4 voies) : C'était la ventilation de la piscine municipale à 5 mn à pied de chez moi. Les fenêtres fermées, c'est supportable... C'est moins dur aussi de l'accepter car c'est une nuisance "utile", beaucoup d'enfants profitent de cette piscine pour apprendre à nager.
"C'était la ventilation de la piscine municipale à 5 mn à pied de chez moi."
Non réglementaire si plus de 5 dB d'émergence spectrale au niveau des habitations les plus proches: non réglementaire à coup sur si audible à 5mn = 300 mètre de distance!!!

"C'est moins dur aussi de l'accepter car c'est une nuisance "utile", beaucoup d'enfants profitent de cette piscine pour apprendre à nager"
Ça c'est un raisonnement conjuratoire du même type de se dire "À Mafate on se dit que c'est les hélicos de ravitaillement"... (en plus c'est faux),
Ce n'est pas une raison de ne pas être aux normes, et utiliser le raisonnement conjuratoire est aussi néfaste que la méthode "koué"; la conscience n'est pas dupe, si c'est une nuisance et que ça fait chier et qu'on dit mentalement que ça n'en est pas une pour une raison ou une autre, ça n'empêche pas la nuisance d'agir, et si le mental n'est pas en accord avec le ressenti réel c'est un conflit intrapsychique, c'est ainsi que les gens somatisent le stress des nuisances "en se faisant une bonne raison". (nuance avec le martel en tête qui est réactualiser une nuisance par la pensée pour se stresser avec, là je parle d'honnêté mental à ne pas se soumettre pour soit disant la bonne cause)

en résumé, si ça fait chier et qu'on se dit que ça ne fait pas chier par ce que c'est justifié, ça s'accumule et après c'est la chiasse.
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)
Intérêt plutôt spécial: les câlins!

EnHans
Forcené
Messages : 2278
Enregistré le : lundi 19 septembre 2016 à 9:43

Re: Pire qu'une nuisance sonore continue, le fait que la nuisance soit modulée cycliquement.

#8 Message par EnHans » lundi 21 septembre 2020 à 18:15

piedsboueux a écrit :
lundi 21 septembre 2020 à 15:40
EnHans a écrit :
lundi 21 septembre 2020 à 7:57
Chez mes parents j'entends un son cyclique très très bas, que je n'entends que la nuit en voulant dormir,
Il y a des sons qu'on entend que la nuit, lorsque notre attention est au max. Ça m'est déjà arrivé de me lever et de ne plus l'entendre, c'est déstabilisant. Du coup, ça m'est déjà arrivé de partir en quête du bruit ! J'ai découvert cet été l'origine d'un bruit (comme un camion qui passait en continue sur la 4 voies) : C'était la ventilation de la piscine municipale à 5 mn à pied de chez moi. Les fenêtres fermées, c'est supportable... C'est moins dur aussi de l'accepter car c'est une nuisance "utile", beaucoup d'enfants profitent de cette piscine pour apprendre à nager.
"C'était la ventilation de la piscine municipale à 5 mn à pied de chez moi."
Non réglementaire si plus de 5 dB d'émergence spectrale au niveau des habitations les plus proches: non réglementaire à coup sur si audible à 5mn = 300 mètre de distance!!!

"C'est moins dur aussi de l'accepter car c'est une nuisance "utile", beaucoup d'enfants profitent de cette piscine pour apprendre à nager"
Ça c'est un raisonnement conjuratoire du même type de se dire "À Mafate on se dit que c'est les hélicos de ravitaillement"... (en plus c'est faux),
Ce n'est pas une raison de ne pas être aux normes, et utiliser le raisonnement conjuratoire est aussi néfaste que la méthode "koué"; la conscience n'est pas dupe, si c'est une nuisance et que ça fait chier et qu'on dit mentalement que ça n'en est pas une pour une raison ou une autre, ça n'empêche pas la nuisance d'agir, et si le mental n'est pas en accord avec le ressenti réel c'est un conflit intrapsychique, c'est ainsi que les gens somatisent le stress des nuisances "en se faisant une bonne raison". (nuance avec le martel en tête qui est réactualiser une nuisance par la pensée pour se stresser avec, là je parle d'honnêté mental à ne pas se soumettre pour soit disant la bonne cause)

en résumé, si ça fait chier et qu'on se dit que ça ne fait pas chier par ce que c'est justifié, ça s'accumule et après c'est la chiasse.
Très intéressant ce que tu dis, je ne connaissais pas le raisonnement conjuratoire et c'est bien vu.
Un enfant diag en 2012

AlexKain
Adepte
Messages : 212
Enregistré le : mardi 7 mai 2019 à 16:40

Re: Pire qu'une nuisance sonore continue, le fait que la nuisance soit modulée cycliquement.

#9 Message par AlexKain » vendredi 16 octobre 2020 à 1:23

Perso, ça m'arrive des fois de dormir avec mon PC allumé (dans ma chambre, à quelques mètres de mon lit), et donc au son des ventilos. C'est un souffle, assez léger (ma tour fait peu de bruit) et continu. Cela ne me gène pas vraiment.
Par contre, il m'arrivait plus jeune de dormir chez mes grands-parents lorsque j'étais à l'université car plus pratique que de rentrer chez moi, et c'était dans le salon. Il y avait une horloge qui faisait un tic tac très fort pour ponctuer les secondes. Hé bien je la retirais et allait l'enfermer dans la salle de bain à l'autre bout de l'appart pour ne pas avoir à l'entendre, car c'était clairement insupportable pour moi. Si je ne le faisais pas, très rapidement, j'avais l'impression de devenir fou et que ce son devenait de plus en plus fort, ce genre de chose, très bizarre, même si irréaliste et improbable.
TSA/syndrome d'Asperger + trouble anxieux (diagnostiqué par psychiatre en juin 2019)

Avatar du membre
piedsboueux
Forcené
Messages : 957
Enregistré le : mardi 3 mai 2016 à 16:35
Localisation : CILAOS
Contact :

Re: La gestion de la fatigue chez les personnes autistes.

#10 Message par piedsboueux » vendredi 5 mars 2021 à 7:27

Modération (Curiouser) : Message déplacé depuis l'espace À propos de l'autisme et du S.A.


Faut-il faire une boulette pour "guérir" ce chien?
Diagnostiqué Asperger vers 37 ans (2007)
Intérêt plutôt spécial: les câlins!

Répondre