Difficultés à trouver les personnes qui nous comprennent

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Veilleur
Régulier
Messages : 37
Enregistré le : mercredi 24 octobre 2018 à 22:58
Localisation : Île-de-France

Difficultés à trouver les personnes qui nous comprennent

#1 Message par Veilleur » jeudi 7 janvier 2021 à 16:34

Salut,
J'imagine qu'il existe des tas de sujets comme celui-là, ou dont le message est similaire, puisque beaucoup d'Asperger manquent de contacts sociaux, humains, etc. Je me demandais, comment vous faites pour connaître de nouvelles personnes, et éventuellement vous mettre en lien amical avec eux ?
Les neurotypiques peuvent sans doute sortir au spontané, échanger un minimum avec un grand nombre (si même langage, façon de parler...) se retrouver dans des clubs ou activités communes, ce qui est plus difficile pour les Aspis. Les groupes se fondent sur la norme, le social, la ressemblance... Et les Aspis (comme d'autres) en sont souvent naturellement peu inclus.
La question des relations proches est similaire ou liée, puisque c'est la continuation d'une simple relation amicale ou humaine.

Bref je m'ennuie, la plupart de mes amis sont en dehors de la société ou en font partie par défaut, je connais pas mal d'autistes, mêmes si la plupart ne sont pas toujours réactifs ou dispos, ce qui est normal quand on a des choses à faire. D'autres se sentent seuls, mais ne répondent quand même pas. Ou n'ont pas les outils pour communiquer, échanger, etc.
Merci !
HPI (testé en 2017)
TSA (diagnostiqué en 2019)

Avatar du membre
Athéna
Forcené
Messages : 1576
Enregistré le : samedi 29 novembre 2014 à 20:17
Localisation : Toulouse

Re: Difficultés à trouver les personnes qui nous comprennent

#2 Message par Athéna » lundi 11 janvier 2021 à 17:26

Bonjour, personnellement je trouve mes amis et relations en relation avec mes intérêts à savoir photo et musique. Quelles sont tes passions ?
Aspie diagnostiquée au CRA de Toulouse

Veilleur
Régulier
Messages : 37
Enregistré le : mercredi 24 octobre 2018 à 22:58
Localisation : Île-de-France

Re: Difficultés à trouver les personnes qui nous comprennent

#3 Message par Veilleur » dimanche 17 janvier 2021 à 22:44

Salut Athéna, merci pour la réponse.
Et désolé de répondre tard. C'est vrai, les intérêts ça aide beaucoup à partager, ça facile au moins.
Je m'intéresse... pas mal à l'autisme, enfin ça je peux en causer facilement, normal, ça fait partie de nous. La diversité chez les profils autistes aussi m'intéresse.
Autrement, j'aime les musées, l'art, l'histoire, la psycho en général, je dessine, ce genre de choses. Il m'arrive de flâner dans des groupes de ces choses, même si pour le dessin, comme c'est une activité solitaire, chacun est un peu dans son coin hélas. Ou alors c'est rare que je me lie avec des gens ayant strictement les mêmes activités, c'est normal aussi.
HPI (testé en 2017)
TSA (diagnostiqué en 2019)

Avatar du membre
Athéna
Forcené
Messages : 1576
Enregistré le : samedi 29 novembre 2014 à 20:17
Localisation : Toulouse

Re: Difficultés à trouver les personnes qui nous comprennent

#4 Message par Athéna » vendredi 22 janvier 2021 à 21:17

Salut Veilleur,

pas de souci je viens sur le forum de façon aléatoire aussi et je ne vois pas toujours les réponses...
D'après tes intérêts, je dirais que tu peux par exemple participer à des cafés philos quand le thème est orienté psycho, assister à des conférences sur l'histoire... Dans mon ancienne ville ils organisaient ça périodiquement à la médiathèque et c'était toujours suivi d'un temps d'échange, une manière de rencontrer des gens en faisant des choses qui nous plaisent :)
Sinon il y a la plateforme OVS, dessus tu peux trouver des gens qui ont envie de faire la visite d'un musée et y aller avec eux (c'est une idée comme ça).
Aspie diagnostiquée au CRA de Toulouse

Avatar du membre
Manichéenne
Modératrice
Messages : 4960
Enregistré le : jeudi 24 octobre 2013 à 9:54

Re: Difficultés à trouver les personnes qui nous comprennent

#5 Message par Manichéenne » samedi 23 janvier 2021 à 0:42

Je déconseille OVS sauf si on sait être particulièrement intéressé par des sorties récurrentes. C'est devenu payant et selon les villes les activités proposées sont très peu nombreuses et intéressantes, surtout en ce moment avec les restrictions de sortie.

Par contre je n'ai pas de solution, je n'ai jamais trouvé. :)
Diagnostiquée Autiste Asperger et TDA.
Mère de 3 enfants : fils Aîné TDAH et TSA, cadet TSA de type Asperger.

Veilleur
Régulier
Messages : 37
Enregistré le : mercredi 24 octobre 2018 à 22:58
Localisation : Île-de-France

Re: Difficultés à trouver les personnes qui nous comprennent

#6 Message par Veilleur » mardi 26 janvier 2021 à 14:15

Merci pour les réponses ! De toutes façons, le temps et le moment ne sont pas aux sorties.

Pour les sorties (random et généralistes, ou mêmes thématiques mais larges), je préfère ne même plus essayer... Il y a eu une période où j'ai essayé d'avoir une socialisation normale (avec un public non ciblé), et même si ce n'est pas totalement une perte de temps d'essayer, la principale chose que ça m'a apporté, c'est de comprendre que je ne rentrais pas dans le cadre... ça me demandait trop d'adaptabilité infructueuse par rapport à ce que ça m'apportait.
Il fut un temps, ensuite, j'ai essayé des sorties zèbres (les hpi)... Et de nouveau impression de ne pas seoir à l'environnement.
à mon avis, c'est certainement l'environnement de groupe qui me dérange, car souvent impersonnel, et grégaire. Un non-échange, également du au décalage.
Il reste les autistes, mais je sais bien combien même entre autistes ça peut être compliqué de créer, garder ou approfondir le contact. Qu'avez-vous observé de ce côté ? Parfois, j'ai l'impression que beaucoup se sentent seuls, mais si on essaie un contact avec eux, ça ne donne rien non plus, ou alors ils disparaissent au bout d'un temps. L'impossible communication. :lol: Et puis ça dépend des affinités ou points de jonction.
Bon, j'ai plus parlé de groupes de personnes plutôt que de contenus ou sujets de sorties/échange, c'est vrai.
HPI (testé en 2017)
TSA (diagnostiqué en 2019)

Clovis
Forcené
Messages : 900
Enregistré le : samedi 2 mai 2009 à 20:36
Localisation : Ouest

Re: Difficultés à trouver les personnes qui nous comprennent

#7 Message par Clovis » mardi 26 janvier 2021 à 14:33

Pour ma part je me rendais à des conférences d'Histoire ces dernières années - évidemment interrompues depuis un an - mais ça n'a jamais été l'occasion de créer des liens. :innocent:

Quand j'étais étudiant je fréquentais des gens en lien avec mon intérêt pour le football mais depuis que j'ai déménagé à l'autre bout de la France et je n'ai pas sur créer de relations en-dehors de celles, éphémères, avec des collègues de travail (mais qui se cantonnaient au travail et que je n'arrive pas à faire perdurer lorsque je change de travail).
Diagnostiqué TSA.

Veilleur
Régulier
Messages : 37
Enregistré le : mercredi 24 octobre 2018 à 22:58
Localisation : Île-de-France

Re: Difficultés à trouver les personnes qui nous comprennent

#8 Message par Veilleur » mardi 26 janvier 2021 à 16:05

J'ai déjà suivi des cours d'histoire de l'art du soir, mais presque personne ne s'y parlait, le public était assez hétéroclite entre étudiants et auditeurs libres, les gens venaient écouter, prendre note, avant de disparaître.
Idem pour les collègues, le plus souvent je ne garde pas contact longtemps avec eux, sauf avec un seul que je vois environ 1 fois par an, et qui me semble assez Aspie en fait, même si je n'ai jamais évoqué le sujet avec lui. :lol:
HPI (testé en 2017)
TSA (diagnostiqué en 2019)

Crucis
Nouveau
Messages : 7
Enregistré le : samedi 23 janvier 2021 à 16:16

Re: Difficultés à trouver les personnes qui nous comprennent

#9 Message par Crucis » mercredi 27 janvier 2021 à 15:53

En regard de ta question, je me suis demandé où et comment j'avais connu mes amis les plus proches, et pour 95%,il s'avère que ce sont des amitiés qui furent en premier lieu virtuelles.

J'ai fréquenté pas mal des forums de jeux de rôle et plates-formes du même style, des forums d'écriture...

J'ai toujours trouvé que sur ce genre de média, on occulte les conversations de comptoir pour sauter dans le profond et plus ou moins personnel, ce qui convient assez bien je trouve à des personnes qui s'animent en parlant de leurs intérêts 😉 Et puis sur les forums tout le monde est un peu bizarre, même les neurotypiques, donc à ce niveau là il n'y a pas de questions à se poser.

Même en tenant compte du fait que "les gens" étant mon principal intérêt spécifique (et donc je fais des pieds et des mains pour entretenir des relations), je conseillerais les médias virtuels en fin de compte. Des forums associés à tes centres d'intérêt, ou d'autres plate-formes permettant la discussion en groupe et individuelle mais à un rythme plus personnalisé.
TSA diagnostiquée en 2020

Répondre