test apnée du sommeil

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Répondre
Message
Auteur
Dehlynah
Forcené
Messages : 568
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

test apnée du sommeil

#1 Message par Dehlynah » mercredi 17 février 2021 à 22:10

Bonjour,
demain je dois récupérer le matos pour tester si je fais de l'apnée du sommeil - bon j'ai un sommeil pourri à la base, le moindre truc me réveille, me gêne...En gros je dors (bien - dans le meilleur des cas) que avec du Tercian...Du coup je m'inquiète un peu, en sachant qu'une nuit totalement pourrie ça me flingue (et que depuis...3-4 jours - ouais un record- ça va pas trop mal niveau forme)...Bref j'aimerais recueillir des expériences et des retours pour mieux appréhender cette petite épreuve,
merci
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

bézèdach44
Forcené
Messages : 1361
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: test apnée du sommeil

#2 Message par bézèdach44 » mercredi 17 février 2021 à 22:42

Ca dépend quel test tu vas passer. J'ai passé un "petit" test pour voir globalement si je faisais de l'apnée du sommiel, ma fréquence cardiaque et respiratoire pendant que je dors, l'amplitude de moouvement de mes poumons, si je ronfle...
C'était "juste" un petit appareil (genre comme un smartphone) avec une canule nasale (lunette) et un oxymètre au doigt. Ca chatouille les narines mais au final j'ai pas eu trop de soucis à gérer le contact physique malgré mes gros troubles sensoriels.

Après si c'est un test plus important avec masque, machine etc. je ne peux pas te dire
Autiste.

Avatar du membre
NatachaT
Adepte
Messages : 281
Enregistré le : mercredi 16 septembre 2020 à 11:07
Localisation : Nord

Re: test apnée du sommeil

#3 Message par NatachaT » jeudi 18 février 2021 à 9:40

Mon compagnon est sous dispositif contre apnée du sommeil depuis 2 mois : quelles questions te poses-tu ? Je pourrais lui demander et te transmettre les réponses.
Le concernant, ce n'est pas la même problématique que toi (surtout qu'il n'est pas autiste du tout) car il ne se rendait pas compte qu'il dormait mal mais il avait beaucoup de mal à se lever même après de très grosses nuits. Ceci dit, sa nuit de test n'a pas été normale, en effet, il a eu plus de mal. Mais franchement, ça vaut le coup, il dort mieux maintenant (et moi aussi ! Plus d'angoisse à attendre sa prochaine respiration, plus de ronflements) et il essaie de m'inciter à faire le test aussi car il pense que je pourrais en faire aussi.
Pré-diagnostic TSA (Asperger) (attente validation psychiatre) + THQI à 47 ans de vie sans cohérence
Maman de 2 enfants (S, en démarche diagnostic et A, HP)

Dehlynah
Forcené
Messages : 568
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: test apnée du sommeil

#4 Message par Dehlynah » jeudi 18 février 2021 à 13:54

oui c'est ça, c'est le " petit "test, mais là je vais annuler, ça m'angoisse trop, et surtout trop de trucs à régler en ce moment, c'est une surcharge en plus, je vais essayer de décaler quand je serai sans ma fille qui se réveille parfois la nuit, du coup j'ai peur que ça fausse le truc...
Ca chatouille les narines mais au final j'ai pas eu trop de soucis à gérer le contact physique malgré mes gros troubles sensoriels.
ça me rassure un peu...mais pas tant que ça...j'ai un sommeil tellement léger... sauf si je m'assomme de somnifères -du coup on peut pas se moucher, ou on peut enlever le truc dans le nez la nuit?
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21131
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: test apnée du sommeil

#5 Message par Jean » jeudi 18 février 2021 à 19:54

J'ai fait ce test plusieurs fois. Pas de problèmes particuliers.

Je prends aussi 5 gouttes de Tercian pour éviter de ne pas être capable de me rendormir la nuit si je me réveille, en pensant à trop de choses. C'est une dose très légère, il n'y a pas de dépendance, et pas d'escalade non plus.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 21131
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: test apnée du sommeil

#6 Message par Jean » jeudi 18 février 2021 à 19:55

Dehlynah a écrit :
jeudi 18 février 2021 à 13:54
du coup on peut pas se moucher, ou on peut enlever le truc dans le nez la nuit?
Tu verras. A ton médecin de dire si la durée d'analyse est suffisante pour un diagnostic et une prescription.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Dehlynah
Forcené
Messages : 568
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: test apnée du sommeil

#7 Message par Dehlynah » dimanche 21 février 2021 à 9:55

Merci, on a repoussé le rv, où je serai seule la nuit (c'est préférable car si ma fille se réveille la nuit pour x raison, ma nuit risque d'être écourtée et je risque d'angoisser d' être réveillée etc.)
j'essaie aussi de m'en tenir à 5 gouttes, pour au moins dormir en continu, et quand je veux faire une vraie longue nuit, 10 gouttes, c'est vrai que c'est bien de pouvoir adapter le dosage...
J'espère écarter ou confirmer une hypothèse concernant mon sommeil pourri et pourquoi j'ai rarement la sensation d' être reposée au réveil ...
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

bézèdach44
Forcené
Messages : 1361
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: test apnée du sommeil

#8 Message par bézèdach44 » lundi 22 février 2021 à 0:07

Dehlynah a écrit :
jeudi 18 février 2021 à 13:54
oui c'est ça, c'est le " petit "test, mais là je vais annuler, ça m'angoisse trop, et surtout trop de trucs à régler en ce moment, c'est une surcharge en plus, je vais essayer de décaler quand je serai sans ma fille qui se réveille parfois la nuit, du coup j'ai peur que ça fausse le truc...
Ca chatouille les narines mais au final j'ai pas eu trop de soucis à gérer le contact physique malgré mes gros troubles sensoriels.
ça me rassure un peu...mais pas tant que ça...j'ai un sommeil tellement léger... sauf si je m'assomme de somnifères -du coup on peut pas se moucher, ou on peut enlever le truc dans le nez la nuit?
Oui, enfin comme dit Jean l'infirmier te diras mais moi le truc s'est barré de mon nez pendant la nuit, donc y'a surement eu plusieurs heures sans donnée et ça n'a pas posé de soucis d'analyse. Après, c'est surement car le test était tout à fait normal (enfin, presque) jusqu'à ce que ça s'enlève donc ils n'ont surement pas eu besoin de données trop "poussées" sur toute la nuit.
Mais pour se moucher, bien sur aucun soucis si tu l'enlèves quelques minutes, l'appareil détecte que ce n'est plus dans le nez, ils ne vont pas prendre ça pour une apnée.
L'appareil détecte vraiment tout, quand tu dors sur le dos, sur le ventre, sur le coté, quand tu le lèves le compte rendu est vraiment surprenant je ne pensais pas qu'un si petit appareil pouvait capter autant de choses !

J'ai aussi des soucis de sommeil et cette nuit là n'a pas été pire que les autres disons... mais c'est très personnel aussi comme ressenti.
Autiste.

Space
Fidèle
Messages : 172
Enregistré le : samedi 26 janvier 2019 à 10:54

Re: test apnée du sommeil

#9 Message par Space » mardi 23 février 2021 à 22:30

Comment en êtes vous arrivés à passer ce test ?

Je dors (très) mal depuis une dizaine d'années, ça s'est empiré ces derniers mois et je suis à bout. J'ai attendu six mois pour un premier rendez-vous au centre du sommeil, j'avais très mal dormi, j'ai pas du tout réussi à me faire comprendre. J'ai eu l'impression d'avoir répondu à côté de la plaque et que la spécialiste a sous estimé mes difficultés et ma souffrance. Je suis repartie avec deux instructions : mettre mon réveil tôt les weekends et me taper une lampe de luminothérapie 30 min tous les matins au réveil à 30 cm de mes yeux, résultat je vis un enfer. J'ai eu des nausées les premiers jours, je suis très sensible à la lumière blanche, j'ai été très étonnée qu'on me fasse cette prescription.

J'ai eu l'impression de me retrouver devant les neuropsychologues a essayer de me faire comprendre pour le diagnostique de l'autisme, en vain. Une femme autiste seule ? Elle dort mal parce qu'elle est très anxieuse ! Non, je ne suis pas anxieuse. Elle met du temps à s'endormir ? Rien d'anormal elle est HQI. Raz de le bol de ne jamais réussir à me faire comprendre et de ne jamais être prise au sérieux. Elle me demande si j'ai souvent mal à la tête mais c'est quoi avoir mal à la tête précisément ? Je lui ai répondu que non, pas souvent mais j'ai une barre constante au niveau des yeux. Ils disent de pas noter les réveils nocturnes à la minute prêt, que c'est pas le but puis au rendez-vous elle me demande si c'est 15 min ou 30 min ou plus, je lui réponds que j'en sais rien, peut-être 15 min ou plus. Puis elle me dit que c'est pathologique à partir de 30 min donc que là tout va bien !!! Faut aussi indiquer quand on est fatigué ou qu'on a envie de dormir, c'est quoi être fatiguée ? C'est quoi avoir envie de dormir ? Comment faire la différence et à partir de quel seuil ? J'ai tout le temps une tension derrière les yeux, je la traduis comment ? Bref. J'aurais peut-être du insister sur tout cela.

J'ai eu beau lui dire que dans tous les cas je me réveille toujours fatiguée le matin même après huit heures de sommeil et que j'en peux plus... Maintenant je me retrouve à dormir encore moins (réveil les weekends) et à être agressée tous les matins à cause d'une lampe. :hotcry:
Femme (T)HQI-Asperger

10/2019 : diagnostic TSA-Asperger (psychiatre)
09/2019 : pré-diagnoctic syndrome Asperger (psychologue)
12/2016 : diagnostic (T)HQI

Dehlynah
Forcené
Messages : 568
Enregistré le : vendredi 22 juin 2018 à 19:45

Re: test apnée du sommeil

#10 Message par Dehlynah » jeudi 25 février 2021 à 13:56

Comment en êtes vous arrivés à passer ce test ?
par ma généraliste, ultra sérieuse et rigoureuse qui ne laisse rien passer
je laissais traîner depuis un moment, au final j'ai dû voir un pneumologue pour d'autres soucis, c'était l'occasion, pour lui aussi, ce n'est pas anodin, l'apnée du sommeil peut être dangereuse à long terme, bref il faut vérifier.
c'est quoi être fatiguée ? C'est quoi avoir envie de dormir ? Comment faire la différence et à partir de quel seuil ?
ah la différence entre être fatigué et avoir envie de dormir?
pour ma part la fatigue ( voire l'épuisement) se traduit par une sensation de poids dans tout le corps, des douleurs musculaires, des maux de tête, des vertiges, une incapacité à faire quoi que ce soit ( tout me coûte), et si je fais une sieste, je sens la différence : légèreté, sorte d'allant qui me pousse, plus de douleurs, capacité à agir, et pas juste cet état où je ne peux que m'allonger (fatigue pour moi = baisse de tension), sinon "juste "l'envie de dormir, bâillements, yeux qui se ferment, qui picotent...
TSA (diagnostic en 2019 par psychiatre spécialisé) - troubles anxio-dépressifs

Répondre